Archives de tags | histoire de l’humanité

Le racisme n’a pas sa place dans mon blogue artistique

Texte de Rolland Jr St-Gelais Photo par Eroslovedrawing Source : https://www.deviantart.com/eroslovedrawings/art/Mixing-colors-877058103

Le racisme n’a pas sa place dans mon blogue artistique

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je profite de quelques soubresauts de dame nature pour rédiger un article dont le sujet est de la plus haute importance. Un sujet qui a pris une ampleur considérable au cours des derniers mois. Je dirais même que chacun d’entre nous est concerné de près ou de loin.

En effet, le racisme a fait des ravages non seulement tout au long de l’histoire de l’humanité, mais c’est encore le cas de nos jours. Attention ! Le racisme ne concerne pas de manière exclusive les gens de couleurs, mais toute personne qui est victime de discrimination à son égard du fait de la couleur de sa peau. J’entends par le concept de discrimination autant la présupposition qu’une personne soit avantagée par ses origines qu’une autre qui en serait, au contraire de la précédente, désavantagée. Le racisme concerne tout le monde puisque nous véhiculons souvent bien malgré nous des stéréotypes qui vont à l’encontre de la réalité.

Vous noterez que le racisme n’a pas et jamais il n’aura de place au sein de mon blogue artistique. Ce blogue est consacré avant toute chose à la beauté de la nudité artistique. Et, qui dit « beauté artistique » dit l’ouverture à la différence. Une différence qui nous rassemble en tant qu’être humain. Et, voyez-vous, il n’y a qu’une seule chose qui compte réellement et c’est la beauté de l’âme. Cette âme qui porte notre regard plus haut qu’une couleur de peau.

Merci de m’avoir lu.

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Le corps de la femme nue dans l’imaginaire populaire

Le corps de la femme nue dans l’imaginaire populaire

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous? Pour ma part, je vais merveilleusement bien même si les services météorologiques du Canada ont annoncé un mois de mars assez froid. Ce n’est pas grave puisque nous les Québécois, du moins pour plusieurs d’entre nous, sommes habitués aux soubresauts de Dame Nature. Et, entre vous et moi, il y a tout de même de belles activités à faire durant le reste de la saison hivernale. Bon! Je ne suis pas ici pour vous parler de la météo mais plutôt du domaine artistique plus particulièrement du modèle nu.

Il va de soi que la nudité a été utilisée selon différentes approches, tantôt de manière que je qualifierais de noble voire « humanisante », tantôt  de façon tout à fait dégradante voir même, en particulier dans la pornographie, bestiale. Ce qui est malheureusement davantage le cas à l’égard de la femme. Ne vous fiez pas aux apparences! L’image de l’homme nu peut aussi être malmenée mais tout autrement. C’est, selon moi, important de retenir. D’ailleurs, et cela est prouvé, la vision de la nudité a évoluée, dans certains cas je dirais plutôt régressée, au fil des siècles. De nombreux facteurs ont joué un rôle prépondérant dans ce fait. L’on a qu’à penser, à titre d’exemple, à la politique et à la religion lesquelles ne se sont guère gênées pour les utiliser selon leur « besoin ». Une petite recherche sur le web à propos du nazisme et de sa philosophie sur la perfection selon les critères de pureté raciale saura certainement vous convaincre en ce qui concerne mon premier exemple.

Mais, qu’en est-il de la religion? Quelle en est l’image de la nudité, et plus particulièrement celle de la femme? Une chose est sûr: La femme mérite, et j’espère que vous partager mon opinion, plus de respect que ce l’on lui a donnée jusqu’à maintenant. Encore-là, il faut éviter de faire une généralisation. Bien des artistes ont créé des œuvres d’art, ayant pour fondement le « religieux », réellement remarquables. Encore de nos jours, plusieurs artistes excellent dans ce domaine. Je sais bien de quoi je parle puisque je suis abonné à la page Facebook intitulée «Modèle vivant à Montréal» dont certains des artistes qui y sont membres y publient quelques-unes de leurs œuvres. À cela s’ajoute mon abonnement au site DeviantArt dans lequel je suis moi-même membre. J’y publies régulièrement des photos que j’ai la chance de réaliser.

Revenons à cette question: «Quelle est l’image de la nudité sous un angle religieux?» Chose étrange, l’on a presque toujours mixé la femme au péché, au mal, voire le mal absolu et ce, grâce à un texte qui relève beaucoup plus de la mythologie que de la science et j’ai nommée : »La Genèse ». Non! La femme n’est pas à l’origine de tous les maux, pas plus que l’homme peut l’être. Qui plus est! Sa nudité mérite autant de respect que celle de son partenaire au sein de l’humanité. D’ailleurs, c’est exactement ce qui est écrit au tout début de ce livre saint contenu dans la Bible: « L’homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n’en avaient point honte. »1

Malencontreusement, une telle image est encore galvaudée de nos jours. Je pense notamment à un fait bien réel mais qui est tabou dans notre société. Une femme qui pose nue pour un magazine érotique, à ne pas confondre à de la pornographie, est souvent perçue comme une femme facile, dénuée de pudeur et d’amour-propre. Or, semble-t-il, qu’il en est strictement rien. Je me souviens d’un reportage diffusé sur la chaine PlayboyTV où l’on y présentait quelques-unes des playmates choisies pour les douze prochaines parutions du célèbre magazine. Chose tout à fait remarquable! On les présentait sous un angle totalement différent de ce que je m’attendais de voir sur une telle chaine de télévision. Est-il utile de vous dire que l’on y mettait l’accent sur leurs parcours de vie, sur leurs rêves, sur leurs espoirs et sur leurs déceptions. Bref, elles sont certes fières de poser nues pour ce célèbre magazine mais il n’en demeure pas moins qu’elles sont avant tout des femmes accomplies dont une grande majorité ont des conjoints et des enfants. Je n’ai pu faire autrement que d’applaudir, au sens figuré, les responsables d’un tel documentaire où l’aspect pleinement humain de la femme y était présenté en avant-plan. Bravo!

En résumé, il est impératif de détruire à tout jamais l’image négative de la nudité, et de surcroît mais pas exclusivement celle de la femme, au sein de la société. Je parle ici, vous le savez bien, de la nudité saine. Ce qui est d’autant plus le cas où le domaine artistique peut devenir un catalyseur de toutes les forces qui ont pour objectif de changer les mentalités à l’égard du droit d’être ce que l’on est purement et simplement, c’est-à-dire un être humain, et ce, peu importe nos différences. Pourtant, les religions ont été à elles seules la source de bien des divisions. Étrange! N’est-ce pas?!

Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

1. Genèse 2, 25

La nudité! Outil de pression politique?

La nudité! Outil de pression politique?

Mon point-de-vue

Mon point-de-vue

De tous les temps la nudité a été circonscrite, délimitée, cataloguée par les nombreux interdits sociaux lesquels découlent plus souvent qu’autrement par les religions. Je fais surtout référence aux principales religions monothéistes que sont le judaïsme, le christianisme et l’Islam qui ont, qu’on le veuille ou pas, façonné l’histoire de l’humanité. Il ne faut pas voir dans ce présent article une quelconque condamnation des religions dites de la révélation. Elles ont, après tout, apporté des richesses incommensurables tant au plan culturel que scientifique. Par exemple, de grands philosophes ont émergé du monde arabe, juif et chrétien.

Néanmoins, la nudité semble avoir été perçue de manière fort négative par ces

Mon opinion tout simplement

Mon opinion tout simplement

trois religions. La perte de l’innocence d’Adam et d’Ève dans le jardin d’Éden a condamné nos ancêtres mythiques à la tendance destructrice de l’auto-accusation et à voir en ces religions le rempart contre toutes formes de bestialité. Une bestialité davantage présente chez les guerres réalisées en leurs noms que chez le commun des mortels. Une recherche approfondie dans les ouvrages traitant sur l’histoire prouvera indubitablement la véracité de mes propos. Ici, une petite visite dans l’une des bibliothèques municipales de votre ville peut vous faire découvrir des livres fort intéressants sur le sujet.

Protégeons nos droits

Protégeons nos droits

Mais, qu’en est-il de la nudité en tant qu’outil de pression politique? Cette question est abordée dans cet article sur deux aspects particuliers. Il s’agit, en premier lieu, de la pertinence même de cette nudité afin de faire passer un message auprès d’une population de plus en plus saturée par les médias de masse et les médias sociaux. Et, en second lieu, des objectifs visés par ceux et celles qui utilisent cette action comme outil de politique. Or, qui dit politique dit aussi prise de position face à une réalité susceptible de compromettre le bien-être ou la sécurité d’un groupe défini. Le féminisme des années 1960 à 1980 qui a favorisé l’épanouissement de plusieurs groupes jusque-là marginalisés démontre hors de tout doute raisonnable que la reconnaissance des droits des uns peut aussi favoriser ceux des autres.

La perte les droits durement acquis est toujours possible surtout lorsque trois courants religieux s’entrechoquent au sein d’une même société. Vous le savez déjà, je pratique ma foi catholique selon mes capacités et en tenant compte de ma réalité laquelle se retrouve dans une société sécularisée, laïque et cosmopolite dont les règles de vie sont balisées par une constitution dûment approuvée par les membres élus de manière démocratique. Il est d’ailleurs bien qu’il en soi ainsi. Ce qui ne veut pas dire que l’on doit se complaire dans une assurance laquelle est trompeuse.

Personnellement, il est de notre devoir d’être alerte face à tous les mouvements extrémistes religieux, et ce quels qu’ils soient. Ici, la nudité peut jouer un rôle de pression politique à la condition sine qua none que cela soit fait de façon intelligente et avec une certaine classe. Choquer pour simplement choquer n’a jamais fait avancer une cause aussi noble qu’elle puisse-t-elle être. Par contre, il peut parfois être plus que nécessaire de poser des gestes afin d’inciter les citoyens à se questionner sur des enjeux de société qui influenceront le futur de leurs nations.

Ici, la nudité peut devenir un catalyseur servant à faire passer un message. C’est le cas du groupe informel des Femen dont les membres ont choisi d’utiliser la nudité pour dénoncer des menaces qui compromettent les acquis sociaux chèrement gagnés au fil des dernières années. Les femmes ont malheureusement été les principales victimes des injustices commises au nom des religions. Voilà pourquoi je les comprends de vouloir préserver à tout prix, et parfois avec des gestes d’éclats, leurs droits.

Et vous?! Qu’en pensez-vous?!

Merci de m’avoir lu.

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada