Archive | janvier 2023

Comme ils sont beaux tes seins

Ils sont beaux tes seins Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par PhotoGilles@VL2008 Modèle : Alixia Busch Source : Last Days In Cannes | Alixia (alixiamodele.com)

 

Comme ils sont beaux tes seins

 

Ô, mon adorable chérie ! 

Ensemble, nous avons passé la nuit,

À cet hôtel que nous avons jadis découvert,

Mon épouse et moi, durant nos vacances d’hiver.

 

Tu as peuplé mon esprit dès l’instant où j’y suis entré.

J’imaginais ce doux moment où, dans une joie passionnée,

Devant moi, tu retiras tes vêtements sans fausse pudeur.

Puisque face à ces moralistes, nous n’en éprouvons aucune peur.

 

Oui, je suis un mari tout à fait fidèle.

Mais, devant ta beauté, je m’émerveille.

J’adore mon épouse et je ne lui refuserai jamais rien.

Mais, c’est avec toi que je voulais me réveiller au petit matin.

 

Dès l’instant où tu t’es lentement déshabillée,

Avec un regard taquin, tu m’as longuement fixé.

Ta chevelure rougeâtre, tu l’as transformée en une œuvre d’art.

Tu sentais le parfum à la lavande que je t’avais acheté à un prix fort.

 

Tes lèvres pourpres nous suppliaient à la concupiscence.

Nos idées coquines témoignèrent de la perte de notre innocence.

Et, pourtant, nous prenions notre temps pour ne rien brusquer.

Seulement, de cette rare opportunité, avec délice, savoir l’apprécier.

 

 

Fait amusant ! Tu as le même prénom que ma charmante conjointe.

Celle que tu as vu, qui était assise à côté de moi, les mains jointes.

En cette église où au pied de l’autel, nous avons juré une entière fidélité.

En ce lieu de prières où devant la parenté, nos enfants ont été baptisés.

 

 

Quelle ironie que nous sommes ensemble dans cette chambre d’hôtel !

Car, je dois l’avouer, vous êtes l’une et l’autre exceptionnellement belles.

Chaque fois que je t’ai nommé, en mon cœur, j’ai pensé à mon amour.

Oui, toi et elle, de tout mon être, je vous chérirai encore et toujours.

 

 

Cependant, j’ai un drôle de secret à te confier.

Que cela reste entre nous, ô, ma tendre dulcinée.

Dès l’instant où tu as retiré de ta poitrine, tes mains,

Je me suis exclamé : « Comme ils sont beaux tes seins. »

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sollicitation

Sollicitation Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par PhotoGilles@VL2008 Modèle : Alixia Busch Source : Last Days In Cannes | Alixia (alixiamodele.com)

Sollicitation

 

Oui, je suis un homme marié.

Je l’avoue, je commets des infidélités.

Je n’en éprouve vraiment aucune honte,

Car, je vis dans un monde immonde.

 

J’ai une secrétaire, belle comme un joyau.

Qui comble mes nombreuses heures de bureau.

Nous œuvrons chaque jour dès huit heures.

Sans relâche, nous besognons avec ardeur.

 

Tard, je rentre retrouver ma tendre chérie.

Car, difficile à croire, sans cesse, je m’ennuie.

Je lui fais l’amour avec toute mon attention.

Je désire par-dessus tout lui donner satisfaction.

 

Jamais, elle n’a manqué de quoi que ce soit.

En époux bienveillant, je l’ai fait passer avant moi.

Mais, que voulez-vous ? Je fréquente aussi une autre femme.

Elle a su m’envoûter par sa chevelure ardente comme des flammes.

 

Avec elle, j’accomplis volontiers le noble péché de la chair.

D’une réelle fidélité, j’ai franchi la frontière de l’adultère.

En ce début de siècle où l’on ne présage rien de bon.

Je préfère agir en tenant compte de ma seule raison.

 

Je regarde toutes les nouvelles télévisées.

Voilà avec quoi mes horribles cauchemars sont créés.

Chaque fois que le rideau de la nuit tombe sur mes yeux.

Peux-tu m’en vouloir de chercher de la tendresse mon Dieu ?

 

Oui, je reconnais avoir pris tant de plaisir à succomber à la tentation.

Merci Lucifer, de m’avoir donné la chance de vivre une telle sollicitation.

Car, je me pose cette question : serait-ce ma dernière journée sur cette terre ?

Si c’est le cas, que je la passe à partager mon amour au lieu de faire la guerre.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Regard indiscret

Regard indiscret Photo par PhotoGilles @VL2008 Modèle : Alixia Busch Source : https://www.alixiamodele.com/last-days-in-cannes/

Regard indiscret

 

Je suis le dirigeant d’une grande entreprise.

J’emploie une secrétaire qui m’a fait une surprise.

Une femme à la crinière flamboyante comme le feu,

Pour laquelle, je suis tombé éperdument amoureux.

 

Ne croyez pas que je sois un pervers.

J’adore autant mes enfants que leur mère.

J’ai respecté et comblé sans compter ma chérie.

Pour laquelle j’ai tout fait pour satisfaire ses envies.

 

Un homme bien éduqué avec des valeurs chrétiennes,

Je dois composer avec une réalité autre que les miennes.

Parfois, dans la vie, à défaut de faire ce que l’on veut,

On doit se contenter d’accomplir ce que l’on peut.

 

Avoir juré l’entière fidélité jusqu’à ce que la mort me sépare,

De celle que j’ai épousée bien qu’il soit maintenant trop tard.

Cette assistante est certes jeune et jolie comme une tourterelle.

Peut-on me reprocher de céder à ses charmes de pucelle ?

 

Allez ! Ne soyez pas gênés. Accusez-moi de tous les maux.

Mais, vous verrez vite que votre destin aura le dernier mot.

Oui, je reconnais devant mes frères que j’ai péché.

Que j’ai succombé tant par l’action que par la pensée.

 

Elle m’attendait à peine vêtue dans mon bureau,

Alors que ce jour allait devenir parmi l’un des plus beaux.

C’est en pénétrant en silence dans mon ancre secret,

Que je lui portasse allègrement un regard indiscret !

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La secrétaire

La secrétaire Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par PhotoGilles@VL2008 Modèle : Alixia Busch Source : Last Days In Cannes | Alixia (alixiamodele.com)

 

La secrétaire

 

Je suis la secrétaire.

J’ai des qualités particulières.

Mon français écrit excelle en grammaire.

Pour ce qui est du verbal, vous n’en reviendrez guère.

 

Dévouée à mes nombreuses actions !

À mes tâches, je fais tout avec précaution.

Fière de provenir de l’une des géniales institutions,

Je prends du plaisir, à mon dirigeant chéri, de lui donner satisfaction.

 

Légèrement vêtue et bien maquillée, j’arrive très tôt tous les matins.

C’est tellement agréable pour bien débuter la journée avec entrain.

Qu’exposer mon charme pour ainsi susciter en lui des désirs coquins !

Cela me rend si heureuse, car, au fond, il sait se servir de ses mains.

 

Je suis devenue avec le temps l’adjointe de monsieur le président.

Derrière sa porte close, j’écris son discours attentivement.

Il me présentera tôt ou tard sa tendre épouse sûrement.

Mais d’ici là, sans gêne nous nous aimons follement.

 

Loin de ces regards hypocrites et indiscrets,

Nous nous tenons à l’écart avec quelques regrets.

Quoi de plus horrible que de garder nos sentiments secrets ?

Nous pouvons au moins baiser dans une chambre d’hôtel tant qu’il en est.

 

Je suis totalement dévouée à cet homme infidèle.

Il ne cesse jamais de me répéter que je suis la plus belle.

Si vous saviez jusqu’à tel point, de tels éloges me donnent des ailes.

Par la chaleur de sa voix, j’éprouve la sensation d’être une tourterelle.

 

Je suis vraiment ce que l’on appelle une femme libérée.

Car, de mon élégance exceptionnelle, sans cesse, j’en profiterai.

Les échelons de cette société perdue, à ma façon, je les monterai.

Alors, arrêtez de me juger, car c’est ma vie, et je l’assumerai.

 

Je suis une secrétaire réellement singulière.

Ce que je fais, en réalité, ce n’est pas de vos affaires.

J’ai tellement de talents pour, ces hommes esseulés, les satisfaire.

Ne disait-on pas jadis qu’il valait mieux faire l’amour que la guerre ?

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Qui est la plus belle ?

Qui est la plus belle ? Poème de Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/AN-204a-Mandel-946388015

Qui est la plus belle ?

 

En ce monde de tant de pervers !

Je me suis mise nue comme un ver.

Car, par-dessus tout, je désire admirer,

Le pouvoir de séduction de ma féminité.

 

Oui, je suis faite de sang noble et d’une pure chair.

Mais, sachez, ô, peuple, que cela est loin de me déplaire.

Je suis, avec raison, de la France si glorieuse de ses ancêtres.

De ces gens petits et grands qui m’ont transmis cette fierté d’être.

 

De discourir avec la langue de la noblesse si riche et si magique.

Qui construit par des mots dignes de Molière des phrases féériques.

De ce peuple qui a vu naître Baudelaire, Balzac, Rembrandt et Pasteur.

De cette nation qui a fait face avec un courage fabuleux à ses peurs.

 

Oui, je suis splendide comme la douce France d’autrefois.

Celle qui possédait à l’égard de l’avenir une incommensurable foi.

Le pays des droits de l’homme et de ce merveilleux triple adage !

Fraternité, liberté et égalité ! Voilà ce qui traversa les âges.

 

Je suis fière de mes frères qui luttèrent contre l’inimitié.

Je serai obligée envers celles qui combattirent contre la cruauté.

Celle qui enlève à l’humanité la plus rudimentaire des grâces.

En l’absence du respect des droits ne peut que surgir la disgrâce.

 

C’est pourquoi j’admire tant mon corps qui se reflète dans ce miroir.

Tout ce que j’y aperçois est si doux à mes yeux bleus en ce soir.

De la tête jusqu’à mes pieds, je me trouve en réalité très belle.

Je vous en prie, mes amis, laissez-moi voler de mes ailes.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada