Bienvenue sur mon blogue

Photo réalisée par Phylactère à l’occasion d’une séance photo.

Bienvenue sur mon blogue

Information générale

Bonjour et bienvenus au sein de mon blogue artistique consacré à ma passion en tant que modèle vivant (nu intégral) pour les écoles d’art et les ateliers en arts ainsi que la poésie et la photographie. Bien entendu, et suite à la demande de plusieurs de mes abonnés, j’y inclus des articles de réflexion personnelle sur diverses facettes de l’existence. Des facettes parfois drôles, parfois tristes et parfois qui nous interpellent à des degrés différents.

Cela fait exactement sept ans, soit depuis le mois decropped-DANS2254.jpg janvier 2007 que j’ai entrepris la rédaction de mon blogue de manière assidue tout en y recherchant l’excellence et le bon goût dans chacune de mes publications. Que de nombre d’heures, d’ébauches, de brouillons et d’essais avant de prendre la décision ferme de publier un article. Pourquoi donc me diriez-vous ? Tout simplement par un respect mutuel entre les parties. J’entends par ce terme le respect entre d’une part, les lecteurs qui parcourent, peut-être pour la première fois, ledit blogue et, d’autre part, moi-même qui en est l’auteur.

Certes, un tel respect concerne les artistes qui ont accepté de collaborer d’une manière ou d’une autre à la construction de  » modelevivantaquebec.com « . La liste serait trop longue à inclure dans cet article de présentation. Soyez rassurés, vous aurez la chance de découvrir l’ensemble des oeuvres qu’ils ont généreusement accepté qu’elles y soient présentées tout au long de cet ouvrage magistral.

cropped-DANS2379-Modifier.jpgEn guise de présentation de l’auteur de ce blogue, cela peut se résumer à ceci : Un véritable passionné par la vie. Et la vie sous toutes ses formes. La beauté de la vie va souvent au-delà de tout ce que nos sens peuvent bien nous faire ressentir et découvrir. Par ailleurs, vous remarquerez qu,il n’est jamais question de susciter une quelconque forme de sympathie de la part du public dans l’ensemble de mes écrits. Certes, quelques-uns d’entre eux relèvent d’expériences qui ont marqué au fer rouge mon expérience de vie. Mais au lieu d’utiliser ces réalités de la vie, que nul sur terre ne peut s’y soustraire, j’ai préféré en tirer des leçons afin de toujours avancer.

« Aller droit devant! » Voilà bien le leitmotiv qui anime chacune de mes publications dans lesquelles la beauté de la nudité et celle de la poésie se côtoient allègrement. Je vous invite donc à aller toujours droit devant en parcourant ce blogue. Un blogue qui contient plus de 3000 articles qui n’attendent qu’à vous émerveiller.

Bonne lecture !

Bonne découverte !

Bon plaisir !

Votre humble serviteur

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Adresse email : lequebecois1962@live.ca

Disponibilité de travail en tant que modèle vivant :

Chaque jour de la semaine du lundi au vendredi 8h00-17h00 ou bien selon les besoins requis.

P.S. Le respect est toujours de mise et le taux horaire est en fonction des ateliers ou des cours. Au plaisir de travailler avec vous.

Nuit des noces

Nuit des noces Poème de RollandJr St-Gelais Photo de G.B., d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Awaiting-the-first-time-938792722

Nuit des noces

 

C’était au milieu de l’été.

Quelle belle saison pour se marier !

À la campagne, y passer notre lune de miel.

Nous avions décidé pour admirer le bleu azur du ciel.

 

Étant jeunes, nous rêvions d’enfants heureux et d’un bel avenir.

Époux loyaux, dans leur maison où nous éprouverons du plaisir.

À nos rejetons, tout notre amour, nous leur prodiguerons.

Notre affection, sans cesse, nous leur témoignerons.

 

Je me rappelle, au petit matin, nous étions devant l’autel.

Devant le curé et quelques invités dans cette humble chapelle.

Nous avions prononcé les vœux sacrés du mariage avec solennité.

De jurer, jusqu’à ce que la mort nous sépare, mutuellement fidélité.

 

Aussitôt ton voile d’un blanc immaculé levé,

Sur tes lèvres rouges, un tendre baiser, j’ai déposé.

Sous les applaudissements généreux des convives présents,

Nous nous sommes enlacés si affectueusement.

 

Que peut-on trouver en ce temps de plus merveilleux ?

Que voir s’embrasser, des chéris brillant de tout leur feu !

Quel romantisme en ce pays parsemé de forêts verdoyantes !

Attendant d’accueillir des familles ayant en la vie une foi vivante.

 

Ô, quelle nuit des noces ! Ô, quel amour passionnel !

Derrière les rideaux où ils empruntent la voie fusionnelle.

Des mots secrets sont prononcés avec la douceur du cœur.

Compris seulement par les anges rassemblés dans le céleste chœur.

 

Nous pouvions sentir notre sang couler dans nos veines,

Au rythme de mes va-et-vient que je te donnais sans peine.

Refoulant l’arrivée de ma chaude semence en ton sein.

Avec l’aide de quelques prières faites aux saints.

 

N’en pouvant plus de ma retenue,

Les jets ont émergé de ma verge nue.

Obéissant à la loi immuable de mère Nature,

En t’offrant ce qu’il y avait en moi de plus pur.

 

C’est notre première nuit.

Celle où nous avons juré fidélité pour la vie.

Mais, le véritable amour se manifeste main dans la main,

Alors que les époux regardent vers de meilleurs lendemains.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Dans la boule de cristal

Dans la boule de cristal Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo de la collection de Appetitive-Soul Source : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/Download-939504260

Dans la boule de cristal

 

Ô, notre vénérable sœur. 

Nous sommes d’un seul cœur. 

En ce dernier mois de cette triste année,

Où notre ami a perdu un être cher, son père dévoué.

 

Nous avons décidé de venir vers vous avec une noble intention.

Que notre requête le protège des enfers et de la damnation.

Que son affection pour la vie le mène vers la route du Paradis.

Sa passion de l’œuvre de chair est de tous les péchés, bien petit.

 

Son amour pour la beauté des femmes,

Ravive en lui la chaleur bienfaitrice de la flamme.

Sa vivacité est une qualité rarissime en ce monde perdu.

En ces jours où l’on croit avoir tout vu tout entendu.

 

Pourtant, sa foi est depuis quelque temps ébranlée.

Depuis le départ de son père, il ne cesse de se questionner.

Le mois de Marie n’est-il pas le plus beau selon un nouveau chant ?

Bien des faits lui sont advenus et ils n’étaient pas si réjouissants. 

 

Vous savez bien qu’il est loin d’être révolté face à son destin.

Cela aurait pu être tellement pire, il le reconnaît très bien.

Mais, pourquoi ses plus grandes peines lui arrivent-il en mai ?

N’est-ce pas celui de la mère du divin Jésus-Christ tant aimé?

 

Nous vous exhortons avec confiance de le soustraire,

À toutes les malédictions de la part d’une quelconque sorcière.

Que ses sordides sortilèges lui soient retournés au centuple,

Et que sa foi en Dieu, par miracle, se décuple.

 

Nul ne connaît son avenir ! À chaque époque, l’on-dit.

Mais, vous seule possédez un tel art, sans cesse interdit.

De prédire le futur et même de détourner les forces obscures,

Des âmes qui, malgré leurs défauts, visent à devenir pures.

 

Accordez le juste assez pour qu’il soit au quotidien comblé !

Mais, pas trop, pour que face à la misère d’autrui, il soit dévoué.

Qu’il continue de regarder vers l’avant d’un cœur confiant.

C’est ainsi qu’il restera devant Dieu parmi ses nombreux enfants.

 

De 

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

C’est l’heure

C’est l’heure Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo de la collection de Appetitive-Soul Source : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/00-01339-865866516

C’est l’heure

 

Ô, mes amours !

Maintenant, c’est votre tour.

Pour vous, je me suis bien préparée.

Dans l’optique, que vous pouvez me savourer.

 

Derrière les sombres rideaux tirés, nous serons les trois.

Je sens depuis longtemps comme vous avez envie de moi.

J’ai deviné dans le feu ardant de vos yeux pétillants,

Ce que vous rêvez de vivre depuis un bon moment.

 

Je saisirai les draperies d’ébène avec fermeté,

De mes doigts fermés telle une voile sur une mer agitée.

À vos coups de langue, je répondrai par un gémissement langoureux.

À en réveiller les démons au sein des enfers les plus ténébreux.

 

Il va de soi que des verres de vin seront servis à volonté.

Afin d’agrémenter notre expérience jusqu’à l’aurore arrivée.

Quoi de plus agréable que de pouvoir partager dans la noirceur,

Un tel délice avec mes bien-aimées lesquelles sont en réalité des sœurs.

 

J’ai enfin tout érigé pour notre plus grand confort.

Quelques coussins recouverts d’une nappe en guise de fort.

De l’encens qui aromatisera cette pièce loin du monde perdu.

Par nos gestes du plaisir charnel, nous sillonnerons nos corps nus.

 

Semblable au secret impénétrable de la Sainte Trinité,

Notre mystère, aux profanes, à jamais restera caché.

Mais, à nos rares élus remplis de sensibilité et passion,

À l’image de la création, avec lenteur, nous nous dévoilerons.

 

J’ai si hâte de sentir vos mains effleurer ma peau de satin.

Et de vos yeux, tel un enfant voyant son cadeau sous le sapin.

S’illuminer devant ses jouets à l’occasion de la fête de Noël,

Et de constater, encore et toujours, comme vous êtes belles.

 

Assez discutés, nous sommes ici pour une autre raison.

Il est maintenant le temps de nous abandonner à nos pulsions.

C’est l’heure fatidique pour laquelle nous nous sommes rassemblées.

En cette nuit de lune de sang, à vos désirs inavouables, laissez-vous aller.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Tu es à jamais irremplaçable

 

« Tu es à jamais irremplaçable » Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Acuarela1962 Source : https://www.deviantart.com/acuarela1962/art/S-T-1350-921874815

Tu es à jamais irremplaçable

 

Oui! Chérie! Reste comme ça.

C’est un chef-d’œuvre que voilà.

Une merveille de la nature,

Une pose tellement pure.

 

Je n’ai guère eu le temps,

De prendre en un seul instant,

Mon appareil-photo pour perpétuer

De toi, ô, ma muse, cette posture si bien exécutée.

 

Je ne m’attendais guère à tant de liberté.

Quoiqu’il soit vrai que je suis réellement égayé.

Par tant de désinvolture en début cette séance.

Voilà donc, pour moi, cette véritable chance.

 

Après tout, cela combien de fois ?

Que tu poses entièrement nue pour moi.

Jamais, je n’ai fait envers toi un geste déplacé.

Tout a toujours été fait dans les règles de l’art en soirée.

 

J’ai sans cesse manifesté le respect à ton égard.

Et ce, peu importe, si nous travaillions en blanc et noir.

J’ai été attentionné envers toi, et ce, en toute heure.

Cela a été pour moi une question d’honneur.

 

Ton corps de déesse laisse deviner que tu es suédoise.

 La luminosité glisse jusqu’à cette zone couleur ardoise.

Elle l’évite avec la précision du pinceau d’un artiste-peintre.

Tout en épousant ta peau d’ivoire dans une mystérieuse étreinte.

 

Tes cheveux blonds comme les blés en été,

Sont les prémisses de ton extraordinaire beauté.

Que puis-je dire de ta persévérance chaque session ?

Je peux qu’apprécier ton talent par une telle manifestation.

 

Chère amie, reste comme çà et ne bouge surtout pas !

Quelques clichés originaux suffiront amplement pour moi.

Car, j’ai vu de tout durant les années de ma longue carrière.

Qui a débuté lorsque j’étais un journaliste à la dernière guerre.

 

J’ai été malgré moi témoin de tellement de crimes et d’horreurs,

Des mères tenant leurs bras ensanglantés leurs enfants en pleurs.

Des pères et des frères enrôlés de force pour tuer leurs semblables.

Tant de choses, de gestes et de faits d’une cruauté innommable.

 

Mais, la vie peut aussi, en toute simplicité, me rendre heureux.

Il existe encore en ce monde des gens qui ont un cœur généreux.

Et parmi ces derniers, il y a une dame d’une valeur inestimable.

Crois-moi, ma muse adorée, tu es à jamais irremplaçable.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La sorcière rouge

La sorcière rouge Poème de RollandJr St-Gelais Photo par Fox2006 Source : https://www.deviantart.com/fox2006/art/The-Red-Witch-938861759

La sorcière rouge

 

Bonsoir, mon chéri.

Assieds-toi, je t’en prie.

Sois à ton aise en cet instant.

Nous serons ensemble pour longtemps.

 

On m’appelle « La sorcière rouge »

J’entends et je vois tout ce qui bouge

Pour moi, il n’y a aucun secret que j’ignore

Ce talent mystérieux vaut bien son pesant d’or.

 

Je suis née dans la lointaine Transylvanie

Une région condamnée par son histoire infinie

Enchanteresse de mères en filles depuis des lunes

Ayant traversé des mers agitées et longé bien des dunes.

 

Je préserve avec jalousie ma véritable identité

Car, je connais les hommes et toute leur méchanceté

Sous leur peau de brebis fragile se cachent des loups féroces

Des animaux sans morale qui attendent de se servir de leur force.

 

Ils avilissent la nature, notre mère, depuis le jour béni de la Création.

Dieu et Lucifer ont d’un commun accord créé les sorcières pour sa protection

Elles sont devenues les gardiennes du feu de la connaissance de Satan

Cette flamme qui nous a été transmise depuis la nuit des temps.

 

Par une étrange volonté divine, nous avons été préservées de sa colère

Nos pouvoirs, convoités par les anges, servent à défendre cette pauvre terre.

Nécromancie, potions d’amour ou guérison sont qu’un modeste aperçu

De nos facultés, de nos capacités auxquelles tu n’en avais jusque-là jamais vu.

 

Cartomancie, boule de cristal et rêves prémonitoires sont les moins spectaculaires.

Sache que par nos incantations, dans l’anonymat, nous avons mis fin à des guerres.

Crois-moi, mon enfant, toi qui es venu à moi dans cette soirée du mois de novembre.

J’ai vite remarqué depuis le moment où tu es entré en mon antre que ta main tremble.

 

Sois rassuré ! Je suis déjà au fait que tu as en toi une âme remplie de pure bonté.

Je connais tes tracas mais tu as cette liberté de te confier afin que je puisse t’aider.

Allons dans la profondeur de ton être pour y extraire la source de tes malheurs

J’extrairai les germes de tes frayeurs pour les remplacer par celles du bonheur.

 

Je promets que plus aucune force maléfique ne pourra désormais plus te toucher

Il y a en toi tant de beauté que seule la présence de l’Être suprême peut y résider.

Laisse-toi aller ! Regarde-moi dans les yeux et remets-toi entièrement à moi.

Grâce à ma science kabbalistique, tu n’as rien à craindre sous mon toit.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada