Archives de tags | classique

Un tableau magnifique

 

 

 

47685890_1802740739836532_9015885662888394752_n

Un vrai petit chef d’oeuvre réalisé par Noble Roro

Un tableau magnifique

Bonjour tout le monde,

Je tenais absolument à vous présenter un véritable petit chef d’oeuvre réalisé par mon ami et artiste de la France noble Roro. Admirez ce tableau où la beauté, la délicatesse, la féminité et la simplicité y sont présentées de manière tout à fait exceptionnelle. C’est pour votre humble serviteur un plaisir d’avoir découvert une telle pièce artistique et de pouvoir partager une telle découverte avec vous.

Certes, il m’arrive rarement de publier de telles réalisations sur mon blogue artistique mais je le ferai toujours grande joie au cœur. Une telle oeuvre est sans contredit à classer parmi les réalisations de type classique. Un type à découvrir sans cesse.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pour faire différemment

Pour faire différemment

Bonjour tout le monde,

Vous ne le saviez peut-être pas, mais la musique occupe une place privilégiée dans ma vie. À vrai dire, elle est omniprésente dans presque toutes les sphères d’activités où je participe. Pour votre humble serviteur, elle est aussi essentielle que de respirer pour vivre, et parfois survivre, dans ce monde.

Qui plus est ! Les séances de nudité artistique qui20171122_210618 m’ont inspiré le plus sont sans contredit celles où la musique était à l’honneur. Et je fais référence ici à tous les styles de musique. Cela pouvait aller du classique à du rock et même du rock progressif . Et que puis-je ajouter de poser nu en duo avec une amie qui avait accepté d’être mon accompagnatrice à l’occasion d’une séance au LiveArt de Montréal ? Cette une expérience est l’un de mes plus beaux souvenirs de ma carrière de modèle vivant. Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Titanic version québécoise

20180225_120417

Le Titanic version québécoise (Mont-Tremblant 25 février 2018)

Titanic version québécoise

Bonjour tout le monde,

20180225_120331Je poursuis la rédaction de mes articles concernant ma prestation surprise qui a eu lieu à Mont-Tremblant en vous parlant d’une pose que j’affectionne et qui peut être intitulée  » Titanic version québécoise ». Vous comprendrez sans aucun doute qu’il s’agit ici d’une point d’humour à l’égard de ce grand classique, peut-être même le plus grand dans l’histoire du cinéma, qu’est l’oeuvre gigantesque de James Cameron du « Titanic ». Véritable chef-d’oeuvre réalisé en 1997 et dont les critiques de cinéma et le grand public eurent que des éloges à l’endroit du réalisateur. Éloges pleinement mérités selon moi.

J’aime beaucoup réaliser une telle pose lorsque la20180225_113704 durée de travail, c’est-à-dire le temps alloué pour le maintien de telle ou telle pose, dépasse les 20 minutes. Pourquoi donc me demanderez-vous ? Trois raisons majeures m’incitent à prendre cette pose tirée d’une séquence des plus romantiques du film de James Cameron. C’est ce que je vous explique dans ce qui suit.

20180225_110858En premier lieu, l’aisance avec laquelle je peux tenir ainsi devant un groupe d’artistes, et ce peu importe leur nombre est sans aucune comparaison avec les autres positions pratiquées lors des séances. D’ailleurs, ladite pose a été faite après celle où je devais me tenir debout pour environ le même temps demandé. Souvenez-vous que je n’ai qu’un demi pied pour accomplir pareille tâche. Qu’à cela ne tienne, mon désir de me surpasser était plus fort que moi. Bref, une position plus confortable était plus que bienvenue.

En deuxième lieu, une telle position permet à l’artiste20180225_113726 de percevoir presque les moindres parcelles de mon physique avec une aisance incroyable. Mais, attention ! Ceci ne signifie aucunement qu’il y ait une forme quelconque de voyeurisme, ni d’exhibitionnisme. Deux réalités qui n’ont pas de place dans le domaine de la nudité artistique. Ceci écrit, l’artiste peut dessiner avec une plus grande aisance ce qu’il a envie de transposer sur papier pour son plaisir et pour celui de la postérité. Que voit-il ? Comment le voit-il ? Que peut-il bien découvrir et, surtout, que désire-t-il laisser sur son support ? Le rôle du modèle, et c’est là mon opinion, consiste justement à lui facilité la tâche.

En dernier lieu, une telle position me permet de me projeter dans le temps et dans l’espace. Autrement dit, mon âme quitte momentanément mon corps pour se retrouver en d’autres lieux et en d’autres moments de ma vie. C’est, si me permettez l’expression, exactement comme si je rêvais sans dormir et sans perdre la conscience d’être modèle pour un groupe. Être là sans y être tout à fait. La meilleur image qui me vient à l’esprit est celle de l’ermite qui du fond de sa grotte ressent le monde qui l’entoure sans quitter les lieux. Il est là sans être là, absent tout en étant pleinement présent.

En résumé, voilà bien une pose qui nous fait penser certes à une séquence cinématographique extraordinaire. Et pourtant, nonobstant ma petite point humoristique dans le titre du présent article, elle renferme toute une gamme de mysticisme. Un mysticisme vécu au plus profond de soi. Être en soi pour devenir plus prêt de l’autre.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pour ne pas vivre seul

Pour ne pas vivre seul

(Magnifique chanson de Dalida)

(Merci à Sylvie V. pour ce partage)

 

Pour ne pas vivre seul
On vit avec un chien
On vit avec des roses
Ou avec une croix

 

Pour ne pas vivre seul
On s’fait du cinéma
On aime un souvenir
Une ombre, n’importe quoi

 

Pour ne pas vivre seul
On vit pour le printemps
Et quand le printemps meurt
Pour le prochain printemps
Pour ne pas vivre seul

 

Pour ne pas vivre seules
Des filles aiment des filles
Et l’on voit des garçons
Epouser des garçons

 

Pour ne pas vivre seuls
D’autres font des enfants
Des enfants
Qui sont seuls
Comme tous les enfants

 

Pour ne pas vivre seul
On fait des cathédrales
Où tous ceux qui sont seuls
S’accrochent à une étoile

 

Pour ne pas vivre seule
Je t’aime et je t’attends
pour avoir l’illusion
De ne pas vivre seule

 

Pour ne pas vivre seul
On se fait des amis
Et on les réunit
Quand vient les soirs d’ennui

 

On vit pour son argent
Ses rêves, ses palaces
Mais on n’a jamais fait
Un cercueil à deux places

Pour ne pas vivre seule
Moi je vis avec toi
Je suis seule avec toi
Tu es seul avec moi

 

Pour ne pas vivre seul
On vit comme ceux qui veulent
Se donner l’illusion
De ne pas vivre seul

 

La beauté de la nudité féminine en plein vol

 

sexy-hotesse

Pour faire un peu différent Source : https://voyageonirique.com/2018/01/26/sexy-hotesse/

 

La beauté de la nudité féminine en plein vol

 

Des hélices
Astrojet, Whisperjet, Clipperjet, Turbo
A propos chu pas rendu chez Sophie
Qui a pris l’avion St-Esprit de Duplessis
Sans m’avertir

 

Alors chu r’parti
Sur Québec Air
Transworld, Nord-East, Eastern, Western
Puis Pan-American
Mais ché pu où chu rendu

 

J’ai été
Au sud du sud au soleil bleu blanc rouge
Les palmiers et les cocotiers glacés
Dans les pôles aux esquimaux bronzés
Qui tricotent des ceintures fléchés farcies
Et toujours ma Sophie qui venait de partir

 

Partie sur Québec Air
Transworld, Nord-East, Eastern, Western
Puis Pan American
Mais ché pu où chu rendu

 

Y avait même, y avait même une compagnie
Qui engageait des pigeons
Qui volaient en dedans et qui faisaient le ballant
Pour la tenir dans le vent
C’était absolument, absolument
Absolument très salissant

 

Alors chu r’partie
Sur Québec Air
Transworld, Nord-East, Eastern, Western
Puis Pan American
Mais ché pu où chu rendu

 

Ma Sophie, ma Sophie à moi
A pris une compagnie
Qui volait sur des tapis de Turquie
C’est plus parti
Et moi, et moi, à propos, et moi
Chu rendu à dos de chameau

 

Je préfère
Mon Québec Air
Transworld, Nord-East, Eastern, Western
Puis Pan American
Mais ché pu où chu rendu

 

Et j’ai fait une chute
Une kriss de chute en parachute
Et j’ai retrouvé ma Sophie
Elle était dans mon lit
Avec mon meilleur ami
Et surtout mon pot de biscuits

 

Que j’avais ramassé
Sur Québec Air
Transworld, Nord-East, Eastern, Western
Puis Pan-American
Mais ché pu où chu rendu

 

De

 

Robert Charlebois

Quel chanteur extraordinaire

Quel chanteur extraordinaire !

Charles Aznavour : « Marie, quand tu t’en vas. »

 

Marie, quand tu t’en vas,
Tous mes soleils se cachent,
Et mon ciel s’obscurcit,
Les ombres font des tâches,
Sur les murs de mes nuits.

Marie, quand tu t’en vas,
Les cours d’eaux se tarissent,
L’oiseau quitte son nid,
Les bourgeons dépérissent,
Avant d’avoir fleuri,
Marie, Marie quand tu t’en vas.

 

Marie, quand tu t’en vas,
Tout vieillit en mon être,
Et je meurs mille vies,
Derrière ma fenêtre,
A te voir avec lui.

 

Marie, quand tu t’en vas,
Dans la longue voiture,
Blanche décapotée,
Pour vivre l’aventure,
En me laissant crever,
Marie, Marie quand tu t’en vas.

 

Marie, quand tu reviens,
Avec ton maquillage,
Qui coule par endroit,
Des plis à ton corsage,
Jambes nues, sans tes bas.

 

Marie quand tu reviens,
Insouciante et sans honte,
Je fais celui qui croit,
Tout ce que tu racontes,
J’ai trop peur qu’une fois,
Marie, Marie,
Tu ne reviennes pas,
Marie quand tu t’en vas

Un grand classique!

 

Chanson d’automne

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l’heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

De

Paul Verlaine

(1844-1896)

Un classique de la chanson québécoise

Si fragile
Si fragile

Un classique de la chanson québécoise

Si fragile

 

de

 

Luc De Larochellière

 

On ne choisit pas toujours la route
Ni même le moment du départ
On n’efface pas toujours le doute
La vieille peur d’être en retard
Et la vie est si fragile

On ne choisit jamais de vieillir
On voudrai rêver un peu plus
La vie n’est pas faite pour mourir
On meurt souvent bien entendu
Car la vie est si fragile

Est si fragile
Est si fragile
Est si fragile

On n’atteint pas toujours le but
Qu’on s’était fixé autrefois
On ne reçoit pas souvent son du
La justice choisit ou elle va
Et la vie est si fragile

On est seulement ce que l’on peut
On est rarement ce que l’on croit
Et sitôt on se pense un dieu
Sitôt on reçoit une croix
Car la vie est si fragile

Est si fragile
Est si fragile
Est si fragile

Car le temps est la
Toujours la
Seule justice ici bas
On est si fragile

On marche sur l’or ou sur l’argile
Dépend de ce qu’on a reçu
On reste tout aussi fragile
Pourquoi donc se marcher dessus?

Car la vie
Car la vie

Est si fragile
Est si fragile
Est si fragile