Archives de tags | bien-aimée

Laisse-moi passer

Laisse-moi passer Photo par Gb62da Poème par Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/She-didn-t-let-me-pass-885256259

Laisse-moi passer

 

Laisse-moi passer,

Laisse-moi t’aimer,

Laisse-moi te consoler,

Laisse-moi simplement t’écouter.

 

Laisse-moi être près de toi,

Laisse-moi te tendre mes bras,

Laisse-moi entendre le son de ta voix,

Laisse-moi écouter chaque mot que tu prononceras.

 

J’aimerais faire quelque chose,

Mais, sans ta présence, jamais je n’ose.

Te brusquer cette idée jamais ne viendra en mon être,

Je t’avais promis d’attendre le bon jour sous ce hêtre.

 

Une promesse que je n’ai jamais oubliée,

Depuis que je t’ai rencontrée en cette douce matinée.

En cette matinée d’une journée d’un nouveau printemps,

Où nous avons marché tellement longtemps.

 

Que s’est-il passé pour que tu sois si fermée?

Que s’est-il passé pour avoir sur tes seins les bras croisés?

Aurais-je prononcé un mot de trop qui t’auraient fait bien des maux?

Je te le jure, mon tendre amour, pour toi rien n’est trop beau.

 

Laisse-moi te dire ma bien-aimée,

Que sans toi, en cette vie, je ne saurais exister.

Laisse-moi te donner un sourire par un simple baiser,

Car avec toi le reste de ma vie je désire ardemment la terminer.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dominatrice

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dominatrice

 

Dominatrice ! Ô ma belle dominatrice !

Vous qui savez entretenir tous mes vices,

Qui savez avec attention me faire découvrir,

De ces supplices que vous me prodiguez avec plaisir.

 

Admirer votre beauté charnelle,

Qui saura dompter mon désir spirituel,

Tout en goûtant la fermeté de vos seins,

De vos seins que je pourrais tâter à pleines mains.

 

Ah quel délicieux destin de subir vos leçons de discipline,

En ce lieu créé par votre imagination si divine.

Dominatrice experte de cette nuit de confinement,

Je saurai pourvoir à tous vos désirs assurément.

 

Votre désir extrême d’être soumis à vos pieds,

Ces pieds qu’avec une soumission totale j’embrasserai,

Et de ramper à vos pieds tout en me tenant en laisse,

Comme le ferait un esclave à sa bien-aimée enchanteresse.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

L’œil de Dieu

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

L’œil de Dieu

 

Je suis l’œil de Dieu,

Et Dieu est une femme,

Et, par-dessus, une jolie dame,

Qui fait de toi entre ses mains ce qu’elle veut.

 

Je vois tout ce que tu fais,

Inutile de cacher vraiment qui tu es,

Tu aimes fréquenter les donjons,

De tes maîtresses, être leur bon garçon.

 

Maitresse Christine qui est d’une beauté exquise,

Celle dont ton âme s’est tellement éprise.

Beauté magique ! Beauté féérique !

Venant du monde des pays nordiques.

 

Que dire de maîtresse Bella?

Qui saura te mener là où elle le voudra.

Te tirer des flammes de l’enfer de la souffrance,

Pour te faire découvrir l’ultime plaisir de la bienveillance.

 

Péché de la chair ! Péché de la luxure !

Qui convient de l’âme la plus perverse à la plus pure.

Aucun plaisir n’a d’égal que celui d’être entre les mains d’une maîtresse,

Qui sait te combler de ses tortures élaborées comme de ses caresses.

 

Où iras-tu après cette vie?

Toi qui feras, malgré tout, l’envie.

De bien des gens prisonniers de leur morale,

Et qui pourtant, vénèrent des idoles qui font tant de mal.

 

Regarde-moi bien dans les yeux,

Dis-moi : tel est ton désir, ton vœu le plus précieux?

Serait-ce être près de moi, être à mes côtés?

Devenir ta chérie, ton amour, ta bien-aimée!

 

Je suis celle qui te surveille,

Qui te fera découvrir bien des merveilles,

En temps voulu, mon vilain coquin.

Mon beau ! Tu seras entre mes mains.

 

Regarde bien cette triade,

Et fuis ce monde rempli de façades,

Rejoins-moi vite ! Si tu l’oses.

Tu seras alors ma chose.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je veux voler

Je veux voler Poème par RollandJr St-Gelais Photo par Gb62da Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/I-want-to-fly-864241176

Je veux voler

 

Quel endroit magnifique

Dans ce pays où tout est féérique

Dès l’instant où cette fumée de ma bien-aimée

Avec un plaisir indescriptible cette nuit j’ai fumée.

 

Ô ma belle Marie-Jeanne,

Toi qui es venue vers moi à dos d’âne

Je t’ai inhalée avec lenteur pour me laisser envahir

Pour de ses bienfaits insoupçonnés avec bonheur ressentir.

 

Aussitôt les yeux clos et les poings fermés

Telle une vague, je me suis laissé emporter

Vers un autre monde pour ces sombres jours, les oublier

Et de cette forêt vierge, avec la naïveté de l’enfance l’explorer.

 

En découvrir tous ses secrets

Secrets magiques, secrets interdits, secrets parfaits!

Secrets qui seront pour toujours, je le jure bien gardés

Car pour y être admis, seuls les adeptes de cette plante sont conviés.

 

Marchant candidement pieds nus sur un sentier

J’ai senti une présence avec curiosité me regarder

Admirer mon corps sans tous ces apparats artificiels

Car c’est dans la simplicité d’Ève que ma beauté se révèle.

 

Ressentant une brise légère me caresser de sa chaleur

Je me dirigeai vers un arbre étendu avec grande pudeur

En ouvrant mes bras, ces mots, tel un mantra, j’ai répété

Je veux voler ! Je veux voler ! Je veux voler !

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

J’arrive

J’arrive Poème de RollandJr St-Gelais Photo par ESBL-Photography Modèle Sienna Hayes Source : https://www.deviantart.com/eslb-photography/art/Sienna-Hayes-43-827998017

J’arrive

 

Bonsoir ma tendre chérie,

Comme tu es belle en cette nuit,

Assise bien sagement sur notre lit,

Ce que mon cœur languit en te voyant ainsi.

 

Tu sais ma bien-aimée,

J’ai vraiment eu dure journée,

Mais en pensant à toi je n’ai pas cessé d’espérer,

Revenir vers toi afin de cette nuit avec toi la passer.

 

Je revoyais la splendeur de ton visage,

Lorsque des gens inconnus et de tous les âges,

Allèrent et vinrent ici et là perdus dans leurs desseins,

Remuant machinalement semblables à d’ordinaires pantins.

 

J’imaginais te voir faire tes petits pas,

Sur le précieux plancher construits en bois,

Je sentais tes cheveux parfumés à l’eau de rose,

Et comment puis-je décrire la pureté de ton regard? Je n’ose.

 

Tu es ma raison de vivre,

Tu es celle qui me donne le désir,

Tu es celle par qui en moi réside le goût de sourire,

Tu es celle par qui persiste ma volonté en ce monde de survivre.

 

Attends-moi, j’arrive.

À tes lèvres, je veux m’abreuver.

Près de toi est mon unique raison d’exister,

Mon cœur a trouvé en toi une source d’eau vive.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada