Archives de tags | plaisir.

Mouillée

Mouillée
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Mouillée

 

Me l’avouer,
Je suis très gênée,
Suis-je devenue amoureuse ?
De cette voix telle une berceuse.

 

Dès que je l’ai entendue,
Je me suis sentis un peu perdue,
De ne pouvoir l’entendre de nouveau,
Blesse la profondeur de l’âme tel un couteau.

 

Maintenant que je suis enfin seule,
Loin de ces gens insatisfaits et qui gueulent,
Maintenant que je suis enfin entièrement nue,
Loin de ces gens blasés par la vie et mal foutus.

 

Je peux m’étendre sur mon lit en pensant à ce bel inconnu,
Et sans ressentir cette culpabilité de me satisfaire sans être vue,
Je sens cette chaleur bienfaitrice avec grand bonheur m’envahir,
Quelle joie parfaite ! Quelle allégresse étrange! Quel mignon plaisir !

 

Je suis enfin une femme comblée,
Je prends le contrôle de ma sexualité,
Et à force de me procurer ce plaisir insoupçonné,
J’ai joui encore et encore à en devenir toute mouillée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Charmante

Charmante
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Charmante

 

Cette soirée-là,
Chez-toi, tu m’invitas.
Aussitôt entré, tu m’embrassas.
Et très fort, dans tes bras tu me serras.

 

Avec le sourire, ton appartement, tu me fis visiter.
En prenant bien soin de ta chambre me montrer,
Avec dans tes yeux, une lueur remplie de vie,
De cette vie manifestée par une envie.

 

Puis, nous allâmes au salon ou se trouve le sofa.
Dans lequel tu t’ai assise tout près de moi,
Nous discutions de tout et de rien,
Avec grand plaisir et entrain.

 

Tranquillement tu te levas pour allumer la radio,
Où jouèrent quelques notes provenant de pays chaud,
Des notes de guitares d’un air espagnole,
Accompagnées par de douces paroles.

 

Quelques verres de ton succulent vin,
Suffirent amplement pour parler de nos destins,
Tu me racontas tes multiples voyages et passions,
Alors que moi je t’écoutais en silence et avec attention.

 

Il y a eu comme des mystérieux éclairs,
Qui soudainement dans nos yeux les traversèrent,
Réchauffant l’air ambiant d’une étrange mais agréable douceur,
Ressemblant bien étrangement à un magnifique bouquet de fleurs.

 

Sans crier gare, tu te dirigeas vers ta chambre à pas feutrés
Appuyé sur le sofa, de cette action je l’avoue, j’en étais un peu étonné.
C’est alors que surgit en moi cette idée de te voir nue de plus en plus enivrante,
Une idée que tu avais devinée car tu es revenue dans cette tenue si charmante.

 

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Bien sagement

FB_IMG_1560527954906.jpg

Dessin réalisé par Eri Kel de la France

Bien sagement

 

Je suis assise bien sagement,

Entendant les crayons glisser lentement,

Sur le papier de vos toiles et le temps filer comme une étoile,

Et qui me font penser aux bateaux à voiles.

 

De cette époque de ma jeunesse,

Où nous pouvions user de tendresse,

D’un doux baiser donné par mon regretté fiancé,

Avant que vient la guerre et ses calamités.

 

Dans ces années folles,

Où belles dames de leurs atouts,

Savaient susciter les envies et péchés jusqu’au bout,

Des marins aux cœurs brisés se consolèrent dans un verre de rhum.

 

À que ce fut le bon temps de vivre,

Où je savourais leur savoir faire,

Pendant que j’étais nue dans un lit de fer,

Alors que messieurs m’offrir plaisir sur mes intimes lèvres.

 

Mais le temps est révolu,

Seul le plaisir d’être encore nue,

Voilà mes humbles pensées et désirs,

Bien sagement devant vous avec un léger soupir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Jardin de plaisir

Jardin de plaisir
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Jardin de plaisir

 

Jeune Ève,
Beauté de rêve,
Nouvelle journée,
Vient juste de débuter.

 

Les rayons de soleil viennent se pointer,
Reflétant la douceur de votre beauté,
Dans le silence de la douce matinée,
Pour mon bonheur chose assurée !

 

Inutile de prononcer quoi que ce soit,
Il suffit simplement d’admirer comme il se doit,
La splendeur de cette féminité qui émane de votre corps,
Un corps menu, un corps parfait, un corps manifestant un art.

 

Un art façonné par un artiste inconnu,
Qui en vous grâce et splendeur sont reconnus,
Reconnus en un cliché vous saisissant pour l’éternité,
En ce jardin de plaisir où nous nous sommes retrouvés.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Silhouette en clair obscure

61327960_10157475613068919_3403183157359411200_o
« Silhouette en clair obscure » par mon ami Eri Kel Poème par RollandJr St-Gelais

Silhouette en clair obscure

 

Je suis perdue ! Perdue !
Je suis peut-être même foutue.
Aujourd’hui, je ne me reconnais plus,
Car je croyais, hélas, avoir tout entendu et vu.

 

Suis-je devenue folle ?
Mes idées sont-elles si molles ?
Je suis confuse dès sortie de ce rêve,
De ce rêve où je prenais plaisir à jouer avec mes lèvres.

 

Dès l’instant où je me réveille,
Mais, qu’ai-je donc fait la veille ?
Car j’aimerais tant fuir cette inutile vie,
Dans laquelle toutes souffrances semblent infinies.

 

Au fil des minutes,
J’entends jouer une flûte,,
C’est le fils du voisin qui joue,
Alors je me vois dans la glace faisant la moue.

 

Idées confuses,
Âme certes diffuse.
Cherchant simplement un peu d’air pur,
Car dans le fond, je suis une silhouette en clair obscure.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Donc vous vous attendiez vraiment à plus ?

Donc vous vous attendiez vraiment à plus

« Donc vous vous attendiez vraiment à plus ? » par G.B. d’Allemagne Modèle KittyCatKatha 

Donc vous vous attendiez vraiment à plus ?

 

Ce soir, j’ai tenu ma promesse.
Je suis venu avec grande gentillesse,
Venue poser pour vous entièrement nue,
Après avoir tant discuté et tel que convenu.

 

Vous m’avez de par vos mots ensorcelée,
Même je l’avoue j’aime bien me faire désirer,
Car de mes attributs féminins, pleine conscience j’ai.
Pour votre plaisir et le mien, votre invitation j’ai acceptée.

 

Prête pour l’heure prévue,
Je suis partie aussi vite que j’ai pu.
Ayant en main sur un papier votre adresse,
Précieusement conservée de toute maladresse.

 

Arrivée à la porte de votre appartement,
Situé dans cette ville aux cents bâtiments,
Je sonna deux coups et j’attendis patiemment,
Que votre porte vous m’ouvrez très délicatement.

 

Salutations d’usage accomplies,
Lieu de travail vous m’avez présenté,
Un simple fauteuil rouge j’ai vite remarqué,
En effet, cela devait faire l’affaire pour ma nudité.

 

Femme à la peau basanée,
De ma fratrie, j’en suis l’aînée.
Aimant ma liberté être nue est naturel,
Car c’est dans cette simplicité que je me sens belle.

 

Soirée fraîche malgré l’été,
Prestement je me suis déshabillée,
À quoi bon attendre aux derniers moments ?
Pour vivre cette expérience avec joie assurément.

 

Un seul fauteuil pour une séance ?
Avoir de l’imagination est ici de la chance.
Heureusement que je me sens en pleine forme,
Car j’accomplirai bien des poses disons-le hors-normes.

 

Mais comme l’ambiance est agréable,
Et qu’avec moi vous êtes tellement aimable,
Il flotte dans l’air comme un parfum de lavandes,
Une sensation d’extase me pénètre jusqu’au ventre.

 

Pose assise à gauche puis à droite,
Pour débuter afin d’éviter d’être maladroite,
Jambes croisées et menton légèrement relevé,
Car fille de bonne famille j’ai été bien éduquée.

 

Voyant l’heure avec rapidité avancer,
Être un peu plus osée j’ai eu la fameuse idée,
Ayant monté sur le fauteuil les jambes bien écartées,
Main gauche posée sur un sein fixement je vous ai regardée.

 

Vite vous avez compris ma question,
En ce fauteuil j’avais une seule interrogation,
Poser en d’autres lieux et autrement aurions-nous pu ?
Vous m’avez répondu : Donc vous vous attendiez à vraiment plus ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je me sens libre

Je me sens libre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je me sens libre

 

Enfin, je me sens libre,
Libre d’écrire les pages de mon livre,
De parcourir le monde et de voir ces gens,
De connaître les couleurs de la vie au fil des ans.

 

De prendre conscience de mon corps,
D’être affranchie de tous ces mauvais sorts,
De ne plus croire à ces mensonges sur ma féminité,
Et d’apprendre à apprivoiser ma sexualité sans vulgarité.

 

De pouvoir chanter,
D’être capable de danser,
De ne plus me soucier de ces pensées,
De tous ces hypocrites qui veuillent me museler.

 

De les regarder dans les yeux,
Et de constater comme ils sont laids,
Car sous de faux principes le mal y est,
Et de rire avec plaisir tellement ils sont si peureux.

 

En silence, je m’appuis doucement sur un mur,
Montrant mes seins semblables à des fruits si mûrs,
Pour mon seul plaisir car je suis si fière de mes seins,
Car bien des hommes rêvent les bons et les vauriens.

 

Je me sens, j’ignore comment dire … 
Comment le dire sans trop vous faire rire ?
Je me sens femme à la fois jeune, coquine et belle,
Oui, je sais que cette chance est pour moi une merveille.

 

Je me sens libre de ma précieuse destinée,
Je me sens tellement heureuse et privilégiée,
Car des femmes sont cachées parce qu’elles sont nées,
J’apprécie ma liberté et j’en sais très bien en profiter.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

J’ai attendu

J'ai attendu
« J’ai attendu » Photo par G.B. d’Allemagne Modèle ? Marmor

J’ai attendu

 

Il y a longtemps de cela,
Alors que j’avais déjà fait vers toi,
Sans te brusquer mes premiers pas,
Car ta beauté aisément je remarquas.

 

Je t’ai demandée comment tu allais,
Bien que tu m’a répondu lors que je te souriais,
Assise sur une terrasse en une journée du mois de mai,
Puis-je vous offrir quelque chose ? T’ai-je dit. Tu m’as proposé un café.

 

De fil en aiguille nous avons fait connaissance,
Tu me racontas le pays de ton enfance, de ton innocence.
Tu me confias être venue sur cette terre étrangère pour construire ta vie,
Ce que tu ignorais alors c’est que déjà mon coeur tu l’avais à jamais conquis.

 

J’ai attendu le bon moment,
J’ai attendu ce précieux instant,
J’ai attendu que tu sois prête à entendre,
À entendre mon coeur battre telle une musique si tendre.

 

Sous la fraîcheur d’une nuit de printemps,
Dans mes draps de satin je t’ai prise tendrement,
En écoutant une chanson des années de ma jeunesse,
En t’entendant gémir de plaisir par le pouvoir de mes caresses.

 

À jamais mon coeur tu l’avais conquis sans que je m’en doutais,
Car dès le premier baisé, le premier toucher, t’aimer pour toujours je le savais.
Chacun de nous a une route qui lui est tracée ! Alors pourquoi ne pas poursuivre ce chemin ?
Ô mon amour, accepteras-tu de vivre ensemble de nouvelles aventures main dans la main ?

 

Crois-moi, j’ai attendu cette perle si rare,
Allez belle dame, réponds-moi avant qu’il ne soit trop tard,
Jamais de ma triste vie je ne croyais pouvoir aimer autant que maintenant,
Rejoins-moi ! Viens découvrir le monde avec moi ! Allez ma chérie ! Je t’attends.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

À la femme que je suis

Je danse

« À la femme que je suis » Photo par G.B. d’Allemagne

À la femme que je suis

 

Aujourd’hui, je vis.
Je vis en cet instant précis.
Respirant avec grande profondeur,
Afin de mon être en extirper mes peurs.

 

Seule et nue dans cette petite pièce,
Sous une musique qui me met en liesse,
Quelques notes de musique du prodigieux Mozart,
Afin de mes pas, de mes gestes en créer une oeuvre d’art.

 

Mains libres et légères,
Oubliant ma journée d’hier,
Main gauche tournée vers l’entre-jambe,
Main droite dirigée vers le sol que j’enjambe.

 

Pied droit semblable au soleil levant,
Pied gauche qui file vers droit devant,
Du mouvement de la hanche j’accouple,
L’ombre et la lumière afin d’en faire un couple.

 

Chaleureuse lumière qui ravive la profondeur de mon corps,
Ombre délicate qui rafraîchit mon être et mon âme,
Quel plaisir de sentir fraîcheur dans les flammes,
Esprit de liberté qui vaut son pesant d’or.

 

Tête légèrement penchée,
Avec le sourire d’un être comblé,
Sous les notes de piano j’ai cessé de penser,
Et de permettre à la femme que je suis de danser.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Permets que je me retourne

Permets-moi que je me retourne
Dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

Permets que je me retourne

 

Quoi? Est-ce vrai? Que dis-tu?
Trois heures que je suis ainsi nue?
À poser nue pour ton plaisir et le mien,
J’aurais pu continuer jusqu’au matin.

 

Mais, fais-moi cette faveur.
J’aimerais bien continuer encore une heure.
Car vois-tu, je suis tellement de belle humeur,
Allons! Allons! Poursuivons! N’ai pas peur.

 

J’ai posé de dos et de côté,
Sans oublier quelques fois couchée.
En écoutant des chansons que la radio a diffusées,
Des chansons en langues étrangères mais que j’ai bien aimées.

 

Des mélodies! Des balades! Des airs joyeux!
Qui rendirent en ce temps si précieux, si heureux.
Dans mon coin de pays qui est le Québec,
Où nous nous embrassons avec des beaux becs.

 

Nous appelons ces refrains des tounes,
Des airs qui nous font danser et bouger les foufounes,
Alors, mon ami, avant que la tête me tourne,
Avant de poursuivre, permets que je me retourne.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada