Archives de tags | nudité féminine

Bonne St-Valentin

Lysandre 8

Modèle nu ? Une amie du Québec

Bonne St-Valentin 

 « La beauté de la nudité artistique est à son zénith à la St-Valentin. » 

De

RollandJr St-Gelais de Québec 

La beauté de la nudité féminine en plein vol

 

sexy-hotesse

Pour faire un peu différent Source : https://voyageonirique.com/2018/01/26/sexy-hotesse/

 

La beauté de la nudité féminine en plein vol

 

Des hélices
Astrojet, Whisperjet, Clipperjet, Turbo
A propos chu pas rendu chez Sophie
Qui a pris l’avion St-Esprit de Duplessis
Sans m’avertir

 

Alors chu r’parti
Sur Québec Air
Transworld, Nord-East, Eastern, Western
Puis Pan-American
Mais ché pu où chu rendu

 

J’ai été
Au sud du sud au soleil bleu blanc rouge
Les palmiers et les cocotiers glacés
Dans les pôles aux esquimaux bronzés
Qui tricotent des ceintures fléchés farcies
Et toujours ma Sophie qui venait de partir

 

Partie sur Québec Air
Transworld, Nord-East, Eastern, Western
Puis Pan American
Mais ché pu où chu rendu

 

Y avait même, y avait même une compagnie
Qui engageait des pigeons
Qui volaient en dedans et qui faisaient le ballant
Pour la tenir dans le vent
C’était absolument, absolument
Absolument très salissant

 

Alors chu r’partie
Sur Québec Air
Transworld, Nord-East, Eastern, Western
Puis Pan American
Mais ché pu où chu rendu

 

Ma Sophie, ma Sophie à moi
A pris une compagnie
Qui volait sur des tapis de Turquie
C’est plus parti
Et moi, et moi, à propos, et moi
Chu rendu à dos de chameau

 

Je préfère
Mon Québec Air
Transworld, Nord-East, Eastern, Western
Puis Pan American
Mais ché pu où chu rendu

 

Et j’ai fait une chute
Une kriss de chute en parachute
Et j’ai retrouvé ma Sophie
Elle était dans mon lit
Avec mon meilleur ami
Et surtout mon pot de biscuits

 

Que j’avais ramassé
Sur Québec Air
Transworld, Nord-East, Eastern, Western
Puis Pan-American
Mais ché pu où chu rendu

 

De

 

Robert Charlebois

Tous les corps sont à découvrir…

 

1525341_10152179547523919_423293962_n

Dessin de Eri Kel

 

« Tous les corps sont à découvrir… »
« Parce que nous sommes tous uniques. »
Par Eri Kel
Un véritable petit chef-d’oeuvre
Chef-d’oeuvre qui me fait plaisir de partager avec vous.
RollandJr St-Gelais de Québec

Le métier de Barbara: modèle vivant à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai

 

9aa0578e4de39222676368fc184df4df-1514552676

Photo ? Isabelle PALMMITESSA

 

Le métier de Barbara: modèle vivant à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai

Par Isabelle PALMMITESSA

Source :https://www.rtbf.be/info/regions/detail_le-metier-de-barbara-modele-vivant-a-l-academie-des-beaux-arts-de-tournai?id=9799794

À l’Académie des Beaux-Arts de Tournai, dans la classe de dessin de modèle vivant, il fait chaud. Et c’est normal. Les étudiants installés en arc de cercle regardent Barbara. A peine couverte par un léger drapé la jeune femme est quasi nue, immobile. La pose dure cinq minutes, elle pourrait être plus longue. C’est le professeur, François Tasiaux, qui fixe la durée. Pour le reste, pour la pause, c’est le modèle qui choisit. C’est pour cela que n’importe qui ne peut pas être modèle, ce n’est pas une question de physique mais bien de créativité: « Tout le monde peut être modèle à condition de bien connaître son corps, de pouvoir gérer son effort et d’avoir une certaine inspiration – explique le professeur -, ce qui manque chez certains modèles débutants c’est la créativité. Après trois poses, ils ne savent plus quoi faire ».

Barbara Louis, elle, ne manque pas d’idées. Elle alterne les poses debout, assise, avec un objet en main, avec ou sans drapé. A la moitié du cours, petit break pour permettre au modèle de se relâcher. Barbara enfile un peignoir, nous allons pouvoir faire connaissance.

36 ans, la voix douce, la jeune femme explique comment elle en est arrivée à choisir ce métier hors du commun. « J’ai posé pour la première fois à l’âge de neuf ans, pour un photographe, mais j’étais habillée… » précise-t-elle en riant. « Après j’ai eu d’autres expériences, positives, c’est ça qui mise en confiance et qui m’a donné envie de continuer. Et maintenant j’ai l’impression d’être complètement à ma place et d’être tellement heureuse dans ce que je fais que je n’ai pas envie de faire autre chose ».

55d0a9598215d0b61d296acb0aa32dd2-1514552584Passionnée d’art, la jeune femme est continuellement en recherche d’inspiration. Dans les livres, les musées, le cinéma: « Je suis moi-même dans une énergie de création, de dessin, de photo, je vais voir des expos… Parfois, quand je regarde un film chez moi, je fais un arrêt sur image, parce qu’il y a un mouvement que je découvre, je suis constamment en recherche ». Cet amour de l’art, la jeune femme l’affiche sur son corps, les magnifiques tatouages qu’elle porte sont autant de références aux artistes qu’elle admire.

Mais pourquoi faut-il poser nu? Une question à laquelle les dessinateurs répondent facilement: « C’est très important, c’est ce qui permet de progresser, c’est la meilleure façon de comprendre l’anatomie du corps humain, les articulations, les muscles, les proportions… explique un étudiant. Ces jeunes sont d’ailleurs reconnaissants et admiratifs face au travail de Barbara: « c’est difficile, il faut tenir longtemps, à l’examen d’entrée, elle a fait une pose de trente minutes – explique une jeune fille. On sent qu’elle a confiance, qu’elle s’assume pleinement, elle est là pour s’exprimer. J’admire cette liberté du corps. Et c’est beau » – ajoute une autre étudiante.

Mais n’y a-t-il jamais de malaise, de gêne face à ces jeunes gens et jeunes filles? « Lors des premiers cours, quand on ne se connait pas, à travers leur attitude et leurs regards, les élèves me renvoient le fait que je suis nue, raconte Barbara, il faut prendre le temps d’apprendre à se connaitre mais ça passe très très vite, il n’y a pas de gêne, sinon je ne pourrais pas faire ce métier ». D’ailleurs, aussi surprenant que cela puisse paraître, Barbara se décrit comme une femme pudique: « Je suis mal à l’aise quand je dois me déshabiller chez le médecin, je n’aime pas me mettre en maillot à la plage. Ici, c’est parce que c’est mon, métier, il y a une motivation, un but, une raison ».

Mais ce métier de modèle vivant est éprouvant pour le corps, il exige une bonne hygiène de vie. Barbara surveille son alimentation, fait du yoga, consulte régulièrement un ostéopathe. Ce corps est son outil de travail, elle doit en prendre un très grand soin.

Un point de vue typiquement féminin

Un point de vue typiquement féminin

Bonjour tout le monde,

J’espère que tout va bien pour vous. De mon côté, tout va à merveille. En effet, de nombreux projets dans le domaine de la nudité artistique se pointent à l’aube de cette nouvelle année. Une année qui sera, je le souhaite de tout mon coeur, riche en activités de toutes sortes lesquelles me permettront de me surpasser.

Vous le savez probablement déjà que je parcours à l’occasion le web à la recherche de découverte d’oeuvres où la nudité artistique est à l’honneur. C’est ainsi que j’ai trouvé cette vidéo tout à fait exceptionnelle où l’image de la nudité de la femme est vue du point-de-vue de … la femme. Je pourrais élaborer longuement sur ladite vidéo, mais j’ai préféré tout simplement vous la présenter afin de laisser la parole aux principales intéressées.

Je vous souhaite bonne et agréable écoute.

Portez-vous bien !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un modèle féminin remarquable: Stefanie

stefanie_9_by_ubufoto-dahskvz
Modèle féminin: Stefanie Photographe: R. de la Suisse alémanique Source: http://ubufoto.deviantart.com/

Un modèle féminin remarquable: Stefanie

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que tout se passe bien dans votre vie. Pour ma part, jecropped-cropped-mariette-raina-1.png suis comblé par la vie. En effet, j’ai la chance de vivre au sein de mes nombreuses passions qui rendent ma vie tellement magnifique. Des passions telles que d’écouter de la belle musique, de pouvoir rédiger des articles sur mon blogue artistique avec la collaboration de photographes professionnels ayant une expertise dans le monde du nu fort remarquable, sans oublier ma minette qui se porte à merveille et la douceur de vivre ainsi qu’avoir renoué en toute amitié avec une femme extraordinaire laquelle aura toujours une place unique en mon cœur et, ce qui est le plus important, d’être en parfaite santé. Que puis-je demander de plus dans la vie? Merci mon Dieu! Merci la vie!

new-image28Ceci écrit, l’idée de rédiger un article portant sur un modèle nu féminin a jailli au fil de mes réflexions sur de potentiels articles au sein de mon blogue artistique portant sur ma passion sur le nu artistique, la poésie et la photographie. Il va de soi qu’une réflexion approfondie ait lieu de temps à autres afin de donner à mon blogue tout le sérieux qu’il mérite. Oui, j’adore écrire mais dans une optique où le bon goût et le respect soient toujours de mise, en tout temps et en tout lieu. Noblesse, recherche de l’excellence et diversité sont incontestablement les fils conducteurs de ce blogue, et ce depuis le tout début de sa parution en janvier 2013.

C’est un fait indéniable que l’apport de certains photographes au sein de mon 12669301_10154724094614657_436185335_oblogue artistique m’est d’une grande aide dans la rédaction de quelques-uns de mes articles. Une aide qui m’est précieuse puisque d’une part, cela me donne l’occasion de connaitre davantage l’autre côté de la lentille, surtout que votre humble serviteur s’est trouvé plus souvent qu’autrement devant celle-ci et que d’autre part, de pouvoir apprécier l’œil avec lequel le photographe découvre, ressente et présente ledit modèle. Il s’agit, et veuillez pardonner cette comparaison un peu cocasse, d’un véritable travail de moine. Encore-là, je doute qu’un moine ait eu l’opportunité de travailler sur une telle œuvre au sein de son monastère. Mais, sait-on jamais?! Bref, être modèle vivant est une chose et être le photographe qui tente d’en extirper une beauté insoupçonnée en est une autre.

stefanie_15_by_ubufoto-dalmzsgParmi les modèles vivants féminins qui m’ont le plus impressionné, il y en a une qui ressorte du lot. Et pour cause! En effet, elle possède une aisance peu commune à dévoiler la nudité de son corps afin de permettre au photographe d’y trouver à la fois une certaine cohésion entre d’un côté, une sensualité que je qualifierais d’assez provocante sans pour cela verser dans la vulgarité et, d’un autre côté, une beauté féminine tout à fait étonnante. Une beauté simple, sans artifice, ni de fausse pudeur. Oui, Stefanie est sans contredit un modèle vivant vraiment hors de l’ordinaire. Qui plus est! Force est de constater qu’elle sait mettre en valeur la beauté de son physique permettant ainsi au photographe de réaliser un travail de grande qualité, comme en témoigne la photo ci-dessus.

Or, qui dit beauté féminine, dit aussi beauté dans sa plus simple expression. C’est un fait que Stefanie possède un corps qui sait mettre en valeur le milieu environnant où a lieu la séance de nudité artistique à laquelle elle participe. À vrai dire, elle a tout pour être un modèle vivant. Je prend à titre d’exemple la modele-stefanie-by-ubufotophoto ci-contre où son corps s’harmonise à merveille avec la douceur qui s’en dégage. Comme la photo précédente, elle sait se mettre en valeur et ce tant dans les photos réalisées en couleurs que celles faites en noir et blanc. Il faut tout de même reconnaître que le photographe a su exploiter, prendre ce verbe comme un travail d’introspection et non pas dans un sens péjoratif quelconque à l’égard de la femme, les diverses composantes physiques du modèle. Ce qui est tout aussi le cas dans les deux photos présentées. À cela s’ajoute les différentes teintes d’ombrage qui se trouvent sur chaque photo.

stefanie_16_by_ubufoto-dalqimdOui, elle possède un corps de rêve et nul ne peut le nier. Tout sur elle est parfait. Attention! Nul n’est mon intention de verser dans le voyeurisme. Bien au contraire! Toutefois, il m’est permis d’expliquer en quoi son corps est si spécial pour un photographe, ou tout autre artiste, voulant travailler avec elle. Personnellement, elle sait mettre en valeur son corps. Par exemple, sa chevelure abondante est sans contredit un élément indéniable dans sa capacité de charmer sans omettre la douceur, que je qualifierais volontiers d’angélique, de son visage et la perfection de son physique sont des pièces maitresses qui donnent une potentialité extraordinaire à toutes les séances de nudité artistique futures. Je ne peux que lui lever mon chapeau, sans oublier le photographe R. de la Suisse alémanique lequel m’a gentiment donné sa permission d’utiliser ces photos mettant en valeur la magnifique Stefanie, et je leur souhaite à tous les deux de poursuivre leur travail. Un travail digne d’un grand respect de la part des passionnés par l’art du nu.

Merci de m’avoir lu ! Passez un bon weekend.

Je vous aime.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La nudité de la femme dans la nature

uta_4_by_ubufoto-dakzw36

Modèle? Uta Permission spéciale de R. de la Suisse

La nudité de la femme dans la nature

Bonjour tout le monde,

J’ai décidé de rédiger un article sur un sujet quelque peu passé sous silence au sein de mon blogue artistique. Et pourtant, si il y a un sujet qui aurait dû ne point passer inaperçu c’est bien la place de la nudité de la femme dans la nature, plus précisément la représentation photographique. C’est un fait, la nudité et la beauté féminine semblent aller de pairs dans le domaine de la nudité artistique. D’ailleurs, bon nombre des réalisations les plus remarquables concernent un tel sujet surtout, élément intéressant à noter, dans l’art sacré. L’on a qu’à penser aux nombreuses représentations d’Eve dans le jardin d’Éden pour s’en convaincre.

Mais, pourquoi le corps nu féminin épouse si bien la candeur de la nature? J’ose dans le présent article vous présenter ma propre théorie sur une telle problématique et ce, sous trois volets interchangeables. Le volet dit « de la mère-nature », celui de « la vierge à protéger » et, celui de « l’épouse à fertiliser ». Désolé pour les termes choisis mais, avant de me lancer la première pierre, lisez bien ce qui suit et vous comprendrez, enfin je le souhaite de tout mon cœur, tout le respect manifesté envers celles avec qui nous, les hommes, partageons la destiné de l’humanité. Trois volets, trois façons d’expliquer une seule réalité qui est simplement que la beauté de la nature n’a d’égale que celle de la femme.

Le volet dit de «la mère-nature» occupe une place particulière au sein de l’imaginaire populaire. En effet, cette dernière a été alimentée par plusieurs mouvements écologistes. Et pour cause puisque nous en sommes tributaires depuis la nuit des temps. C’est un fait indéniable que les êtres humains ont tiré de la nature leurs subsistances que ce soit pour se loger, se protéger et se nourrir. C’est pourtant les rôles innés au corps de la femme; loger l’humanité en son sein dès le tout début de la conception, protéger son rejeton en le tenant avec douceur dans ses bras et, enfin, nourrir l’enfant naissant grâce à son lait quitte à le sevrer pour lui permettre graduellement de devenir un être à part entière.

L’image de la « vierge à protéger » est relativement ardue à expliquer.  Comme le corps nu de la femme peut être perçu comme un vase où l’homme y trouvera sa raison d’être, la nature doit être préservée de toute souillure pouvant compromettre son existence future. C’est ainsi que la nudité de la femme représente à la perfection toute la fragilité de la nature. Une fragilité sans cesse menacée par des gens sans scrupule voulant exploiter au maximum ses richesses loin d’être inépuisables. En résumé, je pourrais conclure par cette simple pensée: «Protège la femme que tu aimes si tu veux avoir bonheur et joie en ton cœur car elle te sera toujours reconnaissante.»

Enfin, le terme de «l’épouse à fertiliser» se réfère à l’acte d’aimer pleinement la nature. L’aimer pour ce qu’elle est, c’est-à-dire précieuse, irremplaçable et d’une valeur inestimable. Oui, la femme est précieuse car sans elle l’homme n’aurait point connu la grandeur de la civilisation. Je me réfère ici au récit légendaire de Gilgamesh où l’homme a été dans l’obligation de se civiliser afin de pouvoir courtiser la femme convoitée. La nudité de la femme démontre aussi son caractère irremplaçable car rien en ce monde, est-ce voulu par le Créateur? c’est fort possible, ne pourra égaler l’aide qu’elle a apporté à l’homme. Sa nudité est pure comme l’est la nature et c’est à l’homme d’entretenir cette pureté pour son bien-être actuel et futur. Elle est également d’une valeur inestimable car, malgré toute la richesse que les hommes peuvent acquérir durant leurs vies bien éphémères, seul l’amour véritable d’une femme peut donner sens à leurs existences.

Il s’agit ici de mes interprétations tout à fait personnelles de la place de la nudité de la femme au sein de la nature. Une place qui reflète à la perfection le respect que l’on se doit de manifester à la fois à la femme et à la nature. Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Source artistique: http://ubufoto.deviantart.com/

Hommage à la beauté féminine

Hommage à la beauté féminine

Bonjour tout le monde,

New Image9Aujourd’hui, j’ai décidé de réaliser un petit article tout à fait spécial concernant à la fois la nudité artistique et la beauté féminine. Oui, je sais bien que l’on a tendance à présenter le corps de la femme nue de manière plus ou moins respectable au sein de plusieurs sites web. Et, croyez-moi sur parole, c’est une situation que je déplore autant que vous tous et vous toutes. Chaque femme a le droit absolu au respect de son corps et à son intégrité physique. Un droit inaliénable lié à sa nature humaine et à la parcelle de divinité qui réside en elle. Nature humaine et parcelle de divinité qui lui confèrent une pleine et entière égalité ainsi qu’une sacralité totale face à l’homme.

Reconnaissons-le! Rares sont les sites web qui présentent le corps nu de la femme avec tout le respect qui se doit. En réalité,WIN_20160621_21_43_07_Pro_thumb.jpg elle est plus souvent qu’autrement reliée au plan d’une vulgaire marchandise. Ce à quoi j’exprimerai mon désaccord au plus profond de mon âme et ce en tout temps. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle aucune publication potentiellement dégradante pour la femme ne sera tolérée au sein de mon blogue artistique concernant ma passion pour la nudité artistique, la poésie et la photographie.

New Image2Qui plus est! Chacune de mes publications où il est question de la nudité féminine est travaillée avec un souci constant de ne jamais rabaisser la gente féminine. Voilà pourquoi, il m’arrive parfois de naviguer sur le web à la recherche de découvertes susceptibles d’une part, d’agrémenter l’ensemble de mon blogue et, d’autre part, de vous présenter les plus belles réalisations sur la nudité artistique, notamment lorsque la beauté de la femme est mise à l’honneur. En effet, le but fondamental de chaque article où la beauté de la femme y est traitée est, et sera toujours, de lui rendre un hommage lequel est, vous en conviendrez, tout à fait méritée.

Parmi les sites web où je réussis à y trouver des perles rares, celui de Nu-Art occupe sans contredit le haut du podium. Chaque female_figure_study_by_marrazkilari-d91c9k7.jpgmodèle féminin nu y est présenté sous des angles qui épousent à la perfection les corps sans pour autant lui octroyer une image dégradante. Ce qui ne signifie pas qu’en quelques rares occasions, certains stéréotypes ne se glissent pas dans le lot. Ce qui n’empêche en aucune façon d’apprécier à sa juste valeur tout le travail des photographes qui participent avec un sens professionnel remarquable à  l’ensemble des réalisations présentées sur Nu-Art. Bien au contraire !

Oui, j’adore pouvoir admirer la nudité féminine surtout lorsqu’elle est présentée avec bon goût. Oui, j’adore partager avec vous mes découvertes afin de rendre mon blogue davantage intéressant. Mais, par-dessus tout, je suis heureux de pouvoir exprimer toute ma gratitude envers vous car votre plaisir c’est aussi le mien.

Merci de m’avoir lu.

Sincèrement !!!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La nudité sensuelle chez la femme

La nudité sensuelle chez la femme

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous ? Que se passe-t-il d’intéressant dans vos vies New Image10respectives ? Quels sont vos projets pour cet automne et, pourquoi pas?, pour la prochaine saison hivernale ? Que de questions ! Oui, je le sais que trop bien, chacun a le droit de faire sa vie comme il l’entend à la condition sine qua none de ne pas nuire ni à son prochain, ni à l’ensemble de la collectivité. C’est la moindre des choses.

Pour ma part, je vais vraiment très bien. À vrai dire, cela fait longtemps que je ne me suis pas senti aussi en paix avec moi-même. Une paix, une sérénité et un calme qu’aucune somme monétaire ne pourra jamais acheter. J’aime la vie et elle me le rend bien. Bien entendu, parmi les éléments qui me permettent d’apprécier la vie, la nudité artistique occupe une place non-négligeable, notamment la nudité où la grâce corporelle féminine est mise à l’honneur.

double-take-act-ii-2013-by-alexa-meadeOr, il y a un petit malaise présent au sein de notre société qui réside dans la fausse image véhiculée par certains mouvements féministes selon laquelle on utilise le corps de la femme comme de la vulgaire marchandise. Je ne remet en aucun cas que malheureusement une telle situation existe en certaines occasions, surtout en ce qui concerne les relations entre certains photographes et leurs modèles féminins. Là encore, il s’agit bel et bien d’exceptions à la règle.

Toutefois, j’ai eu la chance inouïe de travailler avec des modèles nus féminins en quelques occasions. J’ai profité de nos rencontres pour leurNew-Image44.jpg demander si elles avaient vécu des situations embarrassantes lors d’une des séances. En général, elle me répondirent que cela s’était toujours bien passé à l’exception d’une seule qui m’avait affirmé que dans bon nombre de situations, elle avait l’impression d’être perçue davantage comme un objet sexuel qu’un modèle nu à proprement parler. Je trouve cela bien dommage car cela a mis un terme à sa carrière dans ce domaine. Mais, bon ! On ne ne peut pas revenir en arrière.

En ce qui me concerne, j’adore la nudité où la grâce du corps nu de la femme est valorisée, mise à l’honneur, et même, quoique dans une certaine mesure, glorifiée. Rien ne vaut la beauté de la nudité féminine lorsqu’elle est présentée de manière respectueuse. D’ailleurs, le nombre de modèles féminins dans les ateliers d’arts dépasse de beaucoup, c’est un fait quelque peu triste si on y pense bien, celui des modèles masculins.

New Image15Je profite de l’occasion qui m’est offerte pour vous présenter une vidéo magnifique, tant au plan de la trame musicale que celui des choix des modèles féminins qui y sont présentés, au sein du présent article. Une vidéo qui démontre que la nudité féminine possède un charme indéniable lorsqu’elle est présentée avec classe et bon goût.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La nudité féminine au pluriel

La nudité féminine au pluriel,

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je désire vous parler d’un type de nudité quelque peu particulier et qui est souvent, à tord ou à raison,

Beauté féminine au pluriel

Beauté féminine au pluriel

attribué au domaine de l’érotisme. En ce qui me concerne, l’érotisme est peut-être un axe très difficile à cerner puisqu’il empiète, en certaines occasions, sur la pornographie. Qui plus est! Ce qui relève de l’art pour certains d’entre nous peut être perçu comme de la vulgarité pour d’autres. C’est un fait! L’art est tout ce qu’il y a de plus subjectif en ce monde. Toutefois, je peux affirmer sans aucune honte qu’à la suite de ma propre expérience en tant que modèle nu, et ayant posé pour une série érotique auprès d’une équipe d’artistes chevronnés, que l’érotisme se situe aux antipodes de la pornographie. Bref, il est quasi impossible de parler de nudité artistique sans aborder le sujet de la nudité féminine et, de surcroît, de la nudité féminine que je qualifierais de … « au pluriel ».1

En effet, nous sommes surtout habitués à voir, à admirer, à scruter et à analyser des oeuvres d’arts où la nudité concerne, plus souvent qu’autrement, des modèles en mode « solo », qu’ils soient masculins ou bien féminins. Personnellement, j’ai eu la chance inouïe de poser nu en compagnie d’une femme à la beauté extraordinaire et au charme remarquable à l’occasion d’une séance privée de photographie. Ce fut d’ailleurs l’une de mes plus belles expériences vécues jusqu’à ce jour.2

RollandJr St-Gelais & No-NamE

RollandJr St-Gelais & No-NamE

Oui, nous étions nus. Oui, nous nous sommes découverts l’un à l’autre dans une optique purement artistique. Oui, nous étions à la fois fiers de notre nudité et conscients de notre vulnérabilité. Une nudité sans la crainte d’un jugement réciproque. Une vulnérabilité où la confiance mutuelle était la pierre angulaire de notre travail. Un travail réalisé avec une profonde passion, un respect mutuel et une recherche de l’excellence malgré nos moyens assez limités. Nous avons eu bien du plaisir en cette journée automnale où la fraîcheur ravivait les pores de la peau et faisait vibrer les battements de nos cœurs respectifs. Oui, nous nous connaissions à peine lorsque nous décidâmes d’expérimenter une telle aventure. Oui, plusieurs clichés furent réalisés durant ladite séance. Des clichés qui ont favorisé une complicité au fil du temps au sein d’un paradis terrestre sur un territoire près de la belle ville de Québec. Une ville qui m’a permis de m’épanouir de manière incroyable jusqu’à ce jour.

Cette expérience m’est d’une aide précieuse dans mon analyse sur la pertinence de la nudité féminine … « au pluriel ».

La nudité vécue à deux

La nudité vécue à deux

Une nudité qui doit être respectée au même titre que n’importe quel autre domaine puisque c’est dans l’intention des modèles que se situe toute l’importance du travail effectué devant l’objectif d’une lentille de caméra. Il va de soi que celui, ou celle, qui manipule l’appareil photo a aussi une importance cruciale durant la séance. Toutefois, rien ne peut se faire sans l’accord des modèles nus. Offrir son corps à celui qui regarde relève d’une confiance presque absolue puisque d’une certaine manière on offre un peu de notre âme. Ici, je peux vous dire qu’à chaque fois que je pose nu, que ce soit pour un groupe ou bien pour un(e) seul(e) artiste, c’est un peu de mon vécu que je dévoile.3

Poser nu n’est certes pas à la portée de tout le monde. Poser nu tout en étant accompagné par une tierce-personne est encore moins évident. Mais, poser nu avec une personne du sexe opposé relève presque de l’exploit car une réaction physiologique typiquement masculine est toujours possible et, par conséquent, la partenaire devra faire preuve de compréhension advenant le cas où cela arrive. Pour sa part, le partenaire devra s’abstenir de tout commentaire inapproprié et garder à l’esprit que la nudité artistique relève d’un contrôle absolu de soi en tout temps.

splendeur, beauté et douceur

splendeur, beauté et douceur

Qu’en est-il de la pose nue avec une personne du même sexe, en particulier du sexe féminin? Il est malheureusement vrai que l’occasion d’interviewer des modèles nus féminins ne s’est pas encore présentée à votre humble serviteur. Ce qui ne m’empêche en aucune façon de vous présenter mon opinion sous trois aspects que voici: la beauté unique de ce type de nudité, la splendeur de la féminité et la douceur de l’érotisme qui se dégage en maintes occasion.

Tout d’abord, il faut reconnaître que la beauté de ce type de nudité est souvent unique en son genre. Un genre qui suscite une interrogation chez les personnes auxquelles elle s’adresse: Est-ce utile de poser nue pour une femme? Cela dépend de ce qu’elle recherche. L’essentiel, c’est qu’elle le fasse sans pression aucune et avec une entière liberté d’accepter ou de refuser la pose suggérée. À la limite, elle peut même en proposer quelques-unes au photographe. Parfois, cela donne des résultats assez étonnants.4 Ce qui est d’autant plus le cas où deux modèles travaillent de concert en mettant de côté une concurrence plus ou moins tacite. Qui plus est! La beauté unique des deux modèles relèvera sans aucun doute le travail accompli, mais à la condition qu’elles forment une équipe le temps nécessaire de réaliser lesdits clichés.

Ensuite, la splendeur de la féminité risque d’être accrue de manière souvent exponentielle. En effet, chaque femme

Érotisme féminin

Érotisme féminin: une perfection incroyable

possède une beauté qui lui est propre. Une beauté qui la rend à la fois unique, précieuse et sans égale. Une unicité dans le temps et l’espace. Pensons notamment à une femme âgée dans le début de la vingtaine et une autre d’âge beaucoup plus mûr. Une beauté précieuse car elle possède une capacité de nous éblouir sans cesse en autant que le désir d’aller plus loin qu’au premier coup d’oeil. En résumé, cette beauté est sans égale car elle ne peut être, et ce en aucun moment, être comparée avec une autre. Souvenons-nous qu’il ne peut avoir qu’une seule Cléopâtre. Que dire maintenant de la présence de deux modèles nus féminins? Poser la question, c’est un peu y répondre. Enfin, nul ne niera que l’érotisme qui peut s’en dégager renferme une douceur digne des plus beaux tableaux de l’histoire des arts. C’est ainsi que de nombreux artistes, qu’ils soient artistes-peintres, sculpteurs ou encore photographes, ont révélé un érotisme au sein de leurs oeuvres, et ce, une fois leurs travaux terminés. Les voies du Seigneur sont, semble-t-il, impénétrables. Que pouvons-nous dire des voies artistiques si ce n’est qu’elles sont infinies? C’est à croire qu’Apollon, le dieu des arts et de la musique à l’époque de l’Antiquité, s’amuse à nous faire un clin d’oeil du sommet de l’Olympe.

Une spécificité

Une spécificité extraordinaire

En résumé,  la nudité féminine … « au pluriel » a bel et bien sa place dans le domaine artistique. Une place que nul ne peut lui ravier puisque chaque modèle, homme ou femme, a des caractéristiques, des forces et des faiblesses qui lui appartiennent. Des caractéristiques qui font de son corps une pièce unique en son genre. Des forces qui lui confèrent une certaine divinité. Ne dit-on pas que Dieu a fait L’Homme à son image et à sa ressemblance? Et, pour finir, des forces qui lui rappellent qu’il est un être éphémère, condamné à disparaître du monde des vivants. Poser nu, ce qui est encore davantage vrai, requiert une grandeur d’âme et une humilité chez le modèle vivant. Vivant pour l’éternité en donnant son corps à celui ou celle qui regarde et qui y cherche sa spécificité.

Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

  1. Il est à retenir que plusieurs articles sur le sujet seront publiés. Lesdits articles seront assez explicites tout en respectant une norme de qualité des plus élevées. C’est à surveiller.
  2. Une expérience fantastique parmi tant d’autres. 😉
  3. Un vécu tellement particulier qu’il m’arrive parfois de me regarder dans le miroir et me dire: « Mon beau Rolland, si tu écrivais un livre sur ta vie, bien des têtes tomberaient. Mais, à quoi bon le faire? «Laissons les morts enterrer leurs morts.» comme disait un certains Jésus de Nazareth.
  4. J’en ai fait l’expérience en plusieurs occasions.