Archives de tags | excellent vin

Ne pas déranger

Ne pas déranger
Superbe photo réalisée par James Fraser Voir son site sur https://www.deviantart.com/mtl3

Ne pas déranger 

 

Veuillez ne pas déranger, 

Je suis en vacances avec ma bien-aimée, 

De bien belles vacances pleinement méritées, 

Où mon épouse et moi passerons bon temps à nous cajoler. 

 

En bonnes maîtresses, 

Nous saurons nous faire obéir, 

Et de nos moindres désirs, nous faire plaisir. 

Car, en cette île paradisiaque, notre beauté est celle des déesses. 

 

Notre peau douce et satinée, 

En prendre grand soin, nous le ferons dès la matinée. 

De nos corps parfaits, nous les baignerons dans d’excellent vin. 

Un vin de grand cru, car bien évidemment ils le valent bien. 

 

Avec la douceur de ma main, 

Sa chevelure dorée, je caresserai tous les matins. 

Alors que collée tout contre moi, en toute quiétude, elle dormira. 

J’espère seulement que dans ses songes coquins de moi, elle rêvera. 

 

Mais, pour être franche, rêver à d’autres, elle en a le droit. 

Ô chérie, comme tu es belle dans cette ultime fragilité, 

Ô chérie, comme tu es magnifique dans ta nudité, 

Faire silence, est dans mon cœur force de loi. 

 

Voilà pourquoi, je raccroche. 

Voilà pourquoi, en ces lieux, je décroche. 

Voilà pourquoi, en cette chambre, être avec toi je le veux. 

Voilà pourquoi, en cet instant d’intimité, en profiter est mon vœu. 

 

De 

 

Rolland Jr St-Gelais  

Québec (Québec) 

Canada 

Te faire jouir

la_petite_mort_by_cpointspoint-d9r1bzs

Te faire jouir

 

En cette nuit tombante où nous nous sommes rejoints,

Sans dire un mot, avec complaisance, j’ai collé sur toi mes mains,

Cherchant de mes doigts fureteurs ce lieu de plaisirs si tabous,

Souhaitant avec ardeur te satisfaire, je me suis mis à genoux.

 

De mes lèvres suintantes d’ivresse, j’ai dégusté le mont de Vénus,

Explorant ce lieu unique afin de te faire découvrir un divin plaisir,

De mes yeux étranges, je regardais les tiens s’entrouvrirent,

Avec l’éclat d’un diamant, ta bouche me fit un adorable sourire.

 

Haletant ta respiration, j’en ai compris la raison,

M’efforçant de te satisfaire, J’en ai pris mes précautions,

Fouinant de ma langue experte cet endroit tellement divin,

Tu en as ressentis l’enivrement tel un excellent vin.

 

Me suppliant de poursuivre mon chemin sur cette route délicieuse,

Ne pouvant pas te contredire, j’exauça ta prière si pieuse,

Inventant sans cesse multiples façons pour te faire jouir,

Jusqu’à cet instant béni par les Dieux où je t’ai entendu gémir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Source: http://cpointspoint.deviantart.com/