Archives de tags | complémentarité

Il suffit parfois de la simplicité

 

masha31_by_halfford-dc9opc6

Avec la permission de Halford de Russie

Il suffit parfois de la simplicité

Bonjour tout le monde,

J’entre directement dans le vif du sujet afin de rendre le présent article conforme au thème développé par votre humble serviteur. Un sujet qui est … la simplicité dans le domaine de la photo de la nudité artistique. C’est un fait que les séances de photos où la nudité est de mise peuvent être réalisées à peu près dans n’importe tel contexte, à m’importe tel lieu et à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit.

Or, toutes ces possibilités de lieux et de moments semblent nous faire oublier que, outre l’imagination pour mener à bien une telle séance, la simplicité des poses y est un élément non négligeable. En effet, plusieurs artistes, qu’ils soient peintres ou bien photographes ou encore sculpteurs, semblent mettre de côté l’aspect premier de toute nudité artistique digne de ce nom. C’est bien beau de vouloir créer sous des angles recherchés mais il est primordial de bien connaître l’aspect corporel du modèle vivant avant de procéder à une quelconque séance.

Bien connaître le corps du modèle implique trois éléments précis. Primo, prendre acte de l’aisance avec laquelle le modèle vivant aborde sa nudité. Par exemple, une gêne aussi minime soit-elle peut entraver sérieusement le travail. Secundo, l’aspect intime entre les participants est un facteur à ne jamais omettre tout au long de ladite séance. Ce qui implique de manière inexorable la complémentarité entre le modèle qui offre son corps et l’artiste qui le touche, avec respect faut-il préciser, avec ses yeux. Et tertio, avouer le cas échéant que les résultats peuvent être différents de ce que l’on souhaitait à priori. En effet, chaque artiste a atteint un degré de perfection qui lui est propre. Ce qui est souvent en lien avec son expérience et avec le milieu dans lequel lui et son modèle travaillent.

Je souhaite terminer cette missive en mentionnant cette citation de Coco Chanel sur la simplicité :  « La simplicité est la clé de toute élégance. » Quoi de plus simple que la nudité d’un modèle féminin et parfois masculin?

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une oeuvre particulièrement réussie

160821_160625_9268_by_tastethewine-daey3vf

Avec la permission spéciale de Tastethewine.

Une oeuvre particulièrement réussie

Bon début de semaine tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que votre semaine débute en beauté. De mon côté, je profite des derniers rayons chauds du soleil qui donnent de si belles couleurs dans les feuillages des arbres. Que c’est beau l’automne! Toutes ces couleurs, cette fraîcheur, ce ciel bleu qui cède sa place aux quelques nuages gorgés de cette pluie bienfaitrice tant pour mère nature que pour nous simples mortels sans omettre le crépuscule qui se fait de plus en plus tôt laissant présager la venue de notre bon ami l’hiver. Mon amour pour la saison automnale serait, si j’ose m’exprimer ainsi, comparable à ma passion pour mon blogue artistique dédié tant à la nudité artistique qu’à la poésie et à la photographie.

Voilà pourquoi je ne cesse d’être à la recherche de réalisations artistiques, spécialement dédiées dans le nu, afin d’une part, d’enrichir mon blogue de la manière la plus sérieuse qui soit et, d’autre part, de partager autant que possible mes expériences en lien plus ou moins direct avec lesdites découvertes. Des découvertes qui prouve que le nu artistique renferme des oeuvres d’art tout à fait remarquables. C’est ainsi qu’au fil de mes pérégrinations, je suis tombé sur une photo extraordinaire dont le thème est l’art japonais du bondage. Un art qui mérite d’être connu et reconnu dans le nu artistique.

dea5_by_lequebecois1962-da29yu1Vous devez certainement savoir que j’ai eu la chance de poser nu pour une artiste qui pratique depuis plusieurs années cet art ancestral. Une telle séance a eu lieu à Montréal au cours de cette année. Et, entre vous et moi, ce fut une séance exceptionnelle sur tous les points. J’ai ,à titre d’exemples, le sens professionnel tout à fait remarquable de la part de Dea Kaizoku, son respect indéniable qu’elle a su manifester envers votre humble serviteur, les prises photographiques de qualité exceptionnelle et, enfin, sa grande amabilité qui a rendu mon expérience vraiment très agréable. Ferais-je de nouveau une telle séance si l’occasion se présenterait? C’est avec une sincérité  profonde que je peux vous répondre par l’affirmatif.

En ce qui concerne la photo publiée en tête du présent article, force est de reconnaître qu’elle m’a profondément touché et ce, sur trois aspects précis.  Tout d’abord, la qualité de l’oeuvre est indéniable puisque d’une part, la douceur y est perceptible dans les moindres détails en dépit du fait que le bondage y soit le thème. Une douceur qui se manifeste par le contraste de la blancheur des cordes qui enlacent le modèle nu et la noirceur, rappelant la quiétude de la nuit, de sa peau. Le yin et le yang revu sous l’angle du bondage. Un angle très réussi. Ensuite, la brillance des percings sur différentes parties du corps, notamment les mamelons et le nombril, rehaussent la sensualité de cette photo tout en respectant le côté artistique. Enfin, le fait que le modèle nu soit de couleur mérite une plus grande attention et même une admiration de ma part. Oui, elle mérite toute mon attention étant donné qu’elle a réussie à rendre le bondage encore plus sensuelle avec une réussite rarement égalée jusqu’à maintenant. Elle mérite aussi mon admiration étant donné que l’intégralité de sa nudité est présentée de manière absolue mais en conservant cette touche de complémentarité, réalisée avec brio, entre le modèle et le spectateur. Une complémentarité qui m’invite à en apprendre davantage sur ce monde particulier qu’est le bondage. Il va de soi que le  talent du photographe y est pour une grande part dans le résultat final. Ce qui prouve que le modèle nu et l’artiste ne font qu’…un. Mille fois bravo aux deux pour leur excellent travail!

En terminant, je tiens à remercier bien sincèrement le photographe qui m’a donné sa permission pour que je puisse utiliser cette photo au sein du présent article. Par un principe d’honnêteté intellectuelle, je vous donne le lien de ses publications au sein du site DeviantArt que voici: http://tastethewine.deviantart.com/  

Je vous remercie de m’avoir lu.

Sincèrement

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

L’érotisme : mon point de vue

000000810002

L’érotisme : mon point de vue

Bonjour tout le monde,

J’espère que mes dernières publications vous plaisent à lire autant que j’en ai eu à les rédiger. Il faut avouer que l’expérience vécue voilà déjà quelques semaines à Montréal a été plus que bénéfique dans l’obtention de photos de très bonne qualité. Toutes les photos qui ont été prises durant cette séance me seront d’une aide précieuse pour les semaines à venir. En effet, le thème central de l’ensemble des publications futures portera sur un sujet précis et qui est: l’érotisme vu par votre humble serviteur.

Toutefois, il me semble plus que nécessaire de décrire d’une part, en quoi consiste 000000820032l’érotisme proprement dit et d’autre part, d’expliquer les raisons incitatives qui ont été à l’origine d’une telle orientation au sein de mon blogue artistique concernant mon expérience vécue en tant que modèle nu pour des écoles d’arts et des artistes professionnels ou amateurs. Une fois que ces questions fondamentales ont été résolues, j’expliquerai ma démarche dans l’élaboration des articles en lien avec ma démarche que je qualifierais de passionnelle.

Qu’est-ce donc que l’érotisme ? Pour moi, il s’agit de toutes formes de représentation où la nudité et la sensualité sont décrites avec un respect absolu entre deux êtres humains dans un rapport où l’intimité fait place à une ouverture limitée par le bon goût envers un public averti. Une ouverture où les regards portent sur la tendresse, la chaleur, la passion et la complémentarité entre deux êtres humains. Deux êtres humains qui sont certes différents dans leurs chairs mais semblables dans leurs cœurs. Voilà pourquoi il ne faut en aucun temps mélanger l’érotisme avec la pornographie. Le premier élève l’âme tandis que la seconde rabaisse l’individu au rang du plus vil animal.

En ce qui concerne les questions qui m’ont incité à prendre une telle orientation, sans omettre le caractère fondamental de ce blogue qui est la nudité artistique, elles se retrouvent toutes dans mon expérience personnelle face à la vie. Soyez convaincus que ma vie a été vraiment extraordinaire malgré certains événements douloureux. Entre vous et moi, qui en a pas?!

000000810019La première question se rapporte à l’image de la non -sexualité des personnes handicapées physiques. À cette question cruciale, je peux vous répondre que la sexualité fait aussi partie de la vie de toute personne qu’elle soit ou non handicapée. Qui plus est! Une personne qui vit avec un handicap physique apparent a aussi des fantasmes, des rêves et des désirs comme n’importe quel autre individu.

La deuxième question se rapporte à l’image profondément ancrée dans la mentalité populaire selon laquelle les hommes vivant avec un handicap physique apparent doivent absolument avoir des relations amoureuses avec des femmes qui se retrouvent dans une situation similaire. Autrement dit, ces personnes sont en quelque sorte condamnées à vivre dans un ghetto imposé de manière plus ou moins subtile par la société. Mais, est-ce le cas ? Je vous réponds à cela par un non catégorique. Attention ! Je ne dis pas que cela soit le cas pour la grande majorité des personnes handicapées, mais il y en a tout de même plus qu’on le pense.

Et, dernière question, et peut-être même la plus importante, un homme avec un handicap 000000820019physique apparent a t’il le droit d’apprécier la beauté féminine pour ce qu’elle est ? Autrement dit, peut-il aimer, apprécier, contempler et admirer la beauté féminine tout simplement pour ce qu’elle est ? Je vous réponds avec un oui nuancé. Il va de soi que chaque homme peut ressentir de l’attirance devant tel ou bien tel type de femmes mais il faut, comme le sexe opposé, savoir aller plus loin que l’attrait physique. Aimer la beauté du corps est une chose et aimer l’autre pour son intérieur en est une autre. Ici, je suis plus que persuadé que la très grande majorité d’entre vous êtes d’accord avec mon raisonnement.

Bref, vous avez sans doute deviné la raison fondamentale de ma démarche artistique. Une démarche qui se veut être de briser les tabous face à la nudité, face à la sexualité, face à la beauté et ce, tout en démontrant de la façon la plus noble possible que l’harmonie entre deux êtres humains avec un corps totalement différents l’un de l’autre peut-être possible. Quoi de mieux que de présenter l’érotisme afin de détruire efficacement de tels préjugés au sein de la société ? Posez la question, c’est aussi y répondre. Voilà pourquoi l’érotisme est, selon moi, un excellent moyen d’éducation de masse. Qu’en pensez-vous?!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada