Archives de tags | nudité artistique

Tout est une question de perspective

35769654_196517314381814_6964575644134932480_n

Avec la permission de The Jo Steiger Corp.

Tout est une question de perspective

Dans la vie, tout est une question de perspective. Des fois, on doit se placer derrière la caméra pour juger ce qui se passe autour de nous. D’autres fois, il est préférable de se retrouver devant la caméra afin de mieux comprendre la réalité vécues par de nombreuses personnes. En certains moments, il est de loin préférable de mettre de côté la caméra pour regarder ce qui se passe en soi alors qu’en d’autres instants, une reprise de la caméra est un pré requis pour avancer sur les multiples chemins de la vie.

Personnellement, cette prise de conscience se retrouve à son apogée lors d’une séance de nudité artistique. En effet, la concentration des artistes, qu’ils soient professionnels ou amateurs ou bien même des élèves de niveau collégial (1) ou universitaire, favorise en moi cette plénitude.

À vrai dire, il s’agirait presque d’une vie de contemplation. Ressentir tout simplement pour le plaisir que j’en retire. Jouir de l’instantanéité du temps interrompu par une pose, par une mélodie en un lieu précis.

Je vous souhaite de pouvoir connaître une telle jouissance léguée par la vie, par ma destiné et par ma passion de modèle vivant.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Se dévoiler, c’est …

35645493_843969682479438_6623196112847110144_n

 

Sarah, enceinte de 6 mois. Crayon pastel sur mylar. Par Nicole Boileau de Montréal

 

Se dévoiler, c’est…

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous? Que se passe-t-il de bon dans vos vies et quels sont vos projets pour la saison estivale qui annonce sa venue dans les prochains jours? Pour ma part, tout baigne dans l’huile. En effet, quelques projets de nudité artistique se pointent à l’horizon dans le cadre de mes activités estivales sans omettre ma passion pour le Baseball. En effet, j’adore ce sport même si c’est loin d’être un sport de rapidité tel que le hockey. Cependant, je reconnais que la logique y a une place prépondérante dans le bon déroulement d’un match.

Il va de soi que mes recherches de dessins, de photographies ou bien de tout support artistique où la nudité est au premier plan se poursuivent de plus bel. C’est ainsi qu’au fil de mes nombreuses investigations, je découvre de véritables petits chefs-d’œuvres dignes de mention. Parmi lesdites découvertes certaines m’interpellent au plus profond de moi. Souvent, je me pose ces questions : « Que peut bien vouloir dire un tel dessin? Quels sont les motifs de l’auteur? Pourquoi suis-je si perturbé par tel ou tel dessin? Pourquoi me vient-il chercher? » À vrai dire, c’est l’aspect humain tant chez l’artiste que chez le modèle qui attire mon attention. Avouons-le! Être modèle nu n’est pas donné à tout le monde. Se donner pleinement et librement face à une tierce-personne qui transpose sur une toile sa fragilité exprimée par la nudité est presque un exploit.

Un exploit qui épouse une pudeur insoupçonnée entre les parties concernées. Se dévoiler, c’est enlever le voile qui recouvre tant le corps que son âme. Laissant apparaître la noblesse de l’être humain dans les moindres parcelles de son intimité. Se dévoiler, c’est accepter d’être authentique en évitant une quelconque forme de vulgarité. Se dévoiler, c’est être capable de porter la vie en soi tout en étant un témoin privilégié au confond de l’univers. Se dévoiler, c’est transmettre le message suivant : Par ma nudité, je suis vivant et je lègue ma vie aux générations futures. Un tel message peut être interprété de manière symbolique ou encore être perçue de manière réelle tel que le dessin réalisé par madame Nicole Boileau.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Une série magnifique

angela31_by_halfford-dcch0k2

Modèle nue ? Angela Photo? Halfford

Source: https://halfford.deviantart.com/art/Angela-cover-04-746396794

Une série magnifique

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien. Pour ma part, je file le parfait bonheur avec ma belle et adorable princesse Goldy. Son caractère enjoué, sa douceur remarquable et sa beauté toute féline viennent combler un grand vide laissé par ma regrettée Dame Plume. Que voulez-vous? La vie est remplie d’allés et de venus, de nouveaux, de départs etc. Prendre conscience de cette réalité est faire preuve d’une certaine maturité.

angela34_by_halfford-dccnn6aSous un autre ordre d’idée, je désire vous entretenir d’une très belle découverte parmi les nombreuses publications réalisées par mes collaborateurs dans le monde de la nudité artistique. Vous devez bien vous douter que l’on ne réalise pas une séance photo comme on fabriquerait un pain ou bien une tarte. Il y a là tout un protocole à respecter du début jusqu’à la fin. D’ailleurs, il me semble essentiel de faire un survol explicatif des étapes à suivre pour la bonne marche des événements. Outre le fait de trouver un modèle qui accepte de poser nu devant une caméra, plus facile à dire qu’à faire, la complicité entre les parties est la pierre angulaire de tout travail digne d’intérêt. En ce qui me concerne, je n’aurais jamais osé travailler avec un artiste, peu importe le support de travail utilisé, si la complicité n’était pas de mise entre nous deux.

Trouver un endroit propice à la bonne réalisation deangela30_by_halfford-dcch0gt ladite séance est sans contredit un élément à retenir. Ceci peut vous sembler saugrenu comme élément, mais souvent les artistes, surtout amateurs, ne prennent pas suffisamment leur temps dans cette démarche. Ceci a pour résultat un travail mal fait, voire bâclé. Ceci aurait pu être évité si et seulement si, une recherche d’un lieu plus adéquat aurait été faite. Par ailleurs, prendre un peu plus de temps est toujours plus profitable en bout de ligne. Et, croyez-moi, je peux glisser quelques mots sur cet aspect.

angela33_by_halfford-dccjxuuEst-il utile de vous rappeler qu’un peu d’imagination est très souvent d’un grand secours dans une démarche où la nudité est, ou bien sera le cas échéant, omniprésente? En effet, cela est fort utile pour dénicher un endroit propice à la réalisation d’une séance de nudité artistique. Il y a aussi la possibilité de se construire un tel lieu à cette fin. C’est notamment le cas où l’artiste est soit néophyte dans ce domaine ou encore que ses moyens financiers sont limités. Là encore, et vous en conviendrez, les artistes qui nagent dans l’argent ne sont guère légions en ce monde. Personnellement, j’en connais  plusieurs qui tirent le diable par la queue pour terminer le mois entre autre en allant dans les banques alimentaires afin de se nourrir.

L’aspect des poses recherchées est sans contredit leangela34_by_halfford-dccnn6a plus important entre tous. Je fais référence ici aux poses suggérées par l’artiste et celles acceptées par son modèle. Deux pièces majeures doivent être retenues. Primo, ce qu’il y d’abord été établi entre les parties. Il va de soi que de participer à une séance de photographie, en particulier où la nudité du modèle est omniprésente, à l’aveuglette est une chose qui ne se fait absolument pas. Secundo, être capable de s’ajuster à l’environnement si cela peut inciter à outrepasser le terrain d’entente déjà établi. La condition sine qua none est, et doit demeurer, le respect de la volonté ou non de faire telle ou telle pose. Autrement dit, il est impératif de tenir-compte de la liberté pleine et entière tant de l’artiste que de son modèle.

angela_cover_04_by_halfford-dccdvgaEnfin, la simplicité a souvent meilleur goût. C’est un fait indéniable que les photos de nudité artistique les mieux réussies sont dans la grande majorité des cas celles où une certaine sobriété y est présente. C’est pourquoi j’ai eu l’idée de partager avec vous quelques-unes des photos réalisées par un photographe de Russie avec qui je communique de manière occasionnelle. Lesdites photos de la série intitulée « Angela » démontre à la perfection que la simplicité, la complicité, le respect dans la présentation des poses à la fois choisies, photographiées et présentées, constituent des paramètres de travail à ne jamais négliger. Bien au contraire ! C’est en tenant-compte de ces éléments que les résultats seront dignes d’intérêt. Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une certaine corrélation

FB_IMG_1529337424196

Merci à ma correspondante Paul Jean pour ce partage

Une certaine corrélation

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que la vie soit belle et bonne pour vous. De mon côté, il y a quelques projets qui prennent formes de manière graduelle pour les semaines à venir. Lesdits projets m’amèneront à faire la rencontre des gens œuvrant dans le domaine des arts. Ce qui est plus particulièrement le cas de la photographie. Toutefois, comme lesdits projets sont encore qu’au stade embryonnaire, un voile mystérieux, je dirais même un voile pudique, doit être placé afin de préserver l’intérêt chez mes fidèles lecteurs.

Ceci ne m’empêche pas de rechercher des œuvres mettant en vedette la nudité artistique notamment celles susceptibles de porter un jugement sur la réalité qui nous entoure au sein de notre monde actuel. C’est ainsi que mes dialogues avec des gens ayant les mêmes passions que les miennes m’ont donné la chance de découvrir une photo d’un goût particulier, pour ne pas dire humoristique.

Personnellement je trouve qu’une certaine corrélation existe entre la liberté d’expression, l’accès à la connaissance (sous quelque forme que ce soit) et la nudité artistique dans la présentation d’une telle photo. L’histoire tend à démontrer qu’en règle générale, toutes les dictatures s’efforcent par tous les moyens imaginables et inimaginables, souvent ces derniers, à détruire ces trois axes de la liberté de conscience. Nous n’avons qu’à prendre pour exemple l’utilisation du terme de «art dénaturé» si cher aux nazis pour légitimer la pensée unique. C’est-là que mon humble opinion.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mise-en-valeur

FB_IMG_1529096767792

Le dos selon Gérard Teillot de la France

Mise-en-valeur

« Je suis toujours fasciné par les poses de nudité artistique où le dos est mis en valeur. Superbe! »

de

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Juste quelques mots

figure_study_by_ggdraw-dc98yio

Réalisation de Gérard Teillot de la France

Juste quelques mots

Bonjour tout le monde,

35135034_2108698726080229_2378184951561453568_nJe profite de ce temps qui m’est alloué pour vous entretenir d’une découverte sensationnelle. En effet, comme vous le savez déjà, je discute souvent avec des artistes qui partagent une passion avec votre humble serviteur et qui est le nu artistique. Cela m’a permis à la fois de dialoguer sur les caractéristiques propres à leurs méthodologies de travail et sur leurs visions de la nudité. Bien évidemment, je fais référence à la nudité dans un cadre artistique. Ce qui est, vous en conviendrez, très différent du milieu de la pornographie.

À ce propos, j’ai l’honneur de vous informer que jefigure_study_by_ggdraw-dc8v5eu serai modèle nu pour un projet qui se déroulera au cours du mois de juillet. Un projet qui se fera sous le regard féminin d’un des photographes canadiens les plus réputés au pays. Cette photographe et moi avons déjà collaboré pour une activité et, je dois l’avouer, ce fut réellement agréable de travailler avec elle. Son professionnalisme et son charisme ont rendu un tel travail réellement passionnant. J’ai vraiment hâte de revivre une telle expérience. Il va de soi que quelques articles concernant ladite séance seront publiés dans ce blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. C’est promis.

figure_study_by_ggdraw-dc22i6kCeci écrit, j’ai fait la découverte de dessins réalisés par Gérard Teillot. Et quelle belle découverte ! En effet, la qualité des dessins, la minutie dans les détails, la polyvalence des styles et la passion qui y est manifestée témoignent d’un amour véritable pour cet art. Un art qui possède ses lettres de noblesse. Et, comment pourrait-il en être autrement ? L’art du nu est sans aucun doute ce qui rapproche le plus de la vision paradisiaque telle que présentée par le récit du jardin d’Éden. Un jardin où la nudité était vécue dans la plus simple expression, loin de toute insanité et exemptée de toute malveillance. Un lieu où la honte d’être nu n’avait pas sa place.

Je termine cet exposé en remerciant bien chaleureusement Gérard Teillot pour m’avoir donné sa permission d’utiliser ces œuvres dans le cadre de publications futures pour mes poèmes. C’est grandement apprécié.

Artistiquement !

Votre humble serviteur !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un art digne de mention

selfie_by_rickb500-dcdm1i5

« Marmor, tu es si magnifique. » La photo présentée ci-dessus est de mon ami et collaborateur RickB. photographe. Lien DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Livre portfolio de Marmor : https://www.deviantart.com/tag/marmorbook?offset=2 

Avis aux intéressés !

Pour acheter un exemplaire du livre de Marmor, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de 

Un art digne de mention

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que votre vie soit belle et bonne. Pour ma part, je dois avouer que ces derniers jours ont été vécus avec des hauts et des bas. En effet, comme vous le savez probablement déjà, ma bien-aimée chatte Dame Plume a quitté ce monde pour aller rejoindre ses frères et sœurs dans le Jardin des animaux préparé par Dieu. Elle et Pfeil ont été les tout-premiers minets que la vie m’a permis d’adopter et de prendre grand soin. Toutefois, une de mes amies de Québec a eu l’amabilité de me présenter princesse Goldy afin que je puisse l’adopter. Elle est vraiment adorable et comble le grand vide laissé par Dame Plume. Mais attention ! Il n’y aura qu’une seule Dame Plume tout comme il n’y a qu’un seul Pfeil et qu’il y aura une seule princesse Goldy.

Sous un ordre d’idée, c’est avec honneur que je vous informe que je serai modèle vivant, nu intégral, pour un collège d’enseignement professionnel et général dans la belle région des bois-francs. En effet, j’ai eu la chance de discuter avec l’une des professeure qui enseigne au sein de cette institution. Cette dernière a visionné en quelques occasions mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Et par un pur hasard, nous nous sommes rencontrés ici même à Québec. Elle a trouvé mon blogue formidable et bien réalisé. Comme elle voit bien que ma démarche dans le monde de la nudité artistique est tout à fait sérieuse, elle m’a demandé si j’étais intéressé à venir poser nu dans l’une des ses classes. Vous pouvez aisément deviner que j’ai accepté avec joie sa proposition.

Ceci m’amène à conclure avec ces mots…Il est parfois difficile de comprendre ma passion pour cet art qu’est le fait de poser nu. Toutefois, seules les personnes qui le font avec un esprit pur et avec altruisme peuvent saisir toute la richesse qui est sous-jacent à cet art digne de mention.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La représentation des parties intimes de l’homme dans  l’art du nu.

33618947_453195435109944_7603396147595444224_n

Superbe dessin réalisé par Caroline Bertrand

La représentation des parties intimes de l’homme dans  l’art du nu.

 

Bonjour tout le monde,

33216395_10155702059692523_8022819989180383232_o (1)Je suis encore dans la belle ville de  Matane en Gaspésie où je profite de la beauté des lieux. Ce qui ne  m’empêche pas de poursuivre mes publications au  sein de mon blogue consacré à la  poésie, à la photographie et, surtout, à  la nudité artistique. Par ailleurs, étant membre d’un groupe artistique sur Facebook, il m’arrive souvent de faire des découvertes forts étonnantes lesquelles apportent  un questionnement notable pour votre  humble serviteur. Oui, il m’arrive parfois de  réfléchir sur  des aspects très souvent inédits propres à ce domaine qui me passionne. Par exemple, quelle est donc la représentation des parties intimes de l’homme dans l’art du nu ?

Comme vous pouvez le remarquer, un tel dessin est tout simplement magnifique. Il est une  preuve indéniable d’un travail hors pairs et d’un grand talent chez l’artiste. Cela m’a tout de même incité à poser une simple et délicate question : pourquoi a-t-on cette tendance à camoufler les parties intimes de l’homme nu? Personnellement, je trouve cette réalité du corps de l’homme aussi belle et digne d’intérêt que tout le reste de son corps.(1) 

Mon bon ami Noble Roro de la France m’a répondu en ces termes : « Je suis assez d’accord avec toi, je ne comprend pas pourquoi il faille toujours le cacher, et même déjà aussi devoir le raccourcir lorsque il est normal. Et puis ma grande question c’est pourquoi ne voit-on pas plus de nus masculins car certes les femmes sont magnifiques mais les hommes le sont aussi, un petit geste mesdames les artistes ! »

Mais qu’elle est l’opinion de la principale intéressée ? Je lui ai donc posé la question et l’élaboration de sa réponse m’a beaucoup plu. C’est ainsi que selon elle « … les parties masculines sont rarement représentées directement. L’oeuvre précédente se veut simplement évocatrice mais je crois qu’une oeuvre ou le sexe de l’homme est directement représenté nous livre une partie très intime rarement révélée… à la fois tendresse et puissance.»

Toujours selon Caroline Bertrand, « Pour ce qui est de mon envie de la place des parties intimes dans l’ art, la création va souvent avec l’inspiration, le beau, le désir alors pour une femme le corps d’un homme est attirant, que ce soit pour sa force, sa douceur, son abandon. La représentation doit porter en elle ce respect si j’ose dire, respect du beau, respect de la confiance que l’on nous livre en nous présentant ce qu’il a de plus intime et authentique.»

33522095_10210838059297917_7078729711584542720_oFinalement, et pour conclure  mon article, je dois  avouer qu’en ce qui me concerne, lorsque je pose nu pour des écoles d’art et des ateliers, il me fait un devoir de ne jamais cacher mes parties intimes. Qui plus est ! Il m’est déjà arrivé, de manière rarissime et involontaire, d’y avoir des vibrations lesquelles annoncèrent une érection durant la pose. Cela a été grandement apprécié des artistes présents en salle et ce pour deux raisons principales. En premier lieu, cela leur a permis de prendre conscience de la vitalité qui habitait en moi. En second lieu, cela avait démontré mon aisance face à ma nudité sans gêne mais avec un respect profond pour ce que je suis. Un être humain pleinement masculin et viril.(2)

Merci de m’avoir lu et grande reconnaissance aux artistes qui ont bien voulu partager leurs opinions sur un tel sujet.

RollandJr St-Gelais

Matane (Québec)

Canada

(1) Cette idée est d’ailleurs partagée par Monika Gailloux. (2) Magnifique dessin d’un homme nu où les parties intimes y sont représentées en toute simplicité.  L’auteur est Monika Gailloux.

Hommage aux finissants-es en arts visuels

 

 

Hommage aux finissants-es en arts visuels

Bonjour tout le monde,

IMG_20180428_143141_027J’espère de tout mon cœur que vous allez bien. Pour ma part, je me prépare tranquillement pour un petit voyage dans la région de la Gaspésie et ce, du 20 au 28 mai inclusivement. Deux raisons majeures m’ont incité à faire ce petit séjour. D’une part, je vais aller voir mon père qui vit dans la belle ville de Matane. Et, d’autre part, cela va permettre à mon homme de ménage de réaliser une grande corvée du printemps dans mon appartement. Ceci est loin d’être un luxe. En effet, l’hiver québécois bien que joli est aussi une saison très longue et propice aux saletés en tous genres. Bref, je retrouverai un appartement revampé à mon retour.

Mais, revenons au sujet de cet article. Il y a de celaFB_IMG_1525952356874 quelques mois déjà, plus précisément aux mois de octobre et de novembre de l’an passé, une professeure m’avait invité pour être son modèle nu dans le cadre d’une série de séances de nudité artistique pour ses cours d’arts visuels. Des cours qui sont d’une grande importance dans la formation des artistes qui désirent faire carrière dans un domaine où l’imagination, la créativité et l’excellence doivent aller de pairs. Bien entendu que la rigueur au travail est de loin la pierre angulaire pour toutes personnes soucieuses de s’accomplir. 

FB_IMG_1526142423814Voyant l’occasion rêvé qui s’offrait à moi pour retourner à Sept-Îles, ma ville natale, et y rencontrer des membres de ma famille ainsi que de vieux amis et connaissances, je ne pouvais refuser son offre. Qui plus est ! Retourner au collège où j’y ai fait mes études préparatoires pour l’université afin d’y travailler en tant que modèle nu était presque un rêve à mes yeux. Aussi bien en profiter. N’est-ce pas ? J’y suis donc aller trois fois afin d’offrir mes talents de modèle nu auprès d’étudiants à la fois talentueux et fort sympathiques.

32461417_2057510837611278_2358235584385777664_oEt quand je dis « talentueux », vous pouvez me croire sur parole qu’ils le sont réellement. En effet, j’ai rarement vu autant de réalisations artistiques créées de manière à la fois méticuleuse et aussi variées tant par leurs formes que par leurs supports. Il va de soi que lesdites séances ont été dirigées de mains de maître par une professeure attentionnée et soucieuse du succès de ses élèves. Mais, attention ! Elle a vite compris grâce à ma passion et à mon sens professionnel  qu’elle pouvait me faire confiance dans ma démarche. Une démarche qui se voulait être riche tant dans les choix de mes poses que par les échanges avec les élèves lorsque cela était possible, bien entendu.

32413719_2057511220944573_5165486643536199680_oJe me suis dit à maintes reprises qu’il serait impératif de primo, prendre connaissance de l’ensemble des œuvres réalisées non seulement lors de mes prestations de nudité artistique, mais également dans l’ensemble de l’année académique. Et secundo, de vous les faire connaître au sein de mon blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie.

Quoi de mieux qu’un vernissage de fin d’année pour32365812_2057512127611149_8093071639664656384_o vous présenter les œuvres les mieux réussies  par les finissants et les finissantes de l’année 2017-2018? Voilà pourquoi, j’ai décidé de vous montrer une vidéo réalisée par une des étudiantes de fin d’année présente à ce vernissage. Il est à noter que le tout se déroule du 11 au 18 mai inclusivement au C.E.G.E.P. de Sept-Îles. L’entrée est gratuite.

Tout le crédit pour les photos revient à Jason Blanchard. Félicitations pour la qualité de vos photos.

Bienvenue à tous et à toutes !

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Il faut parfois de l’audace

are_you_serious__by_rickb500-dawofjr

« Marmor, tu es si magnifique. » Toutes les photos présentées dans cet article sont de mon ami et collaborateur RickB. photographe. Lien DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Livre portfolio de Marmor : https://www.deviantart.com/tag/marmorbook?offset=2

 

Avis aux intéressés ! Pour acheter un exemplaire du livre de Marmor, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de 

 

Il faut parfois de l’audace

Bonjour tout le monde,

J’espère que tout va bien pour vous en ce début de semaine. Pour ma part, je dois dire que la vie est magnifique surtout que nous avons enfin une réelle température digne du printemps et ce, après avoir connu quelques jours de grand froid. Fait intéressant à noter ! La ville de Sept-Îles située sur la côte-nord, où naquit votre humble serviteur le 24 mai 1962, a reçu des précipitations sous forme de neige ce samedi 5 mai. Fort heureusement que les gens de l’endroit y sont habitués. Et oui ! Il faut parfois que mère Nature ait de l’audace pour nous faire découvrir, ou redécouvrir selon le cas échéant, les merveilles de notre hiver tout blanc même si on y s’attendait pas.

marmor___the_book_by_rickb500-d8gos78En parlant d’audace, je tiens à rendre hommage au sein de ce présent article à la fois au photographe et à son modèle, tous les deux vivant en Allemagne, avec qui je communique de manière assidue depuis maintenant plusieurs années. À vrai dire je suis littéralement tombé en amour avec l’immense talent que Rick B. et son modèle connu sous le pseudonyme de Marmor, possèdent dans le domaine de la nudité artistique avec parfois un soupçon d’érotisme lequel n’a strictement rien de pornographique. Je suis impressionné par l’aisance avec laquelle le photographe manipule sa caméra afin d’une part, de saisir l’instantanéité du moment et d’autre part, les différents angles avec lesquels la modèle nue est découverte.

Ici deux aspects doivent être expliqués pourun peu daudace 1 comprendre l’importance de tels clichés. En premier lieu, l’instantanéité est le facteur fondamental de la réussite d’une telle prise photographique. On peut prendre n’importe quelle position, en n’importe quel lieu et n’importe quand, cela ne servira à rien si la volonté de trouver le moment précis où l’âme se manifeste par une quelconque expression tant faciale que corporelle, et même les deux à la fois si cela s’avère être possible. Ici, la manifestation est la pierre d’angle sur laquelle se base toute la séance de nudité artistique voir érotique dans certains cas. En second lieu, la découverte du modèle nue doit se faire de manière à la fois provocante et avec une certaine pudeur. C’est là tout un défi pour le photographe, vous en conviendrez. N’est-ce pas ?!

2014_11_01_martyna_p2809_02_bw_by_rickb500-dcaohf1Mais, par quels moyens un photographe peut-il accomplir un tel exploit ? Voici une question qui mérite une réponse claire et précise. C’est justement par l’utilisation d’un jeu d’ombre et de lumière qu’il est tout à fait possible, et parfois contre toute attente, que provocation et pudeur, deux réalités que nous pouvons placées au diapason l’une de l’autre, puissent se joindre en un point précis appelé l’excellence. Dans le cas qui m’intéresse, force est d’admettre que l’utilisation d’ombre et de lumière favorise une harmonie entre les différents angles à laquelle la magnifique modèle nue, la charmante Marmor, nous est présentée.

Un fait demeure et que je ne peux nier : cette photo est très explicite car une partie de son anatomie est dévoilée sans ambiguïté. Or, la primauté du noir & blanc dans un tel type de photo favorise davantage l’importance du jeu de l’ombre et de lumière. Ce qui rend toutes les lettres de noblesse à cette photo.

Cela aurait-il été envisageable dans le cas où elle aurait été réalisée en format couleurs ? Peut-être bien que si comme peut-être bien que non. Personnellement, j’opterais pour le second choix vu le caractère hautement explicite de la photo. Un caractère qui n’enlève rien au professionnalisme tant du photographe qu’à son modèle. Bien au contraire ! Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada