Archives de tags | envie

Mélancolie

20171110_101232_HDR

Mélancolie

 

Ces jours heureux ou bien ces nuits torrides,
Instants de pure joie et de grands plaisirs deviennent insipides,
Déversant les pensées dans le puit sans fond de l’ennui et de l’acrimonie,
De ces gens insécures qui m’entourent et de toutes leurs hypocrites manies.

 

Je m’en fous éperdument depuis fort longtemps,
Car en moi a lieu un combat entre lumières et ténèbres,
Transposant leur lutte sur mon corps devenu semblable à un zèbre,
Offert en pâture à la plèbe vouée à ses bassesses et à ses écœurements.

 

Qui suis-je pour parler ainsi ?
Seulement une âme chagrinée par tant d’envie,
Blasée par le noir qui sans cesse semble m’envahir,
Mais qui voit encore, Dieu merci! cette lumière qui encore reluit.

 

Ô belle lumière ! Symbole d’espoir !
De grâce, ne me quitte pas alors qu’arrive le soir,
Je t’en prie, gardes-moi, en ta protection et en ton amour,
Afin que je puisse protéger ceux que j’aime et qui m’entourent.

 

Éloigne de moi cette mélancolie,
Car je sais qu’au plus profond de mon être,
Tel qu’aurait incrusté un auguste sage appuyé sur un hêtre,
Tout reste à découvrir, à explorer et à aimer sur cette terre et en cette vie.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dans les méandres de l’envie

20171110_092613_hdr

Dans les méandres de l’envie

 

Mon cœur t’est réservé

Je suis là pour t’écouter

Ma bouche sera pour t’embrasser

Et mes bras si blessés pour t’enlacer.

 

Mon corps nu pour te combler,

Mon corps pur pour te réchauffer,

Et, je te le jure, toute mon intimité

Pour être seulement avec toi partagée.

 

Ô ma divine beauté,

Tu me fais tellement chavirer

Dans les multiples méandres de l’envie

Viens  ! Ho oui, viens ! En cette nuit me retrouver.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Sept-Îles (Québec)
Canada

Poses tes lèvres

20171006_104621

Poses tes lèvres

 

Ô ma chérie,
Ce que tu me donnes envie,
Envie de te sentir pleine de vie,
Car tes yeux sont avides de ce fruit.

 

Fruit de l’arbre défendu,
Qui grossit en te regardant nue,
Te léchant les lèvres gourmandes,
Tu veux savoir si il goûte les amandes.

 

Vas-y ! Ne te gêne pas !
Dressé droit devant toi il est là.
Embrasse le bout d’où jaillit ma semence,
Allez ! Je n’en peux plus de lutter contre cette démence.

 

Mon amour ! Je n’attends que cela,
Qu’en cette nuit commencent nos ébats,
Tu ne cesses de rêver de savourer ma douce crème,
Fais-le ! Si tu en le veux ! Car moi, en mon cœur je t’aime.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Que vois-tu ?

horizon2

Réalisation photo ? Oleg Uranov Choix ? Angelilie

 

Que vois-tu ?

 

Ô belle amie !

Dis-moi, que vois-tu ?

Toi, qui es si belle et si nue !

Ce que tu me donnes cette envie.

 

Envie de te retrouver,

Sur cette mer calme et limpide,

De quitter pour un instant ce monde insipide,

Afin de t’enlacer et de mes tendres baisers te combler.

 

De tes fesses exquises,

Je leur ferai quelques bises,

Ici et là, et pourquoi pas ?, un peu partout.

Car de ta silhouette, j’en suis devenu vraiment fou.

 

Un fantasme ? Une folie ?

C’est bien possible ma toute jolie.

Attends-moi ! Je serai bientôt à tes côtés.

Et de cet horizon, nous serons deux à l’admirer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Attends-moi !

getting_a_hot_night_tonight_by_rickb500-dbhzfnr

Photo : Rick B. from Germany http://rickb500.deviantart.com/art/Getting-a-hot-night-tonight-695334663 et livret artistique :  http://rickb500.deviantart.com/art/Marmor-The-Book-511759556

Attends-moi !

 

Ô ma chérie,

Ce que tu es belle,

Tu es cette merveille,

Quand gentiment tu souries.

 

Ô mon amour,

J’ai tellement envie de toi,

Te faire l’amour met mon cœur en émoi,

En toi je veux être ! En toi, je veux connaître ce jour.

 

Un, deux, trois…

Et quatre, j’arrive ma chérie !

Cinq, six, sept… je reprends enfin vie

Dans ce lit interdit je veux être ton valet et ton roi.

 

T’offrir ma semence,

M’amène au seuil de la démence,

Être dans tes reins ! Voilà les portes de la folie.

Dis-moi oui ! Dis-moi oui ! Je t’en conjure, je t’en supplie.

 

T’attendre !

Est un véritable calvaire !

Un supplice digne de tous les enfers,

Laisse-moi te caresser la peau de ta joue si tendre.

 

Ô ma beauté, aie pitié !

Être avec toi dans ce lit nuptial,

C’est le rêve qui hante mes nuits brutales,

Te rendre hommage ! C’est ce que je désire pour l’éternité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Où suis-je ?

Kelly Tremblay 2

Avec la permission de K. Tremblay

Où suis-je ?

 

Sous le soleil chaud,

Et de ce vent qui me caresse la peau,

Toute petite question me vient à l’esprit,

De cette pensée que je ne peux fuir malgré mon envie.

 

Regardant toujours vers l’horizon,

Cherchant en moi réponse à mon interrogation,

Bénie par tous les dieux sous le ciel si bleu d’azur,

Contemplant le bonheur de cet instant tel un diamant pur.

 

Devant la beauté de la vie qui s’offre ainsi,

Répondez ! Ô divinités du haut de vos trônes, je vous pries.

Point de mystère envers votre humble servante vous demandais-je !

Dites-moi seulement sur cette terre quel est mon chemin et où suis-je ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sur la route ! Sur la route ! Sur la route !

New Image23

Sur la route ! Sur la route ! Sur la route !

 

Sur la route ! Sur la route ! Sur la route !

J’ai rencontré ma bien-aimée sans qu’elle se doute,

Que je la regardais en silence avec mes yeux si doux,

Qui n’avaient de cesse d’admirer ses longs cheveux roux.

 

Sur la route ! Sur la route ! Sur la route !

J’ai rencontré dame fière et tellement belle,

Que sa grâce me faisait penser à une hirondelle,

Qui m’annonça mon printemps sans aucun doute.

 

Sur la route ! Sur la route ! Sur la route !

J’ai contemplé avec un plaisir silencieux ,

En rêvant de l’embrasser tel un amant respectueux,

Et de l’enlacer avec délicatesse jusqu’à la fin de la route.

 

Sur la route ! Sur la route ! Sur la route !

Comptant les notes d’une tendre mélodie,

Celle que je fredonnais pour lutter contre cette envie,

D’aller la rejoindre peut importe ce que cela me coûte.

 

Sur la route ! Sur la route ! Sur la route !

J’ai porté mon regard vers ce feu verdoyant qui enflammait,

Ma forêt qui attendait ce signe béni qu’un jour à nouveau j’aimerais,

Et dans la vie peine d’amour ne dure pas toujours quelque soit sa route.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada