Archives

Alors que ma guitare pleure doucement

Quand ma guitare pleure gentiment.
« While my guitar gently weeps » réalisation photographique par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da inspirée par la chanson éponyme de George Harrison

« While My Guitar Gently Weeps »

 

I look at you all, see the love there that’s sleeping
While my guitar gently weeps
I look at the floor and I see it needs sweeping
Still my guitar gently weeps

 

I don’t know why nobody told you
How to unfold your love
I don’t know how someone controlled you
They bought and sold you

 

I look at the world and I notice it’s turning
While my guitar gently weeps
With every mistake we must surely be learning
Still my guitar gently weeps

 

Well…

 

I don’t know how you were diverted
You were perverted too
I don’t know how you were inverted
No one alerted you

 

I look at you all, see the love there that’s sleeping
I look from the wings at the play you are staging.
While my guitar gently weeps

 

Look at you all
As I’m sitting here doing nothing but aging
Still my guitar gently weeps

Oh, oh
Oh, oh, oh, oh, oh, oh, oh
Oh, oh, oh, oh

Yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
Yeah, yeah, yeah, yeah, oh, ooh

Extase

Extase par Thierry Kraft
Extase par Thierry Kraft de Paris, France

 

Extase 

Extase ? C’est le plaisir s’adapte au rythme du temps qu’on lui dévoue. Le rythme de faire l’amour. Le rythme de s’aimer. Le rythme de s’apprivoiser. Le plaisir de s’y adapter.

Réflexion de RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

N’hésitons surtout pas !

N'hésitons surtout pas
N’hésitons surtout pas ! Texte de réflexion par RollandJr St-Gelais réalisation photographique par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Still-a-bit-hesitant-843785773

N’hésitons surtout pas !

N’hésitons surtout pas !

Pourquoi hésiter d’exposer sa vulnérabilité ? Pourquoi hésiter de vivre telle que l’on est? Pourquoi hésiter de vivre avec l’entière honnêteté? Pourquoi hésiter de vivre dans la vérité?

N’hésitons surtout pas d’accepter notre humanité. Cette humanité qui a été soumise aux aléas des lois du marché et de l’économie. Cette humanité tellement maintes fois déshumanisée. Cette humanité qui fait de nous des êtres de chair et de sang.

Des êtres sensibles qui démontrent la présence d’une âme divine en chacun de nous. Des êtres sensibles qui demandent à faire vibrer chaque parcelle de notre corps. Alors n’hésitons pas à être ce que nous sommes depuis toujours.

Signé

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Car si je voyage avec toi

Je voyage
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Car si je voyage avec toi

 

Déjà c’est la nuit,

Depuis longtemps le train est parti,

Dans le silence mystérieux de notre wagon,

Sous la lumière tamisée nous nous aimons.

 

Les étoiles scintillantes,

Témoignent de la fraicheur bienveillante,

Après ces journées si chaudes mais suffocantes,

Qui ne cessèrent de t’écraser d’une chaleur suffocante.

 

Il ne se fait pas si tard,

Dors avant d’arriver à la gare,

Car demain nous arriverons à destination,

Le lieu de mes ancêtres fiers bâtisseurs d’une belle nation.

 

Nation un peu rebelle,

Peuplée de femmes très belles,

Et d’hommes grands et forts et si valeureux,

N’éprouvant que compassion par leurs cœurs généreux.

 

Ma chérie, tu verras là-bas.

Comme tu seras bien avec moi,

Je te ferai visiter mon humble château,

Situé tout près d’un magnifique ruisseau.

 

Un château édifié par mes lointains ancêtres,

Entouré de jardins, d’arbres fruitiers et d’hêtres 

De mes aïeuls formés par des nobles et des sorciers,

Protecteurs de la veuve et de l’orphelin et guides des aventuriers.

 

Je t’ai réservé la plus belle des chambres,

Tapissée avec soin et peinturée à la couleur d’ambre,

De miroir tu n’y trouveras pas car de ta beauté moi seul l’admirera,

Que tu es magnifique sans cesse de ma bouche tu l’entendras.

 

En mon corps sans âme, point de pouvoir n’a l’âge.

Car je suis né à l’époque que l’on appelle le Moyen Âge,

J’y ai rencontré un homme bien étrange dans ma jeunesse,

Qui me fit, en échange de mon âme et de mon sang, une vilaine promesse.

 

Une simple morsure et quelques gouttes,

Ont amplement suffit pour dissiper mes doutes,

Dors en toute quiétude encore ma tendre demoiselle,

Car si je voyage avec toi c’est pour t’offrir à mon tour la vie éternelle.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Si je le pouvais, je le ferais.

Si je le pouvais, je le ferais.
Si je le pouvais, je le ferais. Prose par RollandJr St-Gelais Photo par Francisco Vazquez Modèle JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/finding-766902829

Si je le  pouvais, je le ferais.

 

Si je pouvais t’offrir la lune, je le ferais. Si je pouvais te donner la moitié de mon cœur pour que tu puisses vivre, je le ferais.

Si je pouvais me jeter dans la mer pour te chercher la plus belle des perles, je le ferais. Mais, comment pourrais-je le faire? Aucune perle ne peut égaler ta beauté.

Si je pouvais me transformer en papillon pour te donner un tendre baiser sur ta joue, je le ferais. Si je pouvais être une goutte de pluie pour rafraîchir tes lèvres, je le ferais.

Si je pouvais te donner mon dernier souffle pour te permettre de vivre, je le ferais. Mais, que veux tu? Je suis qu’un simple être humain.

Un être humain avec bien des limites.

 

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada