Archives de tags | Alixia

Bleu

Bleu Poème de Rolland Jr St-Gelais Avec la permission de Alixia Busch Source : https://i1.wp.com/www.alixiamodele.com/wordpress/wp-content/uploads/Deep_Blue_13.jpg

Bleu

 

Je me suis réveillé

Très tôt en matinée.

Le soleil n’avait pas pointé,

Le bout rayonnant de son nez.

 

Je dirigeais mes pas vers la salle de bain,

Comme je le fais depuis toujours, chaque matin.

Cherchant désespérément l’interrupteur avec ma main.

Incapable de le dénicher, je me dis que je n’en ai pas besoin.

 

Quoi ? Ai-je eu une hallucination ?

Comment ? Ai-je assisté à une apparition ?

Qui va là ? Ai-je radoté à maintes répétitions ?

Avais-je bien entendu, bien vu ? Je me suis dit avec raison.

 

Près de moi se trouvait une femme d’une grâce exquise.

Une féminité pour laquelle mon âme fragile fut réellement éprise.

D’où pouvait-elle bien venir ? Serait-elle de Paris ou de Venise ?

Elle illuminait, par son aura, cette pièce pareille à une étoile prise.

 

Cette muse offrait avec légèreté son corps à mes yeux.

Qu’avais-je fait pour mériter un tel cadeau de la part des cieux ?

Elle semblait si fragile par sa nudité devant les carreaux  si bleus.

Blancheur impeccable de sa peau ! Digne des chevaliers si valeureux.

 

Sans avoir prononcé un mot, sans avoir fait un seul mouvement,

Elle a disparu sans un geste d’éclat dans le silence glacial du firmament.

Reviendra-t-elle une de ces nuits dans mes rêves ? Je le souhaite ardemment.

Sera-t-elle bordée de la couleur pervenche, car cela lui va admirablement ?

 

S’appelle-t-elle Alixia ?

Voudrait-elle vivre avec moi ?

Car, depuis qu’elle est apparue, je suis en émoi.

Viens ! Il y a une place pour toi sous mon humble toit.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Aphrodite

Aphrodite Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Cloviscorax Modèle est Alixia Source : https://www.deviantart.com/cloviscorax/art/Lady-A-Aphrodite-II-748192431

Aphrodite 

 

Ma splendide Aphrodite,

Quel monde si fade et hypocrite,

Dans lequel péniblement nous passons,

D’exister, simplement nous essayons.

 

Cela faisait longtemps que je voulais te le dire.

Ton sourire, ta beauté et ta féminité me font vivre.

Que serait-ce sans ton appui dans ma vie ?

Une âme égarée sur le chemin de l’infini.

 

Sache que tu es toujours dans mes rêves,

Imaginant embrasser avec tendresse tes lèvres,

Elles possèdent la volupté de la pulpe d’un fruit du terroir.

Sentir ta présence à mes côtés dès la venue de la fraîcheur du soir.

 

Ce que j’aimerais être à la place de tes mains.

J’explorerai avec attention ta chevelure d’airain.

Tu en feras de même avec mon enveloppe charnelle.

C’est ainsi en cet instant que ma vie deviendra si belle.

 

Nos corps n’auront plus aucun secret pour nous deux.

Nous vivrons de notre passion selon la loi des cieux.

Que peut-on trouver de plus lyrique en cet univers ?

Qu’une déesse de son halo inspirant ces quelques vers.

 

Je souhaiterais tant être la plume qui immortalisera.

Sur le papier vierge calé sur le chevalet fait de bois,

Les contours tracés de ton corps sublime de femme,

De ton être à la fois sensible et tant de charme.

 

Que la chaleur du projecteur réchauffe les parcelles,

De ta chair fraîche d’où émerge la pureté telle l’hirondelle.

Garde cette position jusqu’à ce que je termine mon dessin.

Serait-ce là, de la part des idoles de l’Olympe, notre destin ?

 

Comme tu es ravissante lorsque je découvre ce dos.

Il y a un on-ne-sait-quoi de fantastique et de beau.

Tu es un modèle formidable ! Ô, ma charmante Alixia.

Sache que pour toi seule, mon cœur à jamais battra.

 

Aphrodite ! Déesse des royaumes helléniques.

De ces amazones aux aventures si héroïques,

Raconte-moi l’une de tes histoires d’amour,

Elle restera en ma mémoire pour toujours.

 

Dans le silence de cette pièce insonorisée,

Avec toute mon attention, je vais bien discerner.

Chacune des légendes divulguées par tes paroles,

Elles seront aussi précieuses que des paraboles.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada