Archives de tags | rythme

À qui appartenait cette guitare ?

La possédée
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

À qui appartenait cette guitare ?

 

Me sentant seule dans ce bar,
Alors qu’il était rempli de gens ivres,
Je ressentais en moi ce désir de m’assoupir,
De me laisser aller à mes pulsions bien qu’il fut tard.

 

Je vis seule dans son coin cette guitare,
Qui m’appelait de ses cordes ajustées pour mes doigts,
Comme si elle me criait à l’aide et d’agir comme il se doit,
Je l’ai saisie d’une main ferme et je montai sur cette scène de mort.

 

Pour lui transmettre mon goût de vivre,
Au public qui ouvrit les yeux devant cette femme de chair,
De sa chair chaude qui réchauffa ce lieu d’un bienfaisant air,
Et de la salle partie une clameur qui le fit tant émouvoir tant revivre.

 

Et de je ne sais où résonnait un refrain,
Une chanson pour laquelle chacun tapait dans ses mains,
Répétant tous en chœur et d’une seule voix « Oyé Como Va »,
Dis-moi mon ami, oui toi, et toi et puis toi : « Comment tu vas ? »

 

Oubliez vos tracas car nous sommes samedi,
Ce soir on danse, on s’amuse et avec joie on rit,
Amenez-moi cette grande dame noire si belle et si magique,
Que cette Black Magic Woman et moi rendions cette nuit féérique.

 

Qui veut monter sur la scène et m’y accompagner ?
Qui veut être avec moi et une chanson sensuelle y chanter ?
N’entendez-vous pas les notes de ma guitare vous appeler ?
Allez ! Allez ! Allez ! C’est le temps de s’embrasser et de festoyer.

 

Je suis celle qui est possédée,
Par un rythme si vivant et si endiablé,
Par un esprit qui s’est emparé de moi dès que j’ai vu,
J’ai aperçu cette guitare seule dans son coin et si nue.

 

Je sais maintenant à qui elle appartenait,
À cet homme qui par sa grâce et son charme m’émerveillait,
Qui par ses mains savait me faire jouir en écoutant ses airs mélodieux,
Je le trouvais si merveilleux et si étonnant comme nul autre tel un Dieu.

 

Allez ! Faites l’amour si le cœur vous en dit.
Car cela va bien avec cette romance ce « Samba Pa Ti »,
Allez ! Dansons ! Allez ! Buvons un bon coup car demain sera meilleur.
Et à ce que je vois à partir de maintenant : « I hope you feel better ».

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Poème inspiré à la fois par une magnifique photo réalisée par mon ami Othmar Bahner et par le fabuleux album Abraxas de Carlos Santana

Extase

Extase
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Extase

 

En position de méditation,
En laissant passer mes émotions,
Laisser partir pensées et idées saugrenues,
Avec cette sensation de liberté entièrement nue.

 

Tout est devenu calme en mon être,
Plus d’importance d’essayer de paraître,
Être simplement sans folie, ni fausse-pudeur.
Assumer pleinement le présent sans crainte ni peur.

 

Être vivant l’instant présent,
Jouer avec mes doigts longtemps,
Dans la chaleur de cette divine lumière,
Replongeant dans mes souvenirs éphémères.

 

Sentir l’éclat de mes cheveux si soyeux et si blonds,
Cheveux adorés qui ont bien des têtes faites tourner,
Plus je médite, plus vite viennent en moi mon ultime désir.
Revoir de nouveau mes amants afin de revivre mon vilain plaisir.

 

Glissant délicatement une main vers cette zone intime,
Sentant couler mon suave nectar grâce à ce doux rythme,
Et de mon souffle haletant telle une mélodie d’un vieux jazz,
C’est entourée de noirceur que je peux enfin atteindre l’extase.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Prendre le temps

32920054_10155697074087523_8495229790029086720_n

Prendre le temps

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je désire vous entretenir d’un sujet qui est33030954_10155697074182523_4673588501596340224_n devenu au fil des jours de plus en plus important. Il s’agit en l’occurrence de prendre le temps de vivre, et non simplement d’exister. Oui, je m’aperçois que les hommes et les femmes en ce monde tentent plus ou moins de survivre au rythme effréné de la vie. Courir par-ci, par-là ! Ne pas rater de rendez-vous pour une augmentation de salaire qui servira à défrayer les coûts des soins médicaux liés aux traitements requis face à tous les problèmes de santé lié au stress et autres troubles propres à notre époque.

33058008_10155697074367523_9095908011783749632_nMais, pourquoi donc tenter de survivre alors qu’il nous suffirait de vivre tout simplement ? Être là l’instant  présent. Être à côté des personnes  qui nous sont chères à nos  yeux et à notre cœur. Profiter de quelques moments de répit pour faire le vide de tout ce qui embrouille notre esprit et notre âme. Discuter avec les gens qui ont parcouru un bon bout de chemin à nos côtés et  qui  risquent à tout moment de nous quitter vers un autre monde. Pour moi, le véritable bonheur, celui qui fait que la  vie est digne d’être  vécue, réside en cette capacité de savoir être là, et nul part ailleurs.

Bon ! Il est vrai que ma chance de vivre en tant que disciple d’Épicure est un élément de loin remarquable au sein de mon existence d’être mortel. Toutefois, je suis conscient de cette chance inouïe qui s’est offerte votre humble serviteur. Une situation dont plusieurs de mes congénères peuvent, à juste titre, m’envier. Mais, cela ne signifie en aucune façon que cela fait de moi un être égoïste. Bien au contraire ! Croyez-moi sur parole.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Matane (Québec)

Canada