Archives de tags | chanter

Dansons jusqu’à la fin de la nuit

Dansons jusqu’à la fin de la nuit
Dansons jusqu’à la fin de la nuit Poème de RollandJr St-Gelais Réalisation par Craig Gum Photography Modèle : JenovaxLilith & alii Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/Coven-593201186

Dansons jusqu’à la fin de la nuit

 

Allez mes sœurs,

Cessez d’avoir peur,

Nous rassembler c’est l’heure,

Cessez de craindre ces tous ces menteurs.

 

Le soleil est depuis longtemps couché,

Tout là-haut, la lune est dans le firmament levée.

La nuit est fraîche mais sous les flambeaux, vous serez réchauffées,

 Maintenant vous pouvez vivre sans devoir aux yeux de tous vous cacher.

 

Allez ! Venez près de ce feu.

Dansez et chantez sous un air joyeux.

Débarrassez-vous de vos vêtements si encombrants,

Savourez tout ce temps comme le feraient de vilains garnements.

 

Mais sachez que je vous ai invitées mes amours,

Pour vous dire un secret que vous devrez garder pour toujours,

Dame nature, devant tant d’abus, a décidé qu’elle en avait assez

 Pour corriger les hommes de leurs avidités un malheur elle leur a envoyé.

 

Mais soyez rassurées mes tendres chéries,

À vous et à vos êtres chers, elle vous préserve de tous les ennuis.

Car depuis la nuit des temps, elle vous a tant nourries et tant éduquées,

Devant le danger des hommes, vous avez toujours été là pour la protéger.

 

Réjouissez-vous chères sorcières,

C’est maintenant que débute une grande guerre,

Un combat où vous êtes enlevées au rang de nobles guerrières,

 

Sors mortels, poisons inodores et subtils charmes,

Deviendront par votre expérience d’incroyables et efficaces armes,

Mais, je vous ai préparé une potion qui fera trembler l’humanité entière,

Pour lui apprendre une bonne leçon qui le jettera pour longtemps à terre.

 

Trop souvent de Mère nature, il en a abusée.

Abusée, surexploitée pour assouvir son insatiable avidité.

Oui, les hommes auront la leçon qu’ils méritent depuis tout ce temps,

Car par leurs fautes, nos frères les animaux sont disparus dans le néant.

 

Dansons et célébrons jusqu’à la fin de la nuit,

Échangeons nos élixirs sous le regard de sœur lune notre amie

Car dès que l’aube arrivera sur notre clairière vous devrez ce lieu quitter,

Afin de rendre aux hommes la justice qui leur est due jusqu’au dernier.

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Sur ma vieille bicyclette

Sur ma vieille bicyclette

Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Sur ma vieille bicyclette

 

Aujourd’hui, je me suis dès l’aurore.

En admirant le doux soleil et ses rayons d’or,

En écoutant le silence de la forêt encore endormie,

Je me suis sentie bien que depuis longtemps j’ai enfin souri.

 

Comme je vis dans la profondeur de la campagne,

Et que je sentais encore en moi un peu les effets du doux champagne,

J’ai décidé d’y aller sur ma vieille bicyclette et en vivant ma plus simple nudité,

Car il n’y a personne qui s’y trouve sauf les animaux mes compagnons préférés.

 

Que de beaux souvenirs me reviennent en ma mémoire,

De cette époque où tout me paraissait être si coloré et jamais noir,

Où mes parents m’accompagnèrent en souriant tels des amoureux,

Ah ce que nous étions sans être riches, sans être pauvres tellement heureux.

 

Nous parcourions les sentiers en fredonnant des airs de bonheur,

Nous chantions ensemble des romances d’amour pendant des heures,

J’ai appris à aimer, à chanter, à danser et à vivre en me contenter de peu de choses.

Rien ne vaut l’amour que l’on a reçu dès notre plus jeune âge, y croire j’ose.

 

En prenant ma vieille bicyclette avec un cœur fébrile,

Cette bicyclette que j’avais depuis que j’étais qu’une jeune fille,

Je me suis rappelé une chanson que jadis mon père m’avais apprise,

Une chanson qui ravive mon cœur alors une envie folle de chanter m’a prise.

 

De chanter une mélodie qui m’a fait revivre un moment de mon enfance,

Un moment de mon adolescence dans lequel j’avais face à la vie toute innocence,

Une chanson qui allait comme suit si je m’en souviens bien, si je ne me trompe pas :

« Va ton chemin quoiqu’il t’arrive car, crois-moi, le véritable amour viendra à toi. »

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Douce mélodie

Douce mélodie
Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Douce mélodie

 

Douce mélodie,
Dans la fraîcheur de la nuit,
Des notes de guitare jouées par toi,
Ô ma chérie, ce que tu es belle quand je te vois.

 

Ce que tu es belle quand je t’entends
Me raconter nos tendres souvenirs d’antan,
Ce que tu me rends heureux en ce doux instant,
Ce que ta beauté me fait penser au renouveau du printemps.

 

Toute la nuit, avec toi je passerai.
Toute la nuit, toi et toi seule j’écouterai.
Je t’écouterai chanter jusqu’au petit matin,
Et pour être franc, même plus si tu le veux bien.

 

Ce que j’aimerais tant être dans tes bras,
Comme cette guitare de luxe que tu sais si bien jouer,
Ce que j’aimerais être les cordes qu’effleurent tes doigts amusés,
Comme tu sais si bien le faire dans cette chambre où nous sommes toi et moi.

 

Fais-moi rire ! Fais-moi pleurer ! Fais-moi vivre !
Que tes notes me fassent connaître autre chose que survivre.
Fais-moi découvrir ce que peut être l’amour sur des notes jouées,
Fais-moi trouver ce que la vie a tant à offrir en richesse et en beauté.

 

Joue-moi un air des Beatles ou de Frank Sinatra,
Joue-moi un air tel que tu veux, comme bon te semblera.
Tout ce que mon cœur désire c’est d’être pour cette nuit en ta compagnie,
Malgré mon amour que je ne peux te dévoiler, sache que tu es ma chérie pour la vie.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Bébé, tu peux conduire ma guitare.

baby_you_can_drive_my_____guitar_by_rickb500_dd353g9-pre

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Bébé, tu peux conduire ma guitare

 

Bonsoir ma chérie,
Depuis longtemps, c’est la nuit.
Et je t’attends impatiemment dans mon lit,
Pour y passer une nuit de plaisirs intenses et interdits.

 

Tu sais, j’ai adoré t’entendre chanter ce soir,
Dans ce bar malfamé rempli de gens cherchant de l’espoir,
Une façon d’oublier leurs grandes peines d’amour de jeunesse,
Noyant dans l’alcool et cachant dans la fumée du cannabis leur détresse.

 

Tu savais si bien faire vibrer les cordes,
De ces âmes esseulées fuyant toutes discordes,
Et de leurs yeux fatigués par tant douleur et d’amertume,
Tu les as fait revivre par les paroles des chansons écrites sous ta plume.

 

Quelques notes ont suffi,
Pour leurs redonner cette drôle d’envie,
De poursuivre leurs chemins malgré leurs chagrins,
Sous un air tel un « blues » des Rolling Stones jusqu’au matin.

 

Allez ! Maintenant que nous sommes ensembles,
Et que nous avons fait nos présentations, il me semble.
C’est maintenant à moi de te chanter une drôle de mélodie,
Voilà pourquoi bébé tu peux guider ma guitare remplie de vie.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Lumière sur ton corps

Lumière sur ma belle
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Lumière sur ton corps

 

Dans l’obscurité de la druidique forêt,
Nous nous y sommes rendus aussitôt prêts,
Afin d’y découvrir la plus belle des créations,
Et toi et moi, de coeurs et d’esprits, nous y chantions.

 

Nous y psalmodiions vieilles chansons tels des hymnes,
Sous les airs de ce illustre tambour ancestral sous ses rythmes,
Avec des mots germaniques longtemps oubliés par le monde civilisé,
Ce monde rompant nos valeurs pour s’engloutir dans l’insipide société.

 

J’ai cessé un instant de chanter,
Afin de ta mystérieuse beauté la contempler,
Dans les bruits de mère-nature si généreuse pour ses enfants,
Je n’ai pu m’empêcher de penser à ce monde légué à nos descendants.

 

C’est alors que tu fixas le lointain horizon,
Y déployant avec tendresse ton regard sans peur,
Attendant le dieu germain Alfadir te réchauffer de ses ardeurs,
Et de ses flammes ton divin corps fut illuminé avec grande précaution.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada