Archives de tags | modèle nu

Fusain

24131211_893458077471630_4871547192404640445_n

Fusain

 

Par

 

Serge LYONNAIS

 

29 novembre 2017

(La Factrie de Shawinigan)

Devant un public féminin

20171129_150840_HDR

Devant un public féminin

Bonjour tout le monde,

Je suis en ce moment même à Trois-Rivières où a eu lieu ce mercredi une séance de nudité artistique au sein d’un groupe extraordinaire. Certes, vous pouvez me dire que ce n’est pas la première fois que j’utilise ce terme pour désigner un groupe avec lequel je travaille en tant que modèle nu, et vous auriez entièrement raison.

20171129_153032Toutefois, ce fut la première fois où je me suis rendu-compte en pleine action, un modèle nu ne bouge pourtant pas, que la quasi totalité des yeux qui scrutèrent mon corps étaient de nature féminine y compris ma très chère et tendre accompagnatrice. Cela m’a fait quelque peu sourire au début mais je me suis rappelé le regard de Notre-Dame vers son enfant chéri, le Christ Jésus, lorsqu’elle emmaillota son fils entièrement nu. J’imaginais toute la douceur de ses yeux et la tendresse de ses mains qui le réconfortait lorsqu’il avait peur.

À vrai dire, c’est exactement dans cet état d’esprit que je me retrouve lorsque je pose nu devant un groupe d’artistes professionnels ou amateurs ou bien devant des étudiants et étudiantes. Que de la douceur! Que de la sérénité! Qu’une grande paix intérieure!

Voilà exactement ce que je ressens à chacune de mes prestations de nudité artistique. Ce qui a été d’avantage le cas ce mercredi où une charmante accompagnatrice était présente sur place afin de se familiariser avec le monde du nu. Et quelle femme magnifique!

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Des mains féminines

 

20171122_210430

 

Modèle nu ? RollandJr St-Gelais  Lieu ? Liveart de Montréal

 

 

Des mains féminines

Bonjour tout le monde,

Comment se passe votre dernière semaine de novembre ? Pour ma20171122_202348 part, je dois reconnaître que tout va à merveille. En effet, je constate avec un immense plaisir que ce mois a été rempli de belles expériences vécues en tant modèle nu pour des écoles d’arts tant sur la lointaine côte-nord, plus précisément à Sept-Îles, que dans la métropole du Québec, c’est-à-dire Montréal. Un des éléments qui a rendu mes séjours réellement satisfaisant est sans contredit la rencontre de gens extraordinaires. Des gens avec qui j’ai pu partager des idées sur de nombreux sujets et qui sont souvent originaires de pays où la culture y occupe une place centrale.

Toutefois, un autre élément qui m’a agréablement étonné, c’est de constater jusqu’à tel point mon physique, lequel est loin de constituer un handicap quelconque à mes yeux, semble être perçu de manière fort éloquente de la part des artistes féminines. Une perception de la réalité qui est vécue avec une touche qui m’est tout particulièrement satisfaisante. En effet, la vision semble non pas sublimer mon handicap mais plutôt à le juxtaposer de façon à y trouver une harmonie.

20171122_210257Ceci peut vous paraître étrange, mais j’ai vraiment aimé vivre cette expérience de modèle nu devant un groupe composé presque exclusivement de femmes, de surcroît fort jolies, qui ont su apprivoiser leurs regards face à un homme possédant des attributs physiques quelque peu hors de l’ordinaire. Qui plus est ! Le dialogue qu’elles et votre humble serviteur avions eu a favorisé une compréhension mutuelle de nos attentes. À cela vient s’ajouter la participation active d’une amie, une femme de grande beauté, non seulement en tant qu’aide personnelle, et photographe attitrée pour les photos qui agrémentent les articles concernant ladite séance, mais aussi en tant que modèle nue à l’occasion de certaines poses réalisées en duo.

Bref, le mois de novembre est jusqu’à maintenant l’un des plus productifs de l’année en cours. Mais, ce n’est pas terminé puisque je serai à Trois-Rivières ce mercredi pour une autre séance de nudité artistique. Là aussi, je serai accompagné par une charmante jeune dame.

C’est à suivre …

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Une soirée des grandes premières

 

20171122_210729

En compagnie de Josianne Desrochers

Une soirée des grandes premières

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien. Pour ma part, je suisMélania Niang comblé par la vie. En effet, j’ai participé à une séance de nudité artistique réellement exceptionnelle et ce, pour la raison suivante: elle était la soirée des grandes premières. En effet, je suis, semble-t-il, le premier modèle vivant avec un handicap physique à avoir participé à une séance au sein de l’école d’arts  » LiveArt  » de Montréal. À cela s’ajoute le fait d’avoir eu comme collègue une bonne amie qui a accepté de poser nue à l’occasion de certaines poses et ce, en duo avec votre humble serviteur. Enfin, c’est aussi la première fois pour elle d’être modèle nue pour une séance laquelle a été très intime. Elle a vraiment beaucoup aimé son expérience et, je dois avouer, qu’il en est de même pour moi. Cependant, il me paraît utile de vous expliquer en quelques mots les raisons qui ont fait en sorte que j’ai vraiment apprécié la participation cette amie en tant que collègue au cours de cette séance de nudité artistique. Les raisons sont simple. En premier lieu, la confiance absolue qu’elle a manifesté à mon égard durant nos poses. En effet, elle pouvait compter sur mon respect absolu à son endroit non seulement à l’occasion des poses mais, il en est de même pour toutes les femmes avec qui j’ai eu la chance de partager de beaux moments au cours de ma vie. En second lieu, mon sens professionnel est connu et reconnu au sein des diverses écoles d’art et ateliers, et ce, un peu partout au Québec. En dernier lieu, le plaisir de vivre cette expérience unique a semblé être partagé de part et d’autre. Un plaisir empreint d’une belle complicité amicale.

20171122_202348En ce qui me concerne, j’ai trouvé ce groupe certes peu nombreux mais très chaleureux. Ce qui me fait quelque peu sourire est le fait qu’il était composé majoritairement de femmes. Et, croyez-moi sur parole, l’ambiance était très respectueux de part et d’autres. D’ailleurs, comme d’habitudes, je prends toujours quelques minutes pour faire une brève présentation de mon parcours tant au plan personnel que professionnel de modèle nu. L’objectif principal est d’établir un pont entre les personnes présentes et moi-même. C’est aussi l’une des rares fois où j’ai parlé de ma jambe artificielle et de mes sentiments que j’éprouve envers celle-ci. Des sentiments qui peuvent être très difficiles à saisir, à comprendre et à partager, un temps soit peu, si on ne vit pas non pas avec une prothèse mais plutôt grâce à celle-ci. Je viendrai sur un tel témoignage à l’occasion d’un prochain article. Un article qui va certainement vous faire sourire. Enfin, je l’espère.

Toutefois, ce qui m’a le plus ému lors de cette séance est la participation active de mon amie, non seulement en tant que photographe attitrée pour cette séance mais également comme modèle nue lors de certaines poses qui ont été tout simplement sublimes. Une expérience unique dans mes annales professionnelles. D’ailleurs, j’aurai l’occasion de revenir sur le sujet dans les prochains jours.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Savoir se donner

 

20171110_104042_HDR (2)

Séance de dessins C.E.G.E.P. de Sept-Îles vendredi 10 novembre 2017

 

Savoir se donner

Bonjour tout le monde,

J’espère que votre semaine s’est bien passée. Pour ma part, tout va bien même si quelques petites situations fort désagréables m’arrivent ces derniers jours. Quoiqu’il en soit, je garde le cap sur la voie du beau, du bien et du bon en mettant de côté les choses futiles de la vie. Est-ce là une réflexion sur mon expérience personnelle face à mon destin ? C’est fort possible.

Cependant le fait de vivre mes séances de nudité artistique, sans20171110_092655 omettre la composition de mes poèmes et la réalisation de photos prises au cours desdites séances ou bien selon les circonstances qui s’y prêtent, constitue sans aucun doute une source de plaisir qui permet à votre humble serviteur de faire confiance à la vie. Or, faire confiance à la vie c’est aussi savoir se donner dans ce que l’on fait et, sous un autre ordre d’idées, se donner à ceux et à celles que nous rencontrons dans la vie. Attention ! Je ne dis pas se donner aveuglément, mais d’adapter notre don de soi aux contextes qui lui sont rattachés. Et vous savez aussi bien que moi que les contextes peuvent apparaître, un peu à l’image des grains de sable sur la plage, quasi infinis.

20171110_105211Pour ce qui du don de soi lors d’une séance de nudité artistique, je dois avouer que plusieurs éléments y sont d’une importance capitale. Pour alléger le présent article, j’ai décidé après mûres réflexions, de circonscrire ces éléments au nombre de trois. Trois éléments qui étrangement ont été inspirés de la doctrine fondamentale de la foi chrétienne à savoir la sainte trinité. Trois éléments à la fois indépendants et différents l’un de l’autre mais dont d’autres objets de réflexion viennent les enrichir. Vous conviendrez qu’une telle présentation ressemble de près à  un cours de théologie. Il ne faut pas s’en étonner puisque l’une de mes quatre formations universitaires est justement … la théologie chrétienne, notamment catholique, au sein de l’université Laval de Québec.

Tout d’abord, se donner c’est avant tout chose … être authentique, 20171110_104019c’est à dire être vrai en chaque instant des poses choisies, analysées et choisies devant un groupe. Par exemple, le fait d’être un homme ne pourra jamais être camouflé d’une manière ou d’une autre pour la simple raison que je suis totalement nu avec tout ce que cela inclut dans la masculinité et même, en certaines occasions la virilité. Ici, le sens professionnel est d’une rigueur absolue.

20171110_105211 (3)Ensuite, me donner implique la capacité d’accepter que l’autre soit aussi authentique dans sa vision de mon corps, de mes forces et de mes faiblesses et d’y trouver des richesses jusque-là insoupçonnées. Cela peut quelques fois m’étonner mais aussi, bien que cela soit rarissime, me choquer. Bref, je ne peux en aucun temps condamner l’autre sur sa vision puisqu’il en est l’unique propriétaire et, fait à retenir, je lui ai donné librement accès à mon corps nu. Autrement dit, vous êtes responsable de ce que vous y voyez avec vos yeux alors que je suis responsable de ce que je présente. Un point, c’est tout.

Enfin, se donner c’est de prendre conscience que l’on ne pourra en20171110_105216 aucun temps revenir en arrière une fois l’oeuvre réalisée. Ce qui est fait l’a été une fois pour toutes. Le plomb qui a servi à dessiner ne pourra pas être extrait du papier ayant servi à supporter dans le temps le personnage sur le tableau. Ce qui est d’autant plus le cas une fois l’oeuvre signée par l’auteur. Ici, l’acceptation du fait accompli est une preuve de maturité tant chez le modèle nu que chez l’artiste. Une maturité qui se construit au fil du temps, des nombreuses séances et des partages entre les personnes concernées. À titre d’exemple, je suis toujours quelque peu étonné lorsque je regarde l’oeuvre qui est présentée ci-dessus car, bien que l’artiste en herbe a voulu bien faire en réalisant son dessin. Il a simplement perçu mon corps, ma nudité et ma situation physique, avouons-le peu commune, selon ses perceptions de ces réalités. Plusieurs de mes amis et connaissances y ont vu un corps alors que d’autres, votre humble serviteur inclus, y ont découvert totalement autre chose.

En résumé, se donner est subséquemment une question de don et de se don-né , voir ici naître aux yeux de l’autre, et d’éternité. On se donne librement pour renaître sous des formes souvent au diapason de ce qu’on s’est construit de notre propre image corporelle. On se donne aussi pour permettre, sait-on jamais, aux générations suivantes de connaître une partie, souvent minime, de soi. Qui plus est! Une telle partie a pris forme dans la formulation de la réalité d’un artiste professionnel ou amateur. Trois éléments indépendants mais tellement complémentaires qu’ils forment une seule entité. 

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une séance de nudité artistique : C’est quoi ?

Une séance de nudité artistique : C’est quoi ?

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que l’automne vous apporte dans son royaume de mille couleurs. En effet, il faut bien reconnaître que cette saison possède un charme tout à fait indéniable qui la rende tout simplement magnifique. Que de rouge ! Que de jaune ! Que de teintes orangées ! Que de jeux de lumière et d’ombre ! Toutes ces facettes font de cette saison une source d’inspiration pour toutes les personnes sensibles à la moindre parcelle de beauté au sein de la création. Et que dire de la chance de m’en rendre-compte une fois de plus en parcourant en bus le trajet Québec-Sept-Îles, mais aussi l’inverse lors du retour vers ma demeure, à l’occasion de ma dernière prestation artistique en ma terre natale ? C’est un fait ! J’adore l’automne.

IMG_20170929_114643_033Sous un autre ordre d’idée, j’ai été invité à collaborer en tant que modèle nu pour une séance de nudité artistique au sein du C.É.G.E.P. de Sept-Îles par madame Laurence Boulay, professeure de dessin et d’arts. Une invitation à laquelle j’ai bien entendu accepté avec grand plaisir malgré la distance incroyable qui sépare Québec de Sept-Îles et du fait que j’y étais déjà allé en début du mois d’octobre dernier. Mais, me rappelant la belle humeur, la complicité entre ces élèves et votre humble serviteur et sans oublier le professionnalisme indéniable de madame Laurence Boulay en tant qu’enseignante ainsi que mon amour pour ma terre d’origine, il m’était un devoir d’y répondre par l’affirmatif.

Toutefois, une question se posa dans ma tête. À quoi peut bien ressembler une séance de nudité artistique vue dans les yeux du commun des mortels ? J’aurais tout simplement pu vous faire un résumé plus ou moins explicatif d’une telle séance. Mais, voulant rendre la chose plus intéressante tout en me rappelant le dicton voulant qu’« une image vaut mille mots », il m’a semblé être davantage utile de vous présenter une vidéo réalisée lors d’une des poses nues que votre humble serviteur a accomplies pendant ladite séance. Une telle vidéo a été faite grâce à l’aide indispensable de madame Laurence Boulay.

20171110_100908En terminant cette missive, je désire vous informer sur les trois éléments que je qualifierais d’une extrême importance lors d’une séance de nudité artistique. Tout d’abord, le silence est requis tout au long des poses à l’exception des directives énoncées de manière brève par la professeure à ses élèves. Ensuite, et cela relève de mon éthique personnelle au sein de ma profession, je me dois de demander aux élèves présents en salle de cours de m’informer si la pose que j’ai choisie les indispose dès les premières secondes afin d’éviter un quelconque inconfort parmi ces derniers. Enfin, je me fais un devoir de dialoguer tant avant les poses et pendant les moments de répits et à la fin de chaque séance afin d’établir et de conserver un lien véritablement humain entre les élèves et moi-même. Après tout, il s’agit d’un être humain vivant, c’est-à-dire le modèle, qui offre sa nudité à d’autres êtres humains bien vivants, en l’occurrence les élèves dans le cadre de la découverte de l’autre et un peu de soi.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

En attendant mon retour de Sept-Îles

En attendant mon retour de Sept-Îles

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que la vie soit bonne pour vous comme elle l’est pour moi. En effet, je prépare tranquillement mes effets personnels afin d’être prêt à passer un autre séjour au sein de ma ville natale qu’est Sept-Îles et de vivre ma troisième séance de nudité artistique au collège de l’endroit. D’ailleurs, c’est avec une grande fierté que j’ai accepté d’offrir encore une fois mes services en tant que modèle nu pour le département des arts visuels.

20171002_1043202 (2)Toutefois, ce qui me fait réellement chaud au cœur c’est de pouvoir admirer la mer de la côte-nord. En effet, il s’agit d’un des plus beaux endroits au Québec où on peut contempler l’immensité du golfe St-Laurent. Été comme en hiver, printemps comme en automne, le golfe St-Laurent possède un charme irrésistible pour toutes les personnes qui savent apprécier la beauté unique de la mer. Oui, c’est un privilège incroyable d’y avoir passé une bonne partie de ma vie puisque la nature m’y a offert tout ce qu’elle a de plus beau afin de grandir dans la sérénité la plus complète. Voilà pourquoi j’ai eu l’idée de vous présenter une vidéo où la richesse de la mer s’harmonise de manière impeccable avec la grace de ces modèles nues qui y nagent telles des sirènes. Et que dire de la musique ? Tout simplement angélique.

Au plaisir de vous retrouver à mon retour de Sept-Îles.

Je vous aime tous et toutes.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

P.S. Quelques publications seront néanmoins publiés au cours de mon séjour. Leur présentation sera corrigée dès mon arrivée.