Archives de tags | secret

Ne t’en fais pas.

Ne t'en fais pas
Ne t’en fais pas Modèle : JenovaxLilith Photo par Jessica Hodge Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/I-don-t-mind-763490441

Ne t’en fais pas

Ne t’en fais pas, je serai toujours là. Pour admirer ta beauté. Pour admirer ta féminité. Pour dans le secret de mon cœur t’aimer. Sans dire un mot, sans me manifester mais simplement te regarder.

De RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Par la douceur de tes lèvres

Les lèvres de ton âme
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Par la douceur de tes lèvres

 

Ce soir tu m’as fait une belle surprise,

Tu m’as envoyé une vidéo où tu as été prise,

Prise en train de chanter d’une voix tellement angélique,

Que je croyais que tu sortais d’un monde totalement féérique.

 

Ce fut certes, avouons-le, assez court.

Mais de cette voix, je m’en souviendrai toujours.

Car comme tu étais belle en cet instant si précieux,

Un instant qui restera dans mon cœur si merveilleux.

 

Je t’ai entendu chanter une chanson si émouvante,

Que tout mon être était attiré par des paroles si attirantes,

Des paroles qui sortirent de ta bouche telle une mélodie venue des cieux,

Qui te donna une aura tellement divine que je me suis mis à pleurer.

 

En revoyant ces jours où en secret je t’avais tellement aimée,

Face au déroulement de ma vie, je me suis mis à me questionner.

Méritais-je vraiment d’être aimé par une femme aussi belle que toi,

Car je suis loin d’être parfait, ni riche ni puissant et encore moins un roi.

 

Était-ce trop demandé à la vie d’être à tes côtés?

Malgré mes nombreux défauts et mes multiples infidélités,

Car j’étais prêt à te prendre comme tu es avec ta grande souffrance,

Que j’aurais pris soin de soulager avec des mots d’amour et de romance.

 

Comme tu es belle dans cette vidéo que tu m’as envoyé,

Tellement belle que je croyais que j’avais simplement rêvé,

En cette nuit d’un mois d’été où dans le silence de ma solitude,

Où je constate par la douceur de tes lèvres que ma vie est que décrépitude.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Me détendre sur un banc

Me détendre sur un banc
Me détendre sur un banc Poème de RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Modèle est Quinn Linden Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/I-love-this-bench-849517485

Me détendre sur un banc

 

Me promenant nue en ce début de matinée,

Alors que le soleil venait tout juste de se lever,

Je ressentais ce besoin irrésistible de m’étendre,

Afin de leurs gazouillis de ces oiseaux sauvages les entendre.

 

Matin de ce beau mois de juillet,

J’étais bien évidemment aux aguets,

Afin d’éviter d’être surprise par des inconnus,

Avides de découvrir la beauté de mon corps de femme nue.

 

Là tout près de moi se trouvait sous les feuilles vertes,

Un bien qui alla me faire plaisir j’en suis convaincue certes.

Un bien fait de bois d’un arbre dont j’ignore l’espèce et la variété,

Mais, est-ce si important de le savoir en cette journée de ce mois d’été?

 

Vérifiant tout autour de moi si tout était parfait,

Si je pouvais y aller et me mettre à mon aise sans regret,

Je m’y suis installée à ma guise et bien confortablement en silence

Un bras accoté, l’autre sur ma tête et mes jambes telles des pas de danse.

 

Tout simplement me détendre sur un banc,

Voilà le secret de mon bonheur en cet instant,

En cette matinée où tout m’est encore possible d’en jouir,

En jouir en ce moment à ma satisfaction et pour mon plus grand plaisir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En lui pénétrant l’entre-fesses

oui, mon amour
En lui pénétrant l’entre-fesses Poème de RollandJr St-Gelais Dessin magnifique de CapitaPerdu Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/Her-Pain-is-Someones-Pleasure-847573456

En lui pénétrant l’entre-fesses

 

Sous le soleil chaud du Midi de la France,

Tu es venue frapper à ma porte demander ma clémence,

Pourquoi donc ? Excellente question que je me suis posé,

Car quelle faute envers moi avais-tu malencontreusement osé?

 

Tu étais si jolie avec tes cheveux blonds comme les blés,

Cheveux, par le mistral de cette contrée, légèrement balayés.

 Tu t’étais présentée avec grande simplicité; Moi c’est Julie.

Et vous, mon cher monsieur? C’est Rolland que je vous répondis.

 

Mais, dis-moi ! Que m’aurais-tu donc fait?

Pour qu’en cette après-midi, tu te trouves devant moi.

Peu importe la faute, te blanchir mettrait mon cœur en émoi.

Tu sais ce que l’on dit : Faute avouée est à moitié pardonnée.

 

Alors, rentre! Ne reste pas là. Viens tout me dire et me raconter.

Assieds-toi sur le sofa qui, ma foi, a déjà une place pour toi,

Permes-moi de t’offrir un verre de ce que tu voudras,

Ensuite, après cela, tu pourras tout m’expliquer.

 

Ô mon cher monsieur, quel honneur une telle proposition.

Bien entendu que j’accepte avec joie votre proposition.

Aussitôt entrée, tu disperses les larmes de ton corps.

Je voudrais offrir mes excuses, tu m’as dit d’abord.

 

Pour m’être moquée de votre situation,

Et d’avoir refusé votre verre sans aucune raison.

Ce verre de vin que vous m’avez offert avec bon cœur,

Comme si de votre situation, j’en avais vraiment peur.

 

Aujourd’hui, je suis venue pour vous demander une faveur.

Humblement vous quêter une complète absolution,

De m’être moquée je veux faire réparation,

Et d’être dès maintenant pardonnée.

 

Mais, je vous en pries mademoiselle,

De mon être ne craignez rien jeune dame si belle,

Car je suis loin d’être en ce monde le plus rancunier,

Que voulez-vous pour mon pardon si précieux échanger?

 

Prenez-moi, ici et maintenant ô doux seigneur !

Cela ferait vraiment mon plus grand bonheur.

Car, en secret, je n’osais guère me l’avouer.

En vous voyant, comme je vous ai admiré.

 

M’offrant allègrement son postérieur,

Elle me supplia d’être en ce jour son professeur,

Je l’empala donc comme il se doit de mon phallus bien droit,

Allant et venant à ma guise selon mon bon plaisir et de bon aloi.

 

Elle en redemanda sans cesse et toujours,

Ah ! Quel beau souvenir je conserverai de ce jour.

Où pour être pardonnée de sa faute, de son impolitesse.

Flatteuse dame me fit faveur en lui pénétrant l’entre-fesses.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Symétrie

Symétrie
Symétrie par Rick B. https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Symétrie

Bonjour tout le monde,

J’espère que le début du mois de juin s’est passé de manière agréable pour vous et pour vos proches. De mon côté, je dois avouer que tout rentre dans l’ordre des choses. Quel est mon secret ? Tout simplement, une bonne dose de patience, d’attention et quelques zests de persévérance ainsi que la capacité de voir les bons côtés de la vie.

La patience puisque rien ne sert de se précipiter dans le déroulement des aléas de l’existence. Savoir garder son attention face aux circonstances auxquelles nous sommes confrontés parfois au quotidien, parfois de manière sporadique afin de juger des pours et des contres et, par ce fait, d’être en mesure de prendre les décisions qui s’imposent. Quelques zests de persévérance sont nécessaires afin d’atteindre les objectifs visés tout en évitant de devenir obsédé par nos préoccupations. Et, peut-être l’élément le plus important entre tous, avoir la capacité de voir les bons côtés de la vie. En effet, nous n’avons pas toujours la mainmise sur le déroulement de notre existence, sur ce que nous souhaitons faire, être ou avoir, mais nous avons cette aptitude de savoir prendre les choses avec un grain de sel et avec humour.

Ces quatre éléments agencés de manière appropriée forment une symétrie parfaite qui constitue les bases d’une grande sérénité intérieure. Qui plus est! Aucune somme monétaire, aucune relation amoureuse, ni aucun concept religieux ne peuvent nous les procurer. En effet, bien des gens riches n’ont jamais assez d’accumuler des biens qui ne les suivront pas dans la tombe une fois leur heure venue. Aucune relation amoureuse aussi intense puisse-t-elle l’être est synonyme de bonheur perpétuel car rien ne dure en ce monde si ce n’est que la non-permanence des choses. Et, chose étonnante, aucun concept religieux ne peut donner la sérénité puisque la base de toutes formes de religion est de développer un sentiment de culpabilité face aux choix que nous faisons et aux actions que nous posons. Or, nous vivons pour apprendre et nous apprenons pour mieux vivre. C’est un cycle qui se perpétue jusqu’à ce que nous ayons rendu notre dernier soupir. Et, pour finir cette nomenclature, le sens de l’humour est souvent le meilleur remède à nos doutes, à nos craintes, à nos questions et, parfois, à nos déceptions.

Voilà une symétrie parfaite. Sans artifice ni extravagance, mais simplement dans sa plus simple expression.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada