Archives de tags | nations

Au violon

Au violon
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Au violon

 

En septembre,
Le soleil tremble,
Car arrive l’automne,
Son horizon d’air monotone.

 

Nous sommes pourtant le trois,
De ce mois qui pèse lourd sur moi,
C’est le signe que tout passe et rien ne dure,
Ni le temps de jeunesse et encore moins sa beauté pure.

 

Que puis-je faire pour vous consoler ?
De votre chagrin qui au gré du vent s’est envolé.
Sans pour autant amener vos peurs du lendemain,
De ce lendemain qui peut être le dernier de votre destin.

 

Mais à quoi bon de vraiment s’en faire ?
Car de ce chemin nul ne peut s’en défaire.
Chaque homme de toutes les nations doit affronter,
Faire face avec courage et avec abnégation à sa destinée.

 

Des amours d’autrefois qui sont devenus des histoires de vies,
Des erreurs de jadis que parfois on regrette et d’autres fois on en ri.
Ainsi est sa vie, son passé, son présent, en espérant un meilleur avenir.
Peu importe nos craintes, bien souvent pour les atténuer, il suffit d’un sourire.

 

Septembre est arrivé annonçant les couleurs,
Les teintes de l’or, de l’orange et du rouge de coeur.
Avec la fraîcheur matinale qui embrasse nos joues rougies,
Permettez-moi alors de vous jouer un air de violon de mon pays.

 

Un air de violon que m’avait donné mon père,
Qui m’a confié qu’il lui fut transmis par son grand-père.
En me faisant promettre d’en jouer dès les premières lueurs,
Les lueurs de l’automne afin que ses airs sèchent à jamais vos pleurs.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Une très belle journée à la fois patriotique et artistique

Une très belle journée à la fois patriotique et artistique

Bonjour tout le monde,

IMG_20190623_130735J’espère que vous allez bien et que votre début de saison estivale se déroule selon vos attentes. Pour ma part, j’ai eu la chance de vivre une célébration tant patriotique qu’artistique haut en couleurs. En effet, je suis allé assister aux activités de la St-Jean-Baptiste, communément appelé Fête nationale du Québec depuis 1977 dans ma belle province, ce dimanche 23 juin. Et, je dois dire que j’ai été agréablement surpris à maints égards.

Tout d’abord, je dois avouer que je suis à la foisIMG_20190623_101419 patriotique et nationaliste. J’aime autant la terre où je suis né que l’ensemble du peuple qui y vit depuis des générations. Le peuple québécois est fier de ses racines tout en étant tourné vers l’avenir. C’est aussi un peuple attaché à ses principes tout en étant ouvert à la différence et au respect d’autrui. Un respect qui doit aller dans les deux sens. Un peuple qui désire garder sa culture, sa langue et ses traditions lesquelles ont pour fondement la recherche de la paix. À ce sujet, saviez-vous que le Québec est l’une des rares nations, peut-être même la seule, où l’amour est la pierre d’angle de l’œuvre de son auteur ? Un auteur natif de la même région que votre humble serviteur qu’est la côte-nord et j’ai nommé Gilles Vigneault.

Bref, cette journée revêt pour moi une importance capitale en tant que membre de la seule nation francophone en Amérique qui possède ses institutions politiques et ses principaux leviers économiques tout en promouvant la beauté de la langue française.

IMG_20190623_143401Ensuite, les festivités auxquelles j’ai assisté m’ont permis de découvrir un trio musical aux talents formidables. À vrai dire, cela faisait longtemps que je n’avais pas entendu des chansons aussi bien jouées par des artistes de Québec. Des voix féminines sublimes, des chansons chantées de manière à la fois simple et remplie de chaleur humaine, le tout accompagné très sobrement. Le résultat a été fort respectable. J’ignore si vous le saviez, mais je ne rate jamais l’occasion de discuter avec les artistes quand ces derniers veuillent bien m’accorder quelques minutes de leur précieux temps. C’est ainsi que j’ai eu la chance de rencontrer les membres féminins du trio musical connu sous le nom de Barbara Tempête tout de suite après leur spectacle.

Quelle belle chaleur humaine qui se dégage dans lesIMG_20190623_153018 yeux de ces charmantes dames ! Quelle gentillesse qui se manifeste dans chacune de leurs paroles et quelle courtoisie sublime qui s’exprime dans leur attention qu’elles eurent envers votre humble serviteur ! À vrai dire, ce fut l’un de mes plus beaux moments de la journée. J’ai tellement aimé leur prestation que je profite de cet instant pour vous présenter une vidéo réalisée par ce trio au sein même de mon blogue artistique dédiée à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie ainsi que par un phénomène de ricochet aux découvertes que je fais dans ma vie. Une vie remplie de belles surprises.

IMG_20190623_160847Enfin, comment puis-je passer sous silence la présence formidable d’un trio féminin d’origine amérindienne, plus précisément de la nation huronne-wendat, qui vit dans la grande région de Québec ? Est-il utile de vous expliquer que sans l’aide inestimable des amérindiens la présence du peuple québécois aurait été léguée aux oubliettes de l’histoire ? En effet, ils ont été présents à chaque fois où les canadiens-français, le nom que nos ancêtres portaient fièrement, avaient besoin d’eux. D’ailleurs, les relations entre les québécois et les amérindiens vivant sur les terres qui allèrent devenir le Québec ont été plutôt positives. On ne peut pas en dire autant des relations amérindiennes et de l’envahisseur britannique. Mais, c’est une autre histoire.

La prestation de ce trio huron-wendat a été faite sousIMG_20190623_161032-ANIMATION la forme de danses traditionnelles. Non seulement, la foule présente a eu droit à un petit cours de spiritualité amérindienne mais elle a eu l’opportunité de participer elle-même à l’une de ces danses. Je dois lever mon chapeau pour ces dames costumées en habits traditionnels aux couleurs flamboyantes et qui ont su maintenir l’attention des gens présents sur les lieux. Ce fut pour moi un moment inoubliable car, rappelons-le, je suis originaire de la ville de Sept-Îles où vit deux importantes communautés amérindiennes.

Je vous remercie de votre attention et bonne fête nationale aux Québécoises et aux Québécois tant de souche que d’adoption.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Soldat de bois

 

 

IMG_20190405_165021
Dessin réalisé à l’occasion de la journée de séances de nudité artistique au CEGEP de Drummondville le 4 avril 2019

Soldat de bois

 

Soldat de bois,
Où t’en vas-tu par-ci, par-là ?
Fier et droit vers les champs de bataille,
Tu n’as peur de rien même si rien n’en vaille.

 

Debout telle une blanche craie,
Qui aveuglément toujours obéirait,
Obéirait à son maître dévoué et à sa volonté,
Sans crainte de sa vie sur les champs de mars y laisser.

 

Soldat d’honneur et d’apparat,
Parcourant fièrement les villes et villages,
Pour éblouir les yeux des gens de tous les âges,
Ce que tu es beau ainsi, ce que tu es parfait comme ça.

 

Soldat appelé sous les armes ou bien de carrière,
Qui par une crainte ou bien par un choix ira à la guerre,
Deviendra peut-être un héros ou simplement de la chair à canon,
Et pour lequel on élèvera de flamboyants étendards et de nobles pavillons.

 

Soldat de chair ! Soldat de sang !
« Bravo pour ton courage » chanteront les troubadours.
Lorsqu’ils te louangeront en versant des larmes chacun leur tour,
Sous une marche militaire quand tu seras enterré près des grands d’antan.

 

Mais, réponds-moi avec franchise, cela en valait-il la peine ?
Pour ces nations de verser la dernière goutte qui coulait dans tes veines ?
Homme semblable à tous les autres sous tes habits tellement éblouissants,
Soldat pour un bref instant mais un simple être humain tout le temps.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Prier pour moi ma sœur

against_censorship_by_rickb500_dd32gx3-pre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Prier pour moi ma sœur

 

À genoux devant vos seins,
Au Ciel je lève bien haut les mains,
En priant le Seigneur de m’accorder cette faveur,
Un privilège que je souhaite se voir réalisé de bon cœur.

 

Oui, j’ai encore et toujours péché
Je reconnais devant mes sœurs et mes frères,
Que je suis allé en ce lieu de délice pas plus tard qu’hier
Que j’ai péché en pensées, par action et par ma volonté.

 

Comment ne pouvais-je succomber à la tentation ?
À ces plaisirs de la chair qui firent toutes les nations ?
Comment aurais-je pu résister à beauté de ces pécheresses ?
Qui ont pour toutes vertus que leurs charmes et tendres caresses ?

 

Devrais-je embrasser votre croix ?
Et, si telle est ma pénitence, combien de fois ?
Devrais-je m’abreuver à votre fontaine de jouvence ?
Celle avec laquelle vous jouez les nuits jusqu’à la démence.

 

Devrais-je vous combler de mon savoir-faire ?
Au risque de vous précipiter dans les profondeurs de l’Enfer.
Laissez-moi vous embrasser afin de vous faire connaître la volupté,
Ainsi nous saurons tels sont nos chemins, nos voies et nos destinés.

 

Prier sans cesse chère donzelle,
Car je doute vraiment que vous soyez pucelle,
Prier à jamais pour ne pas succomber au plaisir de la chair,
Et si tel est le cas, accompagnez-moi en ces lieux où j’y ai ma chaire.

 

Je vous y présenterai dames de feux,
Qui savent si bien enjôler avec leurs yeux bleus,
Je vous y montrerai avec joie dames aux cheveux d’or,
Celles qui savent si bien mettre en valeurs la grâce de leurs corps.

 

Je vous prouverai avec fougue ma virilité,
Celle que l’on ne devine pas sous mes airs de sainteté,
Et pour préserver pour toujours votre religieux anonymat,
En silence, nous ferons l’amour dans une chambrette comme il se doit.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dans la noirceur

Dans la noirceur

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ 
Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dans la noirceur 

 

Il est tard et je me sens abandonnée, 

J’ai froid et je me suis perdue dans ce lieu, 

Serais-je en un endroit maudit par les dieux, 

Dont son existence est ignorée depuis que je suis née ? 

 

Non mais, que suis-je venue y faire ? 

Serait-ce l’entrée des enfers ? 

Serait-ce un lieu de damnation ? 

Pour les âmes des nations ? 

 

J’entends les voix des damnés, 

À moins que je sois devenue folle à lier, 

De ces voix qui vous glacent le sang, 

Vous rappelant vos fautes pour longtemps. 

 

Je ferme les yeux pour m’y échapper, 

Car je suis fatiguée de pleurer, 

J’aimerais simplement retrouver, 

Celui que j’ai tant en secret aimé. 

 

Où est le soleil et ses mille merveilles ? 

Sortez-moi de ce cauchemar que je me réveille, 

Où sont ceux qui étaient si chers à mes yeux ? 

Que sont devenus les gens heureux ? 

 

Où suis-je à jamais rendue ? 

Quel est dont le crime que j’ai commis ? 

Malgré mes erreurs je vous ai aimé mes amis, 

Je vous dis la vérité, celle qui est comme moi toute nue. 

 

J’ai tellement peur, 

Je ne sais pas quelle est heure, 

Où je sortirai de ce mensonge, de ce leurre. 

Méritais-je de me retrouver dans cette noirceur ? 

 

Dans cette lugubre obscurité, 

Ma peau y est brisée par la froideur, 

Maintenant et à jamais détruit est mon cœur, 

Car j’y retrouve la racine de mes craintes sans cesse dévoilée. 

 

De 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada