Archive | janvier 2015

La nudité peut-elle devenir un art érotique?

 

Capture10

La nudité peut-elle devenir un art érotique?

Bonjour à vous,

Aujourd’hui, je désire faire d’une pierre deux coups. C’est-à-dire tout d’abord de répondre à cette interrogation qui doit certainement vous trotter parfois dans votre tête et qui est : «La nudité peut-elle devenir un art érotique?» Et, ensuite, y répondre de manière à vous décrire jusqu’à tel point je suis fier de mon blogue érotique lequel a reçu jusqu’à ce jour plus de 57,000 visiteurs non seulement de la gente masculine mais également féminine. Fierté qui me prouve avec une satisfaction personnelle indescriptible jusqu’à tel point l’appréciation de mon art est reconnu dans le monde de la blogosphère.

Capture11Oui, vous le savez d’ores et déjà que je suis modèle nu pour des artistes et des galeries d’art. Ceci est en réalité plus qu’un art, mais une véritable passion. Oui, le monde de la nudité est pour moi synonyme de liberté et d’authenticité. Liberté d’être ce que je suis, de ma masculinité, de mon humanité, de mon amour pour la vie et, pourquoi pas?, des femmes. Il n’y a aucune honte à cela.

Je suis avant tout un homme avec ses joies, ses craintes, ses doutes, ses certitudes, ses peurs, ses expériences amoureuses, ses réussites, ses échecs, ses rêves et tout le reste. Bref, un homme comme tous les autres malgré sa supposée différence. Une différence qui réside belle et bien en chacun d’entre nous même si parfois elle semble être plus apparente chez certains individus que d’autres. La vie est faite ainsi depuis la nuit des temps.

Oui, le monde de la nudité est pour moi synonyme d’authenticité puisqu’elle rend caduques les faussetés établies par des règles d’éthique davantage soucieuses de préserver l’hypocrisie qui pollue la société en général que de dénoncer ce qui doit l’être tellement les injustices, les violences et les inégalités sociales sont si apparentes. Le fait de constater jusqu’à tel point la population, gavée de médias de bas niveau et saupoudrée de slogan vide de sens, reste indifférente devant tant de violence sur notre terre en constitue très certainement une preuve irréfutable de mes dires.

Mais, j’en reviens à ma question. La nudité peut-elle devenir un art érotique? Bien entendu que cela est le cas mais à la b_w_999_812_by_jcmillar-d8agj6kcondition sine qua none de respecter des critères bien précis sans quoi tout deviendrait permis. Ce qui est permis, n’est pas forcément de bon goût. Voilà le premier critère à retenir. Personnellement, et en tenant compte de mon expérience en tant que modèle nu, je fais toujours un triage dans ce que je choisis ou non de publier. La beauté y est-elle présente? Fait-elle susciter une grâce chez la personne qui regarde ladite publication? La sensualité élève-t-elle notre âme? Si ces trois éléments sont présents chez les photos choisies, je me dis que le but a été atteint. Dans le cas contraire, je les détruis tout simplement.

b_w_999_911_by_jcmillar-d8drqqhSecond critère à ne jamais omettre réside en ce que la vulgarité n’a pas sa place dans le monde de l’érotisme. Un point, c’est tout. Oui, on peut tout montrer mais il faut le faire de façon à éviter de heurter les regards peu ou pas habitués de voir certaines parties de l’anatomie. Il va de soi qu’il existe plusieurs causes à cette pudeur laquelle doit être impérativement respectée. Parmi ces raisons, l’on y retrouve l’expérience de vie de la personne, son éducation sexuelle et dans une certaine mesure religieuse, ses valeurs intimes et bien d’autres. Ici, il est crucial de noter qu’il est nullement mon intention de juger de leur validité. Il faut les respecter coûte que coûte. Allez à l’encontre de ce principe serait verser dans l’immoralité. Ce que je refuse de faire.

Troisième critère à respecter consiste développer un nouveau regard sur la nudité versus la sexualité. Pourquoi ai-je de la crainte ou du dégoût ou bien de la honte envers mon corps? D’où vient ce sentiment de culpabilité face à la nudité non seulement en général, mais aussi de la mienne? Serais-je capable de poser nu(e) moi aussi si l’on me le demandait? Si ma réponse est affirmative, pourquoi donc? Et dans le cas contraire? Quels en seraient les motifs? Attention! Aucune réponse est meilleure qu’une autre et elles méritent toutes autant de considération. L’essentiel est de réussir à allumer cette flamme qui sommeille en chacun de nous.

Et, croyez-moi, je sais bien de quoi je parle puisque j’ai moi-même posé nu à l’occasion d’une séance de nudité érotique dans laquelle j’étais, Dieu merci, entouré par une équipe formidable. La seule chose que je peux vous dire en terminant sur ce troisième critère, ce sont ces quelques mots que le photographe Guy Labrie avait dit lors d’une entrevue et qui peut se résumer en ces mots: « J’ai découvert après avoir travaillé avec le modèle nu qu’est RollandJr St-Gelais, que le vrai handicapé n’était pas lui. C’était plutôt moi qui était rempli de préjugés à l’égard de la sexualité d’un homme vivant avec un handicap physique visible. »

Dernier critère à remplir lors d’une publication à caractère érotique est de rechercher le beau en toute chose. Je ne tumblr_ngt6gm9vM31qdtyr8o1_1280parle pas uniquement au plan corporel mais bien davantage à tout ce qui entoure la représentation de la nudité. Un paysage doux et romantique accentuera l’aisance avec laquelle nous admirerons la photo ou lirons l’article qui lui est attitré. Fait à noter! Toutes les églises ont été construites en tenant compte de ce vieux principe rempli de vérité:  » la beauté élève la plus humble des prières vers les plus hauts des Cieux ». Il en est ainsi de l’érotisme pur. Pourquoi en serait-il autrement puisque la plus belle preuve d’amour entre deux personne est le don total de soi l’un envers l’autre? Les grands sages, et ce peu importe les religions et les philosophies, l’ont sans cesse répété dans leurs écrits. Vous ne me croyez pas?! Le Kama Sutra vous dit quelque chose?

En résumé, c’est avec raison que je peux être fier de mon blogue érotique lequel a reçu plus de 57,000 visiteurs. Une fierté qui a pour fondement l’aboutissement d’un travail méticuleux afin d’une part, rendre hommage à la nudité sereine et d’autre part, à présenter la beauté vraie et sans fausse pudeur tout en ayant ce noble objectif d’éviter toute forme de vulgarité puisque c’est « … Là où la beauté est de mise sans aucune vulgarité ».

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mon blogue érotique : http://lequebecois1962.hotviber.fr/

 

Ne plus me réveiller!

Capture3

Ne plus me réveiller!

 

Ce tendre rêve de toi que je fis dans mon éternelle solitude,

Qui vient me réconforter dans ce monde en une infinie décrépitude.

De ta sensuelle beauté qui vient dans mon sommeil pour me hanter,

Et hélas, je ne peux à mon réveil m’en passer à ne plus pouvoir chanter.

 

Belle de mes rêves! Belle pour qui mon cœur soupir!

Belle qui me faisait, à chacun de tes regards de tendresse, sourire.

Belle de mes vingt ans déjà, en mémoire d’homme que je suis, si lointain.

Belle de ce temps perdu à jamais et pour lequel il n’y aura jamais de lendemain.

 

« La vie est une enseignante sans pitié. » Dit-on!

« Car elle enseigne la leçon après l’avoir vécue. » Avec raison!

Impossible de retourner le sablier du temps de nos jours comptés,

Voilà le véritable enfer voulu pour nous par toutes ces divinités.

 

Temps qui passe dont mes erreurs à jamais sont gravées pour toujours,

Temps qui ne revient pas pour te dire à tel point tu seras à jamais mon premier amour.

Dieu de miséricorde, envoies-moi dans le pays des songes je t’en supplies.

Contempler la beauté et respirer le parfum de celle que j’ai aimée, je t’en pries.

 

Bien des femmes j’ai, dans ma modeste vie, appréciées.

Bien des femmes j’ai, dans mon humble existence, admirées.

Mais, je le jure devant le Tribunal céleste, aucune je n’ai tant aimée.

Aimée à en perdre la raison à ne plus savoir telle était ma destinée.

 

Temps d’une époque à jamais révolue dans ma vie qui un jour prendra fin.

Tel est la volonté des Dieux sur le mont Olympe si lointain.

Que chaque souffle d’immortel s’arrête à son heure venue.

Et que leur rêve fou en une possible immortalité tombe des nues.

 

Hommes de toutes les contrées! Prêtez vos oreilles à ce qui suit!

Mortels de tous les pays sous le ciel! Écoutez bien cette vérité qui en moi reluit

Sachez dire en des mots sincères venant du profond de votre âme à votre premier amour,

Combien elle est et restera précieuse à vos yeux à jamais et pour toujours.

 

Ô mon Dieu! Savoir qu’elle est maintenant heureuse cela me suffit.

Ô mon Dieu! Envois-lui un ange près d’elle lorsqu’elle dormira la nuit.

Qu’il lui donne pour moi en silence sur ses lèvres un doux baiser,

Un baiser pour lui exprimer à tel point mon cœur pour elle s’est embrasé.

 

Ne plus me réveiller! C’est ce que j’aurais souhaité en cette froide nuit d’hiver.

Ne plus me réveiller! Je pouvais simplement t’aimer, ainsi prenait fin mon calvaire.

Ne plus me réveiller! Car je vivais dans ce Paradis que l’on appelle l’amour.

Ne plus me réveiller! Car chaque jour qui passe me rappelle mes écarts si lourds.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Un art véritable : Le bonheur de vivre

 

 

bonheur

Un art véritable : Le bonheur de vivre

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que la saison hivernale vous soit des plus bienfaisantes. Pour ma part, j’aime beaucoup cette saison même si parfois la tentation de rester bien au chaud, emmitouflé dans mes draps et loin de la vie citadine, est plus forte que moi. Quoi de mieux qu’une bonne boisson chaude devant un poste de télévision ou bien en écoutant une douce mélodie? Il va de soi que dès le beau temps revenu, j’en profite pour mettre le pied à l’extérieur et me geler le bout du nez. Après tout, j’ai la chance incroyable de vivre au sein d’un pays dans lequel les quatre saisons offrent à qui sait l’apprécier leurs beautés exceptionnelles.

Bref, je me suis baladé en cette belle fin d’après-midi afin de profiter d’un accalmi avant une tempête annoncée par le service météorologique du Canada, et ce pour toute la semaine prochaine. Je ne dis pas qu’il m’est interdit de sortir de chez-moi en pareilles circonstances. Bien au contraire!

« Pourquoi alors sortir de chez-moi? » me direz-vous. Une question qui mérite cette réponse d’une simplicité sans équivoque : Me balader pour admirer la diversité de mon milieu de vie! Me promener tout en admirant la beauté qui se trouve en chaque personne que je rencontre! Entreprendre un humble pèlerinage vers l’église où j’assiste à la célébration eucharistique dominicale! Rendre grâce à la vie! Rendre grâce à Dieu! Savoir que je suis heureux comme je suis. Telle a été ma routine en ce samedi 24 janvier de l’an de grâce 2015.

Toutefois, un événement tout à fait inusité allait rendre ce samedi encore plus intéressant au plan de la spiritualité. En effet, la vie nous réserve souvent des surprises qui agrémentent notre quotidien. Soyez sans crainte! Nul voix est sortie du Ciel pour m’annoncer une révélation divine et m’ordonnant de fonder une nouvelle doctrine religieuse, une parmi tant d’autres, dans le but de sauver l’humanité. À vrai dire, ledit événement réveilla en moi une vérité sur ce qu’est le bonheur véritable.

C’est ainsi qu’une charmante dame m’a reconnu lorsque je suis entré dans l’un de mes restaurants préférés à Québec, après bien entendu avoir assisté à la célébration eucharistique de 16:00 en l’église St-Fidèle de Québec. Une église toute simple, comme l’on en retrouve un peu partout au Québec, fille abandonnée par la mère-Patrie puisqu’elle ne valait aux yeux de celle-ci que « quelques arpents de neige » aux mains de la Divine Albion.

10945645_1592584164306021_3552974634098484900_n« Bonjour monsieur St-Gelais! » me dit-elle avec un grand sourire. Quelle stupéfaction ai-je ressentie en revoyant une dame avec qui j’ai connu de bons moments, et ce après plusieurs années. Nous avons bien sûr profité de notre rencontre brève mais très agréable pour échanger et s’informer de nos parcours de vie. Un échange franc, direct et sans retenu tel que nous Québécois savons si bien réalisé sans pour autant versé dans le rustique.

Savez-vous quoi? C’est ça le vrai bonheur! Savoir à quel point nous sommes appréciés par ceux et par celles que la vie nous a permis de rencontrer au cours de notre voyage sur cette belle planète que l’on appelle la terre. Une terre où nous sommes avant toute chose les locataires auprès de nos descendants.

Je ne demande pas d’être un millionnaire, ni un grand sage et encore moins un philanthrope ou être un artiste de renommée internationale. Pour moi, rien de tout cela ne fait le bonheur véritable. Oui, on peut en retirer du plaisir mais il sera toujours éphémère. Seul le bonheur que l’on a su partager reste gravé dans le temps via les cœurs qui ont vu l’être humain en nous et nous en eux.

Apprendre cette noble vérité constitue sans aucun doute, enfin je le crois sincèrement, la plus belle œuvre d’art que nous devrions essayer de réaliser au cours de notre vie. Quel grand artiste est celui qui saura réussir à entretenir le feu de la passion du bonheur en lui et dans le cœur de l’autre.

Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Odile Dupont? À découvrir absolument!

Odile Dupont? À découvrir absolument!

Bonjour tout le monde,

Je vous présente une vidéo dans laquelle une charmante artiste de Québec réalise une prestation musicale fort remarquable en compagnie de ses collaborateurs. J’ai  d’ailleurs eu la chance incroyable d’assister à l’un de ses spectacles ici même à Québec. Elle est tout simplement extraordinaire. Odile Dupont ? À découvrir absolument!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

http://www.vieuxbureaudeposte.com/hiver-2015/odile-dupont-chanson/

Un petit clin d’œil

coeurs-facons-oeil-coeur-gif-img

Un petit clin d’œil

 

Aujourd’hui, j’ai fait quelques pas pour me promener.

Aujourd’hui, j’ai fait une randonnée pour te rencontrer.

Me promener au gré du vent et de tous ces gens.

De ces gens de tous âges, de tous les horizons et de bon-vivants.

 

Me balader pour te rappeler que je pense à toi à chaque instant.

Crois-moi, dans chacune de mes pensées tu y es éternellement

C’est dans mon humble cœur que pour toujours tu y es.

Et ton visage dans mon esprit à jamais il y est gravé.

 

Un petit clin d’œil vers toi je te faisais très délicatement.

Pour te dire avec attention et bien amicalement,

Que je serai toujours là pour toi malgré le temps qui passe.

Puisque je te le jure, ma vie sans toi est une véritable impasse.

 

Ton ami

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je suis moi aussi fière de ma langue.

10945645_1592584164306021_3552974634098484900_n

Je suis moi aussi fière de ma langue.

Je suis moi aussi fière de ma langue. Une langue riche en expressions diverses, en mots qui servent si bien à exprimer les plaisirs grands et petits de la vie, les maux de l’âme et du corps, les surprises que le destin nous offre à chaque jour, parfois à chaque instant, une langue qui permet à chacune des cordes sensibles de notre être d’extérioriser ses fantasmes, ses joies, ses peines et ses rêves ainsi que son mal-être.

Langue qui vibre en Europe, en Afrique, en terres d’Amérique et, plus particulièrement dans mon pays de neige et de vent glacial où vivent des gens valeureux avec un cœur joyeux et un esprit généreux qu’est le Québec.

Langue belle! Langue vivante! Langue des amoureux! Langue de noblesse! Voilà ce qu’est la langue française!

Signé!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Les fesses féminines montréalaises (Un projet hors de l’ordinaire)

fesses

Les fesses féminines montréalaises

(Un projet hors de l’ordinaire)

Mes amis et amies,

Voici un article qui décrit à la perfection un projet artistique vraiment hors de l’ordinaire. Personnellement, je trouve cela fort intéressant qu’un tel sujet soit présenté de manière sérieuse mais aussi agréable pour les yeux. Pourquoi pas? Vive les fesses! Vive l’amour! Et, surtout, vive la nudité féminine! 😉

Bonne lecture et bon coup d’œil!

Sincèrement

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

fesses2

Un projet photo montréalais de 1001 fesses

Les fesses fascinent depuis toujours. Plates, rondes, musclées, molles, petites, grosses, avec ou sans nervures, vergetures ou cellulite, on les aime (celles des autres) et on les déteste (les nôtres). Une chose est sûre, elles ne laissent personne indifférent.

Deux jeunes artistes de Montréal, Émilie Mercier et Frédérique Marseille, ont mis sur pied le projet 1001 fesses qui exposent une foule de popotins de femmes, plus différents les uns que les autres.

Les montréalaises désirent par ce projet parler du rapport qu’entretient la femme à son physique en mettant en relief la beauté des irrégularités et imperfections de chacune. Comme elles le disent sur le Tumblr où elles en ont récolté à date quelques dizaines, « Les canons de beauté ont changé. Ils sont aujourd’hui irréels et mutants, coupants et impossibles à atteindre. » Il est grand temps que nous arrêtions, autant hommes que femmes, de vouloir ressembler à ces figures photoshopées des magazines où plus rien n’a figure humaine.

Par

Patrick Dion

Source: http://actualites.sympatico.ca/culture/projet-photo-montreal-1001-fesses

Pour mes lecteurs et lectrices de la Belgique

nu-dessin-pierre-noire-crayon-blanc_500x500

Pour mes lecteurs et lectrices de la Belgique

Bonjour à vous amis et amies de la Belgique,

J’ai trouvé un texte fort intéressant à propos d’une exposition qui aura lieu dans le royaume de Belgique. J’ai pensé à retranscrire ledit texte quel tel afin de vous informer de l’ensemble de cette exposition qui aura lieu à partir du 14 février, tiens! c’est la St-Valentin, jusqu’au 3 mai de cette année.

Je vous invite non seulement d’y faire un tour, mais aussi à venir rédiger un commentaire afin de connaître votre opinion sur cette expérience unique en son genre. Bonne lecture et, surtout, bonne visite.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

arton10596

Body Talk : féminisme, sexualité et corps dans l’œuvre de six artistes africaines

Le Centre d’Art Contemporain WIELS, l’un des plus important établissement d’art contemporain en Belgique, présente Body Talk à Raw Material Compagny : féminisme, sexualité et corps dans l’œuvre de six artistes africaines.

Cette exposition, met en lumière l’œuvre d’une génération d’artistes africaines qui s’est formée à partir des années 1990, et plus précisément la façon dont les questions du féminisme, de la sexualité et du corps sont traitées dans leur travail. Réunissant des artistes aussi bien de l’Afrique du Nord, que sub-sahariennes et du Sud, cette exposition collective tente de définir et d’articuler les notions de féminisme et de sexualité dans le travail de femmes artistes dont le corps (le leur ou celui d’autrui) est un outil, une représentation ou un terrain d’investigation. Le corps apparaît ainsi, successivement ou simultanément, comme modèle, support, sujet ou objet.

L’existence depuis lors d’un féminisme proprement africain – et d’un féminisme noir – et l’extension de la pratique artistique et de l’économie de l’art à des réseaux internationaux, ont modelé, depuis les années 1990, la constitution d’un art féministe noir (issu du continent et de la diaspora) où le corps perpétue une tradition de militantisme et de libre expression. L’objectif de cette exposition est de donner un aperçu des questions posées par ces corps exposés.

Les propositions des artistes pressenties pour l’exposition sont autant de moyens de retrouver ce corps, de le réintégrer, de le réincarner ; les médiums de l’art contemporain – performance, photographie, vidéo, film – sont autant de solutions pour le faire.

Source: http://www.au-senegal.com/body-talk-feminisme-sexualite-et-corps-dans-l-oeuvre-de-six-artistes-africaines,10596.html

Les quatre manières de devenir modèle nu

 

Les quatre manières de devenir modèle nu

WP_20141019_013_thumb.jpgRépondez aux conditions requises pour être un modèle nu. Être un modèle nu ne vous oblige pas à avoir l’air d’un mannequin qui s’apprête à faire un défilé de mode, ni de répondre à des normes de beauté irréalistes. Les modèles nus aident les artistes à se familiariser avec le dessin du corps humain complexe, ainsi qu’à comprendre l’ensemble de ses bizarreries et de ses caractéristiques uniques. Par conséquent, les artistes ne cherchent pas des modèles qui correspondent à un certain stéréotype et ils sont ouverts à des modèles de toutes tailles, formes et ethnies. La condition la plus importante pour être un modèle nu est d’être à l’aise avec votre corps et avec votre sexualité.

  • Avant de commencer à être un modèle nu, vous devriez être suffisamment à l’aise pour poser nu sans rougir, sans vous couvrir et sans essayer de ne montrer que les parties les plus flatteuses de votre corps.
  • Note personnelle: J’en suis bien une belle preuve.

Préparez un curriculum vitae. Ce ne sont pas tous les artistes ou les professeurs d’art qui vous demanderont un CV, mais vous devriez en préparer un au cas où. Vous pourriez remplir votre CV même si vous n’avez jamais été un modèle nu auparavant. Indiquez toutes vos expériences antérieures de mannequinat, de performances, d’enseignement de l’art, de théâtre, de danse, de yoga ou toute autre activité que vous avez fait qui pourrait vous avantager.

Trouvez du travail en tant que modèle de nu artistique. Si vous voulez vraiment devenir un modèle de nu ballroom_by_baineann-d8dvoz7artistique, vous devriez commencer à chercher du travail. Communiquez avec votre école d’art local ou un collège pour voir s’ils embauchent des modèles. Vous pourriez commencer avec le département d’art, mais demandez s’il y a quelqu’un en particulier qui est assigné pour embaucher des modèles pour toutes les classes. Parfois, les professeurs engagent leurs propres modèles.

  • Si vous voulez poser pour un photographe, regardez également sur des sites qui mettent en contact les modèles et les photographes.
  • Les sites gratuits de petites annonces en ligne affichent souvent des annonces pour des modèles nus.
  • Vous devriez d’abord travailler comme modèle devant une classe et seulement envisager d’être un modèle privé une fois que vous aurez une meilleure compréhension du monde du nu artistique. Assurez-vous également que vous travaillerez avec un artiste légitime.

lana_black_and_white_by_baineann-d8dct5dLorsque vous serez embauché, discutez des détails à l’avance. Les sessions typiques de travail comme modèle de nu artistique durent près de trois heures, comprenant un certain nombre de pauses et une variété de poses tenues pendant 5, 10 ou 20 minutes. Vous devriez toujours demander à la personne qui vous embauche quelles sont ses attentes particulières quant à votre session avec elle.

  • Discutez de votre salaire ou du taux horaire de la séance qui peut varier considérablement, mais qui se situent généralement entre 15$ et 25$ pour du dessin. Cela dit, les frais pour un photographe seront généralement plus importants.
  • Discutez également de la durée moyenne des poses, des types de poses et du nombre de pauses auxquels vous aurez droit.

Ces quelques renseignements ont été trouvés sur ce lien:

http://fr.wikihow.com/devenir-mod%C3%A8le-de-nu-artistique

Merci de m’avoir lu

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Pardon de vous avoir fait croire

daniele_standing_nude_3___giovanni_dall_orto__2014_by_giovannidallorto-d83oviv

Pardon de vous avoir fait croire

Au nom de la gente féminine et de moi-même, je demande pardon aux hommes, au masculin blessé. On parle tellement souvent dans les milieux spirituels du féminin blessé. Car le féminin, pôle vulnérable, prend plus facilement en compte les blessures. Mais qu’en est-il du masculin blessé…? Je rencontre dans mes séances de plus en plus d’hommes castrés dans leur désir d’homme, bridés dans leur virilité ayant peur d’eux-même. Ayant peur de blesser la femme, de décevoir la mère et de mal faire avec la petite fille. En miroir, de plus en plus de femmes ne savent pas que faire de leur masculin. Par peur de faire peur aux hommes, par peur de leur puissance, par peur de se reconnaître comme un être complet. Le masculin a du mal à retrouver la conscience de lui-même, à s’inspirer de modèle, à trouver des repères. Parfois par manque, de père… Autant chez les hommes que chez les femmes.

Alors au nom de moi-même et de la gente féminine. Je demande pardon.
Pardon de vous avoir malmené chaque fois que j’ai été frustrée, contrariée, triste et en colère.
Pardon de vous avoir fait croire que vous étiez des « connards » parce que vous étiez des hommes avec des désirs.
Pardon de vous avoir fait croire que vous étiez des « cons » de ne pas assez nous aimer.
Pardon de vous avoir fait croire que vous étiez responsables de nous, les femmes.
Pardon de vous avoir fait croire que vous aviez à charge de nous rendre heureuses. C’est faux.
Pardon de vous avoir fait croire que vos engagements étaient des engagements éternels. C’est faux. Le seul engagement éternel que vous avez à tenir est envers vous même, et de vous honorer.
Pardon d’avoir projeté sur vous l’impossible, le rêve, l’attente.

Au nom de la gente féminine et de moi-même. Je vous souhaite d’être beaux, grands, sensibles, forts, courageux, sauvages. Afin d’être pleinement vous même, de vous être fidèles et de vous rencontrer… Ne vous laissez pas attachés. Ne vous laissez plus avoir par les mauvaises croyances mises sur les hommes. Plongez à la rencontre de votre Être profond. Élevez-vous à la hauteur de l’Âme. Éveillez-vous à votre vraie nature. A la lumière du feu de la Conscience. Il est plus important de se trouver que de se perdre. N’ayez plus peur d’être sacrés. Le monde a besoin de votre Lumière Masculine pour s’élever et se révéler.

A tous les hommes que j’ai croisés sur ma route.
A ceux que je vais rencontrer.
A ceux que je ne rencontrerai pas.
A mon frère, à mon père.
Au premier garçon que j’ai embrassé.
Au dernier pour lequel j’ai pleuré..
Au fils que j’aurai…

par

Mirana Faith