Archives de tags | chemins

Sans cesse je poursuivrai mon chemin

Sans cesse je poursuivrai mon chemin Texte et photo par Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Sans cesse je poursuivrai mon chemin

Bonjour tout le monde,

Je tiens tout d’abord à vous présenter mes excuses les plus sincères pour la rareté des publications au cours des derniers jours. Certaines préoccupations avaient requis mon attention. Mais, ne vous en faites pas, tout va maintenant pour le mieux. 

Eh oui ! C’est mon anniversaire en ce 24 mai 2021. Plus de 59 ans séparent l’être merveilleux que je suis de celui qui est venu en ce monde entièrement nu et avec bien des morceaux manquants. Quel être fragile, mais qui, grâce à l’amour inconditionnel de gens extraordinaires, est parvenu à gravir les échelons de la vie. Des échelons parfois cocasses, souvent difficiles, mais qui ont façonné la personnalité de l’homme actuel.

Oui, vous avez bien lu. J’ai écrit l’être merveilleux que je suis tout comme chacun d’entre vous l’est. En effet, nous avons tous parcouru des chemins, franchi des sentiers, réalisé de bons et des moins bons coups au cours de notre vie. Nous avons fait des choix judicieux et d’autres catastrophiques. Nous avons accompli des petits exploits et fait des erreurs parfois monumentales. Nous avons blessé des gens comme certains l’ont fait à notre égard. Ainsi va la vie !

Il m’arrive à l’occasion de me poser cette question existentialiste : ferais-je le même chemin si l’occasion m’était donnée? Je ne peux y répondre de manière satisfaisante puisque d’une part, je suis responsable tant de mes choix que de mes actions devant Dieu. Je dois par conséquent les assumer pleinement. Et, d’autre part, le chemin aurait pu être différent tout en me faisant découvrir d’autres aspects de la vie. Ces aspects auraient façonné une autre personne bien différente que je le suis au moment même où j’écris ces lignes. Serais-je plus heureux? Peut-être que si, peut-être non ! Ici, toutes les possibilités sont permises. Cependant, une chose est sûre. Je ne connaîtrais pas mon bonheur actuel. 

À l’aube de mes 59 ans, je poursuivrai mon chemin et je récolterai les fruits de mes décisions et de mes actions en tout lieu et en tout temps. Toutefois, ce qui me paraît le plus important en ce 24 mai 2021, c’est de prendre quelques minutes pour remercier les anges qui furent sur mon chemin et qui, par leurs présences, m’ont donné la petite tape dans le dos afin de m’encourager d’aller toujours vers l’avant. Je profite de ce temps pour les remercier.

Mais, il y en a un que je désire remercier plus que tout. Merci mon Dieu ! Je sais que tu fus présent dans le silence pour m’accompagner dans chacun de mes pas.  Je sais que tu seras encore là pour les pas qui deviendront de plus en plus incertains au fur et à mesure que j’avancerai en âge. Cependant, je sais aussi que tu seras là à la fin de mon chemin de vie pour m’accueillir chez toi. 

Merci, mon Dieu, de me donner la chance de poursuivre encore mon chemin. Un chemin si beau comme belle est la vie.

Texte de Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

 

La diseuse

« La diseuse » Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Who-Is-Chill Source : https://www.deviantart.com/who-is-chill/art/La-Diseuse-877600363

La diseuse

 

Qui que vous soyez,

Votre futur, vous le saurez en toute vérité.

Je vous en prie, assoyez-vous confortablement,

Les lignes de votre avenir, vous connaitrez absolument.

 

Dans mes cartes se trouvent les réponses à vos interrogations,

Dans ma boule de cristal se trouvent à vos problèmes les solutions,

Donnez-moi votre main et j’y lirai les chemins de votre destiné,

À moins que vous préfériez que je lise dans une tasse de thé.

 

Donnez-moi votre date de naissance,

Et je vous dirai tout de votre passé avec aisance,

Votre carte du ciel je vous la divulguerai avec précision,

Je vous dévoilerai avec grand plaisir vos futures réalisations.

 

Allez ! Allez ! Choisissez bien une carte.

Ayez une seule pensée et que rien ne vous en écarte.

De son numéro dépend votre sort, car à chacun sa destinée,

Car à tous un numéro par les cieux lui est pour toujours attribué.

 

Je suis une diseuse de bonne aventure,

N’ayez crainte, je vois en vous une âme tellement pure.

Ma boule de cristal ou mes seins de chair ? Excellente question.

Car, voyez-vous, ce sont là des attributs qui me vont à la perfection.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ce n’est pas un sein

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Ce n’est pas un sein

 

Cette œuvre faite de chair,

Qui a exaucé mes humbles prières,

Prières de réaliser cet ultime plaisir,

Et d’assouvir mon plus ardent désir.

 

Il me reste si peu de temps à vivre,

Car la maladie a grugé cette énergie de survivre,

Cette énergie que j’avais si longtemps entretenue,

Même si j’ai, depuis plusieurs années, mes souvenirs perdus.

 

Finirais-je cette journée?

Avant que je ne cesse de respirer.

Mes cheveux gris témoignent d’une vie remplie,

D’une vie parfois de solitude même en de nombreux pays.

 

De ces vastes pays que j’ai parcourus,

Sur des chemins parfois droits, souvent tordus.

Mais où j’y ai rencontré tant de gens ressemblants à des enfants,

Qui ont cherché de quoi apaiser leur faim pour un moment.

 

J’ai offert mes humbles services pour travailler,

Loin l’idée, n’aurait été qu’une seule fois demander la charité.

Jusqu’à une nuit, où belle dame, son seuil m’a fait franchir.

En silence, elle m’avait donné une soupe qu’elle avait faite bouillir.

 

Le calme des lieux aidant, elle me confia qu’elle avait perdu son mari.

Qui lui aussi était parti sur des terres étrangères en d’autres pays,

Elle me servait sans cesse une soupe et un bon vin à satiété,

Jusqu’au moment où mon esprit m’avait, hélas! quitté.

 

J’ouvris plus tard les yeux,

Devant une beauté digne des dieux,

Une femme aussi belle qu’une hirondelle au printemps,

Avec qui j’ai fait œuvre de chair jusqu’au soleil levant.

 

Nous ne nous sommes plus jamais revus,

Même si au plus profond de mon cœur j’aurais bien voulu.

En ces derniers instants que je puisse encore cette nuit me remémorer.

Ce sein est à celle qui pour une nuit m’a, je l’espère, sûrement aimé.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Que cet hiver soit clément à partir de cette heure

Que cet hiver soit clément à partir de cette heure Poème par RollandJr St-Gelais Photo par Jenovaxlilith Assistée par Graham Dowdy Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/winter-862234062

Que cet hiver soit clément à partir de cette heure

 

Hiver! Hiver! Ô glacial hiver!

Où les flocons blancs voguent dans l’air,

Où règne un silence mystérieux dans la laiteuse forêt,

Recouverte de cette neige cachant la vie qui s’y trouvait.

 

Voyant que j’étais seule dans ma demeure,

Située à l’orée des bois en cette morne heure,

Revêtue en toute simplicité et de mes cheveux de feu,

J’ai parcouru un étrange sentier avec un cœur léger et l’esprit joyeux.

 

Pieds nus dans la soyeuse neige,

Car de quel animal craindre devais-je?

Ayant pour couverture les nuages gorgés de leurs flocons,

Qui bientôt tomberont avec le vent du nord pour compagnon.

 

Entourée par les arbres givrés,

Qui de ma beauté semblent admirer,

Branches fixées par la glace venue du néant,

De ce néant qui fera place à la vie une fois arrivé le printemps.

 

J’ai offert mon visage de satin,

Telle une prière récitée au petit matin,

De ces cantiques que l’on chantait autrefois,

De ces laudes psalmodiées dans les couvents tant de fois.

 

Ô toi là-haut, écoute-moi.

Entends mes paroles, qui que tu sois.

Sois indulgent pour ceux qui à toi se confieront,

Car la vie est tellement triste pour ceux qui me suivront.

 

Protège le pèlerin qui voyage sur les chemins,

Bénis l’âme de ceux qui ne cessent de tendre la main,

Soutiens les gens de bonne volonté de construire un monde meilleur,

Mais avant, fais que cet hiver soit clément à partir de cette heure.

 

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En mémoire de …

En mémoire de … Texte par RollandJr St-Gelais Photo par Gb62da Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Memories-861069743

En mémoire de …

‘’C’est dans l’éternité de nos cœurs que se trouve la présence des êtres qui nous sont chers.’’

Rolland St-Gelais

 

Bonjour tout le monde,

J’ai appris la triste nouvelle du départ de mon ancien maitre de karaté et ami Marc Asselin vers un autre monde. Un monde qui est, je lui souhaite, magnifique et où l’amour divin rayonne de tous ses feux. Une telle nouvelle aussi triste soit-elle me fait prendre conscience d’une part, de la beauté de la vie et, d’autre part, de toute l’importance que peuvent avoir eu les gens qui ont jalonné nos chemins. Je pense en particulier aux personnes qui nous ont quitté leur heure venue.

Drôle de coïncidence, si je peux m’exprimer ainsi, que le départ de mon ancien maître Marc Asselin vers d’autres cieux ait lieu un vendredi 13 du mois de novembre. Le mois consacré dans la tradition catholique aux fidèles défunts pour lesquels il est suggéré de prier pour le repos de leurs âmes. Personnellement, je suis d’accord avec l’idée qu’il est bon, voire louable, de penser à ceux et celles qui nous ont précédés et qui ont, d’une manière ou d’une autre, façonné notre présent. Ce qui est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit de personnes qui ont laissé une empreinte lumineuse dans notre vie.

J’ai eu la chance d’avoir été entouré par des gens formidables au cours de ma vie. Des gens qui ont fait en sorte que je souris à chaque fois que je revois en pensées certains événements de mon passé. Je pense, entre autres, à ma défunte mère Thérèse Després qui a affronté vents et marrées afin de permettre à votre humble serviteur d’être l’homme heureux que je suis. À cela s’ajoute mon défunt frère Hermann qui a laissé de merveilleux souvenirs en ma mémoire. Deux membres de ma famille pour lesquels je prie pour le repos de leurs âmes à chaque fois que l’occasion se présente. Bien entendu que je pourrais ajouter bien d’autres personnes à cette liste tellement leurs présences ont gravé en mon cœur des moments remplis de bonheur.

Je dédie donc ce présent article à ceux et celles qui ont été présents dans ma vie. Un article qui se veut être un témoignage de reconnaissance à leur endroit. Je dirais même un acte de mémoires afin que leurs noms puissent être connus pour l’éternité. C’est dans l’éternité de nos cœurs que se trouve la présence des êtres qui nous sont chers.

Je termine ce présent article en vous suggérant quelque chose de bien simple. N’attendez pas le départ de ces êtres remplis de lumière pour leur exprimer tout votre respect, votre amitié et votre amour. Oui, il est vrai qu’en cette période de confinement causée par la pandémie est source de problèmes dans nos déplacements. Ceci ne nous empêche toutefois pas de communiquer avec tous ces gens d’une manière ou d’une autre. Parfois, un simple appel téléphonique suffit pour leur dire que nous pensons à eux.

Merci de m’avoir lu.

Rolland St-Gelais de Québec au Canada