Archives de tags | roman

J’aurais dû le savoir

J’aurais dû le savoir
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

J’aurais dû le savoir

 

J’aurais dû le savoir,

Que tout était qu’une histoire,

Une histoire d’une nuit, une histoire d’un soir.

Un conte de fée qui fut écrit sur une page blanche à l’encre noir.

 

Tu m’avais dit belles paroles,

De ces mots d’or qui vite s’envolent,

Je m’étais attaché à tes gestes d’amour,

Bien naïve d’avoir cru que cela serait pour toujours.

 

J’étais tellement bien seule,

À l’ombre du soleil sous le tilleul,

Lisant un roman dans la douceur de l’instant,

Profitant de chaque seconde s’écoulant lentement.

 

Tu es venu me trouver,

Avec ton regard langoureux,

De moi, tu me semblais être amoureux,

Avec ton air d’un gentil hors-la-loi tu as su me charmer.

 

Nous nous sommes revus à quelques reprises,

Par tes gestes si attentionnés, je fus de toi éprise.

Sans me douter mais avec du plaisir, je me suis laissé enjôler.

De ton corps d’Adonis de tout mon cœur je voulais tant y goûter.

 

Voyant mon désir en moi m’envahir,

Chez-toi tu m’invitas avec un profond soupir,

Comment aurais-je pu résister à ta belle masculinité?

Je voulais tant recevoir en moi ta si mystérieuse virilité.

 

Quelle belle nuit nous avions ensemble vécue,

Dans la chaleur de tes draps, nous étions bien nus.

Tel savoir-faire dans tes gestes pour m’amener au septième ciel,

Tendres baisers, doigts curieux, langue fouineuse avec la douceur du miel.

 

Tu me répétais sans cesse que tu m’aimais,

Qu’avec moi, tu vivrais maintenant et à jamais.

Tu me gavais de belles paroles et de chaude semence,

À tel point que je me sentais envahir par une incroyable démence.

 

Puis vint l’obscurité d’un sommeil réparateur,

Afin de pouvoir encaisser comme tu es si beau-parleur,

Car, vois-tu, une fois que tu es parti pour aller travailler,

Une lettre juste à mes pieds j’ai soudainement trouvée.

 

Une lettre signée par ta douce-moitié,

Par ta femme que tu semblais réellement aimée,

Et, à ce que j’ai pu finalement comprendre en la lisant.

Vous vivez, elle et toi, depuis longtemps avec vos deux enfants.

 

J’aurais dû le savoir dès l’instant où je t’ai vu,

Par tes lèvres, belle romance, tu savais bien racontée.

J’aurais dû le savoir dès le moment que tu me pénétras,

Depuis toujours avec mon cœur fragile, avec délice tu jouas.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Tu as besoin de mes mains

Tu as besoin de mes mains
Photo réalisée par mon ami Joel Pèlerin

Tu as besoin de mes mains

 

Je le sais trop bien,
Même si je ne suis guère un galopin,
Nous avons vécu tellement de joyeux lendemains,
À faire l’amour les jours et les nuits comme des refrains.

 

J’ai adoré embrasser ton corps,
Chaque parcelle précieuse comme de l’or,
Sentir le parfum de ta peau veloutée à souhait,
Mais je ne peux aller plus loin, voilà le mal qui est fait.

 

J’aurais tant voulu t’offrir mes mains,
Malheureusement ne point en avoir est mon destin,
Je vois néanmoins un petit sourire sur le coin de tes lèvres,
Car la nature m’a heureusement compensé pour combler ma belle Ève.

 

Te rappelles-tu la fois où nous nous sommes rencontrés,
Dans le bar où j’avais pris quelques verres, bu un bon coup.
Je t’avais invitée humblement à ma table afin d’apprendre qui tu es,
Tu m’avais raconté les histoires de ton pays, les gens qui y vivent beaux et laids.

 

Discussions aidées par quelques verres de boissons alcoolisées,
Intriguée tu m’avais demandé si je voulais avec toi passer du bon temps,
Pourquoi pas ? Je t’ai répondu avant que les ans passent comme chagrin dans le vent.
Cette histoire d’une nuit s’est transformée en début d’un roman où deux âmes allèrent s’aimer.

 

Il est vrai que nous n’avons jamais vécu ensemble,
Mais, ce n’était vraiment pas nécessaire, il me semble.
Nous avons fréquenté les plus beaux lieux tels des dieux,
Avec toi et, je l’avoue de tout mon coeur, tout fut si merveilleux.

 

Je t’avais donné mon coeur, je t’aurais donné ma vie.
Mais, je peux comprendre que maintenant tout est fini.
Puisque jamais je ne pourrai te donner ce que je ne possède pas.
Ces mains que la vie m’a injustement volée au bout de mes tendres bras.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Tes yeux

Dans tes yeux
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Paroles écrites par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Dans tes yeux

 

Chérie, dans tes yeux
Le monde était si merveilleux.
Un monde que je n’avais jamais vu,
Avant le jour où nous nous sommes connus.

 

Je me souviens de la librairie où tu étais,
Tu avais un roman d’amour que tu feuilletais,
Et moi, du coin de l’œil, prudemment je te regardais,
Faisant attention pour ne point te déranger, je m’avançais.

 

Tu avais échappé ton roman,
Que je ramassai bien gentiment,
Que je te le tendis bien évidemment,
Par ta beauté tu m’avais ébloui assurément.

 

Tu m’avais demandé ce que j’aimais lire,
Lire la splendeur de ton âme, je n’osais te le dire.
Je t’ai offert de traverser la rue pour prendre un café.
Que tu acceptas en me disant que tu préférais de loin le thé.

 

Une fois en ces lieux aux arômes divers,
Je t’offris un verre de ce fameux thé vert,
Dont tu me parlais pendant que toi et moi marchions,
D’un pas léger qu’avec grand plaisir alors nous prenions.

 

Qui aurait pu me dire que par ce doux moment,
Toi et moi serions devenus amis, amoureux et amants ?
Qui aurait pu nous dire que par ce précieux instant,
Nous nous aimerions encore, toujours et éternellement ?

 

C’est dans tes yeux que je suis devenu heureux,
C’est par tes yeux que de toi je suis tombé amoureux,
Mais depuis que Dieu t’a appelé près de lui dans les cieux,
Je ne cesse de pleurer en lui demandant : Pourquoi mon Dieu ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

J’attends

J'attends
Extraordinaire photo d’une modèle remarquable réalisée par mon ami Joël Pèlerin

J’attends

 

J’attends ! J’attends !
J’attends qui ou quoi ?
J’attends un prince charmant ou un roi ?
Entre vous et moi, ce n’est pas important.

 

J’attends depuis si longtemps,
Que l’on me prenne derrière ou devant,
J’attends que l’on arrête que l’on me ment,
De cesser de voir autour de moi ces garnements.

 

J’attends avec mon collier qui pend,
Qui pend entre mes seins si doucement,
J’attends penchée légèrement par en-avant,
En me racontant une histoire sortie d’un roman.

 

J’attends avec mes lèvres entrouvertes,
En pensant à ma lointaine contrée si verte,
Appuyé sur ma main, j’attends bien patiemment,
En ignorant le passé, le futur et encore plus le présent.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Hommage

dd97wz0-5d20af25-1978-49bd-87df-cd2fddefbb0f
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de 

Hommage

 

Comment rendre hommage ?
Afin de perpétuer la mémoire,
Ne pas perdre le nom dans le noir,
Au cours des siècles et au fil des âges.

 

Écrire un roman ou un livre ?
Pour lui permettre un peu de vivre ?
Raconter son histoire aux enfants ?
Qu’ils oublieront lorsqu’il seront grands ?

 

Apprendre pour aussitôt oublier ?
A quoi bon de s’illusionner ?
De sa propre destinée ?
Depuis qu’on est né ?

 

Mais je vous dirais entre vous et moi,
Voici un secret seulement pour nous,
Qui devra rester entre moi et vous,
J’ai découvert de la mémoire sa loi.

 

Immortaliser par le corps,
L’œuvre d’une vie dédié à l’art,
Avant qu’il soit vraiment trop tard,
Par la beauté d’une femme en or.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada