Archives de tags | fleur

Un inconnu m’a offert une rose

Cette rose
Magnifique photo réalisée par mon ami Joel Pèlerin

Un inconnu m’a offert une rose

 

Aujourd’hui je marchais tout simplement,
Sur le trottoir avec joie et tout bonnement,
Comme je le fais à chaque jour depuis longtemps,
Sans me douter de ce qui allait m’arriver étonnamment.

 

Étant nue comme d’habitude,
Comme les gens de mon cartier loin d’être prudes,
Car depuis toujours vêtements nous avons jetés aux ordures,
Car nous avons appris que seule l’authenticité et la bonté durent.

 

Alors que je profitais du soleil,
En cette journée remplie de merveilles,
Et ne me doutant point de rencontrer un étranger,
Un homme charmant ayant bonnes manières et aux pas légers.

 

Pardonnez-moi mademoiselle ! Il me dit.
Quoi donc cher monsieur ? Je lui répondis.
Je n’ai pas pu m’empêcher de vous regarder,
Et, bien malgré moi, de votre beauté, admirer !

 

Voilà quelques mots qui me firent bien plaisir,
Voilà quelques mots qui me firent aussi un peu rougir,
En portant mon regard vers le bas, j’ai su qu’il me disait la vérité.
Mais, il était si charmant avec une rose que je lui ai vite pardonné.

 

Je ne peux vous offrir qu’une seule chose !
Une fleur que pour vous j’ai cueillie dans mon jardin,
Dès mon réveil, dès l’aube, dès que je me suis levé ce matin,
Cette fleur est que pour vous car j’ai choisi la plus belle de mes roses.

 

Acceptez-là avec joie et entrain !
Qu’il me dit en la mettant dans mes mains,
Car elle symbolise à mes yeux tout ce qu’il y a de merveilleux,
Votre féminité qui se dévoile dans votre corps que vous ont offert les dieux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Oh que oui !

Oh oui
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Oh que oui !

 

Oh que oui ! Vas-y chéri !
Savoure-moi comme tu en as envie,
Allez ! À toi, librement je m’offre pour cette nuit.
Une nuit que j’attendais passionnément à l’infini.

 

Je suis nue dans ce lit,
Loin de ces regards inquisiteurs,
Qui nous jalousent de notre bonheur,
Qui n’ont que faire de leurs existences et de leurs vies.

 

Étendue devant toi pour ton bon plaisir,
Fragile comme une fleur que tu viendrais juste de cueillir,
Les bras légèrement levés pour ne point cacher mes seins délicats,
Afin que tu puisses les admirer à tous moments et de ce pas.

 

Penche-toi vers mon jardin secret,
Humes-y le parfum de son exquis duvet,
Délecte-toi de ce jus qui coule de cette fontaine,
Colles-y tes douces lèvres tout en t’appuyant sur mes aines.

 

Ô mon amant, fais-moi avec joie crier !
Ô mon amant, fais-moi avec délice hurler !
Ô mon amant, fais-moi de bonheur pleurer !
Ô mon amant, donne-moi une raison de me confesser !

 

Oh que oui ! J’aime ce que tu me fais.
Oh que oui ! J’adore qui vraiment tu es.
Oh que oui ! Je célèbre notre union à jamais.
Oh que oui ! Jusqu’au petit matin, je t’aimerai.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le temps est compté…

Le temps est compté…

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je dois avouer qu’aujourd’hui est une journée un peu spéciale. En effet, c’est dans la nuit de samedi à dimanche que nous passerons à l’heure d’hiver. C’est du moins ce que les citoyens du Canada, des États-Unis et du Mexique devront faire dans les heures qui vont suivre. Ceci m’amène à réfléchir sur l’importance du temps de vivre et de vivre tout simplement.

En effet, nous vivons presque tous à une époque où tout est compté en argent et en gains en tous genres.  » J’ai gagné tant cette année. J’ai obtenu ceci ou bien cela au cours des dernières semaines. J’ai rencontré de nombreux clients pour d’éventuels contrats. J’ai fait ceci ou cela afin de passer le temps. » Ce sont-là des phrases que nous attendons trop souvent. Mais qui d’entre nous a pris le temps tout simplement à le savourer, sans nécessairement passer au lendemain, à un hypothétique futur ?

Attention ! Je ne dis pas qu’il est futile de prévoir pour les moments difficiles que nous vivons tous un jour ou l’autre. La prévoyance est signe de sagesse. Cependant il est dangereux, voire néfaste pour l’âme, de toujours penser à ce demain qui, peut-être ne viendra jamais. Souvenons-nous que nul ne sait le lieu et les circonstances de son départ pour pour l’autre monde. Encore-là, combien de gens pour diverses raisons préfèrent-ils préparer leurs vies après cette vie au  lieu de simplement vivre, et bien vivre, le présent ? Oui, il est essentiel, en tant que croyant d’avoir à l’occasion une certaine préoccupation spirituelle, voire même religieuse, pour notre destinée finale. Après tout, nul ne sait ce qui adviendra de notre âme une fois qu’elle sera de l’autre côté de la rive.

En ce qui me concerne, et c’est mon humble opinion, je préfère vivre l’instant présent puisque d’une part, je ne peux réparer les erreurs du passé et d’autre part, avoir la certitude de ce qui se passera dans mon avenir. Regarder derrière soi nous empêche de voir vers  l’avant tandis que de regarder au loin peut parfois nous empêcher d’apercevoir la magnifique fleur qui est à nos pieds. Une fleur que nous offre gracieusement le présent.

Merci d’avoir pris le temps de lire ce texte.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La sève …

44541296_301761573760484_1075340973468286976_o

 

Avec la permission de Angélique Servranckx 

 

La sève …

« La sève nourrit la fleur. Fleur de l’amour, de la passion et du plaisir. Une fleur réservée aux femmes que j’aime encore et que j’aimerai toujours. »

de RollandJr St-Gelais de Québec

Je ne t’ai jamais oubliée.

new-image79

RollandJr St-Gelais & Louise-Marie Sarrazin

Je ne t’ai jamais oubliée.

 

Tu sais?! Dès l’instant que je t’ai vue.

Il y a une chose que j’avais déjà reconnue,

Que ton sourire restera gravé en mon cœur,

Dès que mes yeux se posèrent sur toi en cette heure.

 

Tu étais devenue ma confidente,

La douceur de ta voix avec une passion fervente,

Je l’écoutais calmement avec la douce flamme de ma joie,

Qui me paraissait perdue pour toujours malgré ma grande foi.

 

Que voulais-je bien te dire ce soir-là?

Te remercier d’être celle qui a ouvert ses bras.

Et de ces années qui nous ont si longtemps séparés,

Mon seul souhait fut donc de ne point cette terre quitter,

 

Quitter ce monde sans t’avoir dit que je t’ai appréciée,

Sans t’avoir offert une fleur à toi que j’ai si aimée,

Mais avant toute chose te dire simplement ceci:

Merci pour tout! Et, crois-moi, cela n’a pas de prix.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Fleur perdue

New Image47

Fleur perdue

 

Il y a de ces moments où l’on ne se reconnaît plus,

De ces temps où en nos cœurs il a tellement plu,

D’une fleur jadis embellie par le soleil de la vie,

Et  par toute cette splendeur qui nous réjouit.

 

Que pouvons-nous faire devant tant de questions?

Que devons-nous accomplir devant tant de suppositions?

Écrire nos pensées sur le sable chaud ou sur une solide roche?

Afin de deviner tel un mage d’Orient ce que l’on nous reproche.

 

De ce temps-là rien ne restera et ce pour toujours,

Est-ce mieux qu’il en soit ainsi? Faut se l’avouer sans détour.

Anges de toutes les couleurs dans nos existences entrent et sortent, 

Pour y laisser de leurs empreintes indélébiles nos blanches portes.

 

Dites-moi avec franchise mes copains, répondez-moi chères amies,

En réalité, que recherchez-vous tous sur les parcours de vos envies?

Serait-ce un tel bonheur illusoire qui se termine à chaque soir?

Un de ces vœux pieux qui vous donnerait de faux-espoirs?

 

Oui, grande leçon apprise nous font souvent souffrir,

C’est parfois ce coût élevé que l’on a pour grandir,

Car sagesse acquise par modeste chose vécue,

Fait que l’on devient une fleur perdue.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

L’amour et l’estime de soi

11866410_1630943463857004_6476733136777913117_n

L’amour et l’estime de soi

Le besoin le plus profond de l’être est un sentiment d’importance. Le monde ne vous donnera jamais que la valeur que vous vous donnerez à vous-même! Lorsque vous croyez en vous,vous savez comment vivre. Lorsque vous croirez en votre valeur, vous n’aurez plus besoin du regard approbatif de l’autre afin de vous sentir précieux!

L’estime de soi, c’est la réputation que l’on a de soi-même. Nos pensées de ce que nous pouvons être déterminent précisément ce que nous sommes et elles dépendent de la façon dont nous prenons soin de soi-même! Ce que vous valez ne diminue pas lorsque quelqu’un est incapable de voir votre vraie valeur! Il n’y a pas de gens sans valeur, il n’y a que des gens qui ne connaissent pas la leur!

L’estime de soi est une fleur que nous devons arroser chaque jour et par un regard positif et bienveillant. Pourquoi se comparer aux autres? Personne d’autres ne peut être nous-mêmes aussi bien que nous. Les autres personnes vous traitent de la façon dont vous vous traitez! Comptez vos bienfaits lorsque les autres additionnent leurs problèmes!

Avant d’être quelqu’un pour les autres, vous devez d’abord être quelqu’un pour vous-même! Au lieu de penser tout le temps à ce que vous n’avez pas, essayez le contraire: pensez à ce que vous avez et que d’autres n’ont pas! Ce que pense une autre personne, n’a aucune raison de devenir votre réalité…

Croire en soi et avoir conscience de sa valeur, c’est savoir qu’on a le droit d’être heureux! Aimez-vous pour de vrai et ce, en toutes circonstances et croyez que vous êtes à la bonne place, au bon moment. Croyez en vous et un jour, viendra où les autres n’auront pas d’autres choix que de croire en vous!!!

Signé: Marie-Andrée Bouchard (collaboratrice)