Archives de tags | bise

Une séance photo vraiment agréable à vivre

IMG_0745-1
Réalisation photographique par Priscilla Vaillancourt

Une séance photo vraiment agréable à vivre

Bonjour tout le monde,

IMG_0690J’espère que vous avez passé une belle semaine. Pour ma part, je dois avouer que j’ai été étonné de voir un hiver assez précoce. Qu’à cela ne tienne, l’hiver possède un charme insoupçonné qui enrichissent à la fois nos forêts et, dans une certaine mesure, nos cités et villes. Quoi de mieux qu’une bise légère se frottant sur nos joues pour nous vivifier? Quoi de plus agréable à voir qu’un beau manteau blanc qui recouvre le paysage? Un peu à la manière d’un linceul annonçant un repos bien mérité jusqu’à la résurrection printanière. Et, surtout, quelle chance incroyable d’avoir une saison qui nous incite à prendre notre temps de vivre le temps présent. En effet, le ralentissement momentané au sein de nos activités régulières est en soi une occasion unique de prendre conscience qu’en dépit de tout ce que nous faisons seul le temps a une importance intrinsèque à notre existence. D’ailleurs, il est intéressant de noter que nous revenons à l’heure dite « normale », en reculant montres et horloges d’une heure.

C’est un peu une telle réalité que j’ai ressentie en monIMG_0726 fort intérieur à l’occasion de la séance photo de nudité artistique réalisée sous l’œil vigilant de Priscilla Vaillancourt en ce jour de dimanche 17 octobre dernier dans la belle ville de Saguenay, secteur de Chicoutimi, plus précisément sur le campus universitaire de l’endroit. Une telle séance se déroula dans une salle spécialement conçue pour les prises photos dans le cadre d’études en arts visuels. Est-il utile de vous informer que le tout a été fait dans un cadre strictement artistique empreint de respect mutuel et de recherche de l’excellence? Une recherche partagée tant par votre humble serviteur que par Priscilla Vaillancourt.

C’est ainsi que plusieurs photos ont été faites dans ledit local par une journée grise en dehors mais tellement ensoleillée en dedans. Après les présentations d’usage et avoir brisé la glace, votre serviteur et l’étudiante en arts se mirent au travail afin d’accomplir une séance digne d’être qualifiée à la fois sérieuse et de bon goût. Vêtements retirés pour ma part, ajustements des appareils pour sa part ! Tout est prêt? Alors, allons-y !

IMG_0709Que de photos furent prises ! Que d’angles furent travaillés ! Que de poses furent accomplies ! Que de mouvements furent effectués afin de trouver la pierre précieuse ! Celle qui saura se tirer de toutes les autres et qui donnera à cette séance toute sa raison d’être. À vrai dire, et après avoir reçu l’ensemble des photos prises par Priscilla Vaillancourt, il m’est permis d’affirmer avec une grande fierté que cette séance est l’une des plus enrichissantes vécues jusqu’à maintenant en tant que modèle nu. Certes, j’ai eu l’opportunité de poser pour des photographes de renommé internationale, notamment pour une femme dont la seule mention de son nom résonne dans le firmament du nu artistique. Toutefois, poser nu pour une étudiante dans le cadre d’un projet universitaire est à mes yeux une preuve indéniable qu’il existe une confiance à la fois envers moi mais aussi à l’égard de mon professionnalisme.

C’est ce que je vous ferai découvrir dans mes prochaines publications au sein de ce blogue consacré à ma passion pour la nudité artistique, la poésie et la photo ainsi que de mes réflexions personnelles.

Je vous remercie de votre fidélité.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Viens à moi

Viens à moi
Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Viens à moi

 

Viens à moi,
Viens comme il se doit,
Viens simplement tel que tu es,
Viens vers moi car à mes yeux tu es parfait.

 

Viens que je puisse sentir ton parfum,
Car lui et toi, c’est vrai, vous ne faites qu’un.
Viens sentir le battement effréné de mon cœur,
En cette nuit où je n’en finis plus de compter les heures.

 

Me remémorant ton sourire,
Que tu avais fait pour me faire rire,
Alors que je me sentais si seule en cette journée,
Où tout semblait autour de moi mal aller.

 

Tu as su trouver les mots pour me rassurer,
Tu as su avec tendresse m’écouter,
Moi, qui avais besoin de parler,
D’une oreille à qui me confier.

 

Au fil de notre discussion,
Je me rendis compte comme tu étais bon,
Nous nous sommes alors promenés dans le jardin,
Admirant les couleurs d’automne tombées à pleines mains.

 

De ces couleurs qui annoncèrent l’arrivée d’une dame,
Dont sa fraîche bise nous brûlera les joues telle une flamme,
Une dame bien solitaire parmi trois hommes aux couleurs gaies,
De ces couleurs variées qui ravivent du printemps jusqu’à la fin d’été.

 

Couleurs d’un bel automne,
Où je fis la rencontre d’un charmant homme,
Et avec le sable du sablier du temps qui sans relâche coule,
La passion de l’amour s’établit dans nos cœurs qui maintenant roucoulent.

 

J’ai voulu bien te connaître avant de m’offrir,
Tant ceux de jadis, mon cœur ont si fait souffrir.
Voilà pourquoi je t’ai demandé d’attendre patiemment,
Le moment favorable où j’allais me donner tout à fait librement.

 

Maintenant, je te veux plus que tout,
Car je vois bien depuis les jours qui défilent,
Que la toile de notre amour est bâtie sur un solide fil,
Et que nous vivons toi et moi un amour vrai, un amour fou.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dans les rues d’Amsterdam

in_the_streets_of_amsterdam_by_rickb500_dd303gm-pre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dans les rues d’Amsterdam

 

Dans les rues d’Amsterdam,
J’y ai vu une fort jolie jeune dame,
Sous un ciel gris, témoin de ma solitude.
Sous un ciel nuageux, spectateur de ma quiétude.

 

Longtemps, du coin de l’œil, je l’ai regardée.
Lentement, dans le silence du temps présent, je l’ai observée.
Avec un noble respect tel qu’il se doit, je l’ai tendrement scrutée.
Ne sachant que faire, je me suis contenté de simplement admirer sa beauté.

 

Pouvions-nous seulement discuter ?
Discuter de tout et de rien, simplement parler.
J’aurais tellement aimé la connaître, savoir qui elle est.
Ne parlait-elle que le néerlandais alors moi je suis descendant de français ?

 

Aurais-je pu lui faire une bise sur sa délicate joue ?
Pour la remercier de mettre du soleil dans ma sombre vie,
Car sa beauté suscite en mon cœur des souvenirs tirés de l’infini.
Aurais-je pu lui dire quelques mots sans qu’elle me fasse la moue ?

 

Dans ce pays aux mille tulipes ravissantes,
De ces fleurs imbibées de toutes les couleurs,
De tous ces riches bouquets aux divines et suaves odeurs,
Attendant d’être cueillis pour être offerte à cette belle muse qui enchante.

 

S’il-vous-plait ! Dites-moi ma jolie,
Saviez-vous que de vous mon cœur est épris ?
Et qu’à chaque pas fait sur le pavé de cette rue,
Je ne peux éloigner votre resplendissante beauté de ma vue.

 

En ce pays des moulins à vent,
Y trouver l’amour, j’y ai attendu si longtemps.
Mais, à quoi bon espérer en mes derniers jours, en mes derniers soupirs ?
Il est temps pour moi de reprendre ma route en vous souhaitant un bel avenir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Bouleau de mon enfance

27540639_10213529071454785_254659313235201464_n

Photo réalisée par madame Délisca Doucet de la Gaspésie (permission accordée)

Bouleau de mon enfance

 

Dans la douce neige de cette bienfaitrice hibernation,

Où naquit ce peuple généreux en un pays bâti par notre nation,

Me remémorant grands bonheurs et petites peines d’autrefois,

Où tout était possible par notre pur amour et par notre noble foi.

 

De ces gens venus défricher ces vierges terres,

Afin d’y fonder familles nombreuses et heureuses maisons,

Où se trouveront les croix suspendues sur les chaudes cheminées,

Témoignant de leur piété aux enfants que la Providence leur a donnés.

 

Dans la froideur des nuits polaires,

Doux rêves se firent en actes comme en paroles,

De leurs gestes d’amour point ne sert d’en faire une parabole,

Car bien des nouveau-nés peuvent témoigner de leurs joies de plaire.

 

Vaste pays d’amour et de contrées conquises,

Où chacun trouva son humble chemin face à la bise,

Terre à la barbe blanche en cet hiver tellement rigoureux,

Mais qui fera place à vertes forêts et riches lieux si généreux.

 

Voilà mes pensées en ce jour sacré pour ce repos béni,

Repos vécu en récitant avec dévotion mes modestes prières,

Prières récitées en mon cœur pour dans le Christ mes sœurs et frères,  

Comme je le fis jadis sous le bouleau de mon enfance où encore je prie.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Prendre un court moment

 

Capture 1

Modèle nue ? Carrolanne Boies

 

Prendre un court moment

 

Prendre un court moment,

Vivre le temps ici et maintenant,

Afin de savoir où nous sommes rendus,

Sur les aiguilles d’une montre suspendue.

 

Temps arrêté par Chronos,

Qui me broie allègrement tous les os,

De ces multiples inquiétudes qui me brisent,

Qui me glacent le sang sur mon visage telle une bise.

 

Qu’adviendra-t-il de mon âme à mon heure ?

Devrais-je affronter ma destinée malgré mes peurs ?

Ce que j’aimerais tellement reculer ces aiguilles,

En mon esprit mes souvenirs sans cesse défilent.

 

Prendre conscience de ces lointains plaisirs,

Ne cesse de me faire languir et souffrir,

De ces pays et de ces contrés,

Avec celles que j’ai aimées.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Regarder droit devant

1-2_the_winner_02

 

Merci à Angeleilie pour cette magnifique trouvaille

 

Regarder droit devant

 

Regarder sans cesse droit devant,

Regarder devant moi et toujours,

Et ne voir que toi mon grand amour,

À en oublier cet immense vide tel un néant.

 

Me tenant droit,

Ne craignant guère le froid,

Supportant la chaleur accablante,

De cette bise si redoutable et foudroyante.

 

Ô mon chéri j’en perds la raison,

Telle est cette tristesse à l’horizon ?

Ne t’en va pas vers le néant qui t’engloutira,

Qui effacera à jamais de ce sable tes précieux pas.

 

Toujours devant toi je le serai,

En mon cœur sans cesse je brûlerai,

Car sans ta présence je cesserai d’exister,

Puisque nul autre que toi je ne pourrais aimer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Source : https://voyageonirique.com/2017/08/30/igor-amelkovich/

Dame blanche !

Dame blanche

Photo by my dear friend Rick from Germany

Dame blanche !

 

Dame blanche ! Blanche dame !

Votre regard sans cesse m’enflamme,

Quel regard de pure bonté et de grande douceur,

D’un seul mot vous enlevez tous mes nombreux maux.

 

Blanche chevelure !

Ô croyez-moi ! Qu’elle est belle votre parure !

De la blancheur de votre peau témoigne votre noblesse,

Sur votre tendre joue, j’y déposerai bise légère comme une caresse.

 

Blanches lèvres !

Qui n’ont d’égales que celles d’Ève,

Qu’elle réserva à son fidèle époux Adam,

Coupable de savoir leur nudité par la faute du serpent.

 

Dame belle ! Belle dame !

Vous avez volé avec délice mon âme,

Entre vos mains, elle y est pour toujours.

Prenez-en soin car vous êtes à jamais mon amour.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Poème inspiré cette oeuvre admirable :

http://rickb500.deviantart.com/art/Looking-at-you-689874598

Ô beau ciel bleu

new-image109

Ô beau ciel bleu

 

Ô beau ciel bleu,
Es-tu le royaume des cieux?
Ta pureté m’éblouit tellement en ce jour,
Que je crains de rêver et de me réveiller au petit-jour.

 

Tu me rappelles ma faiblesse,
Lorsque ta bise sur ma joue me caresse,
Je sais bien que ma destiné est un jour de tout quitter,
Mais d’ici-là, je veux vivre, connaître et avant toute chose aimer.

 

Tu me rappelles que la vie est une  lutte,
Et que souvent nous tombons sur  une bute,
Mais quoiqu’il advienne la couronne de la victoire,
Sera remise aux plus méritants avec toute sa gloire.

 

Voilà pourquoi je ne désire que ceci,
Devant l’adversité de l’affronter avec mépris,
Et avec un courage incroyable faire de mon destin,
Écrire quelques pages dans le cœur des hommes afin de tracer un chemin.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Canton de Vaud
Suisse

Banc des amoureux

New Image35

Banc des amoureux

 

Dans un parc tellement fréquenté en été

Mais abandonné dès venue la bise automnale,

Un banc s’y trouva pour y passer le temps tant bien que mal,

Tandis que des amoureux y gravèrent leurs noms pour la postérité.

Banc des amoureux perdus dans ce monde,

Ce monde si vide de sens mais qui n’a pas tous les tords

Témoin d’une époque où nul besoin d’un héros ou d’un toréador,

 De ces amoureux parfois époux parfois amants, Ô tels êtres immondes!

Banc qui en a vu de ces gens cherchant leurs âmes-sœurs,

Qu’elles soient  riches de bien mais tellement dépourvues d’âmes,

De tous ces êtres si malheureux perdus qu’ils soient hommes ou femmes,

Combien de ces promesses non tenues et qui ont brisé bien des cœurs?

Raconte-moi cher ami ces histoires d’amour,

Dis-moi tous ces secrets dont toi seul a écoutés avec privilège,

Révèle-moi ces mots dits, ces murmures répétés tels des sortilèges,

Jamais ils ne sortiront de ma bouche maintenant et pour toujours.

De

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada