Archives de tags | tard

Car si je voyage avec toi

Je voyage
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Car si je voyage avec toi

 

Déjà c’est la nuit,

Depuis longtemps le train est parti,

Dans le silence mystérieux de notre wagon,

Sous la lumière tamisée nous nous aimons.

 

Les étoiles scintillantes,

Témoignent de la fraicheur bienveillante,

Après ces journées si chaudes mais suffocantes,

Qui ne cessèrent de t’écraser d’une chaleur suffocante.

 

Il ne se fait pas si tard,

Dors avant d’arriver à la gare,

Car demain nous arriverons à destination,

Le lieu de mes ancêtres fiers bâtisseurs d’une belle nation.

 

Nation un peu rebelle,

Peuplée de femmes très belles,

Et d’hommes grands et forts et si valeureux,

N’éprouvant que compassion par leurs cœurs généreux.

 

Ma chérie, tu verras là-bas.

Comme tu seras bien avec moi,

Je te ferai visiter mon humble château,

Situé tout près d’un magnifique ruisseau.

 

Un château édifié par mes lointains ancêtres,

Entouré de jardins, d’arbres fruitiers et d’hêtres 

De mes aïeuls formés par des nobles et des sorciers,

Protecteurs de la veuve et de l’orphelin et guides des aventuriers.

 

Je t’ai réservé la plus belle des chambres,

Tapissée avec soin et peinturée à la couleur d’ambre,

De miroir tu n’y trouveras pas car de ta beauté moi seul l’admirera,

Que tu es magnifique sans cesse de ma bouche tu l’entendras.

 

En mon corps sans âme, point de pouvoir n’a l’âge.

Car je suis né à l’époque que l’on appelle le Moyen Âge,

J’y ai rencontré un homme bien étrange dans ma jeunesse,

Qui me fit, en échange de mon âme et de mon sang, une vilaine promesse.

 

Une simple morsure et quelques gouttes,

Ont amplement suffit pour dissiper mes doutes,

Dors en toute quiétude encore ma tendre demoiselle,

Car si je voyage avec toi c’est pour t’offrir à mon tour la vie éternelle.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Adam

Adam
Photo et modèle nu ? John K. des États-Unis

Adam

 

Adam

Où te caches -tu?

Tu sais que tu es nu?

Avoue! À moi, point tu ne mens.

 

Je ne t’en veux pas,

Le seul qui a fauté, c’est moi.

Car bien fragiles vous étiez Ève et toi,

Vous étiez que mes sujets et moi votre roi.

 

Ne fuis pas mon regard,

Car je te retrouverai tôt ou tard,

Tu es sous quelques pierres d’un ruisseau,

Magnifique est ton corps et ton visage tellement beau.

 

Et que dire d’Ève, si tendre et si belle?

N’est-elle pas une véritable merveille?

Vous êtes l’apothéose de toute la création,

La grande fierté de toutes mes réalisations.

 

Mais, vous m’avez désobéi.

Ne me craignez point, je vous pries.

Oui, je vous chasserez de mon Paradis.

Mais, c’est pour votre bien. Je vous le dis!

 

Vous apprendrez de vos erreurs,

Malgré vos craintes et vos peurs,

Vous connaîtrez tant l’amour que la haine,

Comme toute la passion couler dans vos veines.

 

Ainsi vous saisirez le sens de la vie,

Que malgré vos rêves, elle n’est pas infinie.

À vos enfants les œuvres de vos mains seront laissées,

Afin qu’ils puissent à leur tour les améliorer ou les délaisser.

 

Ne soyez pas sans espoir,

Par les prophètes de malheur,

Qui n’ont que faire de votre bonheur,

Car bien petites joies arrivent tant le jour que le soir.

 

Adam, mon fils aimé.

Va rejoindre Ève ta bien-aimée.

N’ayez point honte de votre nudité,

C’est ainsi que vous apprécierez votre intimité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mouillée

Mouillée

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Mouillée

 

Il est tard
Je vais me doucher
Car je suis si fatiguée
Et je dois avouer que j’en ai marre

 

Marre de devoir toujours sourire
Devant des gens qui ne font que souffrir
Du matin jusqu’au soir jusqu’au lendemain
Je fais tout ce que je peux mais je n’ai que deux mains.

 

L’eau chaude coule sur ma peau
Quelle est si bonne cette eau
Enlevant les impuretés
De ma journée

 

Tiens! Je pense à ce bel homme
Que j’ai accueilli et soigné aujourd’hui
Il était beau quand il m’a avec entrain souris
Avait-il deviné de mes pensées la somme?

 

L’eau continue à couler
L »envie de me caresser et de me satisfaire
M’envahie et c’est loin de me déplaire
Car cet homme m’avait tellement bien attirée.

 

Rien ne m’empêche de jouir
Et de rêver à cet homme avant d’aller dormir
Quel péché y a-t-il de fantasmer sur un inconnu?
Alors que moi-même je suis entièrement nue?

 

Ce que je suis mouillée
Tant par cette eau qui coule
Atténuant mes bruits quand je roucoule
Mouillée d’envie car mon corps n’a pas ce qu’il désire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je rêve de cet instant

Je rêve de cet instant
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je rêve de cet instant

 

Enfin, le grand jour est arrivé.
Où pour la première fois, je te rencontrai.
Il y a si longtemps que l’on m’a parlé en bien de toi,
De ta féminité, de ton corps de déesse et de ta beauté faite pour un roi.

 

Je rêve de ce jour,
Où sans cesse nous ferons l’amour.
Je rêve à chaque moment de chaque temps de cette nuit,
Où tu recevras mes hommages dignes d’une grande reine dans mon lit.

 

Je rêve de te caresser ta chevelure,
De ce blond qui te fait une si belle parure.
Je rêve de te sentir la douceur de ta peau divine,
Et de te montrer avec attention bien des poses tellement coquines.

 

Je rêve de te titiller les seins,
Afin de faire mourir de jalousie tous les saints.
Je rêve de te sentir monter sur mon membre viril,
Et, crois-moi ô ma beauté exquise, ce ne sera point vil.

 

Je rêve de recevoir l’eau de ta fontaine,
Celle que je ferai sortir généreusement d’entre tes aines.
Je rêve de t’entendre de plaisir sans cesse crier, sans cesse hurler,
Et de m’ordonner telle une impératrice de la sainte Russie de ne jamais arrêter.

 

 

Je rêve de pouvoir à jamais et pour toujours te combler,
De ta soif de volupté, pouvoir te satisfaire, te rassasier, t’abreuver à satiété.
Je rêve que nous puissions nous rejoindre malgré l’océan et la langue qui nous séparent,
Attends-moi chérie ! Sois patiente ! Pour te faire l’amour, jamais il ne sera trop tard.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

La muse

La muse
« La muse » par Gérard Teillot de la France

La muse

 

Bonsoir ! Bonsoir !
Je sais qu’il est tard,
Je voulais être à mon meilleur
Afin de passer avec vous du bonheur.

 

 

Je me suis maquillée
Et me refais une beauté
Pour votre plaisir et le mien
Car être modèle nu il le faut bien.

 

Écoutez cette chanson
Qui joue à la radio en ce moment
Elle me rappelle lorsque je n’étais qu’une enfant
Quand je jouais avec mes petits copains des vilains garçons.

 

J’étais loin d’être très sage
Je dirais même une véritable gamine
Avec un sourire qui faisait une si bonne mine
À cela s’ajoute maintenant quelques années d’âge.

 

Je suis devenue avec le temps une vraie femme
Cheveux d’ébène éclairés par mes lèvres de flamme
De mes yeux envoûtants je vous ensorcèle avec passion
Car je sais bien qu’ainsi j’aurai toute votre attention.

 

Pour cette chaude soirée
Je saurai lentement me déshabiller
Et pour être franche avec vous, cela m’amuse
Car ce que j’adore plus que tout c’est d’être votre muse.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada