Archives de tags | Dieu

Repentez-vous de vos péchés

Repentez-vous de vos péchés Poème de RollandJr St-Gelais Photo choisie par Appetive-Soul Source : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/tumblr-la48fjx0rD1qcx76ko1-1280-856416495

Repentez-vous de vos péchés

 

En ces temps tellement incertains,

À Dieu remettez votre âme entre ses mains,

Temps à l’avenir inconnu pour vous qui n’avez pas cru,

Car vous pensiez avoir tout vu et qui tout entendu.

 

Dame pécheresse, cessez vos frivolités,

Faites attention à vos idées et à vos plus intimes pensées,

Car votre chair est faible comme l’est davantage votre esprit,

Mettez-vous à genoux devant notre Seigneur sur la croix qui pour vous a péri.

 

Femme à la beauté perverse et tentatrice,

Acceptez pour le salut de votre âme le supplice,

Confessez sans attendre vos péchés tant véniels que mortels,

Devant vos frères et vos sœurs qui ne reviennent pas comme vous êtes belle.

 

À genoux au pied de cet autel,

Priez afin d’éviter les tourments éternels,

Qui vous sont réservés dans les flammes de l’enfer,

Qui ne connaissent point de répit par les suppliques et les prières.

 

Récitez sans cesse les prières du Rosaire,

Avant que le fouet expiateur déchire votre chair,

Et que vous revêtissiez l’habit de vos coreligionnaires,

Une fois qu’il sera maculé de votre sang à qui Dieu saura plaire.

 

Invoquez les saints et la Sainte-Vierge,

Afin d’être pardonnée d’avoir eu toutes ces verges,

En votre sein en dépit des liens sacrés d’un pur mariage,

Institution symbolique par excellence de notre précieux Moyen-Âge.

 

Confessez vos fautes pendant qu’il en est le temps,

Car une telle démarche vous évitera bien des tourments,

Et en guise d’ultime punition vous porterez la ceinture de chasteté,

Face à vos œuvres de chair, une seule chose est nécessaire : repentez-vous de vos péchés.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Note de l’auteur : Je faisais un clin d’œil à l’histoire en le comparant avec la situation actuelle de pandémie. Une situation où, par un phénomène que j’ai de la difficulté à saisir, il faut aux hommes un bouc émissaire pour justifier les menaces réelles ou imaginées auxquelles ils font face. Et, dans bien des cas, la religion voir aussi la vertu, a servi d’instrument de réclusion. Je me rappellerai toujours de cette phrase dit dans un film : « Souvenez mes enfants, que les pires crimes ont été commis au nom de la vertu ». Toutes mes plus sincères excuses si ce poème ai pu vous choquer en espérant que mes explications dissiperont tes doutes.

Qu’est-ce que l’homme ?

Qu’est-ce que l’homme? Texte de RollandJr St-Gelais inspiré pat cette photo de gfriedberg Source : https://www.deviantart.com/gfriedberg/art/Pre-Fall-Adam-132698913

Qu’est-ce que l’homme ?

Bonjour tout le monde,

Je profite de ce début de cette veille de weekend pour vous poser cette question : Qu’est-ce que l’homme? Une question qui vous a été posée de manières différentes au fil de mes publications au sein de mon blogue consacré à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie ainsi que de réflexion personnelle. Il n’est pas facile d’y répondre de façon satisfaisante car chacun d’entre nous possède sa vision de l’homme et, pour être franc avec vous, chaque vision vaut autant qu’une autre. 

Pour les religions monothéistes issues de la tradition d’Abraham, l’homme a été fait à l’image et à la ressemblance de Dieu lui conférant ainsi une sacralité intrinsèque de son être. Pour les religions orientales, il est le produit de multiples réincarnations sur cette terre. Pour bien d’autres, il en va tout autrement. Pour ma part, sans pour autant renier ma foi chrétienne, je considère l’homme comme un être en évolution au fil de ses expériences personnelles. En effet, je ne suis plus le même homme qu’il y a vingt ans déjà tout comme je serai un autre dans les vingt prochaines années. Enfin, si la vie me permet de vivre aussi longtemps.

Chaque homme est tributaire de ses acquis en provenance tant de ses pairs que de ses actes et même ses pensées les plus intimes. Penser autrement peut inciter de manière positive ou négative le parcours de toute une vie.  » Je pense donc je suis.  » affirme un dicton. À cela, j’ajouterai ;  » je penserai autrement afin d’être ce que je pourrais devenir.  » En effet, qu’est-ce que l’homme fait référence au déroulement que celui-ci a eu dans le cours de l’histoire. Mais que pourrait être l’homme projette celui-ci vers l’avant. Certes, il a subi les aléas de l’histoire comme il en a été l’acteur principal. Toutefois, nous sommes depuis le début de l’année 2020 a un tournant décisif de l’évolution de l’humanité. 

C’est à l’homme qu’incombe la tâche de prendre le gouvernail de son véhicule intemporel afin de le mener vers des chemins plus conformes à la réalité de la nature, de lui-même et des générations qui lui succèderont dans le futur. Qu’est-ce que l’homme ? Le seul être qui est capable de se prendre en mains et de changer le cours des événements tant présents qu’à venir.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Prière de l’instant présent !

Prière de l'instant présent
Prière de l’instant présent par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Let-s-pray-853431032

Prière de l’instant présent !

Oh mon Dieu! Permets-moi d’étancher ma soif de sa sève. Que sa sève m’arrose de sa fraîcheur jusqu’à ce que j’en perde conscience. Faites-moi connaître les délices du Ciel. Que sa sève soit semblable au fruit défendu.

Que le péché de la chair, je puisse m’y engouffrer. Qu’il me soit constamment pardonné. C’est dans l’accomplissement de ce péché que se trouve ma raison de vivre. Mais, avant toute chose, c’est dans ton pardon de mes fautes que mon bonheur se trouve.

Amen !

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Perdue dans ses rêves

Perdue dans ses rêves
Perdue dans ses rêves Par RollandJr St-Gelais Dessin par Daniel Lévesque

Perdue dans ses rêves

 

Seule dans sa chambre,

De sa chambre au couleur d’ambre,

De ces regards trop indiscrets, elle se voulait loin.

Afin de se donner ce plaisir en se prenant en mains.

 

Humectant ses doigts avec précaution,

Elle songeait à ses endroits de pure délectation,

Où elle saura se redécouvrir dans le calme des lieux,

Ayant que le reflet du miroir qui la recouvre tel un Dieu.

 

Ouvrant ses jambes pour y trouver cet étrange endroit,

Afin d’y jouer avec lenteur en y manipulant son doigt,

Y alterner son instrument tel un archet sur le fil,

En laissant germer de la jouissance d’une bonne fille.

 

Les yeux trahissant les pensées inavouables,

De ces idées alimentant ce plaisir si coupable,

Égarée dans ses songes, de ces visions, de ces nuits d’amour,

Où elle connut ces mecs qu’elle se rappellera pour toujours.

 

Se caressant avec fermeté les seins,

Gracieuseté venant des cieux par tous les saints

Refaisant avec entrain ces mouvements telle une vierge,

Elle ferma avec douceur les yeux pour mieux se perdre dans ses rêves.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sonate pour un violon seul

Sonate
Sonate pour un violon seul Poème de RollandJr St-Gelais Photo par Gregg Freidberg Source : https://www.deviantart.com/gfriedberg/art/Bartok-sonata-for-solo-violin-852356236

Sonate pour un violon seul

 

J’entre dans la pièce,

J’entre là, à l’improviste, à l’emporte-pièce,

Ayant pour tout vêtement que celui que Dieu m’a donné,

Ce vêtement qui a tant encaissé depuis le jour où je suis né.

 

Le public semble médusé,

De me voir ainsi entièrement dénudé,

Je lui rends son regard un peu, je l’avoue, amusé.

Car quelle chance d’être accompagné par une artiste chevronnée.

 

Sachant de son violon adroitement le manipuler,

Possédant de son art musical le talent de le diriger,

Dirigeant avec amour son archet sur les cordes tendues,

Elle connaissait chaque note pouvant me porter vers les nues.

 

Ayant que mon corps pour instrument,

Je l’utilisais avec précaution bien évidemment,

Chaque pas était compté selon les sons du violon bien accordé,

 Agençant les mouvements de mon corps au rythme de la mélodie jouée.

 

Quel plaisir exquis de faire qu’un avec le son de cet instrument,

Dansant encore et encore à en oublier le public étonnamment,

Jusqu’à la fin du spectacle dévoilée par les chaudes acclamations,

Par un public prouvant son bonheur par une belle ovation.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada