Archives de tags | Rois

Cette tristesse

20171130_135019 (1)

Cette tristesse

 

Il y a des jours,

Il y a aussi des nuits,

Où j’aimerais te donner ma vie,

À impossible nul n’est tenu, m’a-t-on dit.

 

Je me souviens de ce temps,

Comme j’étais heureux tel un enfant,

Jouant gaiement sous le soleil si chaud si beau,

Ce temps est révolu laissant en moi bien des maux.

 

À quoi bon cette nostalgie,

Si ce n’est que pour nous pourrir la vie,

Je ferme les yeux pour revoir ton tendre visage,

Ce que je t’aurais donnée parole d’un vieux sage.

 

Aujourd’hui tout a changé,

Même si dans le secret de mon cœur,

J’ai respecté ton choix en m’éloignant dès cette heure,

Et pourtant, je continuerai pour toujours de t’aimer.

 

Le sablier du temps a depuis tourné,

Me faisant comprendre toute la peine qui m’envahit,

Suis-je un être immoral ? Un bête animal ? Dites-le moi je vous en pries.

Et puis non, car je sais qu’au plus profond de moi mon âme languit.

 

J’ai respecté, crois-moi, ton choix,

Malgré mon crie de désespoir et notre peine,

Depuis tout ce temps coule un nouveau sang dans mes veines,

Celui de mes ancêtres preux chevaliers et nobles comtes et ces rois.

 

C’est le lot de la sagesse,

La somme de cette expérience,

Qui m’amena sur la route de la démence,

Aujourd’hui je désire ne plus revivre cette tristesse.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je pense donc je…

new-image10

Je pense donc je…

 

Je pense donc je…

Que parfois la vie est un jeu,

Jeu de mains ! Jeux sans lendemain !

Où il n’y a que des géants et quelques nains.

 

Pourquoi penser?

À quoi sert de jongler?

La vie offre tant de réponses,

Qu’elles nous absorbent telle une éponge.

 

Savez-vous quoi ?

Si il y a une seule vérité en ce monde,

Avec ces merveilles et tellement de choses immondes,

C’est que malgré ce que l’on croit, il n’y a ni reines ni rois.

 

Il n’y a que des hommes semblables en dedans,

Qu’ils soient des noirs ou bien qu’ils soient des blancs,

Gens de grande pauvreté ou bien qui vivent dans l’opulence,

Aucun d’entre eux ne peut revivre la douceur de la tendre enfance.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Car je suis moi aussi un homme de cette terre.

WP_20150307_030

Car je suis moi aussi un homme de cette terre.

Savez-vous quoi? Vous m’apprenez toute une bagatelle.

Depuis toujours, je vous dérange et je le sais trop assurément.

Aujourd’hui comme hier, il en sera ainsi demain, je ne vous mens

Je ne changerai rien de ces propos, pas même une voyelle.

Spécialement vôtre, vous me verrez tel quel.

Spécialement nôtre, je vous découvrirai avec joie.

Singulièrement, ce sera ma vie remplie d’amour, telle sera ma loi.

Singulièrement, j’aimerais tant connaitre la vôtre telle quelle.

Hommes comme vous et moi qui craignent la mort et parfois la vie.

Femmes comme mères et sœurs qui se transfèrent le flambeau,

De la destinée humaine qui risque bien sûr de tomber de haut,

Mais qui, promesse des Dieux, peuvent gravir le plus élevé des parvis.

Oui, je connais vos pensées les plus intimes et les plus inaudibles.

Oui, je suis prêt à en faire le serment sur toutes les bibles,

Celle de Gutenberg jusqu’au roi Jacques d’Angleterre,

Car je suis moi aussi un homme de cette terre.

De

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada