Archives de tags | remercier

En cette semaine sainte

IMG_20190410_200812Bis

Dessin rappelant bizarrement le Christ sur la croix

En cette semaine sainte

Poème tristement inspiré par l’incendie de Notre-Dame de Paris

 

En cette semaine sainte,
Je voudrais tant effacer vos craintes,
Éloigner de vous vos peurs et vos frayeurs,
Qui accablent ce monde à chaque instant et à chaque heure.

 

Je vois souffrir cette église,
Qui devant l’inconcevable s’enlise,
Qui s’engouffre dans l’indifférence tel un feu,
Qui le ronge tant de l’intérieur et en même en tous lieux.

 

En cette terre de France,
Le berceau de cette église telle une enfance,
Brûle la plus belle des œuvres dédiées par les hommes de foi,
Où bien des gens y vinrent prier, supplier et me remercier de nombreuses fois.

 

Lieu de pèlerinage,
Pour gens de tous les âges,
Construits de mains d’artistes au grand talent,
Témoin de l’histoire qui se voulaient être toujours présents.

 

Cathédrale en l’honneur de ma mère,
Épouse virginale de mon bienveillant père,
Qui m’enseignèrent toutes les saintes prières,
Bien avant que je vous laisse avec amour le « Notre Père ».

 

Qu’avez-vous fait de mon message d’amour ?
Vous l’avez remplacé par de pompeux discours.
En cette semaine où vous commémorez ma mort sur la croix,
Je vous ai laissé de vous aimer les uns, les autres comme ultime loi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Pour Rosalie

Pour Rosalie
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Pour Rosalie

 

Je ne savais que faire,
J’ignorais comment agir pour te plaire,
J’aurais pu passer outre et continuer mon chemin,
Mais cela aurait été un peu enfantin voire pas très malin.

 

J’ai donc décidé de te dédier ce poème,
En espérant que tu l’adores que tu l’aimes,
Venant de la part d’un homme blessé par une chute,
Un homme au cœur si sensible et loin d’être une brute.

 

À chaque matin, tu venais me saluer.
Avec un sourire dont mon âme s’en était irradiée.
Quelques mots pour bien commencer ma journée,
Afin de mon parcours de combattant je poursuivrai.

 

Pendant mes moments de douleurs,
Tu as su calmer mes peurs,
Tu m’as tendu la main,
En espérant en demain.

 

Peu à peu au fil de nos discussions,
Nous nous sommes ouverts sans prétention,
Répondant à nos questions tel le feraient des confidents,
Et de mes blagues sans méchanceté tu riais à pleines dents.

 

J’aurais aimé être cette femme,
Qui aurait pu être ta flamme,
Qui aurait pu être ton âme-sœur,
Qui aurait pu atteindre ton cœur.

 

Mais la vie en a voulu autrement,
Toi dans le corps d’une femme jolie.
Moi dans celui d’un homme au corps meurtri,
Nous nous reverrons dans une autre vie assurément.

 

Tu seras peut-être mon amour,
Et moi, peut-être une simple amie,
Quoiqu’il en soit, tu seras toujours jolie,
Et, qui sait ? Je t’embrasserai dans mon lit.

 

Dans ce rêve d’un tendre baiser,
Je te dédie ce petit sonnet,
Écris par un homme sans main,
En sifflotant un doux refrain.

 

Pour toi, jolie Rosalie !
Pour te remercier de ta présence,
En guise de gratitude malgré mon absence,
Ces quelques strophes pour simplement te dire merci.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Madame la vie

new-image8

Madame la vie !

 

Madame ! Madame ! Madame !

Pardonnez-moi si je vous dérange, Ô belle dame !

Je vous ai vue déambuler doucement en cette journée d’été,

J’aimerais simplement vous dire un mot, vous me le permettez?

 

Quelques mots pour vous remercier,

Pour vous exprimer ma gratitude en ce jour ensoleillé,

Avant de vous quitter, malgré que ce ne sera guère ma volonté,

Être depuis mes premiers jours, maintenant et à jamais à vos côtés.

 

J’ai vécu bien des péripéties,

Parfois comblé, parfois laissé sur mon appétit,

Certains moments tristes tandis que d’autres gaies,

Ces derniers les revoir en pensées le moment venu où je partirai.

 

Que de beaux souvenirs vous m’avez fait vivre !

Une mère aimante et un père attentionné, parents formidables !

Famille joyeuse et sans cesse unie contre les maléfices du diable !

Richesse inestimable en ce monde où tant de gens cherchent à survivre !

 

Ô, Que vous êtes belle avec vos mille couleurs,

Exprimant avec multitude façons tant de joie et tant de douleurs,

Mais, grâce à votre patience , vous nous enseignez grandes leçons,

Qui avec le temps et quelques réflexions, grandis nous en sortirons.

 

Attendez-moi ! Je vous en supplie. Écoutez-moi !

J’aimerais tellement de tout mon cœur vous dire ceci;

Avec une profonde gratitude et un grand respect, je vous remercie,

Que grâce à vous, j’ai appris que de ma vie j’en serai maintenant le roi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Enregistrer

Enregistrer