Archives de tags | immortaliser

Jamais je n’aurais pensé

Par une journée
Jamais je n’aurais pensé Poème de RollandJr St-Gelais de Québec DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Jamais je n’aurais pensé

 

En cette journée,

Je me suis promenée,

Allant ici et là selon mon gré,

Point de sommeil, inutile de rester couchée.

 

Dans le calme de cette matinée,

En ce parc joli, j’y suis allé me balader.

Près de l’étang calme, je me suis installée.

Sans faire de bruit afin de ces cygnes les admirer.

 

Eaux paisibles, je me suis tellement reposée.

En écoutant les oiseaux dans les arbres chanter,

Chanter leurs mélodies que seul un dieu pouvait deviner,

Le sens caché de leurs gazouillis par le vent doux emporter.

 

Je suis restée là assise à regarder, à admirer.

Admirer la splendeur de la nature dans sa pureté,

Sans dire un mot, un mot de trop que j’aurais oublié.

Car à quoi bon briser la quiétude en ce lieu de tranquillité?

 

Mais avant d’aller au boulot pour y travailler,

Un charmant bel homme une faveur m’a demandée,

L’instant d’un moment, un souvenir de moi, il aimerait apporter.

C’est alors qu’avec un immense plaisir qu’à son souhait j’ai acquiescé.

 

Il prit sa caméra avec la douceur d’un homme expérimenté,

Pour, comme il me l’avoua, de ma féminité à jamais l’immortaliser.

Avec joie et satisfaction en mon cœur, je me suis laissé photographier.

Jamais je n’aurais pensé que cette journée allait ainsi commencer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Solo

Solo
« Solo » réalisation photographique par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da

Solo

 

Voilà plusieurs jours que je n’ai plus de tes nouvelles,

Toi, celle que j’aime de tout mon cœur, ô ma toute belle.

Sans toi, mon existence n’est vraiment plus la même.

Quelle chanson puis-je composer sans celle que j’aime?

 

Allant ici et là dans mon humble appartement,

Faisant les cent pas depuis ce confinement,

Cherchant quoi faire de mes dix doigts,

En pensant sans cesse à toi.

 

Me remémorant nos moments de bonheur,

Lorsque je jouais quelques notes de guitare,

Ces notes voguant sur leurs ondes la nuit noire,

Tout en te donnant un air de si belle humeur.

 

Je me rappelle cet instant que je voulais immortaliser,

Prenant de ma main tremblotante mon appareil-photo,

Si soucieux de rendre perpétuel ce moment si beau,

Sans dire un mot, avec précaution, je t’ai photographiée.

 

Légèrement éclairée par le clair de lune,

Je pouvais contempler tes courbes telles des dunes,

Envier pour un moment ma guitare entre tes mains,

Même si je savais que nous ferions l’amour jusqu’au matin.

 

Mais maintenant que puis-je faire ?

De cette vie en solo, de ce drôle d’enfer,

Dieu merci ! J’ai retrouvé ce doux souvenir,

Que je colle sur mon cœur avec un grand soupir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Modeste dessin

Modeste dessin
Dessin par P.-P. F. Modèle nu C.

Modeste dessin

 

Simple croquis, modeste dessin,
D’un homme s’appuyant sur ses mains,
Quelques coups de crayons sur papier,
Qui de ce corps le feront sûrement immortaliser.

 

Tête penchée vers l’arrière,
Quelles sont donc ses pensées?
Torse nu et musclé d’un être humain,
Fier de son corps véritablement masculin.

 

Ventre légèrement bombée,
Faisant croire qu’il est un peu âgé,
Point de honte face à cette réalité,
Car bien des femmes adorent en caresser.

 

Magnifique intimité avec un soupçon de virilité,
De ce phallus librement présenté,
Avec modestie et gracieuse flaccidité,
Digne des statues de l’Antiquité.

 

Homme appuyé sur ses genoux,
Mais qui préfère être debout,
Car devant le destin et l’adversité,
Il possède avant tout une noble fierté.

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Sans dire un mot

Sans dire un mot
« Sans dire un mot » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Sans dire un mot

 

Il était tôt le matin,
Je t’attendais avec entrain,
En préparant quelques croissants,
Et un bon café pour te recevoir évidemment.

 

Nous nous sommes rencontrés voilà quelques jours,
Je t’avais informée que je cherchais un modèle à dessiner,
C’est alors que tu as gentiment à ma surprise à ma demande accepté,
Il y avait longtemps que je rêvais en cachette pouvoir immortaliser tes contours.

 

Puis vers les sept ou huit heures,
Quelques coups à ma porte firent mon bonheur,
J’ouvris avec le sourire pour te souhaiter la bienvenue,
Même si au fond de moi j’avais hâte de te voir toute nue.

 

Que prends-tu avec ton café ? T’ai-je aussitôt demandé.
Avec un peu de lait et quelques carrés de sucré volontiers,
Tes désirs devinrent pour moi des ordres auxquels j’empressais d’obéir,
Car ta voix si tendre résonnait en moi tel le doux son de la lyre.

 

Voyant une table de bois près de la fenêtre,
Un table qu’avait faite mon père avec du bois de cèdre,
Tu t’y approchas à pas gracieux, à pas feutrés et si légers,
En enlevant tes vêtements afin que je puisse ton corps contempler.

 

Alors dans un mouvement appris au fil du temps,
J’ai pris quelques crayons et quelques feuilles assurément,
Pour accomplir ce pourquoi nous avions convenu de bon cœur,
Sans dire un mot, nous immortalisâmes ce précieux temps en cette heure.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Reste comme ça

33995648_1541890439254898_2810891890042339328_n

Magnifique dessin fait par Noble Roro de la France

Reste comme ça

 

Reste comme ça,
Surtout ne bouge pas,
Reste encore immobile,
Que mes crayons sur ma toile filent.

 

Des crayons qui dessinent ce que je vois.
Ce que je vois? Enfin, je le crois.
De cette chevelure abondante,
Et ce dos qui m’enchante.

 

De ces mains qui cachent un je-ne-sais-quoi,
Même si ça n’a pas vraiment d’importance,
Car nous ne sommes plus à l’adolescence,
Il y a déjà longtemps que nous nous connaissons toi et moi.

 

Que puis-je dire de ce sein si beau?
Que c’est une grâce que les dieux t’ont faite là-haut,
Un sein que je caresserais volontiers,
Et que j’embrasserais à satiété.

 

Ne fais pas un son,
Cet instant précis est parfait,
Pour immortaliser la femme que tu es,
Et ressentir ton âme et ton corps être à l’unisson.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada