Archives de tags | départ

Que les aiguilles

Tic Tac
Que les aiguilles Poème de RollandJr St-Gelais Réalisation photo par spitting-to-windward. Source : https://www.deviantart.com/spitting-to-windward/art/Here-841020512

Que les aiguilles

 

Il y a si longtemps que je voulais te dire,

Comme j’ai attendu si ardemment te l’avouer,

Il y a si longtemps que je n’en peux plus de souffrir,

Comme que je voulais tant te dire comme je t’ai aimée.

 

Comment puis-je aujourd’hui vivre?

Oserais-je de toi recevoir un simple baiser?

Comment puis-je seulement sans toi survivre?

Oserais-je encore les nuits dormir sous le ciel étoilé?

 

Le temps n’a plus d’importance depuis ton départ,

Depuis que tu m’as oublié sur le chemin des errements épars,

Le temps a perdu toute sa raison d’être depuis qu’il se fait si tard,

Depuis que tu m’as laissé sur la route sinueuse des idées tristes et noires.

 

Les aiguilles du temps filent et se défilent sans cesse,

Me ramenant vers cette époque où nous vivions ces belles nuits,

Les aiguilles du temps trottent à toute allure rappelant toute ma détresse,

Me ramenant là où nous nous sommes promis de nous aimer pour la vie.

 

Mes doux souvenirs se sont transformés en un avenir incertain,

Depuis que tu es parti mes pensées sont devenues si impures,

Mes doux souvenirs crient vers toi de me ramener vers demain,

Depuis que tu es parti mes jours sont devenus que des ombres obscures.

 

Que le sable du sablier arrête de couler,

Que les aiguilles de l’horloge de l’enfer arrêtent leur parcours

Que le sable du sablier cesse maintenant et pour toujours de tomber

Que les aiguilles de l’horloge de l’enfer se figent jusqu’à la fin des jours.

 

 De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

 

 

De meilleurs jours viendront

De meilleurs jours viendront
De meilleurs jour viendront Poème de RollandJr St-Gelais Réalisation photographique par Okphoto Modèle: JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/mortuary-835396983

De meilleurs jours viendront

 

De meilleurs jours viendront,

Et de nouveau nous nous embrasserons,

Sous les arbres du jardin, nous nous enlacerons,

En écoutant mille oiseaux chanter à l’unisson.

 

Cette absence est que passagère,

Telle une grippe tout à fait saisonnière,

De ta crainte, je t’en prie, n’en sois pas prisonnière,

Car les jours de l’avenir seront tels ceux de nos lointains hier.

 

Après la pluie vient le beau temps! Dit-on.

Quand il y a de la vie, il y a de l’espoir! Avec raison.

Pouvoir simplement contempler ta pure beauté !

Voilà ce qui met en mon cœur un peu de gaieté.

 

Oui ! Ça va bien aller.

Et pour toujours, je t’aimerai.

Et en dépit de ton départ, dans mes pensées,

Tu y resteras maintenant, à jamais et pour l’éternité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Il faut savoir garder son équilibre

Parfois la vie
Superbe photo d’une magnifique équilibriste réalisée par mon ami Joel Pèlerin

Il faut savoir garder son équilibre 

Bonjour tout le monde, 

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je dois avouer que tout ce que l’on voit en ce moment au sein des médias d’information, voir dans certains cas de désinformation, m’inquiète de plus en plus.

En effet, je suis loin d’être insensible en ce qui concerne tout ce qui se passe actuellement tels que la menace grandissante du coronavirus, de la crise économique qui s’annonce à nos portes, des différentes catastrophes qui menacent notre planète laquelle est, il faut bien le reconnaître, malmenée depuis bien des décennies par les êtres humains. Dans le dernier cas, faut-il s’en étonner ?

C’est à mon humble avis le retour du balancier face à tout ce que les êtres humains lui ont fait subir en faits de surexploitation de ses richesses. N’oublions pas que nous sommes que des locataires et non pas des propriétaires puisque d’autres suivront bien après notre départ. 

Mais que pouvons-nous faire devant de telles informations, parfois erronées, parfois exagérées, qui empoisonnent à la fois nos âmes et nos esprits ? Devrions-nous paniquer au point de faire du porte-à-porte pour annoncer la fin des temps ou bien pratiquer la politique de l’autruche, c’est-à-dire de se cacher la tête dans le sable et de faire semblant qu’il ne se passe rien ? 

Certes, et là je parle en mon nom, la sagesse me semble être de savoir garder son équilibre en tout temps. Un équilibre qui se veut être à la fois prudence et tempérance. Prudence face à ce que je lis, à ce que j’écoute et à ce que je fais. Tempérance face à mes émotions qui, à l’instar de plusieurs d’entre nous, risquent tôt ou tard de me submerger. 

Tel une équilibriste perchée bien haut sur son cerceau, l’impulsivité est très mauvaise conseillère. Tout comme l’impulsivité, la panique, la crainte et le désespoir sont à éviter. Seul être capable de prendre un recul avant de faire le moindre mouvement compte dans ce cas. Il en est de même pour l’auteur de cet article face à tout ce qu’il voit dans les médias. L’essentiel se résume à ceci : savoir garder son équilibre en tout temps. Peu importe ce qu’il est susceptible d’arriver ou non, je n’ai aucun pouvoir sur le déroulement des événements.  

Et puis, nul d’entre nous ne peut changer le cours de l’histoire. De toute façon, l’histoire change en elle-même à chaque instant. Et c’est dans cet instant précis que l’on se doit de garder son équilibre. 

Je vous souhaite de garder votre équilibre face aux aléas des faits présents lesquels deviendront des événements du passé. Un passé qui formera l’histoire. 

Merci de m’avoir lu. 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Que passent les nuages

Que passent les nuages

 

Photo par Viktoria de Québec

 

Que passent les nuages

 

Contre vents et marées,
Toujours ainsi depuis que je suis né,
En moi résident l’ombre et la lumière,
Me transportant parfois vers les cieux ou en enfer.

 

Chaque jour je me réveille,
Pour parfois accomplir des merveilles,
Chaque nuit, d’épuisement total je m’endors,
Sans trop me demander si j’ai eu raison ou tort.

 

Chaque jour avance l’heure de mon départ,
Voilà pourquoi je vis avant qu’il ne soit trop tard.
Petits péchés mignons j’ai avec grand plaisir accompli,
En amenant avec moi quelques belles inconnues dans mon lit.

 

J’ai certes fait des erreurs,
À chaque jour, à chaque heure.
Les assumer, parfois j’en ai eu peur,
S’avouer simple humain nous ramène à une torpeur.

 

Cette torpeur du temps qui passe sur un fil,
Et de nos retours sur nos vies souvent défilent,
Ce que nous aurions aimé tant faire bien autrement,
Même si nous savons si bien qu’il en est impossible assurément.

 

Passent les jours du passé,
Passent les chemins de notre destiné,
Passe lentement le temps éphémère de nos âges,
Devant les jours de soleil ou de pluie que passent les nuages.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Seulement pour toi

Seulement pour toi
« Seulement pour toi » Pensée de RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Seulement pour toi

 

Secret longtemps caché,
Coeur trop souvent blessé,
Rêve qui ne sera jamais réalisé,
Ainsi en a été ma vie et sera ma destiné.

 

Je ne demandais pas grand chose,
Seulement être celui qui une fois ose,
Je suis un rêveur de ce temps à jamais perdu,
Car te dire comme je t’aime trop longtemps j’ai attendu.

 

Les battements de mon coeur sont comme des notes de piano,
Qui croyait que tout lui souriait tout était si merveilleux, si beau.
Était-ce trop demandé de passer une nuit avec toi blottie dans mes bras?
Ne sais-tu donc pas que je t’aimerai aussi longtemps que je vivrai ici-bas?

 

Je ne vis que pour toi depuis mon premier regard,
Je désires te combler de bonheur avant ton départ,
Seulement pour toi, mon corps est et le sera à jamais,
Seulement pour toi, cette douleur en moi maintenant est.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada