Archives de tags | prière

Liens

Liens
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Liens

 

Depuis que je suis née,

Ainsi on m’a élevée, éduquée,

À toujours obéir aux ordres donnés,

Céder aux caprices même ceux que je ne peux nommer.

 

Déjà toute petite,

Je croyais être maudite,

Car au lieu de jouer et de m’amuser,

Je devais sans cesse, encore et toujours travailler.

 

Devenue adolescente,

Cet âge où mon corps pouvait engendrer,

Alors que mon âme est presque celle d’un nouveau-né,

Les maîtres de ma mère me firent connaître aux enfers la descente.

 

En me vendant à un pervers,

À qui je devais en tout temps plaire,

Pour venir en moi, cela ne le gênait guère,

Beau temps, mauvais temps, printemps, été, automne et hiver.

 

Voyant que je ne pouvais lui fournir marchandise à vendre,

Il me vendit à une famille possédant grande propriété,

Sur laquelle je devais récolter le maïs et le blé,

Au-moins, jamais on n’y toucha mon ventre.

 

Je suis devenue aussi forte et robuste qu’un chêne,

Car sous le soleil des champs cultivés, j’ai connu que les chaînes.

Les chaînes mises au corps sont certes très lourdes à supporter,

Mais celles érigées à notre âme sont les plus ardues à briser.

 

J’en parle en connaissance de causes,

Car pour avoir osé élever la voix cette fois,

Pour mettre défendue contre cette unique voie,

Celle de toujours obéir sans prendre aucune pause.

 

Les vigiles m’ont attachée à ce poteau,

Afin d’y recevoir le fouet qui arrachera ma peau,

Jambes écartées et torse nue, j’entends déjà rire ces écorcheurs,

Qu’un ange vient défaire ces liens! Voilà la prière que je fais avec cœur.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Comme une prière

La prière
Dessin par Gérard Teillot de la France

Comme une prière

 

Pluie tombante,
Journée assommante,
Face à mes douleurs lancinantes,
J’écoute l’eau perler sur la terre accueillante.

 

Pas un mot sort de ma bouche,
Alors que je plonge dans cette douche,
Qui me rafraichit tant mon corps fatigué,
Qui revigore jusqu’aux abysses de mon âme épuisée.

 

À genoux sur le sol mouillé,
Je sens chaque goutte de pluie couler,
Sur la peau fragile de mon être maintes fois abusé,
Que j’ai offert à mes amants que j’ai pourtant tant aimés.

 

Mais, aujourd’hui, je n’en peux plus.
Boire à la coupe de leurs caprices j’ai assez bu,
En ce jour, je ne désire que penser à la femme que je suis.
Comme une prière que je me fais avec les mots que j’ai appris.

 

Avec les mots que m’a enseigné ma mère,
Qu’elle adressa à un lointain et mystérieux Père,
Demandant pardon pour des fautes que j’ignorais,
D’avoir faites alors que mon beau-père m’enjôlait.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Modération

Modération
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Modération

(Inspirée par Viktoria)

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je vous parle d’un élément essentiel dans le domaine de la nudité artistique. Un élément tellement essentiel qu’à ma grande surprise on a souvent, trop souvent, tendance à oublier. Il s’agit de viser en toutes circonstances la modération lors d’une séance dans laquelle la nudité du modèle et ce, peu importe qu’il soit masculin ou féminin. Une telle séance se définit toujours en fonction de l’outil de travail utilisé que ce soit par le dessin, la peinture, la photographie ou bien la sculpture.

Bien des gens ayant des connaissances limitées, voire quasi-inexistantes, dans le domaine du nu artistique croient que plus on désire en mettre plein la vue meilleur sera le résultat final. Or, il en n’est strictement rien. Comme on juge un chef cuisinier par ses ingrédients dans l’art culinaire, comme on peut juger l’artiste par sa capacité de faire ressortir la spécificité corporelle, mais aussi à quelques occasions les états d’âme, de son modèle. Et quoi de mieux que la modération en toute chose pour en arriver?

Pour se faire, trois aspects doivent être retenus. En premier lieu, la qualité est préférable à la quantité. En effet, c’est une prérogative fondamentale pour toutes personnes soucieuses de réaliser un travail avec un sens professionnel respectable. En deuxième lieu, la simplicité dans la présentation finale incite le public visé à découvrir l’œuvre avec une rectitude souvent insoupçonnée. Et, en dernier lieu, l’inspiration du moment présent est sans contredit l’apanage de toute œuvre appréciée par le commun des mortels.

Et quand je parle de l’inspiration du moment présent, je fais référence autant à ce que les personnes présentes peuvent ressentir qu’aux moyens mise à leur disposition. À l’image d’une prière adressée à Dieu, elle a autant de valeur si elle est récitée à la basilique St-Pierre de Rome que si elle est dite dans une modeste chambre. Ici, tout ce qui compte, c’est l’authenticité des mots prononcés. Il en est ainsi d’une séance de nu artistique.

Comme une image vaut mille mots, j’ai choisi cette superbe photo réalisée par mon ami et collaborateur Othmar Bahner, alias Rick B., pour illustrer mon propos. En effet, nul a été besoin de déployer des moyens énormes pour faire ressortir à la fois le charme et la beauté du modèle. Comme quoi, la modération a souvent meilleur goût. Un goût à développer avec passion et amour.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Concentration

Concentration
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Concentration

 

Seul, oui, seul, ce que je me sens si seul.

Car j’ai passé la soirée à t’attendre sur le seuil.

En espérant te voir apparaitre avec le sourire,

Qui m’aurait rappelé tous mes lointains souvenirs.

 

Ces souvenirs où nous jouions ces quelques morceaux,

Sur mon piano aux dents si blanches et si noirs mais si beau.

Que pourrais-je faire pour te retrouver en ce monde courant à sa perte

Qui préfère l’argent au lieu de l’amour, aux usines au lieu des contrés vertes.

 

Chaque note que je touche en cet instant exprime mon désarroi,

Face à ces dirigeants qui nous mentent avec si mauvaise foi,

Je croyais qu’un jour tu me reviendrais assise à côté de moi,

En fredonnant un air pour me faire oublier où le monde va.

 

Puisse le vent de ce nouvel automne transporter ces airs de piano,

Peu importe où que tu sois, sur le bord de la mer ou en montagnes là-haut.

Que les étoiles entendent cette mélodie de Beethoven que pour toi avec joie je joue,

Car c’est par ce moyen, trouvé au fond de mon cœur, qui peut-être m’évitera de devenir fou.

 

Assis alors devant ce piano que m’avait offert mon regretté père,

Je me suis installé dans un geste rappelant un moine avant sa prière,

Mains jointes quelques instants puis ayant pris avec fureur leurs ultimes positions,

En les laissant libres de leurs destinés car pour cette fois j’en ai perdu ma concentration.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Faites l’amour

Faire l'amour
Avec la permission de spitting-to-windward

Faites l’amour

 

Faites l’amour,
Faites-le ! Et non pas la guerre,
Utilisez vos mains pour autre chose qu’une prière,
Faites l’amour, pas la guerre ! Tel slogan utilisé depuis toujours.

 

Remplacez vos balles par des baisers,
Remplacez votre désir de tuer par celui de caresser,
Changez dès maintenant tant de haine et tant de colère,
Car ces deux esclaves amènent inexorablement vers les enfers.

 

Souvenez-vous que vous avez un corps pour aimer,
Un corps parfois beau, d’autrefois laid, ainsi il est fait.
Un corps d’homme, un corps de femme, toujours magnifique il l’est.
Parole de grande sagesse, sans ces corps, jamais vous n’auriez été créés.

 

Combien de tendres mots d’amour ont remplacé de ces guerres leurs cris ?
Combien d’amants étreints en une nuit ont leur enlevés leurs cœurs épris ?
Combien d’innocents a-t-on expédiés en pâturage aux champs d’honneur ?
Combien de ces hommes sortis à peine de l’enfance ont-ils connu l’horreur ?

 

Faites l’amour avant qu’il soit trop tard,
Car la faucheuse à votre rencontre n’est jamais en retard,
Aimez-vous pendant qu’il est encore le temps et le moment,
Car ce bonheur peut pour assouvir les riches expirer à chaque instant.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada