Archives de tags | bien

Ce sera là mon seul trésor

Ce sera là
Ce sera là mon seul trésor que je te léguerai Poème de RollandJr St-Gelais Dessin par CapitaPerdu Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/Waiting-Room-c-783255998

Ce sera là mon seul trésor

 

Tout contre moi, je te serre.

Mes pensées dans le vent errent,

J’ignore quoi te dire et surtout quoi faire,

Je te colle contre moi pour mieux me taire.

 

Reste près de moi et écoute bien mon cœur

Que ferais-je pour éloigner de toi toutes les peurs?

Tu sais, je suis ta mère mais aussi une simple femme.

Une femme qui vit à une époque où on ignore le mot dame.

 

Je me rappelle lorsque ma mère me demanda,

Ce que je souhaitais ardemment dans l’avenir,

Je lui ai répondu une raison d’aimer et de sourire,

Elle me dit alors : ma fille une cause tu trouveras.

 

Les années ont bien entendu passé,

J’ai grandi et j’ai vieilli et l’amour j’ai rencontré.

Ton père et moi après belles fréquentations, nous nous sommes mariés.

Peu de temps après ta naissance, en devoir de policier, il a été tué.

 

Ceux qui ont juré de protéger la veuve et l’orphelin,

Sont devenus des parias dans nos sociétés sans lendemain,

Ceux qui abusent de l’innocent sont devenus les héros des foules,

Bon ordre, moralité et pierres angulaires de l’éthique enfin s’écroulent.

 

J’aimerais tant mon enfant chéri,

Pour le bien de ton avenir te donner ma vie,

Un avenir où le respect et l’amour ont de l’importance,

Je ne suis pas riche, mais je t’enseignerai le gros bon sens.

 

Laisse-toi te guider par ma voix,

Je te montrerai avec patience mes propres pas,

Avoir en toi pleinement confiance, je t’enseignerai.

Mon enfant, ce sera là mon seul trésor que je te lèguerai.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Sur un banc

Sur un banc
Sur un banc Poème de RollandJr St-Gelais Dessin par CapitaPerdu Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/Villa-Borghese-Rome-845449480

Sur un banc

 

Il y a de cela quelques années,

Dans un temps où nous pouvions voyager,

Je suis allé découvrir la ville magnifique de Rome,

Y voir les monuments, goûter les mets, voir femmes et hommes.

 

Car il est inutile de voir du pays sans discuter avec les gens qui y sont,

En effet, j’adore écouter les accents qui me font penser à des chansons.

Ces chansons me font rêver au soleil de la Mer Méditerranée,

Tandis que d’autres me font voir tant de coins étrangers.

 

C’est en allant au Vatican,

Qu’épuisé je suis allé sur un banc,

Ouvrant les yeux de mon cœur, je vis des êtres humains.

Des gens venus en pèlerinage pour se rassurer face à leur destin.

 

Un enfant me regardait plein de questions,

Qu’il posa à son père près de lui avec raison,

Son père le prit dans ses bras et lui dit tout bas,

Une réponse en me souriant qu’avec facilité je repéra.

 

Puis vint à mes côtés un vieil allemand,

Avec lequel j’ai entamé une discussion me connaissant,

Il me raconta quelques péripéties de sa vie et de ses amours,

De sa jeunesse, de son expérience, et ce sans trop de détour.

 

J’ai tiré à travers ces deux exemples, un grand enseignement.

Que la vie est ainsi faite pour tous car on agit pour son bien,

On fait tout son possible pour de meilleurs lendemains,

Assumer son passé, vivre le présent à pleines mains.

 

Sur un banc, je me suis reposé.

Avec un pur étranger j’ai pu discuter,

Par la tendresse d’un père répondant à son enfant,

C’est là que j’ai appris que nous sommes fils de Dieu assurément.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

 

 

Juste regarder

Juste regarder
Juste regarder Texte de réflexion par RollandJr St-Gelais Dessin par CapitaPerdu Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/Floating-in-the-Blue-842134133

Juste regarder

Aujourd’hui, je vais simplement regarder. Regarder sans dire un mot, sans me prononcer, sans juger et sans condamner. Regarder les choses sans me questionner. Regarder la vie comme elle et ne jamais y chercher à y trouver ce qu’il y a de beau, ni de laid.

Juste regarder assis sur un banc, sous le soleil et caressé par le vent. Regarder sans me poser de questions. Regarder la nature, les gens autant les petits que les grands. Regarder sans faire de comparaison. Sans me comparer à eux, ni eux à moi. Regarder ce qui est sans me demander si c’est bien ce que je vois.

Regarder en me promenant, en répondant aux salutations tout en poursuivant mon chemin. Regarder en écoutant. Écouter ce que je regarde et, parfois, qui me regarde. Car, pour bien regarder il faut aussi savoir bien écouter. Regarder le monde qui m’entoure sans imaginer d’autres mondes. Le regarder comme le seul qui existe sans supposition, sans imagination et sans religion. Le regarder le temps d’un moment. Un moment ancré dans ma mémoire pour l’éternité.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Le cercle de la vie

Le cercle de la vie
Le cercle de la vie Texte de RollandJr St-Gelais Photo pas John K., Source : https://www.deviantart.com/cable9tuba/art/Dark-Figure-Circled-807497379

Le cercle de la vie

 

Dès les premières secondes de sa naissance,

De sa grande fragilité, l’homme en a conscience.

Remplissant ses poumons d’un air aussi vif que brûlant,

Pour lequel chaque instant de sa vie, il en sera à dépendant.

 

Grandissant tant bien que mal en ce monde,

Il apprendra très vite pour y survivre jeter une sonde,

Bien des ennemis se diront être ses amis à l’envie inassouvie,

Allant même jusqu’à lui mentir au dépend de sa propre survie.

 

Certes, il connaîtra quelques véritables amis.

Des amis du midi de la vie jusqu’au crépuscule de celle-ci.

Travaillera à chaque jour pour amener pitance en sa demeure,

Petite chaumière ou riche palais, le temps de quitter viendra l’heure.

 

Aura-t-il une âme qui l’aimera?

Aura-t-il une âme à qui son amour lui donnera?

Aura-t-il une âme qui sur la route de la vie l’accompagnera?

Aura-t-il une âme à ses côtés lorsque la pendule pour lui s’arrêtera?

 

Certes, il lui est arrivé d’aimer et d’être aimé,

Certes, il lui est arrivé de souffrir et parfois de faire souffrir,

Certes, il est arrivé de connaître bien des pleurs et bien des fou-rires,

Mais, n’est-ce pas là le sort de tous ces êtres qui forment cette humanité?

 

La vie est ainsi faite : On naît, on vieillit et on passe de vie à trépas.

C’est une roue qui tourne depuis l’aube des temps et jamais ne s’arrêtera,

C’est un cercle invisible mais réel à qui l’on tente de donner un sens,

C’est le cercle de cette vie belle comme une rose qui nous encense.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Cette chaleur sur ma peau

dduv1bw-c32bb220-ac11-4805-bc09-8e79ae7a9a28
 »Cette chaleur sur ma peau » par RollandJr St-Gelais Modèle ? Ariane Saint-Amour de Montréal Avec l’autorisation du modèle. Source : https://www.deviantart.com/ariane-saint-amour/art/Sand-Goddess-837896828

Cette chaleur sur ma peau

 

Que l’été enfin s’en vienne,

Mon désir coule dans mes veines,

Pouvoir vivre avec toute ma liberté,

Vivre sans être obligée de ces vêtements porter.

 

Vivre et tout oublier,

Vivre et pas seulement exister,

Vivre avec intensité avec passion,

Vivre à chaque instant à en perdre la raison.

 

Loin de ces villes sans âme,

Vivre une vie de vraie femme,

Sentir couler sur moi l’eau de la mer,

Oublier tout ce que m’ont dit père et mère.

 

Même si je sais que c’est pour mon bien,

Mais en cet heureux moment ça ne vaut rien,

Tout ce que je veux c’est d’en profiter et de m’amuser,

M’amuser sans jamais m’arrêter jusqu’à l’aurore tombée.

 

Bientôt ce sera l’été,

Le temps de vivre en simplicité,

Et ce que je souhaite pour ces jours beaux,

C’est de ressentir cette chaleur sur ma peau.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada