Archives de tags | aventure

En attendant

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

En attendant

 

En cette fin de journée

Alors que le soleil était illuminé

J’ai pris un taxi pour l’aéroport afin de partir

En croyant de ne plus jamais revenir.

 

Seul, assis sur un banc

Couleur sombre tel que mon cœur

Car je connais au fond de moi la peur

J’écoutais les heures de départs religieusement.

 

Pourquoi est-ce si long?

Y a-t-il à cette attente une raison?

Une raison que j’ignorais le pourquoi

Et un peu comme je voulais te quitter, toi!

 

Puis, j’ai senti un parfum qui ne m’était pas inconnu

Ce doux parfum qui emplissait la chambre où nous étions nus

Cette chambre où nous avons fait l’amour et bien des folies

En nous promettant d’être ensemble pour la nuit et pour la vie.

 

Lentement, je me suis retourné

Et j’ai reconnu celle que j’ai aimée

Aimer au passé, au présent et à jamais

Car au fond de moi je savais que encore je t’aimais.

 

Puis sonna l’appel de mon vol

Vers cette aventure devenue vraiment folle

Appel répété pour deux cœurs qui s’aimaient encore

Une femme et un homme dont leurs cœurs étaient en or.

 

Et doucement mes larmes coulèrent

Et c’est là que j’ai compris l’erreur que j’allais faire

Tu m’as tendu la douceur de ta main et celle de ton âme

J’ai tendu la mienne à une belle et grande dame.

 

En attendant mon lointain départ

Grâce à toi, j’ai compris qu’il n’est jamais trop tard

Pour saisir la chance d’aimer de nouveau

Car c’est en amour que les jours deviennent les plus beaux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec

Je t’attends chérie.

33058008_10155697074367523_9095908011783749632_n

Seul et triste sous ces draps de satin

Je t’attends chérie

 

Au commencement de cette  nuit,

Mon corps de désirs inassouvis gémit,

Imaginant ton corps contre le mien avec douceur,

Je frémis d’imagination de te faire l’amour avec grandeur.

 

Ne me fais pas, ô mon amour, plus languir.

Rejoins-moi vite afin que je puisse te faire jouir,

Et de nos prudes voisins être choqués voire scandalisés,

D’entendre nos cris de jouissance de nos désirs si rassasiés.

 

Viens dans ce lit pour  y vivre belle et grandiose aventure,

Car de ta peau aux multiples tatouages telle une noble parure,

Je ne veux que satisfaire tes fantasmes qui resteront secrets,

Nos secrets gravés dans nos âmes et dans nos cœurs et sans regret.

 

Ô viens vers moi ma bien-aimée, ma chérie,

Que je te comble toutes envies pendant que tu me souries.

Je  me sens tellement seul et triste sous ces draps de satin,

Alors que nous pourrions être ensemble jusqu’au petit matin.

 

Je te prendrai comme de raison avec tendresse et avec entrain,

Expérimentant les poses inédites pour ton plus grand bonheur et le mien.

Ne vivant ces instants que pour le livre d’une grande sagesse orientale,

Celui du Kamasutra alors que je sentirai ta peau fragile telle une pétale.

 

Viens ! Ô oui, viens ! Maintenant et non pas demain.

Car qui sait si nous serons là ? Même Dieu l’ignore, c’est certain.

Alors, profitons de cette nuit sans pareille pour les  amants que nous sommes,

Car dès cet instant unique, tu es ma maîtresse adorée et moi je suis ton homme.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Matane (Québec)

Canada

Partir à l’aventure

20171122_183524

Partir à l’aventure

 

Être ? 
C’est avant tout naître.
Aller vers l’inconnu,
Sans vêtements et nu.

 

C’est se risquer,
D’aimer et d’être blessé,
De souffrir et de s’ouvrir,
S’ouvrir avec des pleurs et des rires.

 

Partir pour peut-être ne jamais revenir,
Car incertain est notre avenir,
Ce jour est peut-être le dernier,
Ou bien celui d’une longue lignée.

 

Levons-nous mes amis,
Allons vers l’avant mes chéries,
Car rien ne fait si belles parures,
Que de partir à l’aventure.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

J’aime mon pays

New Image46

J’aime mon pays

Bonjour tout le monde,

J’ai décidé de faire quelque chose de spécial pour le présent article. C’est-à-dire de vous expliquer certaines choses qui me tiennent vraiment à cœur puisqu’elles forment la raison pour laquelle j’aime mon pays. Mon pays a été fondé par des gens extraordinaires qui durent quitté, parfois de bon gré, parfois par pure nécessité et, pourquoi pas?, par le goût de l’aventure, leurs terres ancestrales.

new-image53Plusieurs d’entre eux ont pour origine la douce France, la très catholique Irlande et la grande téméraire Écosse. Trois régions ayant les valeurs judéo chrétiennes et une volonté de résistance contre un ennemi commun que je ne nommerai pas pour une question de pudeur intellectuelle. Parmi les autres valeurs, l’on notera la préservation du patrimoine et la protection de la langue dont le français pour les premiers et le gaélique pour les seconds. Une terre commune pour nous tous et une foi distincte en apparence mais tellement semblable dans son plus profond pour chacune des nations qui se sont greffés au fil des soubresauts de l’histoire.

Ayant une formation pluridisciplinaire de l’université Laval, cela m’a amené à voir tout ce qui se passe au sein même de ma nation et à prendre connaissance jusqu’à tel point cette dernière semble être malmenée par quelques médias de masse qui prennent un certain plaisir à culpabiliser ceux et celles qui veulent plus que tout défendre nos droits d’existence et à protéger nos valeurs issues du judéo christianisme.

DSCN0344.jpgOui, je suis fier de mes origines ancestrales. D’ailleurs, mon ancêtre Pradet dit St-Gelais a combattu les britanniques lors de la bataille des plaines d’Abraham alors que se trouvait parmi les rangs ennemis mon ancêtre écossais du nom de Hamilton. Deux ennemis qui ont, en dépit de la victoire de l’un et de la défaite de l’autre, construit l’un des plus beaux pays au monde.

Oui, je suis fier de vivre sur l’une des rares terres en Amérique du nord où le français est encore parlé par la majorité de sa population. Pour combien de temps encore ? Excellente question ! C’est, je crois, à chacun d’entre nous de protéger la langue française. Aucune loi ne sera plus forte que celle du cœur. C’est à méditer.

Oui, je suis fier de mes valeurs judéo chrétiennes lesquelles ont permis la fondation deNew Image4 communautés religieuses qui pour la majorité d’entre elles mirent sur pieds des hôpitaux, des hospices et des écoles ainsi que des universités où la qualité d’enseignement y a sans cesse progressé. Ce n’est à jamais oublié.

Voilà pourquoi j’ai décidé de publier selon les circonstances quelques articles à saveur politique afin d’une part, de promouvoir la langue française et d’autre part, de protéger les valeurs qui ont servi de tremplin à la construction de ce pays. Mon pays que j’aime. Bien entendu que mes passions en tant que modèle nu, la poésie et la photographie continueront d’être les pierres d’angle de mon blogue artistique.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un petit pas pour l’homme que je suis

Patrick Audinet, Marie Larocque et MariePier Auger
Équipe: Patrick Audinet, Marie Larocque et MariePier Auger

Un petit pas pour l’homme que je suis

« Cet article a été composé en pensant à ma prochaine prestation de nudité artistique qui aura lieu jeudi le 23 février au prestigieux musée des beaux-arts de Montréal dans le cadre d’une activité spéciale intitulée « Les jeudis des beaux-arts » où votre humble serviteur sera modèle nu pour cette occasion. »

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous ? Que se passe-t-il de bon dans vos vies ? Avez-vous des projets pour la semaine prochaine ? Bref, quoi de neuf ? Veuillez me pardonner pour mes questions, mais je suis tellement heureux de pouvoir partager avec vous tout ce qui se passe de beau dans ma vie actuelle qu’il m’est presque impossible de m’intéresser d’abord et avant tout à vous mes amis et amies.

Pour ma part, la dernière semaine a été tout à fait extraordinaire. Et pour cause, puisque l’opportunité de poser nu en tant que modèle vivant, ce qui est une véritable passion pour votre humble serviteur, au sein d’une classe d’étudiants et d’étudiantes m’a été offerte par une professeure hors pairs. Que de belles personnes j’y ai rencontrées ! Lesquelles possèdent un talent remarquable dans le domaine artistique. D’ailleurs, j’ai eu la chance de pouvoir regarder quelques-unes des œuvres réalisées par certaines d’entre elles.

new-image26Toutefois, et vu mon ouverture à la diversité, j’ai profité de l’occasion pour dialoguer avec certaines des personnes présentes en salle lors de l’entracte. Un entracte bien utile tant pour moi que pour l’ensemble des élèves. Vous pouvez me croire sur parole. C’est ainsi que j’ai pu discuter notamment avec une étudiante, qui se prénomme Laury, en première année universitaire en arts et qui a eu l’amabilité d’être photographiée en ma compagnie pour une éventuelle publication au sein de mon blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Trois champs d’activité qui me passionnent. Il va de soi que j’en ai bien d’autres. Par exemple, je suis un supporteur des Canadiens de Montréal et du HC Lausanne lesquels sont deux équipes de hockey professionnel dont le premier est au Canada et le second est situé en Suisse romande.

Fait amusant de noter, Laury avait avoué que le dessin présenté ci-joint lui faisaitnew-image21 penser à la chanson « Eye of the Tiger » du film culte de Rocky où Sylvester Stallone incarnait le boxer Rocky Balboa. Un film qui démontre d’une façon, reconnaissons-le, assez inhabituelle que la volonté, la persévérance et la détermination sont des éléments indispensables pour atteindre un objectif lequel peut sembler à première vue hors d’atteinte. Et pourtant, tous ces éléments ont un point en commun. C’est de croire en la vie. Oui, croire en la vie en dépit de tout ce qui peut nous arriver. Oui, croire en la vie en dépit de ce que l’on peut y voir le mal présenté à grand déploiement au sein des divers médias de masse. Oui, croire en la vie car cela vaut vraiment la peine de relever tous les défis qui jalonnent nos routes. Oui, croire en la vie puisque cela permet aussi de croire en soi. Il va de soi que faire les premiers pas, aussi minimes soient-ils, peuvent nous amener à gravir des montagnes immenses où à partir de leurs sommets la vue sur l’ensemble de notre parcours favorisera une réflexion sur le sens même de notre vie.

Une réflexion qui servira nul doute à répondre à cette ultime question : Et que serait-il advenu si je n’avais pas fait le premier pas ? C’est ce pas qui est le plus important. Non seulement pour votre vie mais aussi, plus souvent que vous pouvez même supposer, pour celles des autres. Selon ce que m’a rapporté madame D.-H. lors de ma prestation de nudité artistique, il paraîtrait que je serais le seul modèle nu professionnel vivant avec un handicap physique dit « apparent » au Canada.

Autrement dit, l’humble petit pas fait dans un cabaret de Montréal où j’ai posé nu, une séance qui a été possible de faire grâce à la collaboration d’une équipe étonnante, en tout début de carrière est à l’origine d’une aventure incroyable. Et, pour paraphraser l’astronaute Neil Armstrong lors de l’alunissage de son module en 1969, ce fut « un petit pas pour l’homme que je suis, mais un grand bon pour ceux et celles qui désirent poursuivre mon chemin ».

Merci infiniment de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mon cher Richard

12675129_10154724094679657_765136332_o

Mon cher Richard

Bonjour tout le monde,

Il me fait plaisir de vous présenter mon message de remerciement écrit à l’intention d’un photographe du Québec avec qui j’ai eu la chance de vivre une expérience formidable en tant que modèle nu. Je vous invite à lire son post au sein de son blogue et à y laisser un commentaire.

Mon cher Richard,

Cela a été un véritable plaisir de travailler en ta compagnie pour cette séance de nudité exceptionnelle. Une séance où la recherche de l’excellence, le souci du détail, la présence du respect absolu de part et d’autre et une complémentarité entre les participants ont aidé grandement à la réalisation de cette aventure fantastique. Une aventure qui, j’en suis convaincu, n’a laissé qui que ce soit d’entre nous indifférent.

Merci de m’avoir permis de vivre une telle expérience. Merci de m’avoir permis de faire la connaissance de Maurice McDuff et de Laura Morand. Merci surtout pour la belle amitié que nous avons pou nouer ensemble.

Bon succès et bonne retraite.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Lignes interrompues: http://richard-nantais.com/?p=1281

 

Me pardonneras-tu un jour?

Me pardonneras-tu?
Me pardonneras-tu un jour?

Me pardonneras-tu un jour?

 

Belle dame de ma tendre et lointaine jeunesse,

Toi qui me prodiguais de si affectueuses caresses.

Si tu savais jusqu’à tel point je t’aimais,

Si tu savais où dans mon cœur tu résidais.

 

Belle dame aux cheveux auburn avec un éclat incomparable,

Je souhaite de pouvoir revenir dans le passé même si j’en suis incapable.

Si tu savais comment ta beauté m’éblouissait tel le soleil en été.

Si tu pouvais un seul instant t’imaginer ta présence me manque à mes côtés.

 

Pourtant, tout fut brisé, broyé et détruit pour toujours.

En cette nuit où je voulais t’exprimer tout mon amour.

Toi la seule femme que j’ai vraiment aimée de tout mon être.

Qui a su réconforter mon plus obscur et secret mal-être.

 

En cette nuit où la vie avait décidé de nous séparer,

En cette nuit où je désirais avec tendresse t’enlacer.

En cette nuit où malgré moi apparut le plus grand des chagrins.

En cette nuit où se termina une aventure que je souhaitais être sans fin.

 

Je t’aime de toute mon âme et de toute ma personne.

J’entends ton nom à chaque fois que mon esprit résonne.

Voilà quel était mon existence à cette époque de jadis.

Voilà quelle était ma raison de vivre, je te le dis.

 

Me pardonneras-tu, je t’en supplies, un jour?

De ne pas avoir été l’homme avec qui tu voulais finir tes jours.

Me pardonneras-tu, je t’en conjure, un jour?

De ne pas avoir été celui avec qui tu désirais faire l’amour.

 

Ton rejet me blessa si profondément qu’aimer de nouveau, je ne saurais dire.

Ton rejet me mutila tellement le cœur que j’ai voulu me maudire.

Et pourtant, j’étais prêt à me donner entièrement à toi.

Tu avais réussi à me mettre tout en émoi.

 

Non, je ne pourrai jamais t’oublier.

Non, je ne pourrai autant une autre en aimer.

Car c’est toi qui avais reçu dans le creux de tes mains,

Tous mes espoirs sans aucun lendemain.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada