Archives de tags | grandir

Ce monde n’est pas réel

Ce monde n'est pas réel
Photographer: David Hobbs Model is JenovaxLilith on DeviantArt Avec la permission de JenovaxLilith. https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/This-world-is-not-real-821344076

Ce monde n’est pas réel

 

Quelle triste nuit,

Que je viens de passer,

Je n’ai fait que soupirer et rêver,

Rêver de toi toute la nuit seul dans mon lit.

 

Essayant de prononcer ton nom,

Mais de mes lèvres ne sortirent aucun son,

Désespéré, je ne savais que faire pour me sortir de cet enfer.

Je te voyais danser dans les nuages blancs tout là-haut dans les airs.

 

Ce que tu étais belle enveloppée de ce tissu noir,

Tellement magnifique que j’avais de la misère à le croire,

Désirant seulement aller te rejoindre j’étais prêt à m’ouvrir les veines,

Pouvais-je imaginer pouvoir vivre sans toi ma fille, ma déesse, ma reine?

 

Mon âme voulait aller te rejoindre tout là-haut,

Là-haut dans les cieux où tout est pur et où tout est beau.

Pourquoi es-tu partie sans moi ? Pourquoi avoir pris cette route ?

Tant de questions sans réponses ! Voilà ce qui en mon âme le déroute.

 

Jamais plus je ne pourrai te serrer dans bras,

Te serrer dans mes bras pour te rassurer face à tes peurs,

Sécher avec délicatesse tes larmes de peine peu importe l’heure,

De jour et de nuit, tu savais qu’en tout temps tu pouvais compter sur moi.

 

Je me souviens le jour où tu es née,

Dans le creux de mes mains, je t’avais réchauffée.

Pendant que ma tendre épouse recevait les derniers sacrements,

Ta mère que j’avais tant aimée rendit l’âme en m’offrant notre enfant.

 

Je t’ai vue grandir tout en te donnant ce que j’ai pu,

Avec patience, je t’ai enseigné ce qu’est la vie comme je l’ai vue.

Je sais fort bien que j’étais loin d’être riche et encore moins parfait,

Mais de mon amour paternel toujours je t’ai comblée, voilà ce qui en est.

 

Et puis, un jour un charmant jeune homme tu as rencontré.

Dans cette grande ville où faire tes longues études tu y étais allé.

Tu m’avais sollicité la permission d’aller passer les fêtes en sa compagnie,

Voyant briller un tel éclat de bonheur dans tes yeux : Bien sûr! Je t’ai dit.

 

Il n’y a pas plus noble bonheur pour un père de voir sa fille enchantée,

D’avoir enfin trouvé l’être cher avec qui elle pourra fonder un foyer,

Je sais bien que tu as tenu ta promesse de faire toujours attention,

Et que tu prendras sur le chemin du retour tes précautions.

 

Chaussée glissante, pluie trop abondante !

Ta joie était peut-être, dans tes pensées, trop présente.

Celle de passer les vacances avec ton amoureux, ton chéri.

Tout comme moi qui, devant ta joie, avait si rarement souri.

 

Mais peu après minuit, le téléphone sonna.

Une voix d’un gendarme triste nouvelle m’annonça,

Votre fille a raté la courbe au bout de la route en cet nuit sombre,

C’est alors que tout autour de moi devint qu’une lourde pénombre.

 

Maintenant que tu es parti pour toujours loin de ce monde irréel,

Depuis ce jour fatidique tout autour de moi semble si cruel mais si réel,

Mes amis, sachez qu’il n’y a pas pire douleur dans le cœur d’un père,

Ni pire souffrance que celle de perdre sa fille unique, ô quel goût amer!

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

J’ai la mine… graphite.

37984076_10156732406173919_647231668628750336_o

Dessin par Eri Kel de la France

J’ai la mine… graphite.

 

À un âge vénérable,

Où l’on se sent moins capable,

Où notre mémoire nous joue des tours,

Et où nos sens nous font emprunter mille détours.

 

Revoyant le sourire de ma mère,

Lorsque je n’étais qu’une enfant de la guerre,

Devenue mère moi aussi j’ai souries à mes enfants,

Dès que je les ai pris dans mes bras et au gré du temps.

 

Je les ai vus longtemps grandir,

Je les ai vus tant aimer et tant souffrir,

Telle est l’ultime destinée du genre humain,

Avec ou sans terre, avec parfois les jours sans lendemain.

 

Prendre époux et conjointes,

Ce que j’ai prié Dieu les maintes jointes,

Pour que mes enfants chéris aient du meilleur,

En leur évitant le pire pour leur plus grand bonheur.

 

Quelle joie incommensurable !

De vous exprimer, j’en suis bien incapable.

Que mon cœur ait vécu d’avoir tenu dans mes bras,

La descendance que mes fils et filles m’offrirent ici-bas.

 

Mais quel chagrin émergea au sein de mon cœur,

Lorsque je réalisa l’absence de mon mari à ces heures.

Sachant à tel point qu’il aurait tant souhaité et tant voulu,

Tenir dans ses bras sa descendance avant le jour où il mourut.

 

Ce jour du mois de mai si triste et tellement inoubliable,

Où sa vie fut emportée par un coup du destin impardonnable.

Croyez-moi! La tragédie d’être une mère n’est point un mythe,

Voilà pourquoi, et malgré moi, en cet instant j’ai la mine graphite.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

C’est quoi être heureux !!!

new-image8

C’est quoi être heureux !!!

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous vous portez bien. Pour ma part, je vais vraiment très bien et, Dieu merci!, je profite de mon séjour au pays des Helvètes pour me ressourcer. Quel beau pays où il fait bon d’y être afin de réfléchir sur divers aspects de la vie ou bien de tenter de répondre à certaines questions d’ordre philosophique. Parmi ces questions, il y en a une qui m’interpelle vivement: C’est quoi être heureux?

modele-stefanie-by-ubufotoMais avant d’y répondre, je désire vous informer que j’ai un ami de la Suisse alémanique qui est parmi les photographes avec lesquels  j’entretiens des liens amicaux et, qui sait?, j’aurais peut-être la chance de poser nu l’un de ces jours pour lui. Il est sans aucun doute l’un des meilleurs photographes dans ce domaine. Vous avez certainement remarqué la publication d’articles où j’utilise des photos tirées de son portfolio au sein de mon blogue . Soyez rassurés-es! J’ai obtenu sa permission avant de faire quoi que ce soit. Et ce, par  principe de respecter le droit d’auteur. Je profite de l’occasion pour le saluer bien chaleureusement.

Revenons à ma question à l’ordre du jour. C’est quoi êtreNew Image3.jpg heureux? Je vous dirai, et c’est là mon humble opinion, qu’il faut être capable de satisfaire ces trois besoins essentiels: Être bien dans ce que l’on fait. Faire ce qui nous passionne avant toute chose. Faire ce qui nous permet de grandir tant spirituellement que psychologiquement. Et, enfin, faire ce dont on se sent, non pas le plus à l’aise, mais le plus heureux. Être heureux est donc plus une affaire d’être que de possession.

15215689_10154233499737523_1039355054_oAutre élément fondamental pour être heureux? Vouloir se surpasser dans ce que l’on fait. Pour cela, il faut se fixer des objectifs à la fois plus élevés mais aussi en tenant compte des limites liées à, par exemple, notre situation physique  ou bien de santé. « Aller toujours plus haut! Aller toujours plus loin! » disait Pierre de Coubertin. Ce à quoi j’ajouterai avec un grand plaisir de toujours refuser la médiocrité. D’ailleurs, ce n’est pas parce que la perfection n’existe pas en ce monde, qu’il est interdit de vouloir s’en approcher. N’est-ce pas?!

Et dernier élément, et non le  moindre, dans la recette pour être heureux consiste à ne jamais, au grand jamais, regarder en arrière de soi. Oui, le fait d’analyser notre vie  passée peut en certaines circonstances nous aider  à réfléchir sur ce que nous sommes au plus profond de nous-mêmes. Toutefois, un peu à  l’image du boulet mis au pied d’un bagnard qui a retrouvé sa liberté, il faut savoir se déposséder de son passé afin de pouvoir avancer et s’accomplir pleinement.

New Image11.jpgEn résumé, le fait d’être heureux réside d’abord et  avant tout dans l’être en tant que tel et non pas dans l’accumulation de biens matériels. Là-encore je ne renie en aucune façon qu’une aisance tant financière que d’avoir des  biens meubles puissent contribuer à notre bonheur personnel. Cependant, c’est ce que l’on est réellement à l’intérieur de soi et par ce que l’on fait de nos mains que l’on peut réellement non pas exister mais vivre en harmonie avec soi et même dans une certaine mesure avec l’univers entier.

Merci infiniment de m’avoir lu!

Je vous aime sincèrement.

Bonjour de la magnifique Suisse.

RollandJr St-Gelais

Canton de Vaud

Suisse

Voici le lien du portfolio de mon ami de la Suisse:

http://ubufoto.deviantart.com/