Archives de tags | beauté féminine

Précision du 26 juillet 2019

Précision du 26 juillet
Précision du 26 juillet 2019

Précision du 26 juillet 2019

Bonjour tout le monde

J’espère que vous allez bien et que vous profitez pleinement de votre été. De mon côté, la vie est belle et douce. Une vie remplie de joie et de peine et de tout ce qui fait qu’elle soit si précieuse.

Certaines personnes ont manifesté leur désir que je rédige plus de textes de nature philosophique au sein de mes publications lesquels se retrouvent sur mon blogue artistique concernant ma passion pour la nudité artistique, la poésie et la photographie. Je peux comprendre leur désir mais je me dois de donner quelques éléments pouvant expliquer une telle rareté de textes ayant une saveur plutôt philosophique au sein de mes publications.

Tout d’abord, la poésie est pour votre humble serviteur la manière privilégiée à ses yeux pour exprimer ce que je ressens à l’égard de la beauté féminine. Une beauté qui me fascine de plus en plus au fil du temps.

Ensuite, il est loin d’être évident pour le commun des mortels dont moi le premier entre tous de trouver les bons mots pour un sujet qui plus souvent qu’autrement relèvera de son vécu et, par conséquent, de son intimité la plus profonde.

Enfin, réfléchir sur des aspects de la vie incite à une rétrospection sur soi-même. Chose qui est loin d’être évidente à accomplir. Non pas que j’en sois incapable de le faire mais plutôt que la vie est trop courte pour passer son temps à essayer de comprendre ce qui s’est passé alors qu’il y a une multitude d’activités à faire autrement mieux,qu’à ressasser le passé si ce n’est que de se positionner dans le temps présent.

Toutefois, il n’y a rien qui m’empêche de rédiger des textes à portée philosophique. Je le fais et le ferai de manière occasionnelle. Pourquoi donc! Tout simplement parce que la meilleure façon de philosopher sur la vie, c’est d’essayer de la vivre au meilleur de mes capacités.

Merci beaucoup de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Tous mes respects

Blue light
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Tous mes respects

Cette photo est probablement la plus réussie tant au plan de la beauté, de l’excellence et de la simplicité de toute la collection réalisée par mon ami et collaborateur Rick B. d’Allemagne. Quoi de plus beau que le bleuâtre du sein féminin ? Un bleu qui invite à embrasser ce mamelon avec tendresse et passion. Je lui fais toutes mes félicitations tant pour lui que pour son modèle qui a accepté d’offrir la vulnérabilité de sa nudité afin de rendre possible cette oeuvre d’art exceptionnelle. Vous serez d’accord avec votre humble serviteur qu’il s’agit d’un pur délice pour les yeux, tant féminins que masculins, qui savent apprécier la beauté là où elle se trouve.

Je profite de l’occasion pour partager avec vous ce que cette photo suscite en moi. Je dirais tout d’abord, qu’elle suscite le respect. Un respect envers ce modèle qui a su de manière naturelle offrir à la fois sa beauté féminine mais aussi la beauté inhérente de ce sein. Une beauté magnifiée par la projection de la couleur bleue sur celui-ci. Une projection qui est mesurée très parcimonieusement comme si le photographe Rick B. avait recherché à ne point aveugler l’œil de l’artiste qui se trouve en lui.

J’ajouterais ensuite que la pose correspond parfaitement à l’effet recherché, c’est-à-dire une sobriété dans l’instantanéité de la prise de photo. Saisir l’occasion là où elle se trouve. Chose plus facile à dire qu’à faire. Un mouvement si minime soit-il peut faire tout rater. Or, c’est mon point-de-vue, une réussite totale. Je pourrais même affirmer que j’ai eu le souffle coupé au moment même où mon regard s’est porté sur ce véritable petit chef-d’oeuvre.

Je termine ma critique de cette photo en informant Rick B. avec un plaisir indéniable que le présent texte est maintenant publié de manière intégrale au sein d’un article qui lui est dédié dans mon blogue artistique intitulé « www.modelevivantaquebec.com ». En effet, cette photo mérite un tel honneur car elle occupe une place de choix non seulement à mes yeux mais également à mes fidèles abonnés. Puissiez-vous savoir apprécier son talent et la splendeur de son modèle.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais de la ville de Québec au Canada

Harmonie du corps féminin

Harmonie du corps féminin

Bonjour tout le monde,

J’espère que tout se passe bien dans vos préparatifs pour le réveillon de Noël. Pour ma part, je me prépare tranquillement pour mon séjour dans la belle région de la Gaspésie où j’aurai la chance de rencontrer mon père. Un père ? Je dirais plutôt un guide dans les méandres de la vie. En effet, C’est cet homme  qui m’a montré à faire mes premiers pas afin de parcourir ce monde, avec ses hauts et ses bas.

C’est aussi cet homme qui m’a inculqué la fierté d’aimer la beauté féminine tout en lui vouant un respect à l’égard des femmes. Qui plus est ! C’est aussi lui qui m’a appris à être fier pleinement de ce que je suis. C’est-à-dire un homme libre et indépendant. Merci cher père pour ces nobles qualités que tu m’as donné.

Quoi de plus approprié qu’une telle vidéo pour illustrer mes propos ? En effet, on peut à la fois admirer la beauté féminine de ces deux modèles tout en savourant l’élégance dans leurs mouvements. Deux modèles qui expriment à la perfection toute l’harmonie du corps féminin. Et dans le cas présent, une harmonie vécue en duo. C’est tout simplement magnifique.

Bonne fin d’année tout le  monde !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

P.S. Quelques articles seront publiées lors de mon séjour en Gaspésie. 

Bonne St-Valentin

Lysandre 8

Modèle nu ? Une amie du Québec

Bonne St-Valentin 

 « La beauté de la nudité artistique est à son zénith à la St-Valentin. » 

De

RollandJr St-Gelais de Québec 

Ce joli masque

 

g_20_bs9r9dagi7

Modèle nu ? La fantastique Sandrine CARRASCOSA

 

Ce joli masque

 

Ce joli masque,

Qu’en cet instant tu portes,

Par ton regard si intime tu me transportes,

Tu vois en moi tous mes envies et tu me démasques.

 

Beauté toute féminine,

Ta fragilité est tellement divine,

T’aurais-je par ma présence réveillée ?

Rendors-toi vite car, crois-moi, j’en suis désolé.

 

Puis-je dans le pays des rêves t’y accompagner ?

À moins que tu désires que nous soyons collés ?

Enlacés pour prendre notre élan avant de s’envoler ?

Tu as su par ton masque réellement m’envouter.

 

Gardes-le pendant que je t’embrasse,

Portes-le pendant que dans mes bras je t’enlace,

Ce soir, de par mon grand savoir-faire, je te comblerai,

En cette nuit, tu seras de mon talent, toute étonnée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Beauté de la nudité musicale

Beauté de la nudité musicale

Bonjour tout le monde,

20171002_1043202 (2)C’est avec un plaisir immense que je vous présente ce véritable petit chef-d’oeuvre que j’ai trouvé sur un site de nudité érotique, à ne pas confondre avec la pornographie. Pourquoi ai-je choisi de partager avec vous une telle trouvaille au sein même de mon blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie ? Tout simplement parce qu’une telle vidéo démontre, et c’est mon humble opinion, toute la splendeur de la beauté féminine au sein même de la nudité.

Qui plus est ! Les deux modèles reflètent à la perfection la grâce de la danse par une chorégraphie certes minimaliste, il faut tout de même se l’avouer, mais empreinte d’une vivacité réellement étonnante. Que de beauté ! Que de charme ! Que d’harmonie entre d’une part, le choix musical et d’une part, les choix de poses réalisées par ces deux modèles féminins que sont Julietta et Madgalena du site www.hegre-art.com Un site où la  beauté féminine est de mise.

Oui, je sais bien qu’une telle présentation est peu commune au sein de mon blogue. Mais, comme dit si bien le proverbe : Une fois n’est pas coutume. Merci infiniment de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La mélancolie

La mélancolie

Bonjour tout le monde,

md_pissenlits_racine_004Je profite de quelques instants de répit pour rédiger ce petit article afin de rendre hommage, une fois encore, à une actrice magnifique et qui est d’une beauté exquise. J’ai nommé madame Mireille D’arc. Toutefois, je ressens une certaine mélancolie lorsque je constate à tel point que le temps passe. Le temps passe et la mort survient ! Dit la vieille maxime. En effet, nous sommes condamnés à disparaître. Pour aller où ? Pour vivre quoi ? Pour revivre comment  ? Et qu’avons-nous appris en cette vie ? Que la beauté, la jeunesse et les rêves ne sont que passage sur terre. Une terre où tout le monde aurait pu vivre en harmonie si il n’y avait ni politique, ni religion et bien d’autres maux qui accablent l’humanité depuis que l’homme existe.

Par contre, je suis forcé d’admettre que la beauté est peut-être ce quimd_pissenlits_racine_002 rend la vie vraiment digne d’être vécue. Oui, c’est grâce à la beauté, notamment celle de la femme, que notre existence trouve sa raison d’être. Nous sommes beaux et belles chacun à sa manière. Et nous avons besoin de toute la beauté pour donner un sens véritable à notre chemin sur cette terre. Une terre où foisonnent milles merveilles. Merci à Mireille D’arc de me rappeler cette noble vérité : Beauté bien qu’éphémère égaye le cœur des gens en ce monde. Je termine présent article en vous informant que je rebloguerai certaines des réalisations de ma chère correspondante Angélilie au sein de son propre blogue, et ce dans l’objectif de garder le mien en vie et selon mes disponibilités. En effet, je serai modèle nu au sein du Collège d’enseignement général et professionnel de Sept-Îles du 29 septembre au 6 octobre prochain.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une beauté du cinéma

Une beauté du cinéma

Bonjour tout le monde,

LUI4J’espère que vous allez bien. Pour ma part, la vie est belle. En effet, la température estivale semble vouloir rester plus longtemps que prévu dans la belle province qu’est le Québec. Cela fait du bien tant au moral que pour le physique. Se promener dans les rues de Québec, voir les sourires dans les visages des gens rencontrés, humer la bonne odeur du gazon et ressentir le soleil caresser ma peau sont sans contredit des éléments, aussi simples soient-ils, qui ont fait le bonheur de votre humble serviteur. Il va de soi que mes inspirations pour d’éventuels articles sont décuplées devant tant de lumière, tant de variétés et tant de vies. Vies, variétés et lumière doivent faire qu’un dans mon esprit puisqu’ils sont intimement liées.

Bien entendu, cela ne m’a pas empêcher de songer à trouver des sujetsLUI2 dignes d’intérêts pour mon blogue artistique consacré à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. D’ailleurs, c’est en parcourant les articles de ma correspondante de la France qu’est venue en mon esprit de publier un article afin de rendre hommage à l’une des plus belles actrices de tous les temps. Et j’ai nommé madame Romy Schneider. Une beauté toute féminine ! Une féminité de toute beauté ! C’est le moins que je puisse dire. Les nombreuses photos d’elle en tenue d’Ève, et exemptes de toute vulgarité, réalisées lors des tournages de film sont incontestablement des preuves irréfutables de mes propos. La photo ci-jointe démontre la véracité de ce que j’avance. Par exemple, le style « noir et blanc » respecte d’emblée la nature même de la nudité artistique. À cela s’ajoute la recherche de l’émotion au sein même de la photo. Ici, la tendresse du regard est tout à fait exceptionnelle. Il en est de même pour la pose choisie où les courbes tant du dos que celles des fesses, lesquelles me plaisent énormément, témoignent du sens professionnel indéniable du photographe. 

LUI3Cette grande actrice a tourné certaines des scènes de nudité que l’on pourrait qualifier de véritables chefs -d’oeuvres. Et pour cause ! Car sa grande beauté, son charme féminin lequel ferait l’envie de biens des nymphes et ses nombreux talents d’actrice ont fait d’elle une réelle icône du cinéma français.  Certes, elle possédait un corps qui captivait le moindre regard d’un public averti. Tout sur son corps était parfait pour l’œil d’une caméra. Pourtant, rien de scandaleux, à moins que je me trompe, n’est ressorti de sa carrière. Devrais-je m’en étonner ? Absolument pas car le cinéma français est sans contredit, du moins à l’époque de l’âge d’or du cinéma, une véritable perle. Ce qui n’est plus le cas devant l’industrie du cinéma où toute production semble être du fastfood. C’est là mon humble opinion. Comme disent si bien les Suisses : « Je dis ça ou je ne dis rien. »

En terminant cet article dédié à cette femme extraordinaire, je dois vous informer que mes prochaines publications seront un peu plus espacées étant donné des absences momentanées. En effet, je serai modèle nu pour diverses activités artistiques au courant de cette semaine. Et l’une de ces activités aura lieu à un endroit vraiment inusité. Croyez-moi sur parole ! Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Nudité? Vous avez dit nudité?

Nudité? Vous avez dit nudité?

Bonjour tout le monde,

new-image28Nudité? Vous avez dit nudité? Voilà la thématique de cet article et il m’a semblé être de plus haute importance de l’aborder dès les premières lignes écrites par votre humble serviteur devant son clavier d’ordinateur. Pourquoi vouloir rédiger un tel article après plus de 900 publications et de 14 pages de présentation sur des thèmes allant sur certains aspects de ma vie, dans un souci de transparence, et sur certains éléments, disons-le franchement, plus corsés? D’ailleurs, force est de constater que l’unanimité est loin de faire légion en ce monde et si cela arrive, en de rares occasions, elle est souvent la cause de bien des tourments au sein des sociétés, surtout lorsque la moralité semble être un vecteur des forces en présence. Comme disait si bien un sage: « Souviens-toi mon enfant que les pires atrocités commises par les hommes l’ont été faites au nom de la vertu. »

C’est là une question à laquelle je suis obligé d’y répondre sous trois volets distincts qui se résument simplement  en ceci: En premier lieu, ce que ce blogue n’est pas et New Image5ne sera jamais. En second lieu, les triples objectifs visés par votre humble serviteur. Et, en dernier lieu, vous l’avez sans doute deviné, de décrire en quelques mots qui est celui qui se cache derrière son clavier, et ce peu importe l’heure de la journée ou de la soirée, et même dans certains cas, durant la nuit, peaufinant dans le mesure de ses capacités la rédaction de ses publications. Trois volets, certes distincts, mais tellement complémentaires qu’en l’absence d’un seul des trois, toute logique démontrant la nécessité de l’existence même de ce blogue serait remise en question. Et, croyez-moi sur parole, je me battrai bec et ongles pour  le conserver tel qu’il est puisqu’il signifie à mes yeux la plus belle preuve de cette liberté d’expression, en l’occurrence la mienne, si malmenée par des gens avides de pouvoir sous le couvert de la moralité et, surtout d’une conception erronée de la grandeur divine.

Ce que ce blogue n’est pas et ne sera jamais

Une chose doit être dite une fois pour toutes: Ce blogue n’est pas et ne sera jamais dédié à une quelconque forme de vulgarité, d’obscénité, de mauvais goût et de grossièreté. Dès le début de la création de ce blogue, votre humble serviteur a tenté par tous les moyens mis à sa disposition, et parfois avec des balbutiements  vu son caractère profane dans les premiers temps, d’éviter d’offusquer qui que ce soit au sein de son blogue.

Qui plus est! Lorsque l’occasion se présente, il me fait plaisir de corriger le tir en publiant une nouvelle version d’un tel ou tel article ou tout simplement en y modifiant quelques parties. Ce blogue n’est pas non plus un site dédié à la 000000810002pornographie où l’image de la nudité est galvaudée de manière irrespectueuse tant pour les hommes que pour les femmes, dans son ensemble. Oui, certaines publications peuvent posséder une connotation d’érotisme, mais quand cela a lieu, c’est fait avec un soin méticuleux. C’est le cas notamment des séries intitulées «Séance de nudité érotique» et de sa suite sous-titrée «Se connaître, c’est s’aimer.» Une séance qui a été tournée dans une chambre d’hôtel de Montréal et ce, avec la collaboration spéciale d’une modèle nue extraordinaire et d’un photographe hors-pairs. Rien ne fut laissé au hasard afin de respecter d’abord et avant toute chose la charmante jeune dame qui avait accepté de participer. C’est bien la moindre des choses. N’est-ce pas?!

Ce blogue ne peut pas exister sans la recherche de l’excellence d’un français écrit et de mots choisis afin de respecter la langue de Molière. La plus belle langue au monde! Voilà pourquoi j’essaye de publier mes articles avec un grand souci de respect envers cette langue noble et digne des dieux. Oui, j’adore plus que tout ma langue car c’est avec elle que j’ai appris à dire la plus belle phrase pouvant être dite en ce monde: Je t’aime.

Les triples objectifs visés par votre humble serviteur

Il est important de retenir que l’idée de réaliser et d’entretenir, ce sont là deux réalités aux antipodes l’une de l’autre, ce blogue est venue en mon esprit à la suite new-image26d’un exposé écrit en théologie dont le sujet portait sur l’eugénisme sous le régime nazi et la participation plus ou moins imposée par les pseudo scientifiques du IIIe Reich auprès des artistes dans les pays occupés. En ce contexte, tout était axé sur la glorification du corps parfait et l’exclusion, voir l’élimination purement et simplement physique, des individus ne cadrant pas dans les critères de perfection préconisés par les nazis.

12675129_10154724094679657_765136332_oMa réponse personnelle a été de faire, permettez-moi cette expression, un pied-de-nez à cette période sombre de l’histoire. À cela s’ajoute le fait que la thalidomide a été découverte et fabriquée au sein de la Wehrmacht par un chimiste allemand qui alla devenir le fondateur de l’entreprise pharmaceutique tristement célèbre Grünenthal Chemical. Être un modèle nu était le chemin tout indiqué pour faire contrepoids à cette période qui menace de manière plus ou moins subtile de refaire surface. Souvenez-vous que l’histoire a tendance à se répéter et que la prudence est l’une des quatre vertus cardinales. Bref, restons prudents en tout temps.

Le second objectif de votre humble serviteur réside à transmettre sa passion pour la beauté auprès des visiteurs. Je fais bien entendu référence à la beauté sous toutes ses formes, mais en particulier le nu, la poésie et la photographie. Trois domaines qui, à ma grande surprise, m’ont permis de faire la rencontre de gens extraordinaires. Dans le domaine du nu, j’ai eu la chance de faire les manchettes en quelques occasions tant en Europe qu’au Québec et même au sein d’un magazine britannique, via une publication sur la modèle nue connue sous son nom d’artiste de Phylactère.

new-image16Pour ce qui est de la poésie, elle reflète ma passion pour le français. Jouer avec les mots! En faire vibrer chaque expression! Ressentir le plaisir ou la douleur évoqués dans une phrase! Remémorer des instants de bonheur ou de tristesse! Caresser chacune des lettres comme on titille le clitoris d’une femme pour lui procurer un plaisir parfois coupable, mais plus souvent tellement agréable qu’on ne peut s’empêcher de répondre favorablement à sa demande de recommencer encore et encore. Oui, la poésie est pour moi la nudité de mon âme. Une nudité que je dévoile au gré des mots, parfois pour apaiser, je le concède, bien des maux. Des maux de mon enfance!

Et que puis-je affirmer de ma passion pour la photographie? Certes, les artistes me11235251_676422929152119_142811643_o_thumb.jpg voient entièrement nu. Une nudité qui me comble de bonheur et de sérénité. Pour sa part, la poésie sert à transmettre mes sensations les plus profondes chez mon être. Toutefois, c’est par la photographie que je capte la beauté éphémère du monde qui m’entoure. Une beauté condamnée non pas par sa propre disparition, mais bien par la mienne. En effet, je serai déjà disparu depuis fort longtemps lorsque la terre arrêtera de tourner. Le reconnaître, c’est faire preuve d’humilité.

Capter chaque instant de vie! La vie en tant que modèle nu et pleinement sexué! La vie présente en chacun de mes poèmes! La vie saisie dès le moment où j’appuie sur le bouton de mon appareil-photo. Trois visions de la vie, mais une seule vie, c’est-à-dire celle que je partage avec le microcosme qui m’enveloppe, lui-même englobé par le macrocosme, et ce jusqu’à l’infini. Cet infini qui rejoint ce Dieu invisible.

Qui est celui qui se cache derrière son clavier?

Je suis simplement un être humain comme chaque personne vivant sur cette belle planète que l’on appelle communément la terre. Je respire comme toutes les personnes qui lisent ce blogue. J’aspire à rendre ce monde meilleur en tenant compte de mes forces et de mes faiblesses. Et, surtout, loin est de moi l’idée que je sois parfait.

Je cherche à publier des articles qui soient dignes d’intérêt pour chaque lecteur potentiel. Souvent, mon but semble être atteint tandis qu’en d’autres circonstances je passe à côté de la cible. Qu’à cela ne tienne! Je recommence avec la même passion, et même dans certains cas, avec un degré de minutie plus élevé rendant le résultat sensiblement amélioré. « À chaque fois, remets-toi à la tâche si tu veux bien travailler. » Telle pourrait bien être mon leitmotiv lors de mes rédactions. 

En terminant cette missive, je tiens à préciser une dernière chose. Une chose qui doit être comprise une bonne fois pour toutes. Mon intention qui se trouve dans chacune de mes publications est d’abord et avant tout dénuée de méchanceté envers qui que ce soit. Bien au contraire! Tout est fait avec une bonté d’âme et en tenant compte de mes dispositions du moment présent lesquelles sont tournées vers un seul objectif, la recherche de l’excellence. Soyez, je vous en pries, indulgents envers votre serviteur si cela ne soit pas toujours le cas.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

L’érotisme : mon point de vue

000000810002

L’érotisme : mon point de vue

Bonjour tout le monde,

J’espère que mes dernières publications vous plaisent à lire autant que j’en ai eu à les rédiger. Il faut avouer que l’expérience vécue voilà déjà quelques semaines à Montréal a été plus que bénéfique dans l’obtention de photos de très bonne qualité. Toutes les photos qui ont été prises durant cette séance me seront d’une aide précieuse pour les semaines à venir. En effet, le thème central de l’ensemble des publications futures portera sur un sujet précis et qui est: l’érotisme vu par votre humble serviteur.

Toutefois, il me semble plus que nécessaire de décrire d’une part, en quoi consiste 000000820032l’érotisme proprement dit et d’autre part, d’expliquer les raisons incitatives qui ont été à l’origine d’une telle orientation au sein de mon blogue artistique concernant mon expérience vécue en tant que modèle nu pour des écoles d’arts et des artistes professionnels ou amateurs. Une fois que ces questions fondamentales ont été résolues, j’expliquerai ma démarche dans l’élaboration des articles en lien avec ma démarche que je qualifierais de passionnelle.

Qu’est-ce donc que l’érotisme ? Pour moi, il s’agit de toutes formes de représentation où la nudité et la sensualité sont décrites avec un respect absolu entre deux êtres humains dans un rapport où l’intimité fait place à une ouverture limitée par le bon goût envers un public averti. Une ouverture où les regards portent sur la tendresse, la chaleur, la passion et la complémentarité entre deux êtres humains. Deux êtres humains qui sont certes différents dans leurs chairs mais semblables dans leurs cœurs. Voilà pourquoi il ne faut en aucun temps mélanger l’érotisme avec la pornographie. Le premier élève l’âme tandis que la seconde rabaisse l’individu au rang du plus vil animal.

En ce qui concerne les questions qui m’ont incité à prendre une telle orientation, sans omettre le caractère fondamental de ce blogue qui est la nudité artistique, elles se retrouvent toutes dans mon expérience personnelle face à la vie. Soyez convaincus que ma vie a été vraiment extraordinaire malgré certains événements douloureux. Entre vous et moi, qui en a pas?!

000000810019La première question se rapporte à l’image de la non -sexualité des personnes handicapées physiques. À cette question cruciale, je peux vous répondre que la sexualité fait aussi partie de la vie de toute personne qu’elle soit ou non handicapée. Qui plus est! Une personne qui vit avec un handicap physique apparent a aussi des fantasmes, des rêves et des désirs comme n’importe quel autre individu.

La deuxième question se rapporte à l’image profondément ancrée dans la mentalité populaire selon laquelle les hommes vivant avec un handicap physique apparent doivent absolument avoir des relations amoureuses avec des femmes qui se retrouvent dans une situation similaire. Autrement dit, ces personnes sont en quelque sorte condamnées à vivre dans un ghetto imposé de manière plus ou moins subtile par la société. Mais, est-ce le cas ? Je vous réponds à cela par un non catégorique. Attention ! Je ne dis pas que cela soit le cas pour la grande majorité des personnes handicapées, mais il y en a tout de même plus qu’on le pense.

Et, dernière question, et peut-être même la plus importante, un homme avec un handicap 000000820019physique apparent a t’il le droit d’apprécier la beauté féminine pour ce qu’elle est ? Autrement dit, peut-il aimer, apprécier, contempler et admirer la beauté féminine tout simplement pour ce qu’elle est ? Je vous réponds avec un oui nuancé. Il va de soi que chaque homme peut ressentir de l’attirance devant tel ou bien tel type de femmes mais il faut, comme le sexe opposé, savoir aller plus loin que l’attrait physique. Aimer la beauté du corps est une chose et aimer l’autre pour son intérieur en est une autre. Ici, je suis plus que persuadé que la très grande majorité d’entre vous êtes d’accord avec mon raisonnement.

Bref, vous avez sans doute deviné la raison fondamentale de ma démarche artistique. Une démarche qui se veut être de briser les tabous face à la nudité, face à la sexualité, face à la beauté et ce, tout en démontrant de la façon la plus noble possible que l’harmonie entre deux êtres humains avec un corps totalement différents l’un de l’autre peut-être possible. Quoi de mieux que de présenter l’érotisme afin de détruire efficacement de tels préjugés au sein de la société ? Posez la question, c’est aussi y répondre. Voilà pourquoi l’érotisme est, selon moi, un excellent moyen d’éducation de masse. Qu’en pensez-vous?!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada