Archives de tags | Nadeshicon

Une des raisons d’aimer Nadeshicon

IMG_20180408_101118-COLLAGE

Une des raisons d’aimer Nadeshicon

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous en cette journée ? Quelles sont vos occupations ? Pour ma part, je vais merveilleusement bien. En effet, le weekend dernier a été l’occasion de rencontrer des gens fort sympathiques durant la convention du Nadeshicon. Une convention riche en couleurs et en créativités.

Maker:S,Date:2017-12-23,Ver:6,Lens:Kan03,Act:Lar02,E-YIl va de soi, et vous le savez déjà, qu’un tel événement a pour thème principal les arts japonais. Des arts qui remontent à des temps fort anciens, ayant traversé bien des époques, mais qui sont aussi présents à l’aube du XXIIe siècle. Oui, j’ai assisté à de multiples représentations à chacune de mes présences sur les lieux. Je pense notamment aux démonstrations de danses traditionnelles et aux pratiques d’arts martiaux du pays du soleil levant. C’est un fait. J’ai adoré mon weekend.

Toutefois, quel est donc l’élément principal qui m’a leMaker:S,Date:2017-12-23,Ver:6,Lens:Kan03,Act:Lar02,E-Y plus surpris tout au long de cette convention ? Voilà une interrogation qui mérite une réponse claire et précise. J’attends par l’expression « le plus surpris » ce qui est le plus susceptible d’être retenu d’un tel événement. Et pour être franc avec vous, c’est la beauté authentique de la jeunesse qui m’a le plus étonné. Une beauté non pas axée sur des frivolités, sur une mode passagère mais sur la fierté que les participants pouvaient ressentir à l’égard du résultat de leur travail sur la conception, la réalisation et l’originalité de leurs costumes. Et ils ont bien raisons d’en être fiers.

Maker:S,Date:2017-12-23,Ver:6,Lens:Kan03,Act:Lar02,E-YÀ cela vient s’ajouter un aspect qui me turlupine quelque peu l’esprit. À vrai dire, je me demande souvent pour quelles raisons accuse-t-on la jeunesse de tous les maux de la société ? La jeunesse, surtout celle de nos jours, est fondamentalement belle, bonne et riche. Elle est belle parce qu’elle ne craint pas de s’affirmer dans tous les aspects de la vie, notamment dans le monde des arts. Elle est bonne parce qu’elle est moins portée à juger la différence de l’autre pour la simple raison qu’elle sait que la richesse tire sa source dans la diversité, la pluralité et le respect de ce qui n’est pas comme « nous ». Et, finalement, elle est riche parce qu’elle ne craint pas de s’ouvrir et de faire reculer les barrières de l’ignorance. Soyons heureux qu’une telle jeunesse puisse exister de nos jours.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Quel travail !

IMG_20180408_125952_760

Respect à l’artiste qui a créé et fabriqué ce costume !

Quel travail !

Bonjour tout le monde,

Maker:S,Date:2017-12-23,Ver:6,Lens:Kan03,Act:Lar02,E-YJe vous ai parlé brièvement dans mon précédent article à propos de l’originalité et de la créativité de certains costumes portés par quelques-uns des cosplayers présents au Nadeshicon de Québec. Plusieurs des cosplayers passent un nombre d’heures incroyables sur la fabrication de leurs costumes dans le but ultime à la fois de ressembler le plus possible à leurs personnages préférés et de faire bonne impression auprès du grand public venu assister à ladite convention. Pour ma part, je dois reconnaître que j’en étais presque arrivé à me faire un torticolis à force de me tourner et retourner afin de ne rien rater des costumes portés par des cosplayers fiers, et avec raison, du résultat de leur travail.

Cependant, il était inutile de virevolter dans tous les sens pour yIMG_20180408_144211_374 dénicher la perle rare. Bien souvent, c’est cette dernière qui venait aux pieds de votre humble serviteur afin de lui permettre, avec une demande en bonne et due forme et une acceptation sans équivoque, de la photographier pour une publication future au sein de mon blogue artistique. Il va de soi que chacune des photos prises par moi a été présentée à la personne concernée. Le respect a toujours été de mise avenant le cas où il y a refus de la part du cosplayer tout comme sa demande de soustraire de ma banque de photos toutes celles qui ne répondirent pas à ses attentes. C’est à mon avis la moindre des choses.

En terminant ce présent article, je désire lever mon chapeau à tous les cosplayers qui ont rendu si intéressant et ce, tant par leur présence que par leurs costumes à la fois colorés et diversifiés. Qui ose dire qu’il n’y a pas de créativité au sein de notre jeunesse ? En tout cas, pas moi !

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Un beau weekend : Nadeshicon 2018

30412350_10155602233167523_5825935361053818880_o

En belle compagnie féminine 

Un beau weekend : Nadeshicon 2018

Bon début de semaine tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que votre weekend se passe bien. De mon côté, ce fut jusqu’à maintenant un weekend rempli de couleurs et, de surcroît, des couleurs asiatiques plus particulièrement nippones. En effet, la convention Nadeshicon 2018 se déroule tout le weekend dans la belle ville de Québec au pavillon universitaire Maurice-Pollack de l’université Laval de Québec.(1) Une convention brillamment montée par des gens passionnés par le monde surnaturel des mangas japonais.

30264810_10155602234182523_6988767915013046272_o (1)Hé bien oui ! Je m’intéresse à une multitude de formes d’arts existant dans ce monde où la diversité doit être vue comme un enrichissement de soi et des autres. Il n’est donc pas question de rejeter une quelconque culture, ni d’en faire un éloge au détriment de tout ce qui compose la mosaïque du genre humain. Bref, comme disait un survivant de l’holocauste :  » Tous les peuples sont bons. Il n’y a que les individus qui font la différence. « 

C’est ainsi qu’en ce samedi matin, je me suis préparé de bonne heure30221964_10155601913912523_9179919599318073344_o afin de déguster un savoureux déjeuner à mon petit restaurant de mon quartier dans l’objectif de me rendre le plus tôt possible à ladite convention. Pourquoi donc me diriez-vous ? Tout simplement pour y découvrir les quelques nouveautés qui se trouvent tant au sein des kiosques que parmi les costumes fabriqués de toutes pièces par les cosplayers qui y seront présents. Croyez-moi sur parole ! Je fus comblé sous bien des angles. Il va de soi qu’une brève présentation du déroulement de cette convention s’impose afin de se faire une idée assez juste de la logistique nécessaire à un tel événement.

30226646_10155601971642523_5251840182247751680_nTout d’abord, le nombre de kiosques est tout de même étonnant si l’on tient compte de l’espace disponible pour chacun d’entre eux. Des kiosques qui nous font découvrir toute une gamme d’articles en tout genre, en respectant le caractère général du public, et qui regorgent de milles petites trouvailles. Ensuite, les cosplayers se prêtent allègrement à prendre des poses pour permettre aux photographes amateurs ou professionnels de garnir leur portfolio. Vous devez certainement vous douter que je n’ai pas pu résister à la tentation de prendre quelques clichés desdits cosplayers dans leurs costumes. Enfin, il y a eu tout au long de cette convention une liste d’ateliers qui traitèrent sur divers sujets reliés au monde du manga japonais. Malheureusement, je n’ai pas eu la chance d’assister à l’un d’entre eux. Toutefois, je compte bien m’y reprendre ce dimanche en après-midi.

C’est ce que je traiterai dans mon prochain article. Bien entendu, que d’autres aspects seront présentés au courant de la semaine. Comme dit le proverbe :  » Dans tout plaisir, l’essentiel c’est de le faire durer.  » C’est à suivre. D’ici-là, portez-vous bien !

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais de Québec Canada

(1) Il s’agit de l’université que votre humble serviteur a fréquenté lors de sa quadruple formation en histoire, science politique et en communication publique ainsi qu’en théologie.

Un bonjour printanier

New Image72

Un bonjour printanier

Bonjour tout le monde,

New Image73J’espère que vous allez bien et que le début du mois d’avril se déroule de façons agréables pour vous tous. De mon côté, ma vie est belle avec les activités auxquelles j’assiste soit en tant que simple spectateur ou bien en tant que participants. Comme je l’ai auparavant mentionné dans l’un de mes articles, je suis allé à un événement festif du nom de « Nadeshicon » lequel se déroula à l’université Laval de Québec ce week-end.

17629912_10154604006202523_6639232849326493997_nUn festival riche en couleurs et en variétés où la culture de la bande dessinée, appelée le 9e art, japonaise était tout particulièrement à l’honneur. Que de costumes magnifiques ! Que d’heures de travail je pouvais à peine imaginer en les regardant ! Quelle imagination débordante ! Quelles œuvres d’arts remarquables les spectateurs pouvaient-ils admirer chez les nombreux artistes qui y exposèrent leurs créations ! Bref, il était impossible pour quiconque de rester de marbre devant autant d’originalité laquelle avait réussi en maintes occasions à faire vibrer les cordes sensibles de votre humble serviteur.

17630139_10154604006467523_7203988628621186490_nQui plus est, j’ai eu la chance de réaliser quelques photos de plusieurs des créations artistiques, en l’occurrence des tableaux dessinés par des artistes chevronnés dans leurs domaines respectifs, présentés au sein de certains kiosques. Je pense notamment à des dessins qui m’ont beaucoup interpelé soit par leur caractère fantaisiste ou bien par l’imagination qui a émergé en mon esprit. C’est le cas notamment de deux dessins réalisés par deux artistes différents dont celui de la « charmante » petite veuve noire qui semble nous inviter à boire le thé en sa compagnie ou bien le jeune17499084_10154604006427523_1852468965141596203_n chevalier chevauchant le Phoenix pour, peut-être, retrouver sa bien-aimée. Deux dessins aux concepts diamétralement opposés mais tout aussi agréables à regarder. N’est-ce pas ?! D’ailleurs, j’ai profité de l’occasion pour me procurer quelques t-shirts aux couleurs rarissimes en magasins. En résumé, mon désir d’y trouver quelques pièces intéressantes a été plus que comblé.

12675129_10154724094679657_765136332_oÀ part çà ? Quoi de neuf ? Je vous annonce avec une grande fierté que je serai parmi les modèles nus dans une séance de nudité artistique qui aura lieu dans les environs de Montréal le 6 mai prochain. Une telle séance servira à une éventuelle exposition organisée par une photographe du nom de Gabrielle D. dont le thème sera sur la diversité des corps dans sa plus simple expression, sans maquillage et au naturel. J’avoue que je ne compte plus mes nuits avant la journée prévue tellement j’ai hâte de vivre, plutôt de revivre, une telle expérience. Faut-il rappeler ma participation en quelques occasions dont, entre autres, avec Richard N. et Jérôme B., dont les résultats ont été fort appréciés auprès d’un public averti ?! Croyez-moi sur parole ! Je donnerai le meilleur de moi-même comme je l’ai toujours fait dans ce domaine. C’est, à vrai dire, plus qu’un domaine. Je dirais même une philosophie, une manière d’être et de vivre. Vivre dans une authenticité complète et sereine. Une chance que peu de gens ont de nos jours. 

Il va de soi que d’ici-là, je continuerai à enrichir mon blogue dédié tant à ma passion en tant que modèle nu, à la poésie laquelle est très appréciée par bon nombre d’entre vous et, finalement, à la photographie qui est sans contredit le meilleur moyen de vivre et de saisir l’instant présent. Bien entendu qu’avenant le cas où de nouvelles opportunités d’être modèle nu s’offrent à moi, je les accepterai volontiers.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une belle découverte

New Image66

Une belle découverte

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que le poisson d’avril ne vous a pas joué de mauvais tours en cette journée où, semble-t-il, tous les coups, les drôles et les moins drôles, sont permis. De mon côté, ce fut une journée passée sous le signe de découvertes en découvertes à l’occasion d’une activité qui se déroula au pavillon Alphonse Desjardins de l’université Laval de Québec. Vous le saviez peut-être déjà, mais j’ai pris l’habitude de participer à la convention du Nadeshicon qui a lieu à chaque année dans la belle ville de Québec.

New Image66Une telle convention me permet de voir, et dans certains cas d’admirer, plusieurs cosplayers qui y sont venus pour présenter leurs costumes de leurs héros préférés. Il va sans dire que lesdits héros proviennent souvent des bandes dessinées issues du milieu culturel japonais. Comme quoi, le pays du soleil levant brille de tous ses feux au sein même de la société québécoise. Et puis ? Pourquoi pas ?! Je me souviens lorsque j’étais enfant, il y a de cela très longtemps, où quelques-uns de mes tout-premiers héros provenaient de l’imaginaire nippon. Qui n’a pas connu, du moins entendu parler, le fameux Ultraman qui protégeait la terre contre les forces obscures du cosmos ?

Une autre raison qui m’incite à participer à une telle convention résideNew Image67 dans le fait que l’opportunité d’y déceler de véritables petits trésors de créations artistiques y est très élevée. Qui plus est! De telles réalisations ont souvent été faites avec très peu de moyens démontrant ainsi la force incroyable de l’imagination chez le cosplayers. Comme quoi l’essentiel est de faire le mieux avec ce que l’on a. Voilà pourquoi, mon plaisir de déambuler au sein des allées où se trouvent les kiosques afin de prendre en photos, avec leur autorisation bien entendu, les personnes qui y sont costumées ou bien qui y présentent leurs œuvres artistiques, était vraiment énorme. Vous pouvez me croire sur parole !

New Image68En effet, je suis sans cesse ébahi tant par la diversité des costumes que par l’ensemble des œuvres d’arts qui se trouvent dans les kiosques de présentation lesquels servent à la vente. Il faut bien que les artistes puissent avoir une certaine source de revenus afin de pouvoir continuer dans leurs domaines respectifs. N’est-ce pas?! Néanmoins, c’est presque toujours par le pur hasard que je découvre, un peu comme une perle précieuse se trouvant dans le fond de l’océan, LA cosplayer qui a réussi à émerger de tout ce tumulte.

Vous pouvez être convaincus que je n’ai pas hésité une seule seconde àNew Image69 demander, avec une grande délicatesse et sans pression aucune, à cette charmante dame sa permission de la photographier afin d’immortaliser notre rencontre à cette convention haute en couleurs du Nadeshicon de Québec. C’est avec un beau sourire qu’elle accepta ma requête au plus grand bonheur de votre humble serviteur. Je profite de ce moment pour la remercier bien chaleureusement, non seulement de sa gentillesse à mon endroit mais aussi pour son autorisation à utiliser les photos prises lors de notre rencontre au sein de mon blogue artistique dédié à mes passions de modèle nu, à la poésie et, dans le cas présent, le domaine de la photographie.

Merci chère Marie-Lou Ferland pour votre collaboration que j’apprécie beaucoup.

Merci à vous de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Nadeshicon de Québec 2014

Nadeshicon de Québec 2014

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que tout se passe bien pour vous et pour vos proches. De mon côté, tout va bien. À vrai dire, je me remets tranquillement de ce dernier weekend. En effet, j’ai eu la chance incroyable d’assister au festival d’arts japonais Nadeshicon de Québec dans lequel un grand nombre de participants-es ont agrémenté tant par leurs costumes que par leurs activités son déroulement. Qui plus est! Certaines de ces activités ont procuré chez votre humble serviteur un émerveillement, je dois l’avouer bien malgré moi, assez rarissime depuis plusieurs années.

Une question doit être résolue afin de comprendre le fondement d’un tel festival à Québec. Le festival Nadeshicon de Québec a pour objectif d’une part, de permettre aux adeptes de cosplay de rencontrer, d’échanger et de fraterniser avec des gens qui partagent la même passion et, d’autre part, de favoriser la connaissance de boutiques, d’artistes et des différents styles d’arts martiaux qui ont pour origine le pays du soleil levant. Il va de soi que le domaine des arts visuels occupe une place prépondérante au sein de plusieurs des kiosques présents à ce festival.

Le festival Nadeshicon s’est déroulé du 4 au 6 avril inclusivement au pavillon Pollack de l’université Laval à Québec. Je dois avouer que je suis étonné de la grande courtoisie avec laquelle les responsables de l’accueil reçoivent les visiteurs sans omettre l’ordre avec lequel tous les activités se déroulent au fil du weekend. En effet, les modalités de comportements que chaque personne doit adopter sont clairement définies dans une brochure fournie dès l’achat de la passe générale. C’est-là une preuve indéniable d’un professionnalisme remarquable des responsables de cet événement de grande envergure.

Avec la permission de Sophie H.J.

Avec la permission de Sophie H.J.

Que pouvions-nous retrouver en guise d’activités? À vrai dire, il y en avait pour tous les goûts et pour tous les budgets. En ce qui me concerne, j’ai adoré exercer mon talent de photographe amateur. Et, croyez-moi sur parole, j’ai eu l’opportunité fantastique de poser des gens qui ont mis leurs plus beaux costumes de leurs personnages préférés. Il est toutefois important de prendre note que je procède en tout temps de manière très précise avant de faire quoi que ce soit avec mon appareil.

C’est ainsi qu’il me fait un devoir de primo, faire les présentations d’usage afin d’établir un lien de confiance de part et d’autre, secundo, de demander la permission du « modèle » avant de la photographier en lui expliquant de manière sommaire les poses que je vais photographier et, tertio, lui présenter ce que j’ai réalisé en lui disant que j’effacerai devant ses yeux les photos qu’elle jugera non conforme à ses goûts. Après tout, c’est la moindre des choses. N’est-ce pas?!

Je n'ose même pas imaginer le nombre d'heures de travail pour réaliser un tel dessin.

Je n’ose même pas imaginer le nombre d’heures de travail pour réaliser un tel dessin.

Il en est ainsi lorsque je désire photographier des créations artistiques telles que des peintures et des breloques. Pour ce qui est desdites créations, je peux vous certifier qu’elles sont pour la plupart d’entre elles à couper le souffle tellement la recherche de l’excellence transparaît dans chacune de celles-ci. À vrai dire, j’ai été ébahi par l’esthétisme dans les œuvres réalisées par les artistes en présence. Mais, attention! Il est bien de souligner que je fais référence bien évidemment à la plupart des costumes portés par les participants-es. De tels costumes, et c’est le moins que je puisse dire, sont de véritables œuvres d’arts qui témoignent non seulement de la passion mais aussi de la patience qu’il leur a fallu démontrer pour les créer de toutes pièces.

Votre humble serviteur

Votre humble serviteur

Ce qui me plait beaucoup dans ce type de festival, c’est l’opportunité d’y rencontrer des gens vraiment formidables avec qui il m’est possible d’apprendre davantage du monde mirifique des cosplays et des personnages des dessins animés en provenance du Japon. Ceci me fait, je sais que trop bien que cela ne me rajeunit guère, un peu sourire lorsque je me revois en train de regarder l’une des toutes premières présentations de bandes dessinées nippones à la télé de Radio-Canada et j’ai nommée… Minifée. Ce qui prouve somme toute que la véritable jeunesse se retrouve dans notre cœur et pas forcément dans nos artères.

Deux exemples de créations que l’on pouvait trouver dans les kiosques:

Créations Popkorn

Créations Popkorn

Et

Créations Popkorn

Créations Popkorn

Je tiens, en terminant cet article, à féliciter les organisateurs de ce festival pour leur dévouement et à toutes les personnes qui ont contribué d’une quelconque manière afin que cela ait été un franc succès tout au long de ce weekend.

Longue vie au Nadeshicon de Québec!

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada