Archives de tags | beau

L’heure de la vengeance

L’heure de la vengeance Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Fetishsongs Source : https://www.deviantart.com/fetishsongs/art/tattooed-sexy-girl-savage-hot-knife-fetish-925379179

L’heure de la vengeance

 

L’heure de la vengeance sonnera bientôt.

Et, il sera vraiment trop tard pour toi, mon beau.

Crois-moi ! Tu ne pourras pas échapper à ton destin.

Je te retrouverai un jour ou l’autre sur mon chemin.

 

Tu paieras tout ce que tu m’as fait subir.

Les tourments de l’enfer, je te ferai découvrir.

Tes cris de douleur seront à mes oreilles une mélodie.

Te voir souffrir sera pour moi l’aboutissement de mes envies.

 

Sois rassuré, je prendrai tout mon temps pour satisfaire.

Mon désir de t’initier à ma science, à mon savoir-faire.

Tu as joué avec mon cœur et mon corps désormais meurtris.

Par ta seule faute, d’un homme, je n’en ai plus envie.

 

Tu as joué avec mes sentiments comme on joue avec un pantin.

Mais, je saurai te retrouver et tu seras un sale objet entre les mains.

Je dégusterai chaque goutte de ton sang sur le bout de cette lame.

Après avoir expédié dans la géhenne la pourriture de ton âme.

 

Je serai à cette occasion aussi cruelle que je suis belle.

Grâce à mes bons soins, tes supplices te sembleront éternels.

Pour l’instant, je te laisse à tes craintes et à tes peurs.

Nous nous retrouverons bien lorsque viendra l’heure.

 

D’ici là, j’affûterai avec patience mon couteau.

En attendant le jour ou la nuit où j’aurais ta peau.

Qui recouvrira tel un tapis le plancher de mon salon,

Lorsque ma vengeance aura été accomplie pour de bon.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Comme tu étais beau

Église catholique St-Joseph de Sept-Îles où les funérailles de mon père adoré eurent lieu le samedi 28 mai 2022

Comme tu étais beau  

 

Aujourd’hui la vie continue  

Grâce à toi, tant de choses j’ai vu.  

Tant d’expérience j’ai acquise  

De si belles prières que j’ai apprises.  

 

Les nuages passent dans le ciel  

Pour laisser passer un ange avec ses ailes  

Un être céleste qui rejoint son enfant et son épouse chérie 

Sans oublier ceux avec qui il a partagé l’ensemble de sa vie.  

 

Entends-tu ma voix qui va vers toi ? 

Toi qui m’as enseigné mes premiers pas. 

Je me rends compte d’une grande erreur  

Pour laquelle mon cœur en silence pleure.  

 

Je regarde en ce moment ta photo  

Et je me rends compte comme tu étais beau.  

Je n’ai jamais pensé te le dire avant ce jour  

Mais, dans mon cœur, je te le dirai toujours.  

 

De 

 

Rolland Jr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Le boudoir

Le boudoir Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par ElegantJaydePhotography Modèle par JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/Boudoir-906103832

Le boudoir

 

Je suis dans le boudoir.

En souhaitant que tu sois là.

En espérant que tu sois tout près de moi.

Je me suis légèrement vêtue pour te plaire ce soir.

 

Tu sais, mon amour, j’attendais ce moment depuis toujours.

Un bain parfumé de centaines de pétales de roses j’ai pris avec plaisir.

En imaginant ce doux instant où, dans mon lit, nous allons jouir.

Ô, comme j’ai rêvé de toi cette nuit jusqu’au lever du jour.

 

Peu m’importe ce que les autres pensent de nos aventures.

Je t’aime tout simplement comme on devrait aimer.

La vie est si courte, il faut alors savoir en profiter.

Pour toi, une lampe rouge sur la devanture.

 

Il est vrai qu’il est encore vraiment tôt.

Le temps me semble pourtant interminable.

Viens vers moi, je veux être le chaperon rouge de la fable.

Ne tarde donc pas, chéri. Mon cœur bat que pour toi, mon beau.

 

La tête légèrement penchée et les yeux clos.

 J’imagine ce moment que nous passerons ensemble,

Rien qu’à y penser, tout en mon corps tremble.

Mes coudes légèrement appuyés pour reposer mon dos.

 

Les secondes tictaquent sur l’horloge grand-mère.

Une pièce de collection que j’affectionne particulièrement.

Un peu, je l’avoue sans rougir, comme pour tous mes amants.

Une passion formidable que m’a léguée ma douce mère.

 

Je suis assise sagement dans le boudoir.

J’aimerais tant te faire connaître les sources de jouissance.

Que même les curés n’oseraient point me faire de remontrance.

Ô, mon chéri. Pour toi, je me suis faite belle pour ce soir.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

As-tu été sage cette année?

As-tu été sage cette année? Poème de Rolland Jr St-Gelais Dessin de sferinga Source : https://www.deviantart.com/sferinga/art/Untitled-901493806

As-tu été sage cette année?

 

Bonjour cher Rolland!

C’est bientôt le jour de l’An.

Une journée qui promet en aventure,

Mais, je dois te poser une question pour être sure.

 

En effet, j’ai avec moi quelques cadeaux.

Lesquels, si tu le mérites, seront pour toi, mon beau.

Des présents qui, je l’espère, te plairont certainement.

Des dons que t’envoient tes maîtresses bien amicalement.

 

Parmi celles-ci, il y en a qui sont très chères à ton cœur.

Des femmes belles comme le jour et qui te souhaitent en chœur.

De passer un heureux temps des fêtes en espérant te revoir sans tarder,

De partager avec toi ces moments si tendres qu’elles semblent tant aimer.

 

Mais, avant de découvrir ce qu’elles veulent t’offrir.

Tu dois répondre à cette simple question avec ton plus beau sourire.

Dis-le-moi avec l’entière vérité ! Je ne veux aucune ambiguïté.

Regarde-moi dans les yeux : as-tu été sage cette année?

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Sur un air des Beatles

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Sur un air des Beatles

 

Je me suis levée très tôt

Afin de profiter de ce temps,

Il fait déjà si chaud en ce moment,

Aussi bien bénéficier de ce jour nouveau.

 

Sous un air de ce groupe fantastique,

Aux chansons si belles, aux paroles si douces,

Je me suis habillée aussitôt après avoir pris ma douche,

En fredonnant cet air sans paroles, mais à la vague mirifique.

 

Venue d’une époque tellement lointaine,

Une époque où l’amour avait le droit d’exister,

Où faire la guerre allait seulement se conjuguer au passé,

Où mes envies, mes convoitises et mes inclinations seraient aussi les tiennes.

 

Je désire seulement être bien dans ma peau,

Prendre la vie comme elle est, comme elle le sera

Il fait soleil et, croyez-moi, mes amis, cela me suffira.

Sur un air des Beatles, j’ai pensé à tout ce qui est tellement beau.

 

Sur un air des Beatles, j’ai dit : pourquoi pas?

Car c’est par la folie de jeunesse de mes parents,

En une nuit, ils s’aimèrent tellement longtemps,

Qu’ils conçurent l’enfant que voilà!

 

Cette enfant qui, entourée d’amour, a grandi,

Qui a écouté, avec père et mère, leurs chansons.

Qui les a apprises telles d’importantes leçons,

Afin de me souvenir d’eux, le jour où ils seront partis.

 

Mais, tant et aussi longtemps que je chanterai,

Ils seront toujours présents dans mon cœur,

Car sur un air des Beatles, s’effacèrent mes peurs.

Je fredonnerai leurs mélodies tant je vivrai.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada