Archives de tags | prière

Une prière

New Image 87

Une prière

 

Temps qui ne cesse de passer,

 Et ne m’empêche pas à toi de penser,

Mer qui me sépare de toi en ce noble pays,

Et dans le silence de mon cœur de fils je pries.

 

En ce jour de souvenirs,

De ton amour et de ton sourire,

De tes leçons de grande sagesse sur la vie,

Mes humbles prières en ta mémoire je les dédies.

 

Bien des trésors s’offrent aux hommes,

Et des perles allumeront d’amour leurs flammes,

Mais rien ne saura remplacer la présence d’une mère

Voilà pourquoi en ce haut lieu béni j’ai fait pour toi cette prière.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Clocher

New Image4

Clocher

 

Ô mon beau clocher,
T’entendre sonner ces temps de prière,
Automne, printemps, été sans oublier l’hiver,
Nous ramenant à sauver ce qui est le plus cher.

Clocher de la pureté de ma tendre enfance,
Avant que viennent les découvertes de l’adolescence,
Sonner les laudes et les vêpres en passant par le glas,
De ce temps révolu mon cœur en est bien las.

Clocher de jadis, d’une autre époque,
Bien avant aujourd’hui où les gens s’en moquent,
Sonner de nouveau pour nous rappeler
L’origine de notre foi maintenant interpellée.

Clocher de Rome de province ou de campagne,
Jeter sur l’insolence de nos âmes un modeste pagne,
Afin de cacher notre honte devant le Créateur,
Lui rappelant Son amour en effaçant notre peur.

De

Rollandjr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Merci à mes premiers modèles

Mes premiers modèles? Mes parents
Mes premiers modèles? Mes parents

Merci à mes premiers modèles

Bien le bonjour tout le monde! 

Je désire aujourd’hui vous parler des deux personnes qui ont servi de véritables modèles tout au long de ma vie. J’ai bien écrit   » véritables modèles » puisque je n’ose pas imaginer une seule seconde ce que mon existence aurait pu être sans leur apport tout à fait extraordinaire. Et pourtant, elles n’ont accompli aucun exploit digne de mention, ni remporter de sommes considérables à la loterie et encore moins réalisé des œuvres d’art qui feraient l’envie de Picasso, de Michelangelo ou encore de Rembrandt.  Ces modèles furent certes des gens bien modestes mais avec un cœur en or.

Vous aurez sans doute deviné que de tels modèles m’ont été une source d’inspiration formidable afin de vivre ma vie de manière à la fois digne et féconde. Une dignité à laquelle chaque être humain a le droit absolu d’y aspirer tout en ayant aussi le devoir de respecter ses frères et sœurs dans l’humanité. Une vie pleinement vécue avec tout ce qu’elle implique de hauts et de bas tout en y incluant, il va de soi, sa responsabilité personnelle à l’égard de soi-même et de l’ensemble de la société.

Mes parents, puisqu’il s’agit bien d’eux à qui je rends un hommage bien mérité, sont les modèles qui m’ont été salutaires tout au long de mon périple sur terre. Je vous le jure solennellement que jamais de ma vie je ne les ai  vu se plaindre, ni perdre espoir tout en gardant une foi inébranlable en Dieu. Qui plus est! Ils ont su affronter les coups durs du destin avec une grande sérénité tout en appréciant les divers moments de bonheur et de joie tant avec leurs proches que dans leur intimité. Et pour ce qui est de la foi en Dieu?  Je peux vous affirmer avec une certaine fierté qu’elle constitue encore le fondement de mon existence. Oui, je suis chrétien de tradition catholique et c’est cette foi qui m’a incité à ne jamais baisser les bras et à voir qu’une montagne, aussi grosse soit-elle, pouvait être déplacée ou encore que derrière chaque nuage sombre se cache un soleil radieux.

Je me rappelle, en guise d’une petite anecdote en terminant mon témoignage de gratitude envers mes parents, qu’à l’occasion des funérailles de ma tendre mère mes frères avaient distribué des signets aux personnes présentes en l’église St-Joseph de Sept-Îles. Était-ce pour leur demander une quelconque aumône qui aurait pu aider mon père à défrayer les coûts reliés aux obsèques? Et bien non, et trois fois non! L’on retrouvait sur lesdits pamphlets l’une des prières les plus universellement connue de la chrétienté, après bien entendu le  « Notre Père » que le Christ avait lui-même enseigné à ses disciples. Cette belle prière est connue sous le vocable dite de  « La prière de la sérénité ».

Oui, je remercie le Ciel de m’avoir donné des parents aussi magnifiques.

Oui, je demande à Dieu la sérénité d’accepter ce que je suis et ainsi d’apporter un peu de joie aux gens qui m’entourent.

Oui, je demande à Dieu le courage de toujours aller droit devant, et ce, en dépit des « qu’en-dira-t-on? » afin de toujours me réaliser.

Oui, je demande à Dieu la grande sagesse de faire une différence entre ce qui est puéril de ce qui est véritablement honorable.

Merci à vous chers parents d’avoir été mes plus grands modèles vivants: des modèles à la fois remplis de vie et d’authenticité.

Votre fils qui vous aime.

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada

Priere-de-la-Serenite

Des étoiles dans le firmament

À la mémoire des victimes de l’Isle-Verte

Des étoiles dans le firmament

Nul d’entre nous ne peut se vanter d’en connaître la raison.

Mais, à quoi bon chercher une réponse à de multiples questions?

Froidement! La douleur est faite dans les cœurs de ceux qui vous ont aimés.

En pleine nuit d’hiver, dans les Cieux, vos âmes se sont envolées.

 

Destin cruel ou coup du sort impassible devant la souffrance?

Je ne saurais hélas vous le dire, préférant même garder le silence.

Hommes et femmes sont foudroyés par tant de fureur,

Avec pour seule émotion la rage aux cœurs.

 

Vous qui pourtant malgré votre âge aimiez la vie,

Sans crier gare et sans avertissement, elle vous a été ravie.

Que pouvons-nous faire devant cette ignoble situation?

Devant Dieu et ses saints, mettons-nous à genoux et prions.

 

De cette manière, vous n’avez certes pas choisi de quitter ce monde.

Sans avoir dit «au revoir» à ceux et celles que vous avez aimés,

Sans avoir embrassé les membres de vos familles éplorées.

Et même le Québec tout entier est frappé par cette terrible onde.

 

Devant une telle tragédie que pouvions-nous prédire?

Devant tant de douleur que devons-nous faire?

Évitant d’ouvrir plus grande notre blessure, il vaut mieux se taire.

Voulant conjurer notre souffrance, il faut davantage s’aimer, il va sans dire.

 

Oui, je le sais trop bien que malgré ces belles paroles et ces beaux mots,

Rien ne saura guérir vos âmes de tous vos maux.

Être là en pensées et en prières est le témoignage de ceux qui ont à cœur,

Malgré ce triste événement, tout votre bonheur.

De

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada