Archives de tags | modèle nu

À travers les yeux d’une artiste : Amani Lizah Glaise

Beau dessin
Dessin réalisé par Amani Lizah Glaise

À travers les yeux d’une artiste : Amani Lizah Glaise

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que le début du mois de septembre vous soit propice, et ce tant pour les membres de votre entourage que pour vous-mêmes. De mon côté, la vie poursuit son petit train-train quotidien avec ses hauts et ses bas ainsi que ses surprises en tous genres. À part ça ? Rien de nouveau si ce n’est que la possibilité de contrats en tant que modèle nu pour une nouvelle école d’arts qui ouvrira ses portes dans la région de l’Estrie. Soyez rassurés, je vous tiendrai au courant de l’endroit et de la date exacte de ladite séance. Il est vrai que je reconnais que cela me manque énormément de ne pas avoir pratiqué mon art, croyez-le ou non, il s’agit bel et bien d’un art en tant que tel, depuis le début de l’été. Mais là encore, il suffit d’être patient car comme dit si bien le proverbe : « tout vient à point à qui sait attendre ».

Ceci ne m’empêche pas de dialoguer avec des artistes œuvrant dans le même domaine que le mien même si ceux-ci sont plutôt derrière leurs chevalets que devant. Il faut bien reconnaître que la pose nue est un travail entre au minimum deux personnes et sans l’apport de l’une, l’autre ne peut strictement rien accomplir. Ce qui plus particulièrement le cas du modèle nu car on peut le qualifier, permettez-moi l’expression, « d’outil de travail » dans les mains de l’artiste. Je dirais même un prolongement du crayon ou du pinceau manié par l’artiste.

C’est ainsi que, par l’entremise d’un groupe d’artistes sur le réseau social Facebook, j’ai eu la chance de dialoguer avec une artiste de la France qui s’intéresse notamment à l’art du nu. Il faut retenir que ses dessins m’ont interpelé d’une manière étonnante puisque d’une part, elle ne cache pas le sexe du modèle masculin et d’autre part, elle travaille à partir de photos de modèles des deux sexes. Deux éléments qui, il me semble, sont très rarissimes dans ce domaine.

Après lui avoir présenté mon blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie, elle prit connaissances de quelques-unes des particularités de mon cheminement en tant que modèle nu. Des particularités qui m’ont aidé à briser bien des tabous tout en essayant de préserver un œil artistique à ma passion. Chose plus facile à dire qu’à faire, croyez-moi sur parole.

À la suite d’un dialogue fort intéressant, et une publication de ladite particularité au sein même de son blogue artistique, nous nous sommes entendus pour qu’elle puisse réaliser quelques dessins de votre humble serviteur en s’inspirant de photos présentées dans mon blogue mais aussi au sein de mon compte DeviantArt. Question de s’enrichir mutuellement au plan d’expérience tant personnelle qu’artistique.

Je vous présente donc le premier dessin réalisé par une artiste de la France. Je devrais plutôt écrire, un dessin réalisé à travers les yeux d’une artiste féminine, en l’occurrence ceux de Amani Lizah Glaise. Veuillez noter l’excellence de son travail dans sa recherche de rendre vivante un être se trouvant immortaliser sur une simple photo prise lors d’une des nombreuses séances de nudité artistique auxquelles votre humble serviteur a eu la chance de participer.

Merci infiniment de votre attention.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Blogue de madame Amani Lizah Glaise :

https://amani-lizah-glaise.blogspot.com/

Petite précision concernant la composition de mes poèmes

Petite précision

Petite précision concernant la composition de mes poèmes

Bon début de septembre tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bel été. Pour ma part, ce fut un été très reposant où j’ai pu me ressourcer tant physiquement que spirituellement. J’en ai aussi profité pour aller dans la belle ville de Matane afin de faire coucou à mon père adoré et adorable.

Il va de soi que j’ai composé de manière assez assidue mes poèmes et quelques articles sur mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Des articles qui portent souvent sur mes idées sur tel ou tel sujet afin de vous permettre de mieux me connaître et, fait intéressant à noter, à me connaître moi-même davantage.

Enrichir son bloguePour ce qui concerne les poèmes, vous avez sûrement remarqué que je les compose à la première personne du singulier et ce au féminin. Cette spécificité vient du fait que lesdits poèmes sont inspirés par des réalisations photographiques de mes collaborateurs européens, plus précisément d’Allemagne et un autre à Madagascar sans oublier ceux de la mère patrie qui est la France et quelques-uns du Québec.

La quasi totalité de ces réalisations photographiques sont faites à partir de modèles nus féminins. Or, pour conserver cette approche féminine, je me place souvent dans la peau du modèle afin d’imaginer, de ressentir et d’entrevoir ce qu’elle peut bien vivre en tenant compte du titre donné à la photo par son créateur.

Il s’agit d’un travail qui exige beaucoup de concentration et de minutie puisque le fait d’utiliser un mot inadéquat peut, à l’image de la mayonnaise, gâcher le tout. La cuisine est un art? La poésie l’est tout autant. La cuisine nourrit le ventre? La poésie nourrit l’âme. Et comme ma faim est sans limite, vous pouvez imaginer ce que ça me prend pour être un tant soit peu satisfait.

Je vous remercie de votre attention à mon égard.

Bonne semaine à tous et à toutes.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

P.S. Je vous informe que mes activités en tant que modèle nu reprendront bientôt.

Une amie d’une amie

Une amie d'une amie
Photo réalisée par mon ami Joel Pèlerin

Une amie d’une amie

 

Bonsoir cher monsieur,
Vous me semblez être heureux,
Serait-ce parce que vous avez accepté,
En ce dimanche soir de septembre de me rencontrer?

 

C’est en effet moi qui vous as téléphoné,
Tôt ce matin afin que nous puissions travailler,
Car à ce que l’on m’a dit un modèle vous recherchiez,
Pas n’importe qui car en ce domaine vous n’êtes pas expérimenté.

 

Des natures mortes et des paysages,
Vous avez peints et dessiné jusqu’à votre âge,
Un âge vénérable puisque bien d’autres auraient cessé,
De pratiquer cet art dont depuis toujours vous en êtes passionné.

 

Mais pour couper court à mes explications et cesser mes tergiversations,
On m’a raconté que vous souhaitiez donner quelques coups de crayons,
D’un modèle nu de préférence féminin et ce avec de l’expérience,
Je viens donc vous offrir mes services telle une science.

 

Je dois vous avouer qu’une amie d’une amie,
M’a tout raconté dans les détails, prenez-moi ainsi.
Je vous en pries humblement car cela me ferait bien plaisir,
Pour un homme se rappelant un amour de jadis qui le fait sourire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Ce n’est point péché.

Ce n'est point péché.
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Ce n’est point péché.

 

Ce n’est point péché d’être nue.

Car le bien et le mal résident qu’en l’esprit de la personne qui regarde.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Sans dire un mot

Sans dire un mot
« Sans dire un mot » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Sans dire un mot

 

Il était tôt le matin,
Je t’attendais avec entrain,
En préparant quelques croissants,
Et un bon café pour te recevoir évidemment.

 

Nous nous sommes rencontrés voilà quelques jours,
Je t’avais informée que je cherchais un modèle à dessiner,
C’est alors que tu as gentiment à ma surprise à ma demande accepté,
Il y avait longtemps que je rêvais en cachette pouvoir immortaliser tes contours.

 

Puis vers les sept ou huit heures,
Quelques coups à ma porte firent mon bonheur,
J’ouvris avec le sourire pour te souhaiter la bienvenue,
Même si au fond de moi j’avais hâte de te voir toute nue.

 

Que prends-tu avec ton café ? T’ai-je aussitôt demandé.
Avec un peu de lait et quelques carrés de sucré volontiers,
Tes désirs devinrent pour moi des ordres auxquels j’empressais d’obéir,
Car ta voix si tendre résonnait en moi tel le doux son de la lyre.

 

Voyant une table de bois près de la fenêtre,
Un table qu’avait faite mon père avec du bois de cèdre,
Tu t’y approchas à pas gracieux, à pas feutrés et si légers,
En enlevant tes vêtements afin que je puisse ton corps contempler.

 

Alors dans un mouvement appris au fil du temps,
J’ai pris quelques crayons et quelques feuilles assurément,
Pour accomplir ce pourquoi nous avions convenu de bon cœur,
Sans dire un mot, nous immortalisâmes ce précieux temps en cette heure.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Poses suggestives

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo par Phylactère Raina

Poses suggestives

Bonjour tout le monde,

J’ai remarqué que certaines personnes abonnées à mon blogue artistique consacré à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie se questionnent sur certaines poses que j’ai jadis réalisées dans le cadre de mes activités de modèle nu pour des écoles d’arts et des ateliers en arts. Des poses qui, selon ces personnes, seraient quelque peu suggestives. Après de bons moments de réflexion, il m’est apparu utile de rédiger un article afin d’expliquer dans la mesure du possible ce qui en est réellement et ce, dans le but de dissiper toutes possibilités de malentendus.

Poses suggestives 1Tout d’abord, chaque activité artistique est en soi suggestive puisqu’une part, elle relève à la fois de l’imagination de son auteur et de l’interprétation du spectateur une fois le résultat terminé et présenté. En effet, l’œuvre trouve son origine souvent au plus profond de son auteur. L’œuvre n’est pas un phénomène spontané tiré du néant. Il existe déjà chez l’auteur qui devient en quelque sorte le premier instrument servant à la créer. Une telle œuvre peut être, et vous en conviendrez avec moi, présentée sous différentes formes telles que des écrits, des productions visuelles, sonores, musicales et sous différents supports tels que le papier, les films photographiques et bien d’autres. Ici, c’est l’auteur qui est le maitre d’œuvre. Un maître qui sert de canalisation à sa production. Que va-t-il réalisé ? Avec quoi va-t-il le réalisé ? Et, la question la plus importante ; comment va-t-il faire ? Ici, tout est à priori une question de suggestivité. (1)

Ensuite, il y a autant d’interprétations possibles d’unePoses suggestives 2 œuvre finale qu’il peut y avoir de spectateurs. C’est ainsi qu’une œuvre peut paraître grandiose chez l’un tandis qu’elle peut paraitre tout à fait banale chez l’autre, voir horrible chez un autre. Là encore, tout est relié au caractère émotionnel chez l’individu. Or qui dit caractère émotionnel dit aussi expériences de vie. Ce qui est encore plus vrai en ce qui a trait au domaine de la nudité artistique. En effet, pour bon nombre de gens éduqués dans la tradition judéo chrétienne, avec ses bons et moins bons côtés, la nudité est explicitement reliée à la sexualité. Or, ceci est loin d’être le cas dans le domaine du nu. Sans occulter le fait que la sexualité est quasi omniprésente dans la société, avec ces nombreuses dérives que cela implique malheureusement, il n’en demeure pas moins qu’elle est une composante que je qualifierais de minimaliste dans le nu. Ceci permet fort heureusement au nu de garder ses lettres de noblesse.

Certes, il existe bien des dessinateurs qui se spécialisent dans le domaine de l’érotisme et ce, avec un talent indéniable. Mais, ils constituent à eux seuls une branche bien à part dans le nu. Il m’a paru bon ici de le spécifier.

Enfin, l’apport du modèle nu est un élément plus que considérable lors de la réalisation d’une œuvre d’art. Il va de soi que les attentes d’un modèle qui débute dans ce domaine est loin d’être les mêmes que ce qu’on a envers un autre ayant déjà quelques années d’expérience. Ce qui est tout à fait normal. C’est là un élément d’une importance capitale à retenir dans mon propos. En effet, un modèle nu ayant une expérience a une capacité, voire ici une aisance, de prendre des poses qui sembleraient être très suggestives à première vue. Ici, tout est une question de perception.

IMG_20171007_005922_146D’ailleurs, j’ai à ce sujet une anecdote fort intéressante. Je me rappelle à l’occasion d’une séance au C.E.G.E.P. de Sept-Îles à laquelle j’ai participé, en deux cours consécutifs, que j’avais réalisé une pose qui pour un œil non averti aurait pu être dérangeante. Mon désir était de permettre aux élèves présents en classe de pouvoir dessiner mes jambes, c’est-à-dire celle dite normale et ma jambe artificielle d’une manière moins conventionnelle. Mais, à ma grande surprise, une des élèves avait dessiné cette dernière sans qu’elle ait ajouté ma prothèse, et ce simplement à partir de son imagination.

Croyez-moi sur parole qu’elle a eu de ma part une tonne de louanges tellement le résultat était fabuleux. Veuillez noter, en terminant ce récit, que ladite pose a été faite longtemps après avoir brisé la glace entre les élèves et votre humble serviteur. C’est une question de gros bon sens et de respect mutuel.

En résumé, tout est sujet à interprétation dans le monde des arts. Ce qui est plus particulièrement vrai si la nudité y est présente. Ici, tout est lié à un bon dosage à la fois dans la réalisation de l’œuvre et sa présentation au grand public. Comme dit si bien le proverbe : La modération a bien meilleur goût.

Merci de m’avoir lu !
Rolland St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

(1) Avec la permission de Gteillot

Le sens professionnel y sera

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le sens professionnel y sera

Bonjour tout le monde,

Veuillez me pardonner si mes publications d’articlesOLYMPUS DIGITAL CAMERA au sein de mon blogue artistique se font un peu moins souvent que d’habitude. Vous comprendrez sans aucun doute que je profite le plus possible du temps magnifique qu’il y a dans la belle région de Québec. Que ça fait du bien tant pour le corps que pour le moral. En effet, après avoir vécu la pire saison hivernale de toute ma vie, le beau temps actuel est un pur délice pour votre humble serviteur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOr, l’opportunité d’être modèle nu peut s’offrir aussi bien en période de vacances estivales que pour n’importe telle autre période de l’année. Ma passion pour cet art est toujours vivante en moi. Une passion qui se maintient notamment par l’entremise de mes compositions de poèmes inspirés de nombreuses réalisations photographiques faites par mes amis Rick B., et de G.B d’Allemagne. Des réalisations dignes d’être appelées de véritables chefs d’œuvres. Il en est ainsi de l’apport plus que considérable des dessinateurs de la Mère-Patrie qui est la France et j’ai nommé Eri Kel et Noble Roro.

Comme vous le savez sans doute déjà, je serai modèleOLYMPUS DIGITAL CAMERA nu pour une séance de nudité artistique qui aura lieu dans le parc de la Jacques-Cartier lundi le 8 juillet prochain. Une séance tout à fait unique en son genre puisqu’une charmante dame de Québec y assistera à la fois en tant qu’aide et en tant que témoin-étudiante. En effet, elle y sera pour veiller à mon confort en répondant aux moindres de mes besoins essentiels telles que boissons et nourritures tout en étant une élève de la photographe. Cette dernière veillera à lui enseigner les rudiments de l’art de la photo du nu. Il va sans dire que la participation active et tant attendue de Phylactère constitue la pièce maîtresse de ladite séance.

13978301_1219563208068549_1040932141_oJe profiterai de cet événement pour obtenir l’opinion de Phylactère afin de résoudre de nombreuses problématiques à propos de cet art millénaire qu’est le nu artistique. Les réponses serviront ultérieurement à rédiger des articles au sein de mon blogue. Serait-ce un article par réponse ? Serait-ce une série de questions liées à une thématique plus globale ? Quelles questions seront jugées pertinentes et quelles autres ne le seront pas selon Phylactère ? Ces trois possibilités seront à définir tant pendant qu’après ladite séance. Là encore, tout est possible. Seul l’avenir me le dira.

Quoiqu’il en soit, une chose est certaine. Le sensOLYMPUS DIGITAL CAMERA professionnel y sera du début jusqu’à la fin de la séance. J’ajouterais même que les préliminaires ont débuté depuis quelques temps déjà puisqu’une planification méticuleuse est en cours, et ce dès le printemps. Rien ne doit être laissé au hasard, surtout lorsque la nudité est au centre d’un tel projet d’envergure. Il suffit d’une seule fausse note, d’une mésentente aussi minime puisse-t-elle être ou encore d’un angle de travail mal planifié pour qu’un tel travail de longue haleine soit raté.

Chose que je n’accepterai jamais.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Mais où avais-je la tête ?

FB_IMG_1560537679676.jpg

Dessin réalisé par Eri Kel de la France

Mais où avais-je la tête ?

 

Bonjour mesdames,

Bonjour à toutes les dames,

Sans oublier tous les messieurs,

Vous êtes aussi précieux à mes yeux.

 

J’ai pris mon temps ce matin,

Pour choisir une robe de satin,

Afin d’être bien pour cette séance,

C’est un peu une règle de bienséance.

 

J’ai pris ma douche bien chaude,

En guise de prières telles que des laudes,

Me parfumer à l’eau de rose pour le plaisir,

Et peut-être un peu pour susciter quelque désir.

 

Maintenant c’est le temps de commencer,

Allez! À vos crayons! Commencez à dessiner.

Dessinez ! Encore et toujours ma simple beauté.

C’est pour cela que je suis venue en cette matinée.

 

Mais où avais-je la tête ?

Ce que parfois je peux être bête,

Voilà j’ai tout enlevé mes vêtements,

Et pour être franche je me sens libre assurément.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Bien sagement

FB_IMG_1560527954906.jpg

Dessin réalisé par Eri Kel de la France

Bien sagement

 

Je suis assise bien sagement,

Entendant les crayons glisser lentement,

Sur le papier de vos toiles et le temps filer comme une étoile,

Et qui me font penser aux bateaux à voiles.

 

De cette époque de ma jeunesse,

Où nous pouvions user de tendresse,

D’un doux baiser donné par mon regretté fiancé,

Avant que vient la guerre et ses calamités.

 

Dans ces années folles,

Où belles dames de leurs atouts,

Savaient susciter les envies et péchés jusqu’au bout,

Des marins aux cœurs brisés se consolèrent dans un verre de rhum.

 

À que ce fut le bon temps de vivre,

Où je savourais leur savoir faire,

Pendant que j’étais nue dans un lit de fer,

Alors que messieurs m’offrir plaisir sur mes intimes lèvres.

 

Mais le temps est révolu,

Seul le plaisir d’être encore nue,

Voilà mes humbles pensées et désirs,

Bien sagement devant vous avec un léger soupir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Entre dans ma chambre

Entre dans ma chambre

« Entre dans ma chambre » par G.B. d’Allemagne Poème par RollandJr St-Gelais

Entre dans ma chambre

 

Tu sais, nous sommes seuls.
Alors, ne restons pas sur le seuil,
La soirée est jeune mais aussi fraîche,
Savais-tu que ma tendre peau goûte la pêche ?

 

J’ai pris un bain chaud en pensant à toi,
En souhaitant que nous irons jusqu’au bout toi et moi,
Un bain chaud pour calmer un peu les ardeurs de ma peau,
Car je ne cesse de penser à cet instant si doux, à ce moment si beau.

 

Allez ! Allez ! Ne sois pas si gêné.
Car rien n’est plus merveilleux que de s’aimer.
D’attendre le bon moment pour l’un à l’autre s’offrir,
L’instant d’une caresse, d’un baiser, d’un sourire et d’un soupir.

 

Ma chambre est prête à nous recevoir,
Et seuls les murs sans âge pourront nous voir,
Nous jalouser de pouvoir dans nos étreintes nous enlacer,
Et rougir de timidités lorsque je te sentirai ardemment me pénétrer.

 

Allez ! Maintenant, entre dans ma chambre.
Allez ! C’est le bon moment d’admirer mon corps nu.
Je connais bien cette flamme qui t’anime dès que tu m’as vue,
Allez ! Viens avec moi dans ma chambre au parfum de roses et au couleur d’ambre.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada