Archives de tags | berceuse

Mouillée

Mouillée
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Mouillée

 

Me l’avouer,
Je suis très gênée,
Suis-je devenue amoureuse ?
De cette voix telle une berceuse.

 

Dès que je l’ai entendue,
Je me suis sentis un peu perdue,
De ne pouvoir l’entendre de nouveau,
Blesse la profondeur de l’âme tel un couteau.

 

Maintenant que je suis enfin seule,
Loin de ces gens insatisfaits et qui gueulent,
Maintenant que je suis enfin entièrement nue,
Loin de ces gens blasés par la vie et mal foutus.

 

Je peux m’étendre sur mon lit en pensant à ce bel inconnu,
Et sans ressentir cette culpabilité de me satisfaire sans être vue,
Je sens cette chaleur bienfaitrice avec grand bonheur m’envahir,
Quelle joie parfaite ! Quelle allégresse étrange! Quel mignon plaisir !

 

Je suis enfin une femme comblée,
Je prends le contrôle de ma sexualité,
Et à force de me procurer ce plaisir insoupçonné,
J’ai joui encore et encore à en devenir toute mouillée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Un regard d’amour

Un regard d'amour
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Un regard d’amour

 

Qu’ai-je fait ?
Pourquoi suis-je parti ?
Vers d’autres cieux, en d’autres pays ?
Alors qu’à côté se trouvait celle que j’aimais ?

 

J’ai parcouru bien des chemins,
Rencontré des géants et des nains,
Fait la connaissance de sorciers et de magiciens,
Tenu de véritables trésors entre mes pauvres mains.

 

J’ai bu des vins succulents,
J’ai senti des parfums enivrants,
J’ai connu des femmes ensorceleuses,
Qui m’envoûtèrent de leurs paroles telle une berceuse.

 

J’ai cherché ce que j’avais quitté,
Que j’avais abandonné dans ma folie,
Croyant aveuglément qu’il y avait mieux dans la vie,
Alors que rien ne vaut la quiétude de son propre foyer.

 

C’est en marchant péniblement,
Sur une route étrangère assurément,
Que j’ai sorti une photo d’elle délicatement,
De ma poche où je l’avais cachée précieusement.

 

Me souvenant alors,
Que le véritable amour vaut de l’or,
Qu’aucun trésor ne pourra égaler la beauté,
De celle que mon cœur perdu a sans cesse aimée.

 

Un regard d’amour ! Voilà ce que j’ai trouvé.
Un regard d’amour ! Voilà celle que je veux regagner.
Un regard d’amour ! Voudra-t-elle que j’aille la retrouver ?
Un regard d’amour ! Pourra-t-elle seulement me pardonner ?

 

De tous les mots de ces pays étrangers,
Aucun n’est semblable à ceux qu’elle a prononcés,
Prononcés dans la pénombre de la nuit aussitôt tombée,
Avec son regard d’amour elle me disait : Sans cesse je t’aimerai.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada