Archives de tags | jeune dame

C’est à partir de cette séance

C’est à partir de cette séance Poème de Rolland Jr St-Gelais Source de la photo : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/173a-945461889

C’est à partir de cette séance

 

Je me promenais dans les rues,

C’est alors que me vint subitement une fringale.

L’une de ces faims qui me crevaient la dalle.

Alors que je profitais du bon temps à pleine vue.

 

Apercevant un kiosque de restauration rapide,

Je m’y suis alors dirigé sans un seul instant me douter.

Que je deviendrai amoureux d’une dame de toute beauté !

Elle y œuvrait afin de payer ses cours avec une attention insipide.

 

Constatant qu’il y avait peu de gens qui attendaient leurs tours,

J’en ai donc profité pour lui demander en quoi elle étudiait.

« En art ! » Elle m’a alors répondu pendant qu’elle me servait.

Ce à quoi je lui ai dit que je cherchais un modèle en ce jour.

 

Je lui ai expliqué que j’étais photographe de profession.

Et que, sans cesse, j’étais à la recherche de modèles,

Une personne qui de corps et d’âme serait belle.

Que je lui prodiguerais un bon cachet comme de raison !

 

Sans hésiter, elle glissa de quoi pour écrire sur le comptoir.

J’ai très vite compris qu’elle souhaitait m’offrir un tel service.

Griffonnant avec empressement : 460 de la rue aux mille vices !

Je lui ai prestement remis ce papier en admirant ses yeux noirs.

 

Les jours et les nuits, puis les mois passèrent inlassablement.

Puis, un soir, on frappa par trois coups à la porte de mon atelier.

Quelle belle surprise d’y trouver celle que j’avais jadis rencontrée !

Sans plus attendre, elle s’introduisit en ma demeure précipitamment.

 

Nous nous regardâmes droit dans les yeux.

C’est alors que j’ai compris la raison de sa venue.

Vers le sofa, elle y alla en ôtant ses vêtements jusqu’à être nue.

Jamais de ma vie, une femme aussi magnifique, je n’avais encore vu.

 

Son corps de jeune dame s’harmonisait impeccablement.

À l’horizon qui s’offrait à la lentille de ma précieuse caméra.

Qui en cette soirée magique pour toujours elle l’immortalisera !

Voilà pourquoi, elle et moi, nous avons œuvré si joyeusement.

 

Ses longs cheveux descendaient jusqu’aux fesses.

De sa bouche, une haleine se dégageait de menthe rafraîchie.

Son être resplendissait, à la fois, de tellement de bonté et de vie.

Devant tant de splendeur qui se manifestait, j’étais en détresse.

 

C’est sur des notes de piano jouées à la radio,

Que cette agréable soirée s’est poursuivie allègrement !

C’est lorsque l’on s’y attend le moins que l’amour naît subitement.

C’est à partir de cette séance qu’elle et moi avons connu des jours si beaux.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dites-moi le futur !

Dites-moi le futur ! Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Tell-me-the-future-914853014

Dites-moi le futur !

 

Bonjour mademoiselle,

Comme vous êtes si belle.

Mais d’abord, je tiens à vous féliciter.

Pour l’originalité dans cette chaleureuse entrée.

 

En effet, je me suis senti tellement bien.

Je sais que vous avez les réponses entre vos mains.

Tant de questions hantent sans cesse mon esprit.

Que mon sommeil en est troublé chaque nuit !

 

Ce sera dans quelques jours mon anniversaire.

Mais, le désir de festoyer, je n’en éprouve guère.

Croyez-le ou non. J’atteindrai bientôt la soixantaine.

Et, je l’avoue avec plaisir, j’ai eu de la veine.

 

En effet, les médecins avaient prédit à ma naissance.

Que je mourrais bien avant la fin de ma tendre enfance !

Et, bien d’autres choses encore, que je préfère éclipser.

C’est bon de savoir tourner à jamais les pages du passé.

 

Cependant, je crains tellement pour les années à venir.

Je pense à ceux que j’aime et cela me fait cruellement souffrir.

Je désirais tant que la bonté et l’entraide deviennent la voie de l’humanité.

Au lieu de cela, les guerres, les famines et la haine restent les pires calamités.

 

Jamais je n’aurais cru traverser une pandémie,

À laquelle s’y ajouterait, semble-t-il, un nouveau conflit ?

J’avais tant espoir de vivre une décennie de paix et d’amour.

Mais, au lieu de cela, mes rêves de jeunesse se sont envolés pour toujours.

 

Si je viens vous rencontrer en votre si exotique demeure.

C’est que je me rends bien compte que peu à peu mon âme se meurt.

Que voyez-vous dans vos cartes ? Ô, belle dame aux yeux d’un bleu si pur.

Mes craintes et mes peurs sont-elles fondées ? Allez ! Dites-moi le futur !

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Elle avait mis ses bas de nylon

Elle avait mis ses bas de nylon Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par MTL3 Source : https://www.deviantart.com/mtl3/art/Witchy-Pixie-on-the-Bed-912821492

Elle avait mis ses bas de nylon

 

Je me rappelle lundi soir,

Après une sincère confession.

Je suis allé dans un lieu de perdition.

Car il était vraiment loin d’être tard.

 

Prenant le bus pour m’y diriger.

Je me sentais un homme nouveau.

Tout frais, tout propre et tellement beau.

Je voulais terminer agréablement cette fin de soirée.

 

Arrivé à cette destination.

À ce club de la rue Lamontagne.

Une femme jolie habillée d’un pagne.

M’a accueilli avec un sourire à en perdre la raison.

 

Mais, c’est notre bon ami Rolland !

Elle m’a dit, en m’invitant, dans cette maison.

Où j’avais déjà fait de si belles fréquentations.

Des relations qui sont en ma mémoire pour longtemps.

 

Elle m’a amené vers ma salle habituelle.

En apportant sous le bras quelques serviettes.

Quelle demoiselle attentionnée ! Que cette Ginette !

Une jeune dame à qui j’aimais conter fleurette.

 

Après avoir pris une bonne douche.

En compagnie d’une femme si coquette.

Nous sommes allés vers ma chambrette.

Alors que je sentais son parfum sur sa peau douce.

 

Puis-je vous demander une faveur, cher ami ?

Je voudrais revêtir ce qui est le plus précieux.

Un porte-bonheur qui vous rendra heureux.

Je lui répondis : mais, faites ! Je vous en prie.

 

Elle enfila ses bas de nylon.

Faits de soie de la lointaine Chine.

Ce qui mit en évidence sa taille si fine.

Une beauté qui accentua notre passion.

 

Elle se coucha aussitôt sur les draps dorés.

Faisant signe de la rejoindre dans son jardin.

M’exhortant à m’abandonner entre ses expertes mains.

Me donnant ainsi une raison pour retourner me confesser.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Paroles d’archange !

Paroles d’archange Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par JenovaxLilith Model Lauren Erwin Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/Peace-911026754

Paroles d’archange !

 

Tiens ! On annonce une grande production.

Qui sera bientôt diffusée dans les salles de cinéma.

Une histoire d’une jeune dame partie bien loin là-bas.

Pour y faire la découverte de gens de toutes les nations.

 

Une femme qui a pour bagage une veste de cuir,

Sa tête remplie de belles idées et le cœur plein d’espoir.

Elle part à l’aventure telle une tsigane avant que tombe le soir

Et d’une planche à roulettes afin qu’elle puisse, les dangers, les fuir.

 

Elle en avait assez d’obéir aux règles de cette société.

Qui croit avoir toujours raison et n’avoir jamais tort.

Qui appuie l’ensemble de ses valeurs sur celle de l’or.

Mais, qui est, devant la souffrance, tellement irritée.

 

La chevelure auréolée par le soleil tel un feu.

Elle va droit devant sans craindre l’avenir.

Il faut savoir s’aventurer pour découvrir de beaux souvenirs.

Sa mère lui répétait souvent que l’essentiel est de faire de son mieux.

 

Continue ta route, ne te retourne pas ! Lui disait jadis un ange.

Ne regarde pas derrière toi sinon en statue de sel tu deviendras.

Avance encore et toujours ! C’est ainsi que ton destin, tu l’accompliras.

Quelles belles paroles de sagesse en cette période trouble que lui dit l’archange !

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je t’offrirai

Je t’offrirai

 

En ce jour, je t’offrirai.

Un bouquet de superbes fleurs,

Pour te donner joie de vivre et belle humeur,

Quelques fleurs pour que cette journée soit égayée.

 

En ce jour, je t’amènerai

Dans le plus fastueux des restaurants,

Je te conterai fleurette en admirant ta beauté ardemment,

À la lumière d’une chandelle, te dire des mots d’amour, de cesse je n’aurai.

 

C’est jour de ton anniversaire,

Voilà pourquoi je désire être avec celle,

Qui a su transformer ma vie en une merveille,

Moi qui en mon cœur ne vivait que de craintes et de guerre.

 

Femme qui a la beauté de la jeunesse,

Tu as su me tendre la main pour espérer en l’avenir,

De m’extirper de mon passé qui me faisait tant souffrir,

Femme qui a su mettre en moi un peu d’amour malgré ma vieillesse.

 

Dis-moi ce que je pourrais faire,

Pour en ce jour spécial faire briller tes yeux,

Tes yeux dans lesquels j’ai vu comme ce monde est merveilleux,

Puisque je suis un simple homme, je peux que t’offrir ces fleurs pour te plaire.

 

Tu me rappelles ma tendre fiancée d’autrefois,

Femme douce comme une colombe et belle comme le printemps,

Qui a quitté cette vie à la suite d’un accident voilà déjà trop longtemps,

J’ai tellement voulu en Dieu que j’en ai perdu la moindre parcelle de foi.

 

Mais, devant tant de grâce, c’est un peu grâce à toi.

Que je me rends compte de toute la chance que j’ai maintenant,

Un chagrin d’amour dure qu’un instant alors que la vie dure éternellement,

Et que la vieillesse n’empêchera jamais mon cœur d’être en émoi.

 

Joyeux anniversaire, ô charmante jeune dame.

Que cette journée soit le début d’une vie longue et magnifique,

Et que ces quelques fleurs soient le gage d’un succès féérique,

 Et que votre avenir soit accompagné d’un amour sans larmes.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada