Archives de tags | murmures

Avant d’en arriver là

Avant d’en arriver là Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par VW1956 Source : https://www.deviantart.com/vw1956/art/another-place-945724937

Avant d’en arriver là

 

Je suis allé me promener,

Dans un cimetière, au risque vous déplaire.

Au beau milieu d’une nuit éclairée par une lune souriante.

Ce qui peut vous paraître une chose tout à fait surprenante.

 

À dire vrai, je me posais mille questions,

À propos de la vie pour éviter de perdre sa raison.

Quoi de plus propice qu’un tel endroit pour comprendre ?

Ce que nous attendons de notre existence sans nous y méprendre ?

 

Combien de ces gens ont-ils cherché l’amour en vain ?

Quel nombre parmi eux a eu la chance de boire du bon vin ?

Alors que d’autres se contentèrent du peu que leur offrait la destinée.

Cuillère de bois, ou argentée, peut tanguer l’équilibre du nouveau-né.

 

J’entends le vent souffler dans la cime des feuillus.

Et qui me fait penser à la respiration de ces chers disparus.

De ces inconnus qui jalonnèrent les rues de tant de villes peuplées,

D’individus qui occupent des emplois souvent mal payés.

 

Je perçois les murmures de ceux qui avaient tant de rêves à accomplir.

Des projets merveilleux qu’ils n’ont pas pu réaliser avant de partir.

D’autres ont fait des exploits formidables dans un silence absolu.

Des riches et des pauvres qui sont désormais, de leur état, dépourvu.

 

J’observe les arbres qui couvrent les pierres tombales de leurs ramures.

Ils les protègent contre l’usure du temps avec une volonté si pure.

Car, il n’y a rien de plus terrible en ce monde voué à la matérialité.

Que d’assister à l’érosion de toutes les formes de spiritualité.

 

Je distingue des mots d’amour qui n’ont jamais été dits,

 Par ces âmes alors qu’elles avaient l’opportunité d’être en vie.

Pourtant, n’est-ce pas ce qui donne aux humains un motif d’exister ?

Quelle tristesse de voir que tant de peuples se sont entretués !

 

Je lis les noms inscrits sur les sépultures,

De ces témoins qui ignorent la crainte de notre futur.

 Ont-ils pu embrasser les êtres qui étaient chers à leurs yeux ?

Est-ce important de le savoir alors qu’ils furent rappelés par les cieux ?

 

Quelle leçon ai-je apprise en cette période d’obscurité ?

Qu’il est impératif de vivre dans la lumière en toute vérité !

Voilà pourquoi mon cœur exulte dès que l’aurore est devant moi.

Ne craignons donc pas de dire notre amour avant d’en arriver là.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Contre le mur

Contre le mur Poème par Rolland Jr St-Gelais Photo par Joel Pèlerin Source : https://www.deviantart.com/charmeurindien/art/Against-The-Wall-877206402

Contre le mur

 

J’ai fait la rencontre dans mon atelier.

D’une femme charmante dont j’ai immortalisé.

Sa beauté, sa féminité sur une toile d’un blanc immaculé.

Une amazone venue d’un pays inconnu, d’une région fort éloignée.

 

Trois coups secs à la porte ont retenti.

Si tôt ? En début de soirée ? Cela m’avait surpris.

Les marches de l’escalier, prestement, je descendis.

À une belle dame à la peau d’ébène, avec plaisir, j’ouvris.

 

Un sourire enjôleur m’entoura de sa lumière.

Je sentis que tout chez elle allait sûrement me plaire.

Un baiser sur ma joue était vraiment loin de me déplaire.

Avec un geste de ma main, je la fis entrer dans ma chaumière.

 

Elle gravit une à une les marches de mon escalier.

Une fois arrivée, vers mon atelier, elle s’est dirigée.

Devant le chevalet, sans plus attendre, elle s’est retournée.

À mon grand étonnement, son manteau d’hiver, elle a enlevé.

 

Elle était déjà entièrement nue.

Une telle beauté je n’avais jamais vue.

Aurais-je cru si, de cette surprise, on m’avait prévenu?

Je me serais préparé depuis longtemps, si j’avais su.

 

Sans plus attendre, elle s’adossa contre le mur.

Je n’ai pu m’empêcher d’admirer ses lèvres tel un fruit mûr.

J’entendis alors dans cette pièce isolée ces quelques murmures.

« Comme elle est belle ! » C’est ce que j’ai entendu, j’en suis sûr.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Ce voeu

Ce vœu
Photo par Carlos Henrique Reinesch Poème par RollandJr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/oo-rein-oo/art/Notes-Of-Love-200834702

Ce vœu

 

Ce soir je me suis couché,

Sous le grand firmament étoilé,

Ayant en pensées des mots qui bougèrent,

De mon esprit, ils voulurent sortir vers les airs.

 

Des mots qui se transformèrent en rêveries,

Des rêves qui au plus profond de mon être étourdi,

Désirèrent devenir choses concrètes face à l’impossible,

Toutefois, ne dit-on pas, qu’à celui qui croit tout est possible?

 

Oui, de mon cœur est sortie belle prière.

Une requête adressée à Dieu des hommes leur père,

À ce Dieu des femmes et des enfants et aux êtres aux cœurs purs,

À ce Dieu qui entend les cris de désespoirs et des doux murmures.

 

Je ne lui ai rien demandé de bien particulier,

Oui, je l’ai remercié pour le bonheur qu’il m’a donné.

Cependant, en mon cœur je lui ai fait une seule sollicitation.

Celle de veiller sur toi du matin au soir et aussi loin te portera l’horizon.

 

Je ne pouvais pas terminer cette journée,

Sans t’apporter un réconfort par un doux baiser,

Qu’est-ce qu’un baiser en cette période si difficile à vivre?

Excellente question lorsqu’il s’agit d’une question de survivre.

 

Quel serait bien le souhait à faire en ce jour spécial?

Une réponse de toute mon âme ébranlée prestement émergea,

À ce Dieu d’amour je lui ai adressé un seul souhait, un seul désir.

Que tu sois heureuse ! Voilà le vœu qui ferait mon plus grand plaisir.

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Murmures

44308423_171431553788372_8878909655351296000_n

Dessin par Juste Angèle de la France

Murmures

 

Chérie!
Mon amour! Reste là.
Je te trouve de ce pas.
J’ai en moi une drôle d’envie.

 

De te dire un petit secret,
Quelque chose qui en moi est,
Qui me fait vibrer les cordes de ma vie,
Qui me fait sentir tellement vivre à l’infini.

 

Tu sais que j’ai rêvé à cet instant,
Que depuis tellement longtemps,
J’ai désiré vivre ce doux moment,
Te dire à côté de toi simplement.

 

Que je goûte ce fruit mûr,
Que j’ai choisi délicatement,
Afin de savourer passionnément,
De lui dire comme je l’aime avec de tendres murmures.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada