Archives de tags | gracieuseté

À demi nue

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

À demi nue

 

Bonjour chérie,

As-tu bien dormi ?

Toute la nuit, tu étais si secouée.

Des mots étranges, tu as sans cesse répété.

 

Étais-tu sous l’emprise d’un envoûtement ?

Je voulais te serrer dans mes bras tendrement.

Mais, tu me repoussas avec grande violence.

Quelqu’un a-t-il volé ta douce innocence ?

 

Ne sachant que dire, que faire.

J’ai pu que te laisser dans cet enfer.

Tout en veillant sur toi tel un amant prévenant.

Épiant tes moindres faits et gestes prudemment.

 

Écoutant le son constant de la sonnerie.

De la pendule qui, par ses tictacs, me gardait en vie.

Jusqu’à l’aube annonçant en silence une nouvelle journée.

Où tu as ouvert les yeux et de mes craintes enfin terminées.

 

Comme tu es belle malgré cette nuit blanche,

Tu es recouverte d’un drap de satin jusqu’aux hanches.

Me laissant admirer l’auréole de tes seins,

Une véritable bénédiction, gracieuseté des saints.

 

Cela fait maintenant plusieurs années que nous sommes ensemble.

Je n’ai jamais eu la chance de te voir ainsi, il semble.

Comme tu es magnifique à demi nue.

Un être angélique tombé des nues.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Perdue dans ses rêves

Perdue dans ses rêves
Perdue dans ses rêves Par RollandJr St-Gelais Dessin par Daniel Lévesque

Perdue dans ses rêves

 

Seule dans sa chambre,

De sa chambre au couleur d’ambre,

De ces regards trop indiscrets, elle se voulait loin.

Afin de se donner ce plaisir en se prenant en mains.

 

Humectant ses doigts avec précaution,

Elle songeait à ses endroits de pure délectation,

Où elle saura se redécouvrir dans le calme des lieux,

Ayant que le reflet du miroir qui la recouvre tel un Dieu.

 

Ouvrant ses jambes pour y trouver cet étrange endroit,

Afin d’y jouer avec lenteur en y manipulant son doigt,

Y alterner son instrument tel un archet sur le fil,

En laissant germer de la jouissance d’une bonne fille.

 

Les yeux trahissant les pensées inavouables,

De ces idées alimentant ce plaisir si coupable,

Égarée dans ses songes, de ces visions, de ces nuits d’amour,

Où elle connut ces mecs qu’elle se rappellera pour toujours.

 

Se caressant avec fermeté les seins,

Gracieuseté venant des cieux par tous les saints

Refaisant avec entrain ces mouvements telle une vierge,

Elle ferma avec douceur les yeux pour mieux se perdre dans ses rêves.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada