Archives de tags | splendeur

La beauté de Rome

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La beauté de Rome

Bonjour tout le monde,

Je me suis permis de vous présenter ces quelques photos de la belle ville de Rome où l’histoire et la culture se côtoient allègrement depuis des millénaires. Certes, il existe aussi plusieurs villes qui possèdent une richesse à la fois culturelle et historique en leurs seins. Toutefois, Rome a ce privilège d’être tout simplement le reflet d’une langue majestueuse c’est-à-dire le latin.

« Une image vaut milles mots ?! »  me diriez-vous? Et vous avez bien raison. Maintenant imaginez un carrousel ! Allez-y ! Admirez ! Bonne visite ! Au revoir ! Arriverdeci !

Je vous aime beaucoup. Ti amo molto !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Beauté de femme! Beauté fragile!

Beauté de femme! Beauté fragile!

Dédié à mon amie Sophie

Bonjour tout le monde!

J’ai élaboré sur de nombreux sujets dans mon blogue artistique. Je pense notamment à titre d’exemples à la pose nue artistique et à la nudité. J’y ai aussi publié de nombreux poèmes en hommage à une amie que j’apprécie beaucoup. Bien entendu que plusieurs autres sujets ont été plus ou moins traités de façon approfondie. Par contre, il est important de se souvenir que j’ai toujours su orienter mes écrits avec un sens inné de professionnalisme et de courtoisie. Mon professionnalisme se voulait en tout temps éviter toutes formes de vulgarité et de sensationnalisme alors que ma courtoisie n’avait que pour noble objectif que de respecter l’intelligence de mes plus fidèles lecteurs. Ce sont-là les fondements de mes publications.

Cependant une question m’a été soumise, et ce à ma demande, par l’une de mes amies sur le web. Une question qui mérite d’être répondue à la fois avec franchise, classe et dignité. Ladite question a souvent été posée non seulement à l’ensemble du monde artistique mais aussi chez le commun des mortels. Quelle est donc la place de la femme dans le monde de la nudité et de surcroît de la nudité artistique? Il va sans dire qu’une telle place est singulièrement suivie par l’évolution des mentalités au fil des époques.

Reconnaissons-le! L’image de la femme dans la nudité n’a pas été, et c’est triste à dire, tellement à son avantage. De deux choses l’une! Soit qu’elle a été reléguée à un simple objet sexuel ou encore qu’elle a été élevée au rang de véritable sainte. Les deux voies sont d’une absurdité totale puisque la femme n’est ni une sainte, ni un objet. Elle est un être humain qui mérite le respect par le simple fait de son humanité laquelle est pleine et entière tant dans son corps qu’au plus profond de son âme. D’ailleurs, les saintes écritures ne disent-elles pas que l’homme et la femme ne font qu’un? Par ce fait, le respect que doit avoir l’un pour l’autre ces êtres constitue la pierre angulaire sur laquelle devrait être construite toutes les sociétés.

Que l’on se le tienne pour dit: Respecter la femme dans sa nudité est faire preuve d’une 10363713_603259496437352_2836027396785037713_ngrande noblesse. En effet, la nudité renvoie à la faiblesse dévoilée, à la pudeur absolue puisque tout y est présentée mais doit tout de même être vu avec un esprit totalement libre. Voilà pourquoi la nudité artistique est aux antipodes de la vulgaire pornographie. Il va de soi qu’une certaine forme de sensualité, voir d’érotisme, peut se dégager dans les œuvres où la femme nue y est présentée telle une Ève devant son Adam.

En ce qui me concerne, les modèles nus féminins me fascinent pour leur caractère que je qualifierais de mystérieux, de fascinant et de pureté. Un tel mystère réside dans l’origine de la vie: sans la femme, pas de vie. C’est aussi simple que çà. Ma fascination pour le corps nu féminin, outre du simple fait que je sois hétérosexuel, réside en sa beauté. Une femme est belle parce qu’elle est femme tout simplement. Inutile d’en rajouter. N’est-ce pas?! Et pour ce qui est de sa pureté? On ne peut guère nier que les caractéristiques physiques et physiologiques de la nudité féminine n’ont rien en commun avec celle de l’homme.

En règle générale, la femme nue répond par la douceur à la brutalité de l’homme. À la violence qui coule dans ses veines parfois par nécessité, l’histoire est parsemée d’événements où il fut obligé d’user d’armes pour protéger sa famille, parfois sa patrie, contre des forces qui lui ont été hostiles, la femme lui prouve que l’on peut agir de manières fort différentes. À la virilité bien visible, après tout une érection est vite remarquable et tout à fait normale, chez l’homme, la femme nue lui répond par une discrétion quasi-absolue. Enfin, la femme symbolise depuis la nuit des temps la faiblesse qui vient délivrer toute la sensibilité enfouie dans le cœur de chaque homme amenant ainsi celui-ci vers de plus hautes destinées.

Oui, la femme est belle. Toutes les femmes le sont puisqu’elles contiennent à elles seules toute la source de la vie. Vie de beauté dans toute sa splendeur et sa… fragilité.

Merci de m’avoir lu.

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada