Archives de tags | amour

Joliment voilée

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Joliment voilée

 

Coucou ma tendre chérie,

Tu voulais me faire une surprise cette nuit,

Et, crois-moi, qu’en cet instant tu as bien réussi.

Te voir portant un foulard telle une combattante aguerrie.

 

Les ombres caressant ta peau satinée,

Accompagnées par cette douce lumière tamisée,

Présentant à la perfection ton corps en toute simplicité,

Le corps d’une femme possédant une grande beauté.

 

Tu me regardes d’un œil curieux,

Que veux-tu bien me faire en ce lieu?

À te voir ainsi, je l’avoue, je deviens anxieux.

Connaissant tes goûts, loin de moi l’idée d’être peureux.

 

Ressemblant à un grand vizir,

Tu me dévisages avec un certain désir,

Voyant dans tes yeux un bien étrange plaisir,

Y décelant à travers ce voile un merveilleux sourire.

 

Me laissant admirer tes seins,

Qui rendraient jaloux le plus pieu des saints.

Jaloux de ne pas pouvoir les effleurer du bout de ses doigts,

Car, cruelle règle des Cieux, être chaste et puceau, telle est la loi.

 

Je me moque bien de mon ultime destin,

Car, qui sait ce que me réserve la fin de mon chemin?

D’ici-là, je poursuis ma route sans nuire à mon prochain,

Accompagné par toi mon amour pour la vie si tu le veux bien.

 

Allez ! Allez ! Ma belle maitresse.

Mon corps est au soin de tes caresses.

À moins que tu désires être entre mes mains,

Alors là, je te promets que tu seras comblée avec joie et entrain.

 

Tu sais te faire tellement désirer,

En restant ainsi sans dire un mot et sans bouger,

Pourquoi en serait-il autrement en cette chaude soirée?

Et si je peux dire une chose, c’est que tu es joliment voilée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

C’est déjà l’automne

C’est déjà l’automne Poème de RollandJr St-Gelais Dessin par CapitaPerdu Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/Is-That-Joy-855783082

C’est déjà l’automne

 

Nous sommes le vingt-et-un,

Il n’y a pas si longtemps, nous faisions qu’un.

Sous le chaud soleil d’été nous dansions, nous nous aimions.

Regardant voguer sur les vagues de la mer les lointaines embarcations.

 

De ces navires en provenance de ces pays aux accents étrangers,

De ces pays habités par des gens soucieux d’être à leur tour aimés.

Nous rêvions de voyager sans cesse vers l’infini et de pays en contrés,

Que de paysages nous avions imaginés dans nos plus humbles pensées.

 

Soleil levant, soleil couchant,

Le jour précédant la nuit inlassablement,

La nuit faisant de même avec le jour inévitablement,

Le temps de la folie de notre jeunesse passa indubitablement.

 

De ces nuits où nous faisions l’amour sous la blanche lune,

De ces journées ensoleillées où nous nous étendions sur les dunes,

Ignorant que ce temps magnifique deviendra que souvenirs sous la brume,

Car plus les jours passèrent plus vite viendra le goût acide de l’amertume.

 

Sans dire un mot, tu semas en mon cœur de grands maux.

Tu y enfonças le poignard de la mort et du désespoir,

Dès que j’ai lu la lettre que tu m’as laissée hier soir,

Je n’ai pu m’empêcher d’éclater en sanglots.

 

De ces sanglots qui abreuvent ce coussin,

Où en t’embrassant je croyais que tu étais mon destin,

Difficile à croire mais c’est déjà la première journée de l’automne,

Saison si belle même si en mon être tant de questions résonnent.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

J’arrive

J’arrive Poème de RollandJr St-Gelais Photo par ESBL-Photography Modèle Sienna Hayes Source : https://www.deviantart.com/eslb-photography/art/Sienna-Hayes-43-827998017

J’arrive

 

Bonsoir ma tendre chérie,

Comme tu es belle en cette nuit,

Assise bien sagement sur notre lit,

Ce que mon cœur languit en te voyant ainsi.

 

Tu sais ma bien-aimée,

J’ai vraiment eu dure journée,

Mais en pensant à toi je n’ai pas cessé d’espérer,

Revenir vers toi afin de cette nuit avec toi la passer.

 

Je revoyais la splendeur de ton visage,

Lorsque des gens inconnus et de tous les âges,

Allèrent et vinrent ici et là perdus dans leurs desseins,

Remuant machinalement semblables à d’ordinaires pantins.

 

J’imaginais te voir faire tes petits pas,

Sur le précieux plancher construits en bois,

Je sentais tes cheveux parfumés à l’eau de rose,

Et comment puis-je décrire la pureté de ton regard? Je n’ose.

 

Tu es ma raison de vivre,

Tu es celle qui me donne le désir,

Tu es celle par qui en moi réside le goût de sourire,

Tu es celle par qui persiste ma volonté en ce monde de survivre.

 

Attends-moi, j’arrive.

À tes lèvres, je veux m’abreuver.

Près de toi est mon unique raison d’exister,

Mon cœur a trouvé en toi une source d’eau vive.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Hommage à Jimi Hendrix

Hommage à Jimi Hendrix Texte de RollandJr St-Gelais Photo par Rick B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/rickb500/art/Foxy-Lady-855520979

Hommage à Jimi Hendrix

(27 novembre 1942-18 septembre 1970)

Bonjour tout le monde,

Il est rarissime que je rédige un article afin de rendre hommage à un artiste qui n’œuvre pas dans le domaine de la nudité artistique, ni dans celui de la photographie et encore moins dans celui de la poésie. Or, il est bien de faire à l’occasion exception à la règle et de sortir des sentiers battus.

Grâce à mon bon ami et fidèle collaborateur Rick B. d’Allemagne, j’ai pu redécouvrir l’œuvre monumentale du guitariste Jimi Hendrix. Un guitariste qui, en dépit d’une brève carrière internationale, est reconnu comme l’un des meilleurs du XXe siècle. Guitariste hors-pairs, chanteur-compositeur unique en son genre, de descendance afro-américaine et amérindienne, il laissa sa marque auprès d’une génération éprise de liberté et d’amour. Une génération où les valeurs du Peace & Love est au diapason de celle d’aujourd’hui où règnent les selfies reflétant ainsi l’égocentricité à son maximum.

Je tiens par la présente remercier Rick B. de m’avoir permis de renouer avec ce style de musique, une musique digne de ce nom, tout en partageant cette photo de ce modèle féminin d’une beauté à la fois simple et étonnante.

J’ajoute ci-contre une vidéo d’une chanson intitulée Sexy Lady qui illustre à la perfection la photo qui accompagne le titre du présent article. Je vous remercie pour votre assiduité.

Votre humble serviteur

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Rêveries

Rêveries Poème de RollandJr St-Gelais inspiré pat cette photo de gfriedberg Source : https://www.deviantart.com/gfriedberg/art/reverie-127008068

 

Rêveries

 

Il est huit heures du matin,

Et je pense déjà à la journée de demain,

Je partirai tôt pour te chercher à la gare de train,

Dès que je te verrai, je te serrerai et te cajolerai à pleines mains.

 

J’entends déjà ta voix délicieuse,

Lorsque tu me racontera tes aventures périlleuses,

En ce pays où tu étais partie pour quelques mois y enseigner,

Enseigner à des enfants de la rue, abandonnés et toujours mal-aimés.

 

Je préparerai juste pour toi un festin,

Celui que tu préfères et qui comblera ta faim,

Le tout accompagné de roses rouges et d’un bon vin,

Mais avant, si tel est ton souhait, je te ferai couler le bain.

 

Rien qu’à y penser, rien qu’à imaginer,

Je sens en moi le désir de toi lentement monter,

Ce que j’ai hâte de cet instant tes yeux regarder,

De ta beauté toute féminine pouvoir avec joie admirer.

 

Mais, j’ai tant de choses à faire aujourd’hui,

Qu’il serait peut-être le temps de sortir de mon lit,

Surtout que je vois le soleil par la fenêtre qui me sourit,

En me répétant qu’il serait bien que cessent mes rêveries.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada