Archives de tags | Québec

Je suis l’ultime gardien

Je suis l’ultime gardien Photo & poème de Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada Source : Ghost The Watcher by lequebecois1962 on DeviantArt 

 

Je suis l’ultime gardien

 

Je suis l’ultime gardien,

De cette demeure qui est mon jardin.

Je veille sur ce lieu de jour comme de nuit.

J’ai été tiré des profondeurs des enfers parmi de puissants esprits.

 

Incantations mainte fois répétées !

Que mon maître a sans cesse mentionné !

Par ma désignation ineffable, il m’a invoqué avec ardeur.

Celui que l’on craint depuis ma chute infernale avec tant de frayeur.

 

Qui profère ma dénomination satanique connaîtra ma fureur.

Je suis celui qui dompta Cerbère dans les flammes de la torpeur.

Je ne redoute rien en ce monde, y compris les pauvres êtres humains.

Leurs œuvres perverses les approchent irrémédiablement de leur destin.

 

D’une cape d’un noir lugubre, je suis entièrement vêtu.

Croyez-moi ! De toute votre vie, jamais vous n’avez vu.

De mon regard diabolique, je terrorise tous les étrangers.

Ces individus qui osent, en ce domicile prohibé, y être entrés.

 

Je veillerai jusqu’au trépas de mon mystérieux invocateur.

Je le protégerai contre tout ce qui peut lui faire peur.

Au jour final, je lui tendrai alors ma main invisible.

Afin de l’amener dans mon monde si imperceptible.

 

Mais, prenez bien garde, insensés, de ne jamais le troubler.

Contre tous les dangers, avec des sorts, je le préserverai.

La connaissance des formules ensorcelées est mon savoir.

Au plus profond de moi se trouvent les forces de la magie noire.

 

En ces temps durs et incertains, ne me cherchez pas !

Il est mon seul et unique maître, car il est tout pour moi.

Je suis parmi les derniers des plus grands archanges déchus.

Soyez convaincus ! Une telle force, vous n’avez jamais vu.

 

Je reste bien sagement pour le jour qui n’est pas encore venu.

Où, en ce lieu qui est si précieux, y pénétrera un pur inconnu.

Je déclencherai alors toute la puissance de ma colère.

Celle que je retiens depuis ma sortie des enfers.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dandy

Dandy Poème de RollandJr St-Gelais Peinture réalisée par mon ami Noble Roro de la France

Dandy

 

J’ai rencontré un mec,

Qui est venu explorer le Québec.

Un touriste, pas comme les autres.

En bon citoyen, je me devais d’agir en hôte.

 

J’ai fait sa connaissance à l’un de nos nombreux cafés.

Sur la rue Saint-Jean que j’adore bien ratisser.

Comme je suis clairvoyant de part nature.

J’ai vu qu’il avait une drôle de parure.

 

Je lui ai posé mille questions,

Sans aucune mauvaise intention.

C’était la première fois qu’il venait découvrir,

Ce petit coin où les gens aiment tant vivre et rire.

 

Comme il était assis à la table d’à-côté,

Nous avons, avec entrain, tellement discuté.

Il était natif, si je m’en souviens, de la Normandie.

Une région du nord, de mes ancêtres, leur mère-patrie.

 

Il avait, à mes yeux fort étonnés, un style bien sympathique.

Avec sa veste et ses pantalons qui lui donnaient un air pudique.

À vrai dire, c’est plutôt rare de voir un homme tout de marron vêtu.

Surtout en cette saison estivale où l’on se balade presque torse nu.

 

Il me relata avec ardeur mille péripéties,

Il affronta tant de danger durant sa courte vie.

Il avait œuvré dans divers boulots, pour subvenir.

Aux besoins de sa vieille mère pour lui permettre de survivre.

 

Me racontait-il la vérité ou bien une fabulation ?

Pour être franc, je n’en ai pas idée et cela est bon.

En effet, par sa seule présence, la journée devenait intéressante.

Et, entre vous et moi, peu de choses sont actuellement amusantes.

 

Il m’exposa avoir parcouru l’ensemble du continent africain.

Y avoir découvert tant de trésors et de ses secrets divins.

Y avoir rencontré quelques peuplades isolées,

Impossibles à décrire en cette matinée.

 

Puis, après avoir bu sa dernière gorgée de café.

Il avala d’un trait son croissant frais et il prit congé.

Lorsque vint le moment de régler mon addition,

On m’avisa que c’était déjà fait sans autre précision.

 

Peu après l’heure du souper, au courant de la soirée.

J’ai regardé, comme d’habitude, les nouvelles télévisées.

On y traita d’une exposition d’un explorateur européen,

Une exhibition terminée pas plus tard que ce matin.

 

On y montra, avec étonnement, sa photo à l’écran.

Il s’agissait de l’homme rencontré au petit restaurant.

Aurais-je parlé avec un être illuminé par une auréole ?

Car chacune de ses aventures semblait si absurde, si folle.

 

Qu’à cela ne tienne mon très cher Dandy.

Par ta présence, tu as agrémenté mon après-midi.

Pouvons-nous nous revoir dans l’un de ces bistrots ?

Tu me raconteras alors tes faits et gestes si originaux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mon appréciation du spectacle du 15 septembre 2022

Mon appréciation du spectacle du 15 septembre 2022

Bonjour tout le monde,

J’espère que tout se passe bien pour vous et que vous jouissez des dernières journées estivales. C’est un fait indéniable ! La saison automnale est à nos portes avec ses couleurs d’orées et rouge comme le feu. Oui, j’adore cette saison puisqu’elle nous permet de nous préparer pour les grands froids et le manteau blanc de l’hiver. D’ici là, je jouis des occasions qui se présentent pour assister à des spectacles. Et, croyez-moi sur parole ! Cela me fait un bien fou à mon moral surtout depuis le départ de mon père vers les Cieux afin d’y retrouver ma défunte mère et mon frère aîné.

Vous pouvez comprendre que j’ai profité de la chance d’assister au spectacle du groupe suédois Ghost qui a eu lieu hier soir au centre Vidéotron dans la belle ville de Québec. À vrai dire, ma satisfaction est quasi indescriptible envers une prestation à la fois musicale et théâtrale d’une qualité sonore et visuelle rarissime. Quelle délectation pour l’esprit d’avoir écouté le chanteur interpréter des chansons qui, humble avis, devraient être jouées dans les stations de radio ! Que puis-je écrire à propos des diverses mélodies jouées de main de maître par l’ensemble du groupe ? Elles étaient vraiment à la hauteur de mes attentes. Sans oublier, il va de soi, les jeux de guitares réalisés par des guitaristes au talent indiscutable. 

L’apothéose se concrétisa à la fin du spectacle, au grand bonheur de votre serviteur, lors de l’interprétation la chanson « Mary On The Cross ». Une chanson qui est sans aucun doute parmi les plus belles de ce groupe extraordinaire qu’est Ghost. Bon! Je reconnais qu’il s’agit de ma pièce préférée. Si cela constitue un crime, je plaide coupable sans hésiter.

Un spectacle qui restera marqué dans ma mémoire pour longtemps. Pourquoi donc ? Cela a amené l’auteur de cet article à atteindre un niveau orgasmique sur le plan musical tout à fait exceptionnel jusqu’à ce soir béni. Fait intéressant à retenir ! Ça faisait à peine une semaine que j’ai découvert ce groupe à la suite de la publication réalisé par une connaissance de Facebook au sein de son Tiktok. À vrai dire, j’ignorais absolument tout de ce groupe originaire de la Suède.

Longue vie à Ghost !

Rolland Jr St-Gelais de Québec 

La dernière semaine de juin

La dernière semaine de juin Texte de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/It-s-such-a-mess-919780665

La dernière semaine de juin

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que le début de l’été soit propice à la réalisation de belles vacances. Pour ma part, tout est au beau fixe. Je profite du soleil, lorsqu’il y en a, pour me balader en quadriporteur tout en poursuivant la publication d’articles au sein de mon blogue artistique.

Il est vrai que le départ de mon père est une perte énorme dans ma vie. Toutefois, la vie continue de plus belle pour votre humble serviteur. 

Fait cocasse à retenir ! Ici, au Québec, on a l’habitude de réaliser les déménagements vers le 1er juillet, et même un peu avant. 

Je vous souhaite un bon samedi.

De Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Le droit aux femmes d’avoir les seins à l’air dans les parcs publics

Le droit aux femmes d’avoir les seins à l’air dans les parcs publics Réflexion par Rolland Jr St-Gelais Photo par Rick B. d’Allemagne Source: https://www.deviantart.com/rickb500/art/Temptress-919798336

Le droit aux femmes d’avoir les seins à l’air dans les parcs publics

À propos de la manifestation, tenue hier en après-midi à Québec, pour le droit aux femmes d’avoir les seins à l’air dans les parcs publics. Il m’est paru utile de partager mon humble opinion avec vous. Il s’agit de mon avis et je ne crois pas posséder la vérité absolue sur un quelconque sujet d’ordre moral.

Personnellement je n’ai jamais compris ce double standard. Pourquoi les femmes devraient-elles couvrir leurs poitrines alors qu’une telle obligation n’est pas exigée chez les hommes. À vrai dire, une telle obligation devrait s’adresser tant aux membres de la gent masculine que féminine. Que l’on soit un homme ou bien une femme, ou je-ne-sais-qui ou je-ne-sais-quoi, il serait d’usage par respect pour les autres et pour soi-même de porter quelque chose sur soi lorsque l’on se retrouve dans un lieu public quelconque.

C’est là faire preuve d’un peu de civisme.

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada