Archives de tags | chemins

Ce n’est pas un sein

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Ce n’est pas un sein

 

Cette œuvre faite de chair,

Qui a exaucé mes humbles prières,

Prières de réaliser cet ultime plaisir,

Et d’assouvir mon plus ardent désir.

 

Il me reste si peu de temps à vivre,

Car la maladie a grugé cette énergie de survivre,

Cette énergie que j’avais si longtemps entretenue,

Même si j’ai, depuis plusieurs années, mes souvenirs perdus.

 

Finirais-je cette journée?

Avant que je ne cesse de respirer.

Mes cheveux gris témoignent d’une vie remplie,

D’une vie parfois de solitude même en de nombreux pays.

 

De ces vastes pays que j’ai parcourus,

Sur des chemins parfois droits, souvent tordus.

Mais où j’y ai rencontré tant de gens ressemblants à des enfants,

Qui ont cherché de quoi apaiser leur faim pour un moment.

 

J’ai offert mes humbles services pour travailler,

Loin l’idée, n’aurait été qu’une seule fois demander la charité.

Jusqu’à une nuit, où belle dame, son seuil m’a fait franchir.

En silence, elle m’avait donné une soupe qu’elle avait faite bouillir.

 

Le calme des lieux aidant, elle me confia qu’elle avait perdu son mari.

Qui lui aussi était parti sur des terres étrangères en d’autres pays,

Elle me servait sans cesse une soupe et un bon vin à satiété,

Jusqu’au moment où mon esprit m’avait, hélas! quitté.

 

J’ouvris plus tard les yeux,

Devant une beauté digne des dieux,

Une femme aussi belle qu’une hirondelle au printemps,

Avec qui j’ai fait œuvre de chair jusqu’au soleil levant.

 

Nous ne nous sommes plus jamais revus,

Même si au plus profond de mon cœur j’aurais bien voulu.

En ces derniers instants que je puisse encore cette nuit me remémorer.

Ce sein est à celle qui pour une nuit m’a, je l’espère, sûrement aimé.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Que cet hiver soit clément à partir de cette heure

Que cet hiver soit clément à partir de cette heure Poème par RollandJr St-Gelais Photo par Jenovaxlilith Assistée par Graham Dowdy Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/winter-862234062

Que cet hiver soit clément à partir de cette heure

 

Hiver! Hiver! Ô glacial hiver!

Où les flocons blancs voguent dans l’air,

Où règne un silence mystérieux dans la laiteuse forêt,

Recouverte de cette neige cachant la vie qui s’y trouvait.

 

Voyant que j’étais seule dans ma demeure,

Située à l’orée des bois en cette morne heure,

Revêtue en toute simplicité et de mes cheveux de feu,

J’ai parcouru un étrange sentier avec un cœur léger et l’esprit joyeux.

 

Pieds nus dans la soyeuse neige,

Car de quel animal craindre devais-je?

Ayant pour couverture les nuages gorgés de leurs flocons,

Qui bientôt tomberont avec le vent du nord pour compagnon.

 

Entourée par les arbres givrés,

Qui de ma beauté semblent admirer,

Branches fixées par la glace venue du néant,

De ce néant qui fera place à la vie une fois arrivé le printemps.

 

J’ai offert mon visage de satin,

Telle une prière récitée au petit matin,

De ces cantiques que l’on chantait autrefois,

De ces laudes psalmodiées dans les couvents tant de fois.

 

Ô toi là-haut, écoute-moi.

Entends mes paroles, qui que tu sois.

Sois indulgent pour ceux qui à toi se confieront,

Car la vie est tellement triste pour ceux qui me suivront.

 

Protège le pèlerin qui voyage sur les chemins,

Bénis l’âme de ceux qui ne cessent de tendre la main,

Soutiens les gens de bonne volonté de construire un monde meilleur,

Mais avant, fais que cet hiver soit clément à partir de cette heure.

 

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En mémoire de …

En mémoire de … Texte par RollandJr St-Gelais Photo par Gb62da Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Memories-861069743

En mémoire de …

‘’C’est dans l’éternité de nos cœurs que se trouve la présence des êtres qui nous sont chers.’’

Rolland St-Gelais

 

Bonjour tout le monde,

J’ai appris la triste nouvelle du départ de mon ancien maitre de karaté et ami Marc Asselin vers un autre monde. Un monde qui est, je lui souhaite, magnifique et où l’amour divin rayonne de tous ses feux. Une telle nouvelle aussi triste soit-elle me fait prendre conscience d’une part, de la beauté de la vie et, d’autre part, de toute l’importance que peuvent avoir eu les gens qui ont jalonné nos chemins. Je pense en particulier aux personnes qui nous ont quitté leur heure venue.

Drôle de coïncidence, si je peux m’exprimer ainsi, que le départ de mon ancien maître Marc Asselin vers d’autres cieux ait lieu un vendredi 13 du mois de novembre. Le mois consacré dans la tradition catholique aux fidèles défunts pour lesquels il est suggéré de prier pour le repos de leurs âmes. Personnellement, je suis d’accord avec l’idée qu’il est bon, voire louable, de penser à ceux et celles qui nous ont précédés et qui ont, d’une manière ou d’une autre, façonné notre présent. Ce qui est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit de personnes qui ont laissé une empreinte lumineuse dans notre vie.

J’ai eu la chance d’avoir été entouré par des gens formidables au cours de ma vie. Des gens qui ont fait en sorte que je souris à chaque fois que je revois en pensées certains événements de mon passé. Je pense, entre autres, à ma défunte mère Thérèse Després qui a affronté vents et marrées afin de permettre à votre humble serviteur d’être l’homme heureux que je suis. À cela s’ajoute mon défunt frère Hermann qui a laissé de merveilleux souvenirs en ma mémoire. Deux membres de ma famille pour lesquels je prie pour le repos de leurs âmes à chaque fois que l’occasion se présente. Bien entendu que je pourrais ajouter bien d’autres personnes à cette liste tellement leurs présences ont gravé en mon cœur des moments remplis de bonheur.

Je dédie donc ce présent article à ceux et celles qui ont été présents dans ma vie. Un article qui se veut être un témoignage de reconnaissance à leur endroit. Je dirais même un acte de mémoires afin que leurs noms puissent être connus pour l’éternité. C’est dans l’éternité de nos cœurs que se trouve la présence des êtres qui nous sont chers.

Je termine ce présent article en vous suggérant quelque chose de bien simple. N’attendez pas le départ de ces êtres remplis de lumière pour leur exprimer tout votre respect, votre amitié et votre amour. Oui, il est vrai qu’en cette période de confinement causée par la pandémie est source de problèmes dans nos déplacements. Ceci ne nous empêche toutefois pas de communiquer avec tous ces gens d’une manière ou d’une autre. Parfois, un simple appel téléphonique suffit pour leur dire que nous pensons à eux.

Merci de m’avoir lu.

Rolland St-Gelais de Québec au Canada

 

En parcourant ce chemin

En parcourant mon chemin Photo et poème par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

En marchand simplement

En marchand simplement, je me suis rendu compte que rien ne pouvait être prévu pour le commun des mortels. Certes, l’être humain gagne le pain à la sueur de son front tout en faisant du mieux qu’il peut pour son avenir. Mais en réalité, seule la nature est la plus forte. Elle ne se préoccupe guère de ce qu’il arrivera car elle sait comment reprendre le dessus.

D’une forêt en flammes renaitront de jeunes pousses qui deviendront à leur tour des arbres splendides. Des rivières sortant de leurs lits nourriront le sol affamé. Des naissances succèderont aux décès des animaux jadis invincibles. Des feuilles aux couleurs d’automne laisseront leur place au manteau blanc de l’hiver lequel fondera au soleil printanier annonça la chaleur bienfaitrice de l’été. C’est la roue qui tourne de son mouvement perpétuel.

En marchand simplement, j’ai compris qu’il y a une multitude d’autres chemins. Des chemins dont seul celui qui s’y trouve en est responsable. Il fait avec ce qu’il y trouve et laissera au suivant ce qu’il en aura décidé. Voilà la responsabilité des actes de chacun face aux événements de sa vie et de la vie d’autrui.

En marchand simplement, j’ai compris qu’il y aura de nombreux lendemains. Des lendemains qui sont déjà dans le creux de nos mains. De nos mains vides de tout et pourtant remplies de tellement de possibilités. Des possibilités alimentées par nos rêves, par nos espoirs et par nos désirs.

C’est en marchand simplement que j’ai compris que c’est par ce cycle que la vie se maintiendra encore et encore.

C’est en marchand simplement que j’ai compris que je ne m’en fais pour rien.

Réflexion de RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Qu’est-ce que l’homme ?

Qu’est-ce que l’homme? Texte de RollandJr St-Gelais inspiré pat cette photo de gfriedberg Source : https://www.deviantart.com/gfriedberg/art/Pre-Fall-Adam-132698913

Qu’est-ce que l’homme ?

Bonjour tout le monde,

Je profite de ce début de cette veille de weekend pour vous poser cette question : Qu’est-ce que l’homme? Une question qui vous a été posée de manières différentes au fil de mes publications au sein de mon blogue consacré à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie ainsi que de réflexion personnelle. Il n’est pas facile d’y répondre de façon satisfaisante car chacun d’entre nous possède sa vision de l’homme et, pour être franc avec vous, chaque vision vaut autant qu’une autre. 

Pour les religions monothéistes issues de la tradition d’Abraham, l’homme a été fait à l’image et à la ressemblance de Dieu lui conférant ainsi une sacralité intrinsèque de son être. Pour les religions orientales, il est le produit de multiples réincarnations sur cette terre. Pour bien d’autres, il en va tout autrement. Pour ma part, sans pour autant renier ma foi chrétienne, je considère l’homme comme un être en évolution au fil de ses expériences personnelles. En effet, je ne suis plus le même homme qu’il y a vingt ans déjà tout comme je serai un autre dans les vingt prochaines années. Enfin, si la vie me permet de vivre aussi longtemps.

Chaque homme est tributaire de ses acquis en provenance tant de ses pairs que de ses actes et même ses pensées les plus intimes. Penser autrement peut inciter de manière positive ou négative le parcours de toute une vie.  » Je pense donc je suis.  » affirme un dicton. À cela, j’ajouterai ;  » je penserai autrement afin d’être ce que je pourrais devenir.  » En effet, qu’est-ce que l’homme fait référence au déroulement que celui-ci a eu dans le cours de l’histoire. Mais que pourrait être l’homme projette celui-ci vers l’avant. Certes, il a subi les aléas de l’histoire comme il en a été l’acteur principal. Toutefois, nous sommes depuis le début de l’année 2020 a un tournant décisif de l’évolution de l’humanité. 

C’est à l’homme qu’incombe la tâche de prendre le gouvernail de son véhicule intemporel afin de le mener vers des chemins plus conformes à la réalité de la nature, de lui-même et des générations qui lui succèderont dans le futur. Qu’est-ce que l’homme ? Le seul être qui est capable de se prendre en mains et de changer le cours des événements tant présents qu’à venir.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada