Archives de tags | nudité artistique

Je danserai pour toi

Je danserai pour toi. Poème de RollandJr St-Gelais Photo par G.B., d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/I-ll-dance-only-for-you-856380677

Je danserai pour toi

 

En cette belle journée,

Après y avoir longuement songé,

Être dans mon plus simple apparat,

Je ferai dans cette grandiose forêt mille pas.

 

Sur le chemin tout illuminé,

Je me laisse par le soleil caresser,

Car, rien de plus agréable, de profiter de cet été,

L’été des Indiens comme on l’appelle en cette vaste contrée.

 

Cette contrée peuplée de gens ayant pour ancêtres,

Des peuples de la lointaine Europe où poussent les hêtres,

Les hêtres qui firent place une fois établis en ces lieux l’imposant érable,

Cet arbre adorable où coule la sève des sillons aux cavités impénétrables.

 

Je me promène en ces bois tout en silence,

N’écoutant que les oiseaux chanter leur romance,

Une romance d’amour qu’eux seuls savent les mots,

Que j’imagine avec le cœur léger comme ça doit être si beau.

 

Apercevant ici et là quelques écureuils,

Remplir leurs joues les glands à travers les feuilles,

Compléter sagement leurs provisions en vue de l’hiver,

De cet hiver de l’Amérique du nord parsemé de sapins verts.

 

En parlant de l’érable, savez-vous son grand secret?

Il possède en automne le rouge que lui seul connait.

C’est en songeant à cet arbre que je fais balader ce voile,

Tel que le ferait un peintre de son pinceau sur une toile.

 

Dis-moi bel arbre : Quand changeras-tu d’aquarelles?

De tes couleurs qui inspirent tant de chansons si belles.

De tous ces bois vivants toi seul est digne d’en être le roi,

Redonne-leur la vie car c’est ainsi que je danserai pour toi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Charles Beaudelaire pour Indira Spr

Charles Beaudelaire pour Indira Spr

Modèle Indira Spr Photo par Joel Pèlerin

La très-chère était nue, et, connaissant mon cœur,

Elle n’avait gardé que ses bijoux sonores,

Dont le riche attirail lui donnait l’air vainqueur

Qu’ont dans leurs jours heureux les esclaves des Maures

Extrait de : Les fleurs du mal de Charles Beaudelaire

Joliment voilée

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Joliment voilée

 

Coucou ma tendre chérie,

Tu voulais me faire une surprise cette nuit,

Et, crois-moi, qu’en cet instant tu as bien réussi.

Te voir portant un foulard telle une combattante aguerrie.

 

Les ombres caressant ta peau satinée,

Accompagnées par cette douce lumière tamisée,

Présentant à la perfection ton corps en toute simplicité,

Le corps d’une femme possédant une grande beauté.

 

Tu me regardes d’un œil curieux,

Que veux-tu bien me faire en ce lieu?

À te voir ainsi, je l’avoue, je deviens anxieux.

Connaissant tes goûts, loin de moi l’idée d’être peureux.

 

Ressemblant à un grand vizir,

Tu me dévisages avec un certain désir,

Voyant dans tes yeux un bien étrange plaisir,

Y décelant à travers ce voile un merveilleux sourire.

 

Me laissant admirer tes seins,

Qui rendraient jaloux le plus pieu des saints.

Jaloux de ne pas pouvoir les effleurer du bout de ses doigts,

Car, cruelle règle des Cieux, être chaste et puceau, telle est la loi.

 

Je me moque bien de mon ultime destin,

Car, qui sait ce que me réserve la fin de mon chemin?

D’ici-là, je poursuis ma route sans nuire à mon prochain,

Accompagné par toi mon amour pour la vie si tu le veux bien.

 

Allez ! Allez ! Ma belle maitresse.

Mon corps est au soin de tes caresses.

À moins que tu désires être entre mes mains,

Alors là, je te promets que tu seras comblée avec joie et entrain.

 

Tu sais te faire tellement désirer,

En restant ainsi sans dire un mot et sans bouger,

Pourquoi en serait-il autrement en cette chaude soirée?

Et si je peux dire une chose, c’est que tu es joliment voilée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Seulement lire pour ce soir

Seulement lire pour ce soir Poème par RollandJr St-Gelais Photo par Gb62da d’Allemagne. Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Just-reading-tonight-855980201

Seulement lire pour ce soir

 

Devant tant de questions, je ne voulais point discuter.

Devant tant de nouvelles situations, je ne voulais point être dérangée.

La vie d’un de mes proches a pris un tournant si malheureux,

Que je ne sais quoi faire pour le rendre heureux.

 

J’ai préféré garder le silence,

Afin de garder en moi un peu de romance.

Écouter une belle chanson d’amour ou de gaîté,

Afin de permettre au temps de plus vite passer.

 

Non, sois rassuré. Je ne suis pas fâchée.

Peut-être un peu confuse, un peu désemparée.

De voir que pour mon père tout semble s’écrouler,

Lui qui avait, à son épouse, tant donné.

 

Eux qui voulaient tant vivre ensemble pour s’aimer,

S’aimer pour le reste de leurs jours sous le ciel ensoleillé.

Vivre dans la quiétude de leur foyer tous les deux.

Ne méritaient-il pas d’être enfin heureux?

 

Je voulais simplement être tranquille,

En cette soirée où les secondes défilent,

Je voulais simplement lire un bon bouquin,

En me souhaitent un meilleur lendemain.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

J’arrive

J’arrive Poème de RollandJr St-Gelais Photo par ESBL-Photography Modèle Sienna Hayes Source : https://www.deviantart.com/eslb-photography/art/Sienna-Hayes-43-827998017

J’arrive

 

Bonsoir ma tendre chérie,

Comme tu es belle en cette nuit,

Assise bien sagement sur notre lit,

Ce que mon cœur languit en te voyant ainsi.

 

Tu sais ma bien-aimée,

J’ai vraiment eu dure journée,

Mais en pensant à toi je n’ai pas cessé d’espérer,

Revenir vers toi afin de cette nuit avec toi la passer.

 

Je revoyais la splendeur de ton visage,

Lorsque des gens inconnus et de tous les âges,

Allèrent et vinrent ici et là perdus dans leurs desseins,

Remuant machinalement semblables à d’ordinaires pantins.

 

J’imaginais te voir faire tes petits pas,

Sur le précieux plancher construits en bois,

Je sentais tes cheveux parfumés à l’eau de rose,

Et comment puis-je décrire la pureté de ton regard? Je n’ose.

 

Tu es ma raison de vivre,

Tu es celle qui me donne le désir,

Tu es celle par qui en moi réside le goût de sourire,

Tu es celle par qui persiste ma volonté en ce monde de survivre.

 

Attends-moi, j’arrive.

À tes lèvres, je veux m’abreuver.

Près de toi est mon unique raison d’exister,

Mon cœur a trouvé en toi une source d’eau vive.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada