Archives de tags | lieux

Le chemin de ma maison

Le chemin de ma maison
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Le chemin de ma maison

 

Je suis allé voir un bel ami,
Le rejoindre dans son beau pays,
Car en pensant à lui mon coeur languit,
Car il a su m’éblouir dans ma modeste vie.

 

J’ai parcouru bien des lieux et des contrées,
Des gens parfois bizarres et drôles j’ai rencontrés,
Entendu des accents de Texas dans des chansons countries,
Des hommes dont à mon étonnement je m’étais souvent éprise.

 

J’ai remonté la côte est jusqu’à pénétrer en terre française,
Une terre peuplée de gens adorables où l’on y cueille des fraises,
Là je me suis rappelé où il vivait dans cette ville ô combien il adorait,
J’avais si hâte de le rencontrer car de ses nombreux poèmes il m’étonnait.

 

Nous avons pris un rendez-vous à cette fameuse Gare du Palais,
En une journée d’automne car j’avais remarqué comme l’air était frais,
Comme il avait l’air tellement heureux de me voir ainsi avec une telle simplicité,
« Ma chère, laissez-moi vous gâter, car vous êtes mon invitée. » Me dit-il avec humilité.

 

Il m’amena chez-lui et je m’y sentais comme chez-moi,
Car il me traita comme une reine quel le ferait un noble roi,
Il me fit visiter les lieux de sa ville et les endroits si historiques,
Que de lieux magnifiques, voir presque magiques et remplis de récits épiques.

 

Il me fit l’amour tel un héros comme un vrai dieu,
Avec lui j’ai connu tellement de plaisirs sous d’autres cieux,
Que je n’arrivais guère à en croire tant mes oreilles et mes yeux,
Au fil de nos échanges avec confiance nous sommes devenus amoureux.

 

J’étais partie rejoindre un ami, un compagnon.
De lui, sans crier gare, je suis devenue passionnée.
Avec moi, il voulait vivre pour toujours pour toute l’éternité.
Jamais je ne me doutais que cette voie allait devenir le chemin de ma maison.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dehors

Dehors
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dehors

 

Où suis-je en ce jour,
Suis-je perdue pour toujours?
Dans mes pensées remplies de peurs,
Maintenant et à jamais dès cette heure?

 

On m’a mise dans ce lugubre endroit,
Où tout y est si blanc et tellement froid,
Où les gens me scrutent de la tête aux pieds,
Mais je me suis promise de ce lieu je me sauverai.

 

Attendant ce jour béni au de-là de tout,
J’ai enfin quitté cette maison remplie de fous,
Sans demander mon reste en oubliant de me couvrir,
Cela m’importait peu car survivre fut mon seul désir.

 

Maintenant je sens la chaleur du soleil me caresser,
Quelle sensation que j’avais déjà presque oubliée,
Depuis qu’en ces lieux on m’y avait placée.
Moi qui désirais être qui je suis tout en étant aimée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dévotions

Dévotions
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dévotions

 

Seul en ces lieux,
Venu implorer les dieux,
Sous le couvert de la nuit,
Alors que tous sont endormis.

 

Venu chercher échos,
À mes multiples questions,
Et ainsi me donner une raison,
À ce qui m’accablent, à ces maux.

 

J’ai amené comme auguste présent,
L’être aimé de mon cœur désormais absent,
Afin de leur démontrer de mes prières ma pureté,
Envers cet être que j’ai depuis toujours respecté et aimé.

 

L’ayant déposé sur l’autel,
Car mon désir était de leur montrer,
Sans aucune ambiguïté mais en toute vérité,
Comme elle est à mes yeux autant gracieuse que belle.

 

Je l’ai habillée de ce précieux collier,
Que je lui ai offert le jour de son anniversaire,
Avec mon amour qui pour elle toujours présent et sincère.
Ô divinités : ma raison de vivre pourquoi me l’avoir enlevée?

 

Que puis-je faire pour que vous me rendiez,
Mon âme-sœur, celle avec qui famille je voulais fonder?
Quelles supplications dois-je réciter ? Quelles litanies dois-je répéter?
Pour que vous puissiez du haut de vos trônes enfin m’écouter et m’exaucer?

 

Quelles suppliques dois-je vous adresser?
Pour que ma souffrance puisse enfin se terminer.
Rappelez-vous de ceci : Chaque nuit vous aurez mes conjurations.
Car pour ravoir ma bien-aimée sans cesse je vous adresserai mes dévotions.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Les deux sœurs

Les deux soeurs
« Les bons sœurs » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Les deux sœurs

Je suis allé voir une bien étrange demeure,
Où semble-t-il moururent deux femmes de grande beauté,
Je voulais savoir si il y avait à ce ouï-dire un peu de vérité,
Car rien en ce monde ne peuple autant que mensonges et leurres.

 

Arrivé sur les lieux, je sentis une bizarre sensation m’envahir,
Comme si deux êtres me regardèrent avec un sourire,
Prenant mon courage à deux mains j’avança,
Prenant bien garde en faisant mes pas.

 

Bonjour mon homme, mon beau!
J’entendis une voix derrière mon dos,
Sans perdre de temps, je me retournas aussitôt.
Là se tinrent femmes identiques comme deux gouttes d’eau.

 

Avais-je l’hurluberlu?
Avais-je la veille un peu trop bu?
Se tinrent devant moi deux femmes nues,
Ayant une apparence comme je n’avais jamais vue.

 

Devant leur calme étonnant, ma peur disparait.
Car de par leurs regards, point de mal elles me voulaient.
En admirant leurs corps fantomatiques, vite je me déshabillais.
Puisque leur attitude à les rejoindre sans aucun doute m’invitait.

 

Mais avant de vous quitter compagnons et amis,
Voici quelques mots avec mon sang je vous ai écrits,
J’ai préféré rejoindre les deux sœurs dans leur jardin secret,
Être avec de telles grâces féminines constituait mon unique souhait.

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Où pouvons-nous aller ?

Ou pouvons-nous aller
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Où pouvons-nous aller ?

 

Où pouvons-nous aller ?
Dans ce monde tellement perdu,
Dans ce monde qui n’a aucun but,
Si ce n’est que de se mentir et de voler.

 

J’aimerais tant connaître autre chose,
Que ce que l’on nous présente et nous propose,
Sur les réseaux sociaux et les médias de masse,
Qui n’est souvent que mensonges semblables à de la crasse.

 

Amène-moi vite sous d’autres cieux,
Apporte-moi chérie, si loin et sous d’autres lieux,
Je veux voir le soleil et goûter à ce qui est tant délicieux,
De ces choses que l’on m’a jadis racontées dans les contes merveilleux.

 

En chantant une mélodie joyeuse et un doux refrain,
Nous marcherons gaiement sur un bien étrange chemin,
Une route parsemée de fleurs nous tenant main dans la main.
Si ça te le dit, alors embrasse-moi et nous verrons de quoi fera fait demain.

 

Nous avons tant de choses à découvrir,
Tant d’endroits inexplorés qui s’offrent à nous,
Que rien à y penser nous rend déjà un peu fous,
N’attendons plus ! C’est le temps d’y aller avec le sourire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Mon cœur balance

Mon coeur balance
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Mon cœur balance

 

Ce soir, je dois te faire un aveu,
Un secret qui me rend si vieux,
Que je sens ma vie s’enfuir,
Et qui me fait tant souffrir.

 

Je crois que tu m’as jeté un sort,
Dès le premier jour où je t’ai connue,
Dès la première seconde que je t’ai vue,
Tu as donné raison de vivre dans ce corps.

 

J’ignorais où aller en ces lieux,
Remplis de gens tellement pernicieux,
Mais ta beauté m’a profondément transformé,
Dès que tu m’as tendu cette main tant souhaitée.

 

Ô mon amour, que puis-je faire pour te prouver ?
Que tu es celle que mon cœur a si ardemment aimée ?
Que tu es celle avec qui je désire vivre pour toujours ?
Car aucune femme ne m’a tant ébloui sous un nouveau jour.

 

Mon cœur balance à me faire perdre la raison,
Je me sens englouti dans un puit sans fond,
Mon cœur balance sur le fil des mots perdus,
Devant le vide qui m’avale, je suis si confus.

 

Mon cœur balance entre le désir de te dire,
Mon cœur balance entre le souhait de tout t’avouer,
Mon cœur balance entre les chaînes et le rêve de liberté,
Mon cœur balance entre la crainte du rejet et la joie de vivre.

 

Voici donc mon secret si éprouvant et si terrible,
Que depuis longtemps j’avais juré de cacher sur la Bible,
Comment pouvais-je t’avouer que tu étais peut-être ma destiné,
Mon cœur balance depuis que vont pour toi mes plus tendres pensées.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dans ce monde si noir

Un monde si noir
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Dans ce monde si noir

 

Il y a ces lieux,
De quoi de si merveilleux,
Que seul possède un ange radieux,
Envoyé par les dieux vivant aux cieux.

 

Un être si divin,
Aussi doux que le vin,
Que j’aimerais bien caresser,
Avec mes mains tant blessées.

 

Un peu pour y rechercher,
Réconfort pour mes péchés,
Lesquels je désire tant avouer,
De tout mon cœur et plein mon gré.

 

Femme jolie dans le silence,
Dont le regard sans cesse m’encense, 
Tenant un chapeau pour préserver son éternelle innocence,
Où bien pour m’inviter à faire avec elle quelques pas de danse.

 

Après tant d’années à espérer,
Tant de fois les dieux j’ai sans relâche priés,
Je crois enfin découvrir et de mes yeux voir,
Un peu de lumière vive dans ce monde si terne et si noir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Perles

Perles
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Paroles écrites par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Perles

 

En cette soirée spéciale,
Je suis allé à cet étrange bal,
Où les gens étaient peu vêtus,
Et même plusieurs étaient tout nus.

 

Modèle vivant, habitué d’être en costume d’Adam,
Arrivé en ces lieux, rapidement je me suis tout dévêtu,
Ayant conservé mes beaux souliers en guise d’un peu de retenu,
Me dirigeant au bar pour y découvrir boissons rafraichissantes assurément.

 

Ne me doutant pas un seul instant,
Que j’allais y trouver autant de plaisir,
Quand j’y repense, cela me fait un peu sourire,
Je parcourais la place à la recherche d’un peu de bon temps.

 

C’est alors que je découvris une piste de danse,
Où de jolies dames se déhanchèrent sur un air de romance,
Dames aux cheveurs d’or, aux cheveux de feu ou bien d’ébène,
À la peau de blanche neige ou bien des lointaines contrées africaines.

 

Une blonde me lança un regard coquin et d’invitation,
Dès ce moment mon coeur eut de brusques palpitations,
Comment pouvais-je résister en tant qu’homme à cette tentation ?
Mes pas glissèrent vers cette grande beauté qui me fit perdre la raison.

 

Son corps dénudé avait conservé sa pureté,
Par son collier de perles que j’ai tant regardé,
Elle s’approcha de moi à pas dansant à pas tout doux,
Pour m’enlacer en plaçant ce collier autour de mon cou.

 

Quelle sensation bien étrange,
D’être depuis peu si près d’un si bel ange,
J’étais si bien dans ses bras tout en l’embrassant tendrement,
Si heureux que je désirais plus que tout que cela dure éternellement.

 

Perles blanches ! Blanches perles !
Perles recouvrant d’un voile pudique ces seins,
Ces seins au goût délicieux au goût tellement divin,
Quel beau péché que d’avoir dansé avec une dame si belle.

 

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Tes yeux

Dans tes yeux
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Paroles écrites par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Dans tes yeux

 

Chérie, dans tes yeux
Le monde était si merveilleux.
Un monde que je n’avais jamais vu,
Avant le jour où nous nous sommes connus.

 

Je me souviens de la librairie où tu étais,
Tu avais un roman d’amour que tu feuilletais,
Et moi, du coin de l’œil, prudemment je te regardais,
Faisant attention pour ne point te déranger, je m’avançais.

 

Tu avais échappé ton roman,
Que je ramassai bien gentiment,
Que je te le tendis bien évidemment,
Par ta beauté tu m’avais ébloui assurément.

 

Tu m’avais demandé ce que j’aimais lire,
Lire la splendeur de ton âme, je n’osais te le dire.
Je t’ai offert de traverser la rue pour prendre un café.
Que tu acceptas en me disant que tu préférais de loin le thé.

 

Une fois en ces lieux aux arômes divers,
Je t’offris un verre de ce fameux thé vert,
Dont tu me parlais pendant que toi et moi marchions,
D’un pas léger qu’avec grand plaisir alors nous prenions.

 

Qui aurait pu me dire que par ce doux moment,
Toi et moi serions devenus amis, amoureux et amants ?
Qui aurait pu nous dire que par ce précieux instant,
Nous nous aimerions encore, toujours et éternellement ?

 

C’est dans tes yeux que je suis devenu heureux,
C’est par tes yeux que de toi je suis tombé amoureux,
Mais depuis que Dieu t’a appelé près de lui dans les cieux,
Je ne cesse de pleurer en lui demandant : Pourquoi mon Dieu ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je suis conscient

Je suis conscient
« Je suis conscient » par G.B. d’Allemagne Poème par RollandJr St-Gelais

Je suis conscient

 

Par une soirée d’été,
J’ai eu envie de baiser,
De baiser une inconnue,
Dans un lieu tant méconnu.

 

Dans une chambre au parfum de rose,
Où je pourrais faire ce que jamais je n’ose,
Avec une femme aussi belle que je le voudrais,
Avec une femme de rêves aussi gracieuse à souhait.

 

Pour un moment de bonheur,
Pour un plaisir de quelques heures,
En ces lieux où quelques caresses suffiront,
À faire fuir mes désirs inassouvis, mes frustrations.

 

Espérant revoir cette jolie allemande,
Au corps si magnifique que j’en redemande,
Qui sait chuchoter des mots d’un amour instantané,
Au creux de mon oreille sans jamais en être désabusé.

 

Devant un miroir sans teint,
Nous ferons des mouvements de bassins,
Nous nous enlacerons avec une passion imaginée,
Nous nous étreindrons comme je l’ai avant demandé.

 

Je suis conscient de mon péché,
Je suis coupable de ma faute face à l’éternité,
Je suis conscient d’être homme pas comme autres,
Dis-moi ma belle! Suis-je coupable d’être ainsi ? Est-ce de ma faute ?

 

Je suis conscient d’être différent,
Je le sais depuis que je n’étais encore qu’un enfant,
Bien des larmes, j’ai souvent versées et plus encore fait verser.
Voilà pourquoi je suis conscient qu’il vaut pour moi de simplement rêver.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada