Archives de tags | regrets

Rayons de soleil

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo par Phylactère

Rayons de soleil

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que vos projets pour le Temps des Fêtes se concrétisent selon vos attentes. De mon côté, je dois avouer que je vis une période de réflexion très profonde sur l’ensemble de mon parcours de vie. Est-ce une conséquence de mon avancé en âge ? Est-ce l’émergence de quelques regrets de ne pas avoir fait certaines choses comme d’avoir posé des gestes qui me font honte aujourd’hui ? C’est fort possible. Ne dit-on pas qu’une rétrospection sincère et juste est un signe d’un bon équilibre mental chez l’homme ? Mais, attention ! Comme on le dit si bien au Québec; « on devient pansus à force de trop penser ».

Blague à part ! Il est bon de se questionner sur l’orientation que l’on veut donner à notre futur puisqu’il est inutile de vouloir à tout prix revenir sur les traces de notre passé. Pour ma part, il y a tant de choses que je devrai affronter dans mon avenir que pour l’une rare fois, j’ignore comment je vivrai de  telles situations. Je pense notamment aux pertes de personnes qui me sont proches, à ma santé qui ira avec l’âge qui s’avance de manière inexorable, quoique je suis très satisfait de mon état de santé actuel, et de bien d’autres éléments sur lesquelles mon emprise est tout simplement inexistante.

Il y a aussi l’aspect, moins agréable pour l’homme fier que je suis, de mes nombreux défauts lesquels je désire ardemment corriger si ce n’est de  les amoindrir dans le meilleur des cas. Là encore, on a souvent les défauts de nos qualités et vice versa aussi. C’est vrai que je ne suis pas parfait et que  je ne pourrai jamais atteindre la  perfection. Toutefois, une prise de conscience s’impose si je désire redresser certaines parties de mon avenir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAC’est à quoi je m’engage à réaliser durant la période des fêtes. Une période où j’aurai l’occasion de rencontrer mon père afin de lui demander ses conseils et ses suggestions avant qu’il me quitte pour un monde, semble-t-il, meilleur. Fait intéressant à retenir ! C’est mon père qui m’a montré à marcher en dépit des diagnostics les plus pessimistes des médecins de l’époque, En effet, l’un des diagnostics affirmait qu’il me sera à jamais impossible de marcher. Alors pourquoi je ne profiterai pas de sa sagesse pour m’aider à marcher de façon, disons-le franchement, plus en harmonie avec ma foi chrétienne ? Poser cette question est aussi un peu y répondre. N’est-ce pas ?!

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dansons avec nos chaînes 

Dansons avec nos chaînes 

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ 
Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dansons avec nos chaînes 

 
Au fil du temps qui passe, 
Il y a une chose que j’ai apprise, 
Une dure leçon pour laquelle j’ai été éprise, 
Une morale que je veux vous dire avant que je trépasse. 

 
J’ai rencontré un grand nombre de gens, 
La plupart ont agi avec moi bien gentiment, 
Bien d’autres ont été parfois méchants ou indifférents, 
Ce qui m’a fait prendre conscience que nous sommes différents. 

 
Combien d’entre nous avons été blessés? 
Combien d’entre nous avons vraiment aimé? 
Aimé sans retour? Aimé sans amour? Aimé sans espoir? 
Que ce soit pour une vie, un jour ou bien une aventure d’un soir? 

 
Nos rêves brisés, nos espoirs détruits et tant de projets de vie! 
Tout ça pour des mots, des gestes qui resteront en nous à l’infini. 
Ce sont là des chaînes lourdes à supporter, à traîner à nos pieds fatigués, 
Alors je vous propose chers amis de ces lointaines contrées de ces lointains pays. 

 
Je vous propose de faire quelques pas devant, quelques pas derrière, 
Et doucement de cesser de revoir ces temps passés de ces «hiers», 
Car que pouvons-nous faire de nos regrets et de nos chagrins? 
Qui disparaissent dès les rayons du soleil au petit matin. 

 
Alors faites comme moi : chantez une chanson! 
Fredonnez un air qui vous fera perdre la raison! 
Dansez maintenant, sans cesse et pour toujours! 
Vous verrez alors votre vie sous un nouveau jour. 

 
De 

 
RollandJr St-Gelais 
Québec (Québec) 
Canada 

En me promenant …

43405849_10156760750548566_7490222303351930880_o

 

Avec la permission de Marlène D.

 

En me promenant …

 

En me promenant dans les bois,

Alors que je ne m’y attendais vraiment pas,

J’ai aperçu un jeune garçon jouant dans les feuilles d’or,

Tel le ferait un artiste-peintre cherchant l’inspiration de son art.

 

Je ne lui ai point dit un mot,

Et encore moins, faire un seul pas de trop.

Me contentant d’aller m’assoir sur un banc,

En regardant les nuages annonçant l’hiver blanc.

 

Puis, me revoyant en ce garçon.

Je n’ai pu m’empêcher quelques leçons.

Des leçons amères sur le sens de la destinée,

Assez semblable pour tant de gens indigents ou fortunés.

 

Peu importe les richesses accumulées,

Ou bien tous les trésors à jamais dilapidés,

Un seul compte vraiment dans le cœur des hommes,

C’est celui de l’amour qui suivra dans l’éternité nos âmes.

 

De cet amour que nous avons vécu,

Tant en êtres richement vêtus ou presque nus.

Car rien de plus authentique ce que les yeux n’ont point vu,

Ni de plus sacré ce qui se trouve dans le cœur des gens disparus.

 

J’aurais tellement aimé lui raconter,

Le temps de mes multiples frasques de jeunesse,

Le temps où ma peau frémissait à l’idée d’une caresse,

Avant le temps où l’on m’enrôla pour aller mes semblables tuer.

 

J’aurais tellement aimé lui relater,

Mes expériences, mes amours et mes regrets,

De mes bons coups ! De ces femmes que j’adorais !

De mes erreurs du passé longtemps en moi oubliées.

 

Et puis, je me suis ressaisi.

À chacun de faire son chemin,

À chacun d’accomplir son propre destin,

Voilà ce que mon tendre père dans sa sagesse m’a dit.

 

Vas-y jeune homme !

Joues gaiement dans les feuilles de feu,

Bonheur et d’amour ! C’est pour toi mon vœu.

Et souviens-toi que malgré tout la vie est si bonne.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Douleur

 

Dessin par Juste Angèle de la France

 

Douleur

 

Toute vie affronte cette réalité
Qu’elle n’est point pour être éternelle
Voilà la raison d’avoir un prix sans pareil
Et que bien des prophètes nous promirent l’éternité

 

De ce poids lourd à nos pieds
Peines d’amour viennent s’y enchaîner
Nous entraînant vers les abîmes où nous attendent nos péchés
Nos péchés sous lesquels nos âmes seront liées

 

Mais de la pire de toutes ces douleurs
Il est une certitude et j’en ai bien peur
Que c’est celle qui nous arrache le cœur
Celle de connaître la folie des grandeurs

 

Des rêves inassouvis
De ces passions et de ces envies
De ces amours perdus à jamais et pour la vie
De ces regrets qui nous suivront pas à pas pour l’infini

 

Douleur tenace de vivre!
Crainte irrationnelle de mourir!
Fantasme irréalisable de survivre!
Dans ce cas, mieux vaut alors en rire!

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Petite voix intérieure

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Petite voix intérieure

 

Il fait nuit noire,
M’étant levé pour aller boire,
Et aussi pour quelque chose d’autre,
Que je ne dirais pas pour ne pas heurter mes hôtes.

 

Je me suis rappelé cette pensée,
Que m’avait dite une très vielle dame,
Qui voulait une inquiétude en mon âme,
Me calmer et mieux encore m’en débarrasser.

 

Tes craintes sont comme des fleurs,
Plus tu les arroses plus elles te feront peur,
Il en est de même de tes regrets pour lesquels,
Rien ne peut être fait, c’est la vie comme telle.

 

Laisse le temps faire son œuvre comme il se doit,
Laisse le passé là où il est, c’est pour être serein la loi,
Tu ne peux rien faire pour changer quoique ce soit,
Même si celles que tu as aimées seront toujours un peu en toi.

 

Tu as agit dans ta vie selon le cas,
En faisant des erreurs à bien des pas,
C’est le prix à payer pour avancer et pour se relever,
Depuis que tu as appris il y a longtemps à parler et à marcher.

 

Cesse mon ami de t’en faire,
La vie n’est ni le paradis ni l’enfer,
Tu as aimé en blessant tout en étant blessé,
Mais ces expériences t’ont le plus enseigné.

 

Tu as appris à écouter cette petite voix,
Celle qui est en toi et qui te pousse à faire des choix,
Je t’en prie, même si tu ne le comprendras pas toujours,
Elle saura t’amener si tu l’écoutes la nuit vers de meilleurs jours.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada

Sérénité

38600696_10156742955358919_4613349261692633088_o

Magnifique dessin par mon ami Eri Kel de la France

Sérénité

 

Savoir bien vivre

Savoir rire et sourire

Savoir tendrement aimer

Savoir en temps et lieu pleurer.

 

Chose plus facile à dire qu’à faire

En période de paix comme de guerre

Savoir regarder son passé et tourner la page

Est-ce là où l’on commence à devenir sage?

 

Savoir nettoyer ses regrets

Malgré tout le mal que l’on a fait

Car personne en ce monde est parfait

Voilà une vérité si noble tel qu’elle est.

 

Savoir reconnaître nos fautes

Sans en faire porter le blâme aux autres

Savoir pardonner car c’est là l’ultime qualité

Que les dieux ont aux êtres humains donnée.

 

Savoir apprécier ce que l’on a

Sans jamais regretter ce que l’on a pas

Car la vraie richesse réside à ouvrir nos mains

À ceux qui craignent pour leurs propres lendemains.

 

Mais qu’est-ce que le véritable bonheur?

C’est de reconnaître l’importance de chaque heure.

Car aux hommes appartient cette formidable capacité

De connaître au fil de leurs expériences le trésor qu’est la sérénité.

 

De

 

Rolland St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pour toi, Rosalie !

Maker:S,Date:2017-12-23,Ver:6,Lens:Kan03,Act:Lar02,E-Y

Note personnelle: Jamais je n’aurais cru voir autant de violence dans ma ville d’adoption.

Pour toi, Rosalie !

 

Un ange est monté au Ciel,

Là où existent des milliers de jouets,

Où l’Amour du Christ efface les larmes et les regrets,

Là où se trouvent le doux lait et le tendre miel.

 

Mais pour nous qui avons appris,

La mort horrible et sans nom que tu as subie,

Que reste-t-il de nos interminables questions ?

Que pouvons-nous faire face à cette innommable situation ?

 

Ô tendre enfant chérie,

Toi qui aimais tant la vie,

Cette vie à jamais que l’on te priva,

Lorsqu’un être immoral et méchant te l’enleva.

 

Que pouvons-nous faire maintenant ?

Pour te consoler de cet enfer que tu as vécu enfant ?

Une prière ? Une offrande ? Un lampion ?

Pour toi, par désespoir nous te les offrons.

 

C’est bien peu pour la souffrance que tu as vécue,

Mais devant une telle violence nul d’entre nous ne l’aurait cru.

Nos prières et nos pensées sont pour toi jolie enfant,

Pour toi, Rosalie ! Ces mots pour guérir ton cœur souffrant.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Il y a de ces moments…

000000810019

Il y a de ces moments…

Parfois, il y a dans la vie d’un homme ou bien celle d’une femme des questions irrésolues,

Peu importe le sexe, la race, la langue, les origines et les croyances fondamentales,

Que nul ne peut nier son besoin d’aimer et d’être aimé depuis la tendre enfance,

Cette envie irrésistible de se donner à l’autre tel que l’on est, tel un livre que l’on a lu.

 

Il y a de ces moments où l’on doute de ce que nous sommes de ce que nous avons fait,

Quel aurait été le destin si cela était arrivé ? Quel chemin serait-il si cela n’avait pas été ?

Bien rusé qui saurait le dire ! Bien malin qui saurait répondre ! Une réponse dite avec doigté,

Mais une seule chose est sûre en ce monde, c’est d’avoir réellement aimé malgré les regrets.

 

Il y a de ces moments où il est bon de se questionner si notre route nous convient,

Il y a de ces moments où l’homme doit savoir ce qui est vraiment digne de lui,

Une chose doit être dite une fois pour toutes : un amour véritable dans la vie la reluit,

Une chose doit être dite une fois pour toutes : c’est dans l’amour que la raison d’être vient.

 

Il y a de ces moments où l’homme se regarde et se dit : qui suis-je ?

Il y a de ces moments où l’homme se regarde et se dit : d’où viens-je ?

Il y a de ces moments où l’homme se regarde et se dit : où vais-je ?

Mais sont-elles les bonnes questions ? Vous répondre non oserai-je ?

 

Ai-je aimé ? Voilà l’ultime but de chaque homme et qu’il en prenne garde !

Ai-je été aimé ? Voilà ce qui donne sens à la vie précieuse comme un rubis !

Suis-je capable d’aimer l’autre tel qu’il est ? Voilà devant Dieu, ce qu’il a promis !

Suis-je capable d’aller au-devant de celui qui me voit, qui me regarde ?

 

Il y a de ces moments où l’homme doit faire un choix : que choisir pour être heureux ?

Mais, pour l’homme humble que je suis, être dans tes bras me comble de joie,

Te traiter comme une reine avec passion, voilà telle est ma raison de vivre avec toi,

Être ensemble et vivre rien que pour nous deux, comme mon destin serait merveilleux.

 

Il y a de ces moments où la vérité doit être dite : je t’aime avec toute ma ferveur.

Il y a de ces moments où je ne peux le cacher : tu es plus précieuse que tout la Terre entière.

Il y a de ces moments où je ne peux le cacher : tu es la source qui me donne la force altière.

Il y a de ces moments où je dois te le dire : tu es le souffle sur les voiles de mon bonheur.

 

De

Rollandjr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada