Archives de tags | craindre

Délivrez-moi

salvation_by_rickb500_dd47cx1-pre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Délivrez-moi

 

Par cette nuit d’été toute en chaleur,
Où je dois affronter ma plus grande peur,
Celle qui me fera découvrir ces plaisirs interdits,
De ces plaisirs qui m’ont été à jamais, dans vœux, proscrits.

 

De ces œuvres de chair,
Ne désirera qu’en mariage seulement,
Même pour un laps de temps, un court moment,
De prendre garde de n’y point succomber de craindre l’enfer.

 

Ô Seigneur si étranger aux humains,
Qui leurs donne tout sous leurs mains,
En leur interdisant d’en à savourer du soir au matin
Alors qu’il suffirait d’y succomber pour y connaître plaisir certain.

 

Délivrez-moi ! Délivrez-moi de cette envie,
Que j’y succombe dès maintenant, je vous en supplie.
De ma virginité à vous promise dans un élan de pure folie,
Désire de la perdre est au plus profond de moi jusqu’à l’infini.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Un bel exemple de spontanéité

Spontanéité
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Un bel exemple de spontanéité

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous présenter une réalisation photographique faite par mon ami et collaborateur Rick B., d’Allemagne. Il est possiblement l’un des photographes les plus prolifiques sur le site de partage artistique connu sous le vocable de DeviantArt.

fb_img_15465191675125287177806778485672.jpgEn effet, et pour mon plus grand plaisir, il ne se passe pratiquement pas une journée où l’une de ses photos mettant en vedette ses admirables modèles féminins ne se retrouve pas sur son site personnel. Croyez-moi sur parole ! Ce sont souvent des véritables bijoux de réalisations photographiques tant pour le choix des poses que pour l’originalité, parfois provocante, des photos.

Pour ma part, la qualité des photos réside d’abord et avant tout dans la spontanéité des clichés. Une spontanéité qui, contrairement à ce que l’on serait portés à croire, est extrêmement difficile à saisir. Une difficulté causée par trois éléments majeurs dans le domaine de la photographie et, par ricochet, dans la nudité artistique même si ce n’est pas le sujet à l’ordre du jour. Trois éléments qui sont, à l’image d’un tricot, imbriqués les uns aux autres afin de donner un résultat final satisfaisant.

En premier lieu, la spontanéité est-elle réelle ? Une telle question est loin d’être facile de répondre de manière adéquate. En effet, a-t-elle été planifiée par les personnes présentes lors de cette séance ou bien a-t-elle vécue selon, pardonnez mon anglicisme, le “mood” de l’instant ? Bien malin qui pourrait résoudre à cette question. N’est-ce pas ?!

En second lieu, Quels sont les intérêts de faire un tel10926815_1617877155110055_4605042943758532413_o_thumb.jpg type de photos ? Pour y répondre, je me souviens lorsqu’un photographe venu des États-Unis était venu du Maine afin de réaliser une série de photos (nu intégral et conventionnel). Or, ce fut lors d’une prise non planifiée où votre humble serviteur a été immortalisée à son meilleur. Une photo qui a été acclamée sur la plupart des réseaux sociaux.

11235251_676422929152119_142811643_oEn dernier lieu, le modèle vivant a t-il son mot à dire à l’occasion d’une séance photo ? Personnellement, et pour l’avoir vécu, je vous dirai que c’est le cas. J’ai en mémoire, oui je sais bien qu’il s’agit d’une séance de nudité artistique, une expérience vécue à Montréal avec un photographe de renommé international, où j’ai spontanément proposé une pose qui, à une autre époque, m’aurait amené directement sur le bûcher. En effet, j’ai pris la pose du Christ sur la croix de manière tout à fait naturelle et sans penser un seul instant à ce qu’elle allait susciter dans l’esprit du photographe présent. Une telle pose a été à l’origine d’une série intitulée “Le Sacré-Cœur” publiée au sein d’un magazine underground dans le milieu artistique de Montréal. Le succès fut tel que ladite photo a été utilisée quelques années plus tard au sein d’un magazine britannique. Comme quoi la spontanéité donne parfois des résultats bien au-delà de nos attentes. En tout cas, c’est le moins que je puisse dire en ce qui concerne mon expérience.

Bref, la spontanéité d’une pose doit faire ressortir l’essentiel. C’est-à-dire la vie prise sur le vif, les émotions exprimées à travers le sable qui coule inexorablement du sablier du temps, ne pas penser un seul instant à se tromper au risque de perdre toute crédibilité. Or, un artiste digne de ce nom ne doit jamais avoir une telle craindre. C’est le propre du domaine artistique de se tromper. Se tromper est certes humain mais parfois cela peut être tout simplement divin.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Se sentir libre

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Se sentir libre

 

Se sentir libre! Se sentir libre!

C’est prendre conscience de vivre

C’est ressentir notre corps à son meilleur

C’est savoir être là, simplement là et nulle part ailleurs.

 

C’est accepter qui l’on est

C’est savoir que l’on peut être

C’est de vouloir en soi renaître

Être à moitié nue et devant vous paraître.

 

C’est le plaisir de jouir

De jouir de la vie à chaque instant

De jouir de son corps au bon moment

De jouir encore et encore jusqu’à en rire.

 

C’est de porter un blouson de cuir

Et à la vie lui offrir notre plus beau sourire

Ne pas craindre de réaliser ses tendres rêves

De me faire l’amour et d’embrasser mes lèvres.

 

Se sentir libre c’est de ne pas craindre la mort

Car sans elle vivre n’aurait vraiment pas de sens

Et jamais n’auraient pu exister les plus belles romances

Alors! Sentons nous libres avant qu’il ne soit trop tard.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec

Mon âme divague

Mon âme divague

Mon âme divague

 

Mon âme divague

 

Où suis-je rendu?

Je me sens perdu.

Qui suis-je vraiment?

Je crains que l’on me ment.

 

D’où viens-je réellement?

Suis-je né simplement?

Je sens bien mon sang couler,

Dans mes veines bleutées.

 

Et mon cœur qui bat au rythme des flammes,

Qui caressent ma peau telles des langues brûlantes.

Mon âme lutte à la recherche de cette femme,

Qui viendra apaiser mes yeux telle une douce brunante.

 

Où es-tu ange envoyé par les Cieux?

Où te caches-tu dans cette mer de pleurs?

Montre-toi, je t’en supplie, n’aie pas peur.

Je ne suis que le descendant de mes aïeux.

 

Un homme succombant sous le poids de ses péchés.

Qui, crois-moi, s’en repent assurément.

Ô mon ange, tu peux en être rassuré.

En ton amour, il se confie allégrement.

 

Écoute mon humble prière!

Retire de moi cette lourde pierre.

Que je puisse aller de ce pas embrasser,

Celle dont je ne saurais de ma vie me passer.

 

Je n’ai point ma demeure dans le royaume d’Hadès.

Oui, j’ai encore ma place sous le soleil.

Ô bel ange, tends-moi l’oreille!

Car de tous mes péchés, je me confesse.

 

Je le reconnais sans aucune gêne.

Mon ultime souffrance dans cette Géhenne.

C’est d’être loin de celle que j’aime plus que tout,

De celle sans qui je deviens fou.

 

Entends cette modeste supplication!

Je veux que le bonheur de ma bien-aimée.

Quitte à revenir en ces lieux enflammés,

Quand mon heure de laisser les plaisirs de la vie sera arrivé.

 

De

 

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada