Archives de tags | chemins

La chaise berçante

IMG_20200731_173758
Photo et poème par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

La chaise berçante

 

La chaise berçante de mon grand-père

Où il se berçait pendant qu’il regardait ma grand-mère,

Ne sachant comment lui dire comme il l’aimait,

Car difficile de dire les choses pour un homme il en était.

 

Il lui suffisait de la regarder pour ses yeux les illuminer,

Les illuminer en entier comme un ciel étoilé,

Il se berçait en silence tout simplement,

D’un mouvement bien lentement.

 

Ressemblant à un pendule d’une horloge,

Après avoir tant travaillé dans une forge,

Il aimait y passer de longues heures à rêver,

À penser à d’autres lieux qu’il aurait aimé visiter.

 

Je me souviens des histoires,

Qu’il aimait tant me raconter tard le soir,

Lorsque mes parents et moi allions le rencontrer,

Durant mes vacances pendant les chauds mois d’été.

 

Il prenait tout son temps,

Pour me révéler des contes d’antan,

De ces légendes aujourd’hui tant oubliées,

Par cette génération gavée de futilités et de café instantané.

 

Ce que j’adorais l’écouter,

Encore et encore sans jamais m’ennuyer,

De sa voix douce comme le miel mais forte comme l’orage,

Trahissant ainsi malgré lui son vénérable âge.

 

Le temps fit son œuvre tel le voulait le destin,

Son âme s’est envolée vers d’autres chemins,

A-t-il une chaise berçante là-haut dans les cieux?

C’est le souhait de mon cœur le plus précieux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Entre les lignes

Entre les lignes
Entre les lignes par RollandJr St-Gelais Modèle : JenovaxLilith et autres. Photo par : Michael Trefry Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/between-the-lines-760688266

Entre les lignes

Parfois il faut prendre connaissance des moindres petits détails. De ces détails qui peuvent nous transporter vers d’autres cieux, vers d’autres lieux, sur d’autres chemins. Ces cieux inconnus, ces lieux imaginaires et ces chemins étrangers. D’autres fois, il faut savoir éviter de mordre à la ligne pour notre bien-être et notre survie. De ces lignes souvent présentées tout au long de notre vie sur lesquelles des appâts délicieux sont apprêtés.

Mais, il y aussi ces lignes qui manifestent subtilement la beauté et la grâce de la féminité. De cette féminité qui embellit le cœur de l’homme blessé par les affres de l’existence. Bienheureux est l’homme qui sait lire entre les lignes du corps de sa bien-aimée, sa vie en sera comblée.

Texte de RollandJr St-Gelais de Québec

Voir le bon côté de la vie

Voir le bon côté de la vie
Voir le bon côté de la vie Réflexion de RollandJr St-Gelais Photo par Gb62da Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Looking-to-the-wrong-side-846000760

Voir le bon côté de la vie

Bonjour tout le monde,

Eh bien oui ! Nous sommes déjà la première journée de l’été en cette année 2020. Une année qui restera longtemps dans la mémoire de la plupart d’entre nous puisque nous avons tous subis les contrecoups de la pandémie d’un certain virus dont je tairai le nom. En effet, il a eu amplement de publicité dans les médias et dans les réseaux sociaux.

Toutefois, j’ai cru utile de rédiger un article de réflexion à propos des situations face auxquelles nous avons peu ou pas d’emprise. Une réflexion qui peut être résumée en ces termes ; voir le bon côté de la vie. Certes, nous avons tous une personnalité qui nous est propre et qui nous porte souvent de manière inconsciente à réagir soit positivement soit négativement face aux aléas de la vie. Or, nous avons le choix de trouver un juste équilibre entre ces deux réactions. Aller trop d’un seul côté est aussi néfaste que d’aller vers l’autre. Pour ma part, j’ai une disposition à être plutôt optimiste et, parfois, à l’être un peu trop.

Quoiqu’il en soit, il nous arrive de vivre des situations qui sont parfois aux antipodes de ce à quoi nous nous attendions. À titre d’exemple, peu d’entre nous pouvaient s’attendre à vivre une période telle que nous avons connue depuis le début de la pandémie, et ce avec son lot de pertes d’emplois, d’incertitudes, d’anxiété qui allèrent influencer tant notre bien-être matériel que psychologique.

Or, qui dit crise dit aussi opportunité. Opportunité de revoir ses valeurs les plus profondes, de choisir des fréquentations plus aptes à correspondre à ce que nous recherchons et même, à la limite, de choisir une nouvelle vie carrément différente de celle que nous avons eu jusqu’à maintenant. La vie a une multitude de chemins sur lesquels il nous est possible, parfois non, de choisir. Il s’agit ici d’ouvrir l’œil et de voir le bon filet. Celui qui permet d’orienter sa vie dans une direction qui nous permet de découvrir d’autres horizons. Bref, la vie s’arrête là où nous avons rendu notre dernier souffle.

Ceci écrit, je vous remercie de m’avoir lu. Et, de grâce, ouvrez l’œil pour voir le bon côté de la vie. Bon été à vous!

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Vie et mort

Vie et mort
Vie t mort Texte de RollandJr St-Gelais Réalisation photo par cable9tuba Source : https://www.deviantart.com/cable9tuba/art/Dead-and-Alive-827224283

Vie et mort

Vie et mort? Deux entités qui forment une seule réalité, l’existence tant de l’être humain que de la nature. Une existence qui est si chère à toutes personnes possédant un bel équilibre mental. En effet, nul ne peut envisager de mettre un terme à ses jours si ce n’est qu’à la suite de pressions douloureuses où l’issu positif pour y remédier est absent.

La vie est sacrée car elle est limitée dans le temps. Un temps défini par une volonté divine ou aléatoire par le jeu inlassable des circonstances entremêlés par le fruit de nos actions et de nos inactions? Je ne saurai pas répondre à cette question. À vrai dire, chacun d’entre nous fabrique sa propre réponse au fil de ses expériences personnelles. Qui plus est! Il est bien qu’il en soit ainsi puisqu’une expérience de vie en vaut bien une autre.

Vie et vivre incluent deux réalités toute aussi deux différentes l’un de l’autre. La vie est cette flamme, parfois faible, parfois forte, qui anime chaque être vivant alors que vivre consiste à ce que nous faisons de cette flamme. Ce qui est le cas notamment des êtres humains qui pour des raisons d’une extrême diversité opteront soit pour accomplir de grandes choses soit pour s’accommoder d’une vie somme toute bien ordinaire. Que puis-je dire des chemins qu’ils prendront au cours de leurs vies? Simplement qu’il y a là deux facteurs à retenir. En premier lieu, les hommes font leurs époques tout comme les époques font les hommes. En second lieu, les hommes ont en tout temps le libre-arbitre dans leurs actions. En résumé, la vie est ce qui se trouve au plus profond de soi alors que vivre est l’agencement de nos actions tout au long de notre vie.

Mais, que serait la vie sans la présence de sa plus fidèle compagne? Une compagne qui l’a suivi sur les routes sinueuses de l’existence. En effet, la mort confère à la vie toute son importance. Imaginer un seul instant que l’on vous annonce que vous, et vous seul, ne mourrez jamais. Certes, vous vivrez un moment d’extase devant une telle nouvelle. Mais, soyez convaincus d’une chose, ce sera d’une durée très brève.

Et pour cause puisque d’une part, les journées que vous vivrez les unes à la suite des autres perdront lentement mais sûrement de leur importance, et d’autre part, être à la l’abri de la mort ne garantit pas être exempté des fléaux qui accablent les êtres humains et ce, depuis la nuit des temps. À cela s’ajoute le fait qu’il vous faudra être suivi par les meilleurs psychologues afin de passer une bonne partie de votre vie à tenter de donner un sens valable à votre existence. Vivre éternellement a un prix bien plus élevé que l’on puisse penser. Veuillez noter que je parle ici avec un point de vue purement philosophique et non pas théologique. Ne mélangeons pas les deux.

La vie perd tout son sens sans la mort et, de manière paradoxale, cette dernière tire la sérénité des hommes en espérant qu’elle se retrouve en elle une fois le pont traversé. Il est vrai que les êtres humains sont comme les fourmis, ils ont horreur du vide. Voilà pourquoi il existe toute une série de concepts pour sécuriser la crainte face à l’inéluctable depuis que les hommes et les femmes ont découvert leur caractère temporel. Attention ! Tous les concepts ont leur importance puisqu’ils ont souvent, et le permettent encore, permis de formuler un cadre moral aux actions permettant une vie en société. Autrement dit, pour reprendre une phrase célèbre du compositeur Félix Leclerc : « La mort, c’est plein de vie dedans. »

Bref, je termine ce texte de réflexion au sein de mon blogue artistique en empruntant cet extrait de l’une des plus belles prières composée par St-François d’Assise : « Loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre sœur la Mort corporelle à qui nul homme vivant ne peut échapper. » Et puisque nul d’entre nous pouvons y échapper, hé bien d’ici notre heure venue vivons!

Merci de m’avoir lu

De RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Quelle est la source de mon bonheur ?

Qu'est-ce que le bonheur
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Quelle est la source de mon bonheur ?

 

Tu sais ma tendre chérie,

Tu m’as posé une question aujourd’hui,

Une question à laquelle je ne m’y attendais pas,

Une réponse y fut trouvée au plus profond de moi.

 

Tu m’as demandé au courant de cette journée,

Ce qui aurait été capable dans la vie me combler,

Serait-ce une grande richesse ou connaître la notoriété?

Posséder un quelconque pouvoir d’une lointaine divinité?

 

Bien des hommes cherchent sur leurs chemins un plaisir éphémère,

Qui, une fois dissipé dans le sable du temps, deviendront souvenirs d’hier.

Mais, puisque je dois te donner une réponse à ta question mon amour,

Je te répondrai avec une entière franchise et sans faire de détour.

 

Pour moi, la seule source de mon bien-être véritable.

Ne se trouve point dans un Paradis pour les âmes charitables,

À vrai dire, elle se trouve près de moi et tout juste à mes côtés,

Quelle est la source de mon bonheur? Mais, c’est toi, mon amour adoré.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada