Archives de tags | vie

Mon coup de gueule de la journée

Votre humble serviteur : Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Mon coup de gueule de la journée

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que la fin du mois de juillet vous est profitable. De mon côté, je vais très bien et je continue de mener la vie que j’aime sans trop me préoccuper de ce qui se passe autour de moi. La vie est bien trop courte pour se mêler de ce qui ne me regarde pas.

Ce qui ne m’empêche pas d’être ouvert à ce que je vois surtout lorsque cela bouleverse mes valeurs les plus profondes. Des valeurs que mes parents ont transmises à leur fils ici présent et qui ont fait de votre humble serviteur un homme fier de l’être. Pourquoi suis-je fier d’être un homme? Tout simplement parce que je sais admirer la beauté féminine tout en respectant la limite de la bienséance à son endroit.

J’ai constaté, en cette belle matinée, du 30 juillet 2021 qu’un tel respect ne soit pas partagé par certains hommes lesquels ont tendance à penser davantage avec leurs organes génitaux qu’avec leurs cervelles, malheureusement. Dois-je en être surpris? Pas du tout. C’est un fait que plus les années passent et moins que la notion de respect tant envers soi-même qu’envers autrui est présente au sein de la société actuelle.

Vous pouvez être ou ne pas être d’accord avec mon opinion, mais c’est que je pense surtout après avoir vu une plaque d’immatriculation sur laquelle il était inscrit, dans la langue de Shakespeare, ceci : « cette voiture est une « quatre portes » afin de pouvoir y faire monter plus de putes à bord ».

Veuillez noter que j’ai longtemps hésité à prendre en photo une telle horreur afin de la publier tant sur mon Facebook que sur mon blogue artistique dédié à la poésie, à la photographie, à la nudité artistique et à des réflexions personnelles. J’ai préféré ne pas agir ainsi afin de m’éviter des poursuites au civil.

Ce qui me choque le plus dans ce que j’ai vu, c’est de constater que l’évolution dite des mentalités est à mes yeux qu’une plaisanterie monumentale. Une plaisanterie qui dénote une hypocrisie que je qualifierais de « systémique » dans laquelle le manque de respect tant envers la femme qu’envers l’homme est flagrant. Qui plus est! Un homme qui possède une telle plaque d’immatriculation à son véhicule ne semble pas avoir une grande estime ni pour sa mère, ni pour ses sœurs, ni pour ses filles et toutes les personnes du sexe féminin qui osent monter à bord de sa voiture.

J’ai eu l’idée de partager avec vous mon opinion pour cette raison simple. Je suis avant tout un homme. Et que jamais je n’accepterais d’être comparé à un énergumène de la sorte. Oui, je suis blanc et je respecte les gens de couleurs. Oui, je suis québécois de souche et je respecte tout individu membre d’une communauté ethnique différente de la mienne. Oui, je suis hétérosexuel et je respecte toutes les personnes qui sont membres des L.B.G.T. Mais je suis par-dessus tout un homme et, par conséquent, je respecte et je respecterai toujours la femme, car elle est la moitié de l’humanité.

Merci de m’avoir lu.

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Dans ta main

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dans ta main

 

La nuit est maintenant tombée,

Le firmament se couvre d’un manteau étoilé,

Le silence règne en ce lieu si mystérieux,

Un lieu réservé pour les amoureux.

 

Sans dire un mot, nous avons avec tendresse discuté.

Sans dire un mot, avec complaisance, tout a été affirmé.

Sans dire un mot, nous nous sommes enfin compris.

Sans dire un mot, nous avons longuement souri.

 

D’un simple regard, notre envie s’est manifestée.

Alors, pourquoi de ce désir en cet instant se priver?

D’un simple regard, nous avions suscité nos passions.

Alors, pourquoi se priver de succomber à cette tentation?

 

Avec précaution, tu as enlevé tes vêtements.

Avec grande prudence, j’ai agi pareillement.

Avec tendresse, nous nous sommes découverts.

Avec respect, nous nous sommes l’un à l’autre ouverts.

 

Je t’ai offert simplement le meilleur,

Avec réserve, car je ne voulais point te faire peur.

Tu t’es approchée vers moi avec des yeux scintillants,

Avec précaution, tu es descendue vers ce lieu avec un désir ardent.

 

Glissant lentement ta main vers cet endroit,

Vers ce lieu secret de mon intimité que tu convoitas,

Voyant en toi ce vœu longtemps caché, longtemps souhaité,

Il est maintenant le moment ultime de le concrétiser.

 

Saisissant mon intimité à pleine main,

Semblable, à tes yeux, tel un joyeux festin.

La chaleur de ta peau nourrissait ma verge nue,

Pendant que la paume réchauffait ma bourse pendue.

 

Dans ta main blanche comme neige se trouve ma descendance,

Dans ta main se manifestent toutes formes de concupiscence,

Entre tes doigts magiques se trouve la destinée de ma filiation,

Entre tes doigts de fée tu les manipules avec belle attention.

 

C’est alors en cet instant précis que j’ai enfin compris.

Que tu possèdes dans ta main si douce la vie,

Cette vie que je t’offre avec grand plaisir,

Car c’est avec toi que je veux vivre.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Bonjour les amis

Bonjour les amis Photo par Gb62da Poème par Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Hi-friends-887045143

Bonjour les amis

 

Bonjour les amis,

Aujourd’hui, la vie me sourit.

J’ai simplement repris goût à la vie,

De cette vie que je croyais pour moi finie.

 

Mais, ce jour est béni.

Depuis que j’ai dit pleinement oui,

Au droit au bonheur en ignorant ceux qui m’envient,

Qui sait si demain je serai là sous le soleil qui éblouit.

 

Je lève la main non pour prendre, mais pour donner,

Ma main est levée, non pour accuser, mais pardonner,

Je lève la main pour vous offrir mes excuses si je vous ai offensés,

Je ne voudrais jamais quitter cette vie sans que l’on soit réconciliés.

 

La vie est bien trop fragile pour ignorer ce qu’est l’amour,

Les instants de joie sont précieux, car ils ne durent pas toujours,

La vie est ainsi faite que le temps de partir viendra chacun à notre tour,

Il faut alors savoir profiter de chaque occasion qui en vaut le détour.

 

Pour bien vivre, il faut savoir pardonner et se pardonner.

Pour bien vivre, il faut savoir tourner la page, mais jamais oublier.

Pour bien vivre, il faut savoir aimer et accepter d’être aimé.

Nous serons ainsi prêts, le moment venu, pour partir vers l’éternité.

 

Je vous dis au revoir,

Je reviendrai au courant de ce soir,

Car je veux profiter de ce jour avant qu’il soit trop tard,

À bientôt, mes chers amis, je vous embrasse tous bien fort.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Que regardes-tu, Natalia?

Que regardes-tu, Natalia? Poème par Rolland Jr St-Gelais Photo par JREKAS Source : https://www.deviantart.com/jrekas/art/Beautiful-Natalia-884520769

Que regardes-tu, Natalia?

 

Que regardes-tu, Natalia?

Dis-le-moi, sans gêne, que vois-tu?

Natalia, beauté tendre aux seins nus,

Femme au regard perçant qui pense avoir tout vu.

 

Femme à la chevelure de feu,

Femme dont il me suffirait vraiment de peu,

De tomber amoureux avec toi mon ange venu des cieux,

Être à tes côtés maintenant et pour l’éternité, tel est mon vœu.

 

Natalia, venue d’un lointain pays de l’Est

Femme au regard magique et parfumée d’un zest.

De l’arôme d’une fleur qui ne me laisse pas en reste,

Car homme digne de ce titre t’offrira toujours sa veste.

 

Natalia, femme que je viens d’apercevoir.

Comment puis-je rester insensible rien qu’à te voir,

Ta beauté resplendissante illumine ma vie du matin jusqu’au soir,

Le soir où fuient loin de moi mes rêves, mes illusions et mes espoirs.

 

De grâce, si chère et si tendre Natalia.

Tends-moi les bras et viens tout près de moi.

Je te traiterai telle une réelle princesse, comme il se doit.

Ton humble serviteur, je le serai avec tes privilèges et tes droits.

 

Tes lèvres tellement douces, je les embrasserai

Tes mains délicates avec précaution je les cajolerai,

Ta peau fragile comme le satin à chaque matin je l’effleurerai,

Et tes seins si invitants avec délice je les suçoterai.

 

Belle Natalia, élue de mon cœur,

Dis-le-moi, de quoi as-tu vraiment peur?

Viens près de moi, car rien ne t’arrivera dès cette heure,

Viens dans mes bras afin que je puisse enfin arrêter tes pleurs.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Y a-t-il un espoir?

Y a-t-il un espoir ? Photo par Gb62da Poème par Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Is-there-any-hope-886553118

Y a-t-il un espoir?

 

Y a-t-il un espoir?

En ce monde de plus en plus noir,

Où l’humanité se dirige vers le soir,

L’aurore de son existence si sombre et sans fard.

 

J’entends les battements de mon cœur,

De ce corps qui, telle une cellule, me fait si peur.

De ce corps, de cette cellule, d’où j’ai passé bien des heures,

Qui empoisonnèrent mon esprit de ces terribles leurres.

 

Les mains serrant les barreaux,

De mes doigts cherchant une voix là-haut,

Souhaitant retrouver, de mon enfance, ce temps si beau,

De ce temps dans lequel une rivière m’abreuvait de sa pure eau.

 

Assise à même le sol,

Semblable à une mendiante quêtant une obole,

De « La porteuse de pain » qui est devenue folle,

Je suis devenue étrangère à mon âme qui déjà s’envole.

 

J’aimerais entendre les chansons d’autrefois,

Un air joyeux des gens qui face à la vie avaient la foi,

Mais, que s’est-il passé? Dites-le-moi pour une fois.

Suis-je la seule qui craint pour ce monde tel que je le vois?

 

Venez me chercher,

Je vous supplie, venez me libérer.

Venez en ce lieu de ténèbres me réconforter,

Car de notre destin je n’ai de cesse de m’inquiéter.

 

De grâce, délivrez-moi de ce désespoir,

Qu’une lumière dissipe à jamais cet éternel soir,

Qu’elle éloigne ces pensées avant qu’il soit trop tard,

Afin de mettre en mon être isolé un peu d’espoir.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada