Archives de tags | regret

Émotions

motions
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Émotions

 

Depuis quelques jours,
Je me sens perdue pour toujours,
Ignorant ce qui m’arrive, où je vais,
Répondez-moi quelqu’un s’il-vous-plaît.

 

Mon père me disait souvent une parole bien sage,
Que j’ai seulement comprise en avançant en âge,
Que parfois tout peut être gagné, perdu et joué,
Joué sur un coup de tête sur un coup de dés.

 

Certains me diront que c’est la loi du karma,
D’autres me répondront que le destin,
Quoiqu’il en soit c’est le même venin,
Qui brûle tout ce qui est en moi.

 

À trop désirer un amour interdit,
Grande peine rappellera ce qui est écrit,
Que malheur suit souvent un certain bonheur,
Et qu’en dépit de tout à l’humain surviendra son heure.

 

Apprendre de ses erreurs est une vérité,
Se l’avouer est une chose si difficile à réaliser,
Mais de toutes les émotions aimer est la plus cruelle,
Surtout que l’être tant convoité était de loin la plus belle.

 

Émotions nous portant à l’extase du septième ciel,
Pour ensuite nous précipiter dans les profondeurs des enfers,
Où les amoureux désillusionnés de leurs chagrins y seront aux pieds enchaînés,
Mais de toutes les émotions la pire est sans contredit le regret car il est en soi éternel.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Comme si nous dansions !

Dansons

« Comme si nous dansions ! » Photo par G.B. d’Allemagne

Comme si nous dansions !

 

Ce que je suis bien avec toi,
Serais-tu un peu folle de moi ?
À te voir ainsi, la main dans les cheveux.
À admirer sans gêne ton corps si merveilleux.

 

Cheveux roux dans la lumière tamisée,
En cette si belle et tendre matinée,
Cachant avec coquetterie,
Ton intimité si jolie.

 

Et du miroir sur le mur silencieux,
Je pouvais contempler ce coin merveilleux,
Tant la grâce de tes fesses envoûteuses que je désirais,
Que je souhaitais cajoler de mes mains avec un joli refrain.

 

Un refrain d’une belle chanson d’amour,
Afin d’alléger ce temps d’été si chaud et si lourd,
Sans oublier le charme de cette étoile au-dessus de ce sein,
Une étoile kabbalistique qui annonce peut-être un amour sans lendemain.

 

Alors, profitons-en pour faire ce qu’il nous plaît.
Pendant que de notre jeunesse nous pouvons en jouir à souhait.
Baisons ! Baisons ! Encore et encore ! Sans gêne et regret, baisons.
Que nos gestes interdits par la morale se fassent comme si nous dansions.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dans le silence

Parfois seul le silence demeure
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dans le silence

 

Ô mon amour, je t’ai tout donné.
Ô mon amour, comme je t’ai aimée.
Ô mon amour, malgré cela, tu as fait ce choix.
Ô mon amour, sur mon cœur, tu y plantas une croix.

 

Une croix de bois,
Qui transperça au fond de moi.
Une autre croix fait de fer,
Celle qui me précipita en enfer.

 

Que me reste-t-il de nos souvenirs ?
Quand avec grande joie je t’entendais rire.
Que reste-t-il dans mes lointaines pensées ?
Quand je te voyais sourire sous le ciel étoilé.

 

Ce que j’aurais donné pour t’avoir à mes côtés,
Ce que j’aurais offert aux dieux pour te faire l’amour,
Pour te dire que je t’aimerais à jamais et pour toujours,
Car dès l’instant où je t’ai vue assise à un café, tu étais ma bien-aimée.

 

J’ai avec simplicité bu qu’un verre,
Car pour entendre ta voix, je voulais me taire.
Je voulais te connaître, savoir qui tu étais, si on pouvait,
Faire un bout de chemin main dans la main sans aucun regret.

 

Mais je me suis trompé,
Je ne t’en veux pas, sois-en rassurée !
Même si mon envie de toi, je te le chantai en mélodie,
Car de tout mon cœur et de mon âme, j’espérais cette nuit.

 

Maintenant que tout est fini,
L’essentiel en cette vie, j’ai enfin compris.
Que de toutes les plus belles des romances,
Ce sont celles qu’on se souvient dans le silence.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

En cette soirée de vice

IMG_20190223_193247_685

Être comblé de mes petits péchés

En cette soirée de vice

 

Plaisir le temps d’un soupir,
En vous, je sais que vous aimez me sentir.
Sentir vous pénétrer, vous combler de ce péché.
De ce péché où tant de gens m’ont convoité.

 

Tous ces gens qui ont admiré mon savoir-faire,
De mon expérience de m’envoyer en l’air,
Pour votre plus grand plaisir
Sans trop les faire souffrir.

 

Je suis un homme et un grand pécheur,
Qui n’a point de moralité ni de pudeur,
Voilà pourquoi des enfers, je n’en éprouve point de peur,
Car bien des hommes succombent sous le poids de leurs labeurs.

 

Peut-être ai-je une crainte de mon ombre ?
Car elle est comme ma conscience couleur d’ambre,
Qui me suit malgré moi et me rappelle que je suis un scélérat,
Tout juste bon à être jeté aux égouts et aux rats.

 

Mais, j’ai choisi de vivre libre et nu.
J’ai tant désiré d’être au-dessus des nues,
Libre et frais comme l’air vivifiant de la mer,
Et loin de toutes ces moralisatrices mères.

 

Loin des règles de société,
Qui acceptent de tuer le nouveau-né,
Avant même sa première bouffée d’air,
C’est cela qu’est pour moi le véritable enfer.

 

Plaisir qui enivre mon existence,
Plaisirs jouissifs de mes addictions,
Quel bonheur de succomber à mes pulsions,
Quel grâce d’avoir cédé à ces divines tentations.

 

Loin de ce temps où je vivais l’innocence,
Où je n’en avais pas encore conscience
Savourant chaque geste que vous demoiselles,
Sur mon corps offert avec grâce à ces fausses pucelles.

 

Plaisir ! Oh oui, plaisir de jouir !
De jouir de la vie par un pur plaisir,
Cesser de penser à ce lointain lendemain fini,
Qui sera pareil qu’hier, aujourd’hui et à l’infini.

 

En me laissant dorloter par vos féériques mains.
De vos douces mains qui savent extirper mon nectar,
Ce breuvage sacré que je vous offre directement de mon dard,
Que vous savourez avec gourmandise jusqu’à la fin.

 

C’est sans aucun regret,
Que pour vous je serai toujours prêt,
Prêt à recevoir vos si bonnes attentions,
En cette soirée de vice, vous me comblerez d’affections.

 

Cependant, je penserai à mon âme en allant me confesser.
Car je veux bien comparaître devant mon Dieu avec les mains blanches,
Même si avec délice j’ai caressé vos seins et vos corps jusqu’aux hanches.
Et à quoi bon aller se confesser si on a rien à se faire pardonner ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Ce soir

kamera_di_crema_by_anioblica_dcqufe2-fullview

Avec la permission de Katarzyna B. modèle nue

Ce soir

 

Ce soir, tu seras à moi.

Tu m’obéiras à chaque instant et aux pas.

N’est-ce pas là depuis longtemps ce que tu désires ?

Ce qui depuis bien des jours et des nuits te fait tant souffrir ?

 

De souffrir d’ignorer ce moment tant attendu,

Où dans cette nuit d’amants damnés, nous serons nus.

Nus et libres de s’offrir l’un à l’autre sans regret ni détour,

Et par de tendres gestes nous ne cesserons pas de se faire l’amour.

 

Tu seras en ces heures mon esclave soumise,

Car je connais ton vœu de ne plus être insoumise,

De connaître la chaleur de mes bras et la force de ma verge,

Qui t’amènera dans le royaume des nymphes pures mais non vierges.

 

C’est en évoquant mon divin nom,

En haletant en mon oreille mon prénom,

Que tu me supplieras de poursuivre mon rôle de maître,

Afin de te satisfaire en te faisant par le plaisir toujours renaître.

 

Jeune dame ! Jeune déesse d’une nuit,

Belle femme malgré les jours qui me fuient,

Attends-toi à savourer ces moments d’extase,

Car malgré mon corps meurtri et blessé, je suis un as.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ne regrette pas…

Ne regrette pas

« Ne regrette pas ces hiers,
Car nul ne sait si aujourd’hui aurait été un enfer. Vis chaque jour nouveau, car il apportera bien du beau. » De RollandJr St-Gelais

Vieillir en beauté ! 

43419364_686073115112629_4681565097678602240_n

Vieillir en beauté ! 

Vieillir en beauté ! 

 » Vieillir en beauté, c’est vieillir avec son cœur, sans remord, sans regret, sans regarder l’heure ; aller de l’avant, arrêter d’avoir peur ; car, à chaque âge se rattache un bonheur. Vieillir en beauté c’est vieillir avec son corps, le garder sain en dedans, beau en dehors ; ne jamais abdiquer devant un effort. L’âge n’a rien à voir avec la mort. « 

Par Paule Jean de la France

Mon 2201 articles sur mon blogue

Le jour se lève

41494538_10156843974433919_8412144583990837248_o

Dessin qui illustre bien ce que doit ressentir une victime d’inceste Merci infiniment à mon ami Eri Kel de la France pour sa précieuse collaboration et pour son amitié

Poème dédié aux victimes d’inceste. 

Le jour se lève 

 

Il est si tôt le matin, 

Et déjà j’ai dans la tête un refrain, 

Qui me fait revivre le temps de mon enfance, 

Le temps de cette indescriptible souffrance. 

 

Où je devais garder, 

Un terrible et monstrueux secret, 

Que ma famille aurait à jamais éclaté, 

Et au gré du vent et du temps ce serait éparpillée. 

 

Je me souviens de cette main, 

Qui devait être secourable, 

Que tu posas sur ma bouche incapable, 

Je voulais crier et appeler au secours en vain. 

 

À cette époque de découvertes, 

Où je devais compter sur toi, 

Telle une princesse envers son roi, 

Et voir ô combien était mon jardin à l’herbe verte. 

 

Mais au lieu de cela, 

Horribles choses tu m’enseignas, 

Des mots qui devaient rester cachés, 

Et que seul mon amoureux pouvait réaliser. 

 

Maintenant et depuis trop longtemps, 

C’est trop tard car le mal est à jamais fait, 

Dis-moi père ! As-tu éprouvé un quelconque regret ? 

 Au dernier jour de ta vie qui te restait ? 

 

Ça y est, le jour est enfin levé. 

Pourrais-je à nouveau faire confiance ? 

Depuis l’instant où s’incrusta en moi cette méfiance. 

Je t’en prie père, pour une fois, laisse-moi ma peine crier. 

 

De 

 

Rolland St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Mes seins

38955289_1644804755630132_6868932310205464576_n

Dessin par Noble Roro de la France

Mes seins

 

Mes seins vénérés,

Tels des saints sans cesse priés,

Par des hommes les mains jointes,

Ou encore occupées à des choses moindres.

 

Mes seins à la peau basanée,

Qui a fait le délice de nouveaux-nés,

Et qui maintenant attendent la douceur des doigts,

De ceux de mes nombreux amis et amants de bon aloi.

 

Allez-y! Gâtez-vous mes chéris!

Savourez-en jusqu’à plus soif le nectar exquis,

Admirez la rondeur de ces magnifiques mamelons,

Léchez-en leur pourtour pour votre plus grande satisfaction.

 

Point de plaisir là où il y a de la gêne,

Alors aussi bien en profiter si on est destiné à la Géhenne.

Car à notre dernier souffle regret sera pour ce que l’on a pas fait,

Regrettant d’avoir agit selon l’hypocrite vertu, voilà l’ultime secret.

 

Vie bien amère pour l’âme en peine,

De constater qu’amertume coule dans ses veines,

Et qu’au soir de sa vie sur la route de ces mondes inconnus,

Prendre plaisirs interdits l’on a pas connu aux moments venus.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Après tout, c’est ma vie.

New Image9

Après tout, c’est ma vie.

Bonjour tout le monde,

New Image10J’espère que tout va bien pour vous. Pour ma part, je file le parfait bonheur depuis mon rebond spectaculaire que je devais absolument faire pour me sortir de ma torpeur vécue à la suite d’une situation dont je ne m’attendais vraiment pas de vivre. Situation tellement douloureuse pour votre humble serviteur qu’il m’en a fallu de peu pour commettre l’irréparable. Dieu merci! La vie a décidé de me donner une chance pour encore une fois en profiter pleinement. Bref, la vie a repris son cours normal telle une rivière par une journée calme d’été.

Il est souvent question dans ce blogue lequel est dédié à la fois à maNew Image6 passion en tant que modèle nu et à la poésie sur divers aspects de la vie. Toutefois, les derniers évènements vécus m’ont amené à porter une réflexion sur ma vie et uniquement sur celle-ci. Pourquoi donc? Justement la raison réside sur ce que j’ai décidé de faire de ma vie qui n’est  pas celle d’un autre. Mes choix sont les miens et je les assume. Oui, c’est vrai. On ne peut pas plaire à tout le monde et il est bien qu’il en soit ainsi. Vouloir plaire à tout le monde dénote souvent un manque d’estime de soi et une certaine forme de ce que l’on peut qualifier d’hypocrisie sociale.

C’est un fait. Il est important pour moi  m’accomplir tant dans ce que je fais qu’avec qui je partage ma destinée sur cette planète que l’on nomme la terre. Faire? C’est ce construire en fonction de nos valeurs personnelles, de nos attentes tant face à soi-même que  de ce que l’on est en droit de s’attendre de la société dans son ensemble. C’est aussi se réaliser, s’accomplir et se transformer au fil de notre expérience laquelle concerne tous les aspects de notre existence. Une existence bien éphémère. Voilà pourquoi il faut savoir en profiter au maximum.

DSCN0334.jpgEn ce qui me concerne, et je me considère chanceux sur ce point, chacune de mes expériences de vie m’a amené à gravir les marches de la réussite. Réussite au sens moral, bien entendu ! Hé oui, même les blessures les plus profondes ont aussi une valeur qui vaut son pesant d’or puisqu’elles m’ont aidé à devenir ce que je suis et ce, en toute authenticité. Tout comme vous, ma vie est remplie jusqu’à maintenant de hauts et de bas. Les premiers étant supérieurs en nombre que les seconds. Tout comme vous, les rires, les larmes, les moments de bonheur et de douleurs, de contentements et de frustrations, de réussites et d’échecs ont été aux rendez-vous sur la route de ma vie. Tout comme vous, j’ai fait des bons et des moins bons coups et même parmi ces derniers, certains sont pendables même si il n’y avait aucune once de méchanceté lorsque je les ai faits. En résumé, ma vie est ce qu’elle est. Un point, c’est tout.

Il y a aussi mes choix de vie qui n’ont pas toujours été ce à quoi l’on croyait qu’ils soient ou encore ce qu’ils devraient être. Pas question pour votre humble serviteur de marcher, d’écrire, de s’instruire, de faire du sport, des activités sociales, de pratiquer les arts martiaux, de vivre de manière indépendante, de faire l’amour surtout en dépit de l’image asexué des hommes vivant avec un handicap physique dit « apparent » et … de devenir modèle nu. Oui, j’ai fait bien des choses auxquelles on ne pouvait guère s’y attendre. Savez-vous quoi? Je l’assume sans aucun regret.

Autre point à retenir! Pourquoi en serait-il autrement pour les années àNew Image17 venir? J’ai aimé ce en quoi je me suis accompli jusqu’à maintenant et pas question de prendre une orientation différente. Autrement dit, j’ai l’intention de poursuivre ma vie selon mes valeurs, en tenant compte de mes expériences passées et en tirant le meilleur de chaque instant de chaques aventures qui s’offriront à moi. Un peu comme la formidable soirée de poésie à laquelle j’ai eu la chance de participer à Chicoutimi ce vendredi 8 juillet. Une participation double puisque d’une part, j’ai eu l’opportunité de démontrer mon savoir-faire dans le domaine du modèle nu et, d’autre part, celui de la poésie. Unir corps et âme est chose beaucoup plus difficile que l’on peut croire à premier lieu. Je sais de quoi je parle. Hô que si !

Bref, pour conclure cet article, je me permets de retranscrire une publication que j’ai écrite au sein de mon Facebook. Une publication qui résume à la perfection ma philosophie de vie. Vous allez probablement me trouver Hédonis. Ce qui est vrai et, savez-vous quoi?, j’en suis fier.

Voici la retranscription de ladite publication:

New Image15 » Quel mon plus beau souvenir de mon séjour à Saguenay? Est-ce ma prestation à l’occasion de la soirée poésie qui a eu lieu hier soir? (Prestation unique en son genre, je l’admet.) Est-ce d’avoir dormi dans une chambre d’hôtel haut de gamme? Ou bien, est-ce d’avoir vu la ville de Chicoutimi? Réponse: C’est tout simplement le sourire magnifique d’une jeune dame rencontrée à bord du bus vers Québec lorsque je lui ai dit de toujours croire en ses rêves. Elle m’a remercié tout en me disant qu’elle allait suivre mon conseil. « 

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada