Archives de tags | ténèbres

Mélancolie

20171110_101232_HDR

Mélancolie

 

Ces jours heureux ou bien ces nuits torrides,
Instants de pure joie et de grands plaisirs deviennent insipides,
Déversant les pensées dans le puit sans fond de l’ennui et de l’acrimonie,
De ces gens insécures qui m’entourent et de toutes leurs hypocrites manies.

 

Je m’en fous éperdument depuis fort longtemps,
Car en moi a lieu un combat entre lumières et ténèbres,
Transposant leur lutte sur mon corps devenu semblable à un zèbre,
Offert en pâture à la plèbe vouée à ses bassesses et à ses écœurements.

 

Qui suis-je pour parler ainsi ?
Seulement une âme chagrinée par tant d’envie,
Blasée par le noir qui sans cesse semble m’envahir,
Mais qui voit encore, Dieu merci! cette lumière qui encore reluit.

 

Ô belle lumière ! Symbole d’espoir !
De grâce, ne me quitte pas alors qu’arrive le soir,
Je t’en prie, gardes-moi, en ta protection et en ton amour,
Afin que je puisse protéger ceux que j’aime et qui m’entourent.

 

Éloigne de moi cette mélancolie,
Car je sais qu’au plus profond de mon être,
Tel qu’aurait incrusté un auguste sage appuyé sur un hêtre,
Tout reste à découvrir, à explorer et à aimer sur cette terre et en cette vie.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Ô mon bel ange! Sauve-moi!

olga_6_by_ubufoto-dal35n4

 

Modèle: Olga Avec la permission de R. de la Suisse

 

Ô mon bel ange! Sauve-moi!

 

Engouffré dans les ténèbres de cette nuit qui m’envahit,

Toutes mes craintes menacent ma raison d’être et de survie,

De ce crépuscule tellement infernal qui s’annonce pour l’éternité,

Serais-tu, ô toi mon bel ange, envoyé d’une bienfaitrice divinité?

 

Mes pas s’enlisent dans la mouvance de mes songes,

Face à mes incertitudes, je n’en finis plus de me ronger les ongles,

Tends vers moi tes bras secourables et déploies tes blanches ailes,

Protège-moi de mes ennemis comme ferait un noble aigle.

 

Enlace-moi, moi l’humble être mortel que je suis,

Retardes l’heure fatale, ô mon ange, je t’en supplies,

Vivre près de toi, sentir la douceur de tes lèvres,

Admirer ta beauté qui ferait l’envie de mère Ève.

 

Ô mon bel ange au regard qui pénètre mille défenses,

Recouvre-moi de tes ailes d’une incomparable magnificence,

Viens près de moi que je t’embrasse avec amour et avec passion,

Dans une communion de corps et d’âme que nous nous unissions.

 

Toi qui es assis tout là-haut,

J’ai attendu ta venue depuis l’annonce du héraut,

Entends mes supplications tel que je ferais à un puissant roi,

Ouvres les yeux, tends-moi l’oreille! Ô mon bel ange! Sauve-moi!

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Enregistrer