Archives de tags | lit

Je suis dans mon lit

 

20171110_092716_hdr

Je suis dans mon lit

 

Je suis dans mon lit et je pense à toi,
Je rêve sans dormir que je te serre dans mes bras.
Dans mes bras hors de l’ordinaire,
Mais qui te sont réservés ma chère.

 

Dans mon lit,
Lentement je m’assoupie.
En fermant lentement mes yeux,
En espérant l’instant où nous serons deux.

 

Deux à une table,
Ouvrir nos coeurs et nos âmes.
Pour se connaître homme et femme,
Se découvrir sans beaux discours ni fables.

 

À quand ce jour?
Serait-ce demain pour toujours?
À quand cette nuit,
Assoupis, à ouvrir, Dont mon esprit se languit 

 

De

 

Rollandjr St Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dans la douceur de ma nuit

Pour Amélie

Dans la douceur de ma nuit

 

Couché dans mon lit,
J’entend le calme de la nuit,
Tranquillité en mon humble esprit,
C’est à toi que je pense en ce moment précis.

 

Je vois l’immensité de ta beauté,
J’admire ton magnifique corps tatoué,
Tatoué de ton expérience de vie et d’amour,
Sur lequel je t’aimerai maintenant et pour toujours.

 

Certes, je ne suis pas le plus bel homme.
Mais, j’ai un nom avec lequel l’on me nomme,
Et une âme noble qui cherche une dame à aimer,
Dieu merci, c’est toi qu’il a aimée dès qu’il t’a regardée.

 

Deux roses sur mon cœur de pierre,
Une pour celle qui tourna les pages d’hier,
Une autre qui me comble d’un grand bonheur,
Elles sont pour toi, ô mon amour, en cette heure.

 

Dans la douceur de ma nuit,
Je te sens dans mes bras pour la vie,
Te combler de milliers de tendres baisers,
Car mon seul désir c’est de toujours t’aimer.

 

De

 

Rollandjr St Gelais

(Québec) Québec

Canada

Dame de jour

new-image162

Par Jrekas

Dame de jour

 

Dame de jour,
Dame de la nuit,
Tendez vos mains unies,
Que je vous enlève ce poids si lourd.

 

Dame d’une histoire,
D’un aventure d’un soir,
Venez au sein de mon lit douillet,
Que j’extirpe en vous le mal qui y est.

 

Collez votre corps nu,
Sur le mien déjà étendu,
Que mes caresses vous consolent,
Telles des notes d’une joyeuse farandole.

 

Que la volupté de ma langue,
Découvre le flux de vos intimes vagues,
Et ma semence je vous l’offre avec plaisir,
Car mon ultime bonheur est de vous faire jouir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je suis la sorcière

new-image143

Je suis la sorcière

 

Je suis celle qui vous envoûte,
Je suis celle qui pervertit votre belle âme,
Et ce peu m’importe que vous soyez homme ou femme,
Et encore davantage, croyez-moi mes amis, ce que cela me coûte.

 

Vous craignez ma beauté,
Mais encore plus ma grande nudité,
Amants d’un soir, approchez-vous de mon lit,
Maîtresses d’une nuit, je serai celle qui comblera vos envies.

 

Oui, craignez-moi car je suis belle.
Oui, affrontez-moi car je suis fière d’être nue,
Même les anges du Ciel ne peuvent que tomber des nues,
Et venant au creux de mes bras ensorcelés, je leur arrache les ailes.

 

Je suis celle dont vous ne pouvez vous passer,
Tellement est grand votre désir de me caresser,
Je suis celle qui est damnée aujourd’hui comme hier,
Simplement parce que je serai maintenant et à jamais la sorcière.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Canton de Vaud
Suisse

La chaleur de ta peau

13640966_124461704654495_4800629638801596763_o

Poème dédié à la modèle nu:

Sandrine C.

La chaleur de ta peau

 

Me glissant tendrement sans faire de bruit sous les draps de satin,
Espérant que tu me diras ce « oui » qui fera notre bonheur jusqu’au petit matin,
Je respirais avec sensibilité l’arôme de ton suave et irrésistible parfum,
En admirant la grâce de ton corps blotti dans ce lit où nous serons bientôt qu’un.

Je caressais chaque parcelle de ton corps tellement fragile, si précieux et nu,
Trouvant les mots pour t’inoculer ce désir de faire ces péchés le moment venu,
Te disant ces secrets fantasmatiques semblables aux chansons de jadis,
De ce temps où les amoureux pouvaient exaucer leurs milles caprices.

 

Tu te retournas pour m’offrir tel un divin présent ta généreuse poitrine,
À tes yeux j’étais Napoléon et aux miens tu étais belle comme Joséphine,
Ouvrant nos bras avec une grande spontanéité nous nous sommes enlacés,
Pour finir dans une étreinte sans fin tellement nous nous sommes aimés.

 

Avec un sourire magnifique, tu m’invites à découvrir ton jardin secret,
Que j’explorais avec grand soin tel que ferait un artiste avec une craie,
Sentant monter en moi ce liquide se manifester dans la puissance de ma hampe,
Cette hampe qui témoigna que tu brillas de mille feux sur une seule lampe.

 

Te pénétrant avec force selon ton souhait en oubliant cette nuit ou ce jour,
Je sentais venir en moi ce sublime moment, tel un jet, ce point de non retour,
Dès cet instant où par un moment de piété j’ai remercié les divinités là-haut,
Que giclait en toi ma semence tout en humant la chaleur de ta peau.

De

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada